La Gazette du Var n°75 15 fév 2019
La Gazette du Var n°75 15 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de 15 fév 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Sud et Toulon sont créateurs d'emplois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Méditerranée Porte des Maures La Londe-les-Maures François de Canson, un élu de très grande proximité Chaque semaine, l’agenda de François de Canson, maire de La Londe-les- Maures, conseiller régional, président de Méditerranée Porte des Maures et du Comité Régional de Tourisme, laisse peu de place au temps personnel. Mais, le chef d’entreprise ne conçoit pas la vie politique autrement, c’est-àdire en étant auprès de ses administrés. Pendant que le président de la République tente de renouer le dialogue perdu avec les Français, à travers un Grand Débat National, les élus locaux, à l’image de François de Canson, n’ont pas attendu ce grand « blabla » pour rencontrer, quotidiennement leurs administrés et écouter leurs doléances. Il suffit de passer une journée aux côtés de l’élu pour partager la grande énergie qu’il met au service de ses concitoyens. Février 2019 - #75 UN HOMME ATTENTIF AUX AUTRES Ainsi, chaque semaine, au volant de sa voiture, François de Canson parcourt des centaines de kilomètres, en déplacement dans toute la région Sud pour le compte du Conseil Régional ou du Comité Régional de Tourisme, ou, plus localement, dans le périmètre de l’intercommunalité Méditerranée Porte des Maures, de Cuers à Bormes-les-Mimosas, en passant par Pierrefeu-du-Var, Le Lavandou ou Collobrières. En homme pressé mais très attentif aux autres, François de Canson semble ne jamais s’arrêter, cumulant les réunions intercommunales, ou les assemblées générales des associations. Lou Suve, digne héritier de Frédéric Mistral Fondé en 1977 par Henriette Daury, Lou Suve a pour mission de promouvoir la langue et la culture provençale. Qu’est-ce-que Lou Suve ? Tout d’abord, ce terme désigne en provençal le chêne liège. C’est à ce jour, une Escole Félibrenco, c’est-à-dire rattachée au mouvement du Félibrige, crée par Frédéric Mistral, poète et écrivain provençal, entouré de 7 de ses amis, le 21 mai 1854 à Fonségugne dans le Vaucluse. Lou Suve s’est transformée en association loi 1901 le 20 décembre 1980 sous l’intitulé « Centre de Culture et de traditions Provençales «. Au décès d’Henriette Daury en 1994, c’est Michelle Aubert qui reprend la présidence de l’association. UNE OEUVRE DE TRANSMISSION Depuis bientôt 25 ans, Lou Suve continue son œuvre de transmission. En 2014, Michelle Aubert cède, à son tour, la présidence à Marie-Noëlle Pratviel. Et, l’association continue son action, avec le soutien de la municipalité dirigée par François de Canson. « Lou Suve compte de nombreuses activités (Lundi  : Boutis et dentelles, mardi  : cours de langue et théâtre, mercredi  : cours de langue et chants et vendredi  : piqué). Ainsi grâce à ces ateliers, les traditions provençales perdurent », raconte Mme Aubert. À chaque fois, il montre son intérêt, proposant des actions nouvelles et pertinentes pour le bienfait du territoire. Ainsi, le premier week-end de février, le président de la communauté de communes assistait, en compagnie de Patrick Martinelli, maire de Elle ajoute  : « Par ailleurs, l’association organise chaque année de grands-rendez-vous comme la veillée de noël et la tombola de décembre. Mais également diverses interventions (école, maison de retraite, CCAS) et une sortie annuelle. Ses membres fêtent, chaque année, l’Épiphanie et les gâteaux de l’amitié, participent au TELETHON, aux nuitées de chorales, aux Rencontres nationales de boutis de Caissargues ÉÉ Depuis 8 ans, et tous les deux ans, Lou Suve accueille le salon des écrivains londais ÉÉ Pierrefeu-du-Var et Gilbert Perrugini, maire de Cuers, à l’assemblée générale de l’ADI, une association qui porte un projet d’industrialisation de l’aérodrome de Cuers-Pierrefeu. « Une démarche qui correspond parfaitement à nos objectifs », a commenté le président de MPM. Le lendemain, son agenda était tout aussi rempli. Après un détour par la mairie, le voilà déjà reparti pour la salle Cassin où se réunissait la section des Médaillés militaires, en passe de créer une nouvelle association. Dans l’après-midi, il faisait une apparition à l’exposition des peintres Anne Marie Derro et Marie Lorenzini qui exposaient à la galerie Horace Vernet, avant de participer à l’assemblée générale du Comité de jumelage La Londe - Walluf (salle Cassin). Jamais à court d’idée pour faire prospérer la commune, lors de cette réunion, le maire a proposé d’organiser un grand salon avec les adhérents des deux comités de jumelage, italien et allemand, à l’occasion d’un marché de Noël, qui réunirait les spécialités gastronomiques des deux pays. Le grand rendez-vous de 2019 sera le week-end du 16 et 17 mars pour la cérémonie qui verra le maire de Walluf, désigné citoyen d’honneur de la ville de La Londe-les-Maures. Gilles CARVOYEUR et Pierrefeu-du-Var. Ils sont également présents à des réunions de dentellières à Sollies-Pont et à la Fête de l’olive à Sainte-Maxime ». Depuis 8 ans, et tous les deux ans, Lou Suve accueille le salon des écrivains londais, le premier samedi de juillet sur le parvis de la mairie. Enfin, tous les ans durant la semaine de Pentecôte, une quinzaine des membres assiste au congrès du Félibrige, qui se tient chaque année dans une ville différente. « À ce jour, Lou Suve compte 53 membres et c’est avec joie que nous accueillons toutes les personnes jeunes et moins jeunes ainsi que des écoliers et collégiens désireux de venir apprendre la langue des anciens, et continuer ainsi, dans la lignée de Frédéric Mistral, à maintenir les traditions », conclut Michelle Aubert.
GUINTOLI EHTP Méditerranée Porte des Maures 31 ICI AUSSI, NOUS AVONS RELEVÉ LE CHALLENGE AGENCE CÔTE D’AZUR ZAC DE LA PARDIGUIÈRE 83340 LE LUC TEL  : 04.94.50.11.00 - azur@nge.frnge.fr La Londe-les-Maures Château La Valetanne a fêté la Saint-Valentin Pour la Saint-Valentin, Château La Valetanne avait convié les amoureux, les épicuriens et les gastronomes à une journée portes-ouvertes. Sur des coteaux exposés plein sud regardant la Méditerranée, baignés par le souffle du mistral, le domaine est un des rares endroits sur terre où il est possible d’élever un vin homogène, année après année. Entourée d’oliviers centenaires, de grands pins et de vieux chênes liège, la terre schisteuse rouge du domaine s’étend sur 14 hectares. « En même temps que la Saint-Valentin, nous mettions en bouteilles notre millésime blanc Vieilles Vignes 2018, pour lequel nous étions en rupture de stock depuis août dernier. Pour nos clients, c’était une occasion exceptionnelle de découvrir notre nouveau millésime », explique Jérôme Constantin, directeur et oenologue. Attaché depuis toujours à la notion de terroir, il sait communiquer à travers ses vins un goût pour l’élégance et la finesse  : « Nos vins sont issus de vignes en culture biologique et nous mettons un point d’honneur, à entretenir et améliorer les vignes, sans aucune forme de produits chimiques. Cela demande de nombreuses années d’expérience et de savoir-faire pour élever les vignes de ce terroir, fait d’ardoise, d’argile et de très peu de terre végétale ». Château La Valetanne Route de Valcros 83 250 La Londe-les-Maures 04 94 28 91 78 www.chateau-la-valetanne.com/Groupe français multimétiers de bâtiment et travaux publics -te1111000URStiete MI irefgems ouvigis 8325011sIODE LES215 22F é\IRIER DE0130 à1-101 WRaniele lte) vetzeoinna el àil MO AtIE/4 0 SURF NZE18 001Ç O 1 INSI ARA » coll U Février 2019 - #75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :