La Gazette du Var n°74 1er fév 2019
La Gazette du Var n°74 1er fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de 1er fév 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 16,8 Mo

  • Dans ce numéro : Hyères poursuite son embellissement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Méditerranée Porte des Maures Janvier - Février 2019 - #74 Pierrefeu-du-Var Nicolas Moulin  : « Poursuivre notre engagement dans le devoir de mémoire » Créée en septembre 2007, l’Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie (ACSPMG) mène une action mémorielle aussi bien sur le plan départemental que national. Lors de l’assemblée générale, qui s’est tenue le 19 janvier, ce fut l’occasion pour Nicolas Moulin, le président, de remercier tous les partenaires, ayant accompagnés l’association tout au long de l’année. Une année 2018 particulièrement riche en expositions, notamment celles liées au 4ème et dernier volet du centenaire de la Grande guerre. « Une grande page de l’histoire se tourne, mais le grand livre du patrimoine ne se referme pas », confie Nicolas Moulin, avec une certaine nostalgie. Lors du renouvellement du bureau, tous les membres actuels ont été réélus, aucune candidature extérieure n’étant parvenue avant l’assemblée générale. En fin de séance, Nicolas Moulin et Patrick Martinelli, le maire, ont remis les diplômes de la reconnaissance mémorielle à Jean Louis Voiland et Joël Ory, qui se sont, particulièrement, investis dans l’organisation des expositions du centenaire, depuis 2014. POURSUIVRE LES PARTENARIATS 2019 s’annonce sous les meilleurs auspices. Ainsi, l’association va poursuivre son engagement dans la protection du patrimoine et le devoir de mémoire. « Elle entend pérenniser son partenariat avec les institutions et le cinéma (ville de Pierrefeu-du-Var, musée de la gendarmerie nationale de Melun, musée de la gendarmerie et du cinéma de Saint-Tropez, musée de l’artillerie de Draguignan, Escale LOUVOIS/IGESA, UNPRG, Amis de la Gendarmerie, PRESSE AGENCE et La Gazette du Var) », indique le très actif président. Ainsi, en 2019, l’ACSPMG va poursuivre son engagement dans le devoir de mémoire et la protection du patrimoine. « Pour mémoire, l’association a mis en place un Comité de pilotage pour le 75ème anniversaire du débarquement de Provence. Par ailleurs, nous avons un projet d’aménagement patrimonial dans la salle d’honneur de la gendarmerie mobile, dédié au capitaine Delort qui a donné son nom au casernement de Hyères. À ce titre, un travail commun est en cours avec la veuve du capitaine Delort, le colonel Gerber et son adjoint, ainsi que Jean-Pierre Foucault, cela ne s’invente pas, ancien de l’arme et qui a bien connu le capitaine Delort ». Le président Moulin ajoute  : « Nous allons poursuivre le partenariat avec le cinéma car l’ACSPMG est partenaire du catalogue de production de la commission du film du Var. En outre, nous avons un projet patrimonial important, à savoir une souscription auprès des nombreux partenaires et mécènes, dans le cadre de la réfection de 20 volumes du mémorial de la gendarmerie ». Photo  : Gilles CARVOYEUR LE BILAN 2018 JANVIER Cérémonies de présentation des vœux. Réunion de travail avec la directrice du musée de la gendarmerie et du cinéma de Saint-Tropez. Renouvellement de la convention de prêt pour de nouvelles pièces de collections. FEVRIER Réunion de travail au sein de la direction générale de la gendarmerie, à Issy-les-Moulineaux, dans le cadre des échanges avec les associations signataires de la charte. Présence aux Invalides dans le cadre de l’hommage national rendus aux personnels décédés de la gendarmerie nationale. MARS Salon des armes anciennes de La Crau. AVRIL Présentation au foyer jeunesse et culture de la thématique sur « Les animaux et la Grande guerre », suivie d’une conférence animée par Daniel Baert. MAI Nuit européenne des musées (Draguignan, Melun, Saint-Tropez et Pierrefeu-du-Var) et expositions pour le centenaire de la Grande guerre au sein du musée de l’artillerie de Draguignan. JUIN Assemblée générale. Remise de la distinction associative, échelon OR de la Fédération Française du Bénévolat Associatif à Richard Maisonnave. Inauguration de la caserne François Duchatel, groupement de gendarmerie du Var, avec une réédition du précis sur la gendarmerie du Var et le débarquement de Provence. Déplacement au musée de la Gendarmerie de Melun. Cérémonie militaire de la 124ème promotion des élèves officiers de la gendarmerie, portant le nom de baptême Arnaud Beltrame. JUILLET Commémoration du 14 juillet à Pierrefeu-du-Var et Carnoules. Sortie du film « PAUL SANCHEZ est revenu », intrigue tournée dans le Var. L’ACSPMG était partenaire des décors par le prêt de nombreux accessoires et matériel ayant permis la réalisation d’une gendarmerie. Partenariat dans la promotion du film en version 4K du gendarme de Saint-Tropez, avec la diffusion sur le parvis du musée, du film, en collaboration avec Sébastien Grenier (et avec sa MEHARI). Présentation de l’association à Valérie Gomez-Bassac, députée du Var, lors de sa venue à la gendarmerie de Pierrefeu-du-Var. Obtention de la Médaille de bronze de l’engagement associatif de la médaille de la jeunesse des sports et de l’engagement associatif, au titre de la création et de l’activité patrimoniale de l’ACSPMG, décernée au président, dans la promotion du 14 juillet. AOUT Cérémonies du Débarquement et Libération de la Provence. Présentation de la thématique liée au rôle de la gendarmerie en Provence, en 1944 (Carnoules, Collobrières, La Farlède, Pierrefeu-du-Var). Exposition sur le centenaire de la Grande guerre à Collobrières. SEPTEMBRE Organisation des journées du patrimoine. Présence de l’association à Cuers dans le cadre de l’exposition liée au centenaire pour la thématique sur « Les animaux et la Grande guerre ». Réception de la médaille de la ville de Cuers et de la médaille d’honneur du Conseil Départemental du Var. Partenariat avec la société de production UNZERO FILMS dans le cadre de la sortie en version numérique 4 K du « Gendarme de Saint-Tropez », avec la diffusion du film au foyer jeunesse et culture de Pierrefeu-du-Var. Partenariat avec VINTAGE GARAGE (Pierrefeu-du-Var) pour l’exposition d’une MUSTANG, identique à celle du film. Forum des associations de Hyères et de Pierrefeu-du-Var. OCTOBRE Expositions, liées au 4ème et dernier volet du centenaire de la Grande guerre à l’église de La Crau, sur la thématique des aumôniers dans la Grande guerre, à l’initiative de Richard Maisonnave. Au sein de la médiathèque de Puget-Ville, exposition liée au centenaire de la Grande guerre, en partenariat avec la municipalité, du Souvenir Français, des anciens combattants et de la médiathèque. Réception de la médaille de la ville de Puget-Ville. NOVEMBRE Commémorations du 11 novembre 2018 (Carnoules, Collobrières, Pierrefeu-du-Var, Maraussan, Tourettes-Levens, Sainte-Anastasie, Hyères, La Londe-les- Maures, La Crau). Remise par l’ACSPMG des diplômes de la reconnaissance mémorielle, dans le cadre des expositions liées au centenaire de la Grande guerre. Remise par l’ACSPMG du diplôme de porte-drapeau officiel de l’association à Fortuné Mikallef. Réception des médailles des villes de Garéoult, Solliès-Pont, Maraussan dans le cadre des expositions liées au centenaire de la Grande guerre. Réception du diplôme du centenaire de la Grande guerre à La Crau dans le cadre des expositions liées au centenaire de la Grande guerre. Prêt des collections dans le cadre des décors pour la cérémonie de Sainte-Geneviève à la région de gendarmerie Sud à Marseille. Présence de Jean-Pierre Jéhan avec l’exposition de la RENAULT 4L. DECEMBRE Sortie sur les écrans de cinéma du film « VIDOCQ et l’Empereur de Paris » avec Vincent Cassel. L’ACSPMG a été sollicitée pour le prêt des objets de collection. Venue de Isabelle Pinel, responsable scientifique des collections au sein du musée de la gendarmerie nationale, classé musée de France et musée d’État. Présentation de l’association et des collections détenues. LES PERSONNALITES PRESENTES Patrick MARTINELLI, maire de Pierrefeu-du-Var, Marc BENINTENDI, adjoint au maire de Pierrefeu-du-Var, Mme ALTARE maire de Puget-Ville, Sandra BELAZZINI, adjointe au maire de Carnoules, Pierre HENRY, conseiller municipal de La Farlède, Jean Claude LE TALLEC, conseiller municipal délégué à Solliès-Pont, Gérard DELPIANO, conseiller municipal de La Crau, Yves BOYER, président du Souvenir Français de La Londe-les-Maures, Les présidents et présidentes des associations patriotiques culturelles, patrimoniales (Médaille Militaire, Anciens Combattants, Anciens du 54eme RA de Hyères, Gendarme et Citoyen, Gendarme de cœur, Étoiles Bleues). Pour plus d’informations  : Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie (signataire de la charte des associations de la Gendarmerie Nationale) 20 boulevard Henri Guerin 83 390 Pierrefeu-du-Var acspmg.contact@gmail.com
Méditerranée Porte des Maures 27 La Londe-les-Maures Jean-Georges Denizot, nouveau président du Sarranier Dernièrement, le club de pêche Le Sarranier a organisé son assemblée générale à la salle YannPiat. Pour les adhérents de ce club très actif dans la cité, l’année 2018 fut une année riche, en résultats et en organisations. Bref, une réussite dans tous les domaines et notamment pour le 2ème challenge national du Thonidé, pour la formation. « À ce jour, Le Sarranier compte 200 adhérents venant de tout le département. Sa force est de proposer des activités de pêche pour tout le monde, pour notre jeunesse (école de pêche), à nos aînés (CCAS). Un club qui sait s’adapter aux demandes, comme les jours et horaires pour les actifs », rappelle le président Roger Pronzati qui a passé le relais lors de ce rendez-vous annuel