La Gazette du Var n°75 15 fév 2019
La Gazette du Var n°75 15 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de 15 fév 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Sud et Toulon sont créateurs d'emplois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Métropole Février 2019 - #75 Hyères 130 auteurs au rendez-vous de la Fête du Livre Les 11 et 12 mai, la ville d’Hyères organise la cinquième édition de la Fête du Livre au Forum du Casino. En effet, pour la cinquième année, la ville d’Hyères, en partenariat avec Charlemagne, CapCulture, l’Espace Culturel Leclerc et la librairie La Soupe de l’Espace, invite plus de 130 auteurs à présenter leurs derniers ouvrages et à échanger avec leurs lecteurs, le temps d’un week-end 100% littéraire. Ces deux journées seront, également, rythmées par de nombreuses conférences, des Master classes ou encore des ateliers pour enfants, animés par les auteurs ou des professionnels du milieu. C’est Jean-Christophe Rufin, de l’Académie française, qui assume pour cette Fête du Livre 2019, la présidence d’honneur. Écrivain, médecin, diplomate et grand voyageur, il présentera « Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla «, son nouveau roman, publié aux Éditions Gallimard. Également présent à cet événement culturel incontournable, Jean Teulé, formidable romancier, souvent primé et adapté au cinéma et au théâtre. C’est lui qui, cette année est l’invité d’honneur. Il présentera son nouveau roman « Gare à Lou ! «, publié aux Éditions Julliard. Enfin, la maison d’édition invitée sera « Les Éditions de l’Olivier «, représentées par leur fondateur, Olivier Cohen. Ces trente dernières années, les Éditions de L’Olivier se sont imposées, comme une maison d’édition incontournable du paysage éditorial français. À la Villa Noailles Une chambre ailleurs, hôtels d’architectes Depuis son ouverture en 2003, le centre d’art villa Noailles programme et produit une exposition annuelle d’architecture thématique ou monographique. Et, depuis quatre ans, une seconde exposition consacrée à une architecture remarquable du département du Var. Le commissariat est confié à Benjamin Lafore, Sébastien Martinez-Barat (architectes) et Audrey Teichmann(commissaire indépendante). UNE CHAMBRE AILLEURS En 2019, l’exposition « Une chambre ailleurs « aborde, à travers une vingtaine de projets, les rituels et les espaces produits par et pour les voyageurs volontaires, qu’ils soient touristes, travailleurs ou promeneurs. Elle montre une domesticité autre, qui n’hésite pas à éprouver des formes que le quotidien ne peut admettre. Aussi loin que l’idée de voyage existe, disposer d’un endroit pour dormir a rythmé et conditionné les mouvements de personnes. En Occident, la société industrielle développe un mode d’hospitalité contractualisé qui donne accès à un espace domestique loin de chez soi contre une somme d’argent. Domesticité confortable et sécurisée accessible partout ailleurs, la chambre d’hôtel devient la condition sine qua-non pour l’essor de la diplomatie, du tourisme et des échanges commerciaux. Qu’ils soient élaborés dans le cadre d’un diplôme d’architecture, d’une biennale, d’un projet de recherche ou d’une commande plus conventionnelle, les projets rassemblés pour l’exposition s’inscrivent à la À noter que les portraits des auteurs présents, représentés dans les catégories littérature, polar, sciences humaines, beaux-livres, pratique, jeunesse/BD et les auteurs du sud, seront dévoilés, chaque semaine, sur le site Internet www.fetedulivre.hyeres.fr et sur la page Facebook @ fetedulivrehyeres Crédits Photos  : Jean-Christophe Rufin - F. Mantovani Gallimard Olivier Cohen - Olivier Dion fois dans cette fantasmagorie de l’hôtel comme lieu des possibles loin du foyer, et montrent aussi la volonté de trouver de nouveaux dispositifs d’hospitalité loin des typologies connues. Pour sa quatrième exposition sur une architecture remarquable du Var, le centre d’art aborde une maison de villégiature peu connue, conçue par un maître de l’architecture moderne dans les années 1930. Par sa proximité géographique avec la villa Noailles et les choix artistiques de Mme de Mandrot, la villa du Pradet ajoute à la cartographie des constructions modernes du département un exemple notable de l’engouement des mécènes pour ce territoire. « Je voudrais votre conseil et discuter avec vous d’un projet caressé depuis longtemps. Trouver un coin de soleil français où vous me construirez ma maison » ! Ce vœu exprimé à Le Corbusier fonde le projet de la villa de Mandrot, dite L’Artaude, achevée en 1931, maison de villégiature d’Hélène de Mandrot, châtelaine de La Sarraz, qui entend signifier son engagement auprès des modernes. UNE CHAMBRE AILLEURS Hôtels d’architectes 17 février - 17 mars 2019
tel lii4eit etc., fi. r Aq 4 It 11. 12 MAI 2019.5 neip, evatIly h teiyir.., 4 T'ety ; à eu iiike tiM t Y le i Y e ti qti'd li e yv, i ii'LY'FR 50 édition FORUM DU CASINO H)"'ÉRES #FDLH2019 WWW.FETEDULIVRE.HYERES.FR gDet:i cap TOULON PROVENCE MEOIYEÆ PANÉE R VILE D'HYERES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :