La Gazette du Var n°75 15 fév 2019
La Gazette du Var n°75 15 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de 15 fév 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Sud et Toulon sont créateurs d'emplois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Métropole Marie Fédérici, nouvelle présidente de la Jeune Chambre Économique Chaque année, la Jeune Chambre Économique de Toulon et sa région (association loi 1901 affiliée à la Jeune Chambre Économique française) élit un nouveau bureau pour la représenter. La passation de pouvoir s’est déroulée, le 23 janvier à La Bastide Verte, en présence des membres de l’association et de nombreux invités. UN ROLE D’INCUBATEUR DE LEADERS CITOYENS Cette année, c’est Marie Fédérici qui a été élue pour succéder à Éloïse Moreau. À tout juste 24 ans, la nouvelle présidente s’est lancée un défi de taille, à savoir repenser le fonctionnement de la JCE Toulon et sa région en s’inspirant de nouvelles méthodes de management, pour plus que jamais impliquer les membres et pour maximiser son rôle d’incubateur de leaders citoyens. Dans cette tâche, elle sera accompagnée de Cécile Langlois au poste de secrétaire générale et d’Adrien Beltran au poste de trésorier, ainsi que de deux chargés de mission (Benjamin Pagliai et Guillaume Toucas). L’année 2019 sera riche en termes d’impact positif sur le territoire ! « Les actions de la Jeune Chambre Économique sont menées par de jeunes citoyens bénévoles et sont axées sur le développement économique, l’accès à l’emploi, l’aménagement du territoire et la préservation de la planète », indique Marie Fédérici. Février 2019 - #75 La nouvelle présidente rappelle les principales actions en cours  : « Le développement de l’économie locale au travers de l’événement « ICI Localissime », une journée dédiée aux acteurs des circuits courts de l’aire toulonnaise. Cet événement aura lieu le 6 avril à La Seyne-sur-Mer. Le déploiement du CV Citoyen pour permettre aux jeunes (et moins jeunes) d’accéder plus facilement à l’emploi en valorisant et professionnalisant leurs compétences bénévoles ou associatives. Nous travaillons, ainsi, avec les missions locales sur ce sujet ». LES ACTIONS EN PREPARATION Elle ajoute  : « Les membres de la Jeune Chambre travaillent à mettre en place une commission de travail autour de la gestion des déchets. Plusieurs pistes sont à l’étude et 2019 devrait voir l’émergence d’un projet concret à impact positif pour notre territoire ». « La Tournée des Ducs, le retour », inspirée d’une action menée par la JCE, l’objectif est de faire (re)découvrir le centre-ville aux toulonnais. « Ce projet est en bonne voie car nous comptons parmi nos membres 2 co-directrices de commission très motivées pour mener à bien cette mission Job Dating 1er stage, 1er job, opération réussie ! Fin janvier, un Job Dating pour l’emploi des jeunes était organisé à Toulon, avec le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur et Wizbii. En 2017 et 2018, le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur et Wizbii ont organisé 3 Job Dating (à Sophia Antipolis, Toulon et Manosque). 29 entreprises régionales y ont rencontré 165 candidats. UNE OPPORTUNITE EN OR Fin janvier à Toulon, une dizaine d’entreprises de la région à la recherche de jeunes talents en CDI et en CDD était présente (Crédit Agricole, Mc Donald’s, Intermarché, etc.). Des postes de développeurs WEB, développeurs WEB FULL STACK, responsables opérationnel, assistants de direction, employés commerciaux, animateurs comptables, conseillers clientèle et bien d’autres étaient à pourvoir ! Le rendez-vous a réuni 7 entreprises, et 65 candidats. Environ 20 candidats seront revus par les recruteurs pour un second entretien. Clément Baraille, qui a participé au Job Dating « 1er stage 1er job «, à Toulon l’année dernière, raconte  : « J’ai trouvé un CDI lors du Job Dating, donc je suis vraiment content d’y avoir participé ! ». À l’heure où le chômage des jeunes (15-24 ans) atteint 21,1% au niveau national (sources  : INSEE, Pôle Emploi, octobre 2018), ces Job Dating représentent une opportunité en or pour se faire repérer sur le marché du travail, et particulièrement celui de Toulon. qui pourrait trouver résonance chez d’autres acteurs économiques du territoire ». Ainsi, la 2ème édition du World Clean Up Day est une journée mondiale pour mobiliser 5% de la planète autour du ramassage de déchets. Forte du succès de la première édition, organisée à Hyères, la JCETr voit plus grand. La présidente conclut  : « Il s’agit de coordonner les multiples initiatives sur le territoire pour 130 JOB DATING PARTOUT EN FRANCE Avec 130 Job Dating, plus de 8 000 candidats, 1000 entreprises et 2 300 postes à pourvoir, le Crédit Agricole et Wizbii poursuivent leur engagement pour l’emploi des jeunes en 2019 avec l’initiative « 1er Stage 1er Job «. Avec ce plus de visibilité et encore plus de participants. Nous recherchons des personnes motivées qui pourraient nous épauler dans le pilotage de cette action pleine de sens et à impact positif pour notre métropole et notre environnement direct. Nous travaillons avec notre partenaire TVT autour d’une action d’envergure nationale alliant plusieurs facettes de notre métropole ». Toulon et sa région dispositif, il s’agit de permettre aux jeunes de développer leur réseau professionnel et décrocher leurs futurs stages, alternances ou emplois. « L’opération « 1er Stage, 1er Job «, permet de casser les codes d’un entretien classique. Grâce au Crédit Agricole et Wizbii, ce sont 60 à 80 candidats de 18 à 30 ans qui se réunissent dans un lieu convivial autour d’un apéritif dînatoire pour rencontrer des entreprises. Ces échanges se déroulent dans des endroits insolites tels que des bars, musées, opéras, châteaux, aquarium ou encore stades de football. Des rencontres originales et informelles qui permettent aux jeunes d’effectuer des entretiens privilégiés avec les recruteurs de la région, de secteurs d’activité variés », expliquent les responsables de la banque verte ! Ce dispositif a été testé et approuvé par les entreprises et les jeunes qui y ont participé. Cette initiative a largement fait ses preuves lors de sa 1ère édition puisque 83% * des entreprises participantes envisagent ou ont entamé des processus de recrutement et 71% * des jeunes ont trouvé le dispositif utile dans leur recherche d’emploi ! (*chiffres au 31 juillet 2018, étude Wizbii).
Métropole Toulon Hubert Falco  : « Il est urgent d’augmenter les effectifs de la police nationale » Lancée il y a un an, la Police de Sécurité du Quotidien, part d’un constat, celui d’une relation entre les forces de l’ordre et les Français qui ne doit jamais se tendre ni s’éprouver. Ainsi, à l’occasion du premier anniversaire de la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ), Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a annoncé la création de nouveaux quartiers de reconquête républicaine, parmi lesquels à Toulon et La Seyne-sur-Mer les quartiers Pontcarral, Sainte Musse, La Beaucaire et Berthe. LE VAL DES ROUGIERES PAS RETENU ! Pour Hubert Falco, maire de Toulon, président de TPM et ancien ministre  : « J’apprends avec soulagement que le ministre de l’Intérieur a retenu parmi les 17 nouveaux QRR (Quartiers de Reconquête Républicaine), Berthe, La Beaucaire, Pontcarral et Sainte-Musse. Je regrette, cependant, que le quartier Val des Rougières, à Hyères, n’ait pas été retenu dans ce dispositif. Comme l’a rappelé à de nombreuses reprises le maire de Hyères, Jean Pierre Giran, il en a vraiment besoin. L’inscription de ces quatre quartiers dans le dispositif de « police du quotidien » est un début de réponse à nos demandes répétées depuis 2017 de moyens supplémentaires de sécurité, de moyens à la hauteur des enjeux de notre territoire face à une évolution préoccupante de la délinquance liée au trafic de drogue et à l’augmentation des morts violentes en découlant ». AUGMENTER LES EFFECTIFS DE LA POLICE Le maire de Toulon ajoute  : « Il était devenu crucial et urgent que le gouvernement prenne des mesures efficaces et concrètes. La mise en place pour Toulon et La Seyne-sur-Mer du dispositif QRR devrait répondre en partie à ce sentiment d’abandon que nous ressentions de la part de l’État. Nous n’avons de cesse, avec mes collègues maires de Hyères, Jean Pierre Tour du Var 2019 Une arrivée en apothéose sur le mont Faron ! Le 51ème Tour du Haut Var, rebaptisé subtilement, mais logiquement « Tour du Var » par Hubert Falco, maire de Toulon et président de la Métropole, terminera en beauté par la 3ème étape La Londe-les-Maures - mont Faron ! Pour pouvoir vivre ce moment unique, rendez-vous le dimanche 24 février, à l’arrivée du Tour du Var sur le mont Faron. EPREUVE NERVEUSE Effectivement, c’est un superbe spectacle qui attend les amateurs de cyclisme de haut niveau. Car, la 3ème étape est très courte (138 km), et sera très difficile à contrôler. Les spécialistes s’attendent à une épreuve nerveuse qui se jouera, très probablement, dans les 10 derniers kilomètres. Pour tous, c’est bien le mont Faron qui fera l’ultime décision, notamment dans le redoutable dernier kilomètre. De toute façon, cela promet un très beau spectacle ! « Ce n’est pas tous les jours que le « Tour du Var » arrive sur le mont Faron et qu’on a, en plus, la possibilité d’emprunter le parcours fermé devant des spectateurs survoltés », commente David Moncoutié. LE FARON, UN MONT MYTHIQUE À l’image de Hubert Falco, maire de Toulon, son adjoint Jérôme Navarro, qui préside aussi la Régie Giran et de La Seyne-sur-Mer, Marc Vuillemot, de rappeler l’urgence d’augmenter les effectifs de la police nationale dans la zone de sécurité de la Métropole et d’améliorer leurs moyens matériels et techniques. Sur le terrain, je constate au quotidien que les policiers réalisent un travail remarquable dans des conditions toujours plus difficiles, surtout ces dernières semaines. Ils méritent des conditions d’exercice à la hauteur de la difficulté de leur mission. Avec la police des Installations Touristiques du mont Faron (REDIF), est particulièrement enthousiaste  : « Le Faron est un mont mythique pour les passionnés de vélo. Dans un passé pas si lointain, le Faron a c’est bien le mont Faron qui fera l’ultime décision, notamment dans le redoutable dernier kilomètre. accueilli de très grandes épreuves cyclistes (Tour PACA, Tour Méditerranéen, Paris-Nice) et même le Tour de France ! Ces 40 dernières années, les 15 municipale, nous nous efforçons d’être des partenaires efficaces à leurs côtés ». Hubert Falco conclut  : « Nos concitoyens, quant à eux, méritent une police nationale correctement dimensionnée pour pouvoir répondre aux enjeux de sécurité qui sont ceux d’aujourd’hui et auxquels seul l’État, à travers sa compétence régalienne, est en mesure de véritablement répondre. Je souhaite que ce nouveau dispositif soit accompagné de moyens humains et matériels concrets permettant ainsi à nos quartiers de retrouver leur sérénité ». LUTTER CONTRE LES TRAFICS De son côté, la députée Émilie Guerel s’est félicitée « de l’intégration de la Seyne-sur-Mer et de Toulon au dispositif, par le ministère de l’Intérieur ». La parlementaire avait interpellé à plusieurs reprises le ministre de l’Intérieur, suite aux nombreux actes de délinquances, aux homicides et règlements de compte perpétrés au sein de la ville de La Seyne-sur-Mer  : « Je me félicite de cette décision qui promet de renforcer les forces policières sur le terrain, les unités de proximité judiciaire et les liens avec les acteurs locaux. Cette Police de Sécurité du Quotidien a pour objectif de lutter contre les trafics et les actes de délinquance mais surtout de faire reculer l’insécurité et le sentiment d’insécurité qui restent prégnants chez nos concitoyens ». À noter enfin, le déplacement de Jean-Luc Videlaine, préfet du Var, au quartier Berthe de La Seyne-sur-Mer (notre photo), nouveau quartier de reconquête républicaine dans le cadre de la Police de sécurité du quotidien. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Photo Préfecture du Var plus grands champions cyclistes, français ou étrangers, ont grimpé le mont Faron ». De toute évidence, l’arrivée du « Tour du Var » sur le mont Faron est un événement sportif exceptionnel. Devenu « Tour du Var », il était normal que l’arrivée se fasse à Toulon, capitale du Var. « C’est une grande fierté pour Toulon d’accueillir cette épreuve, qui marque le retour du cyclisme à Toulon, ville sportive qui compte, tout au long de l’année 1,7 millions d’utilisateurs de nos structures sportives, c’est aussi une chance pour faire connaître ou redécouvrir aux nombreux spectateurs ce site exceptionnel du mont Faron et son superbe téléphérique », conclut, sous le charme, Jérôme Navarro. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Février 2019 - #75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :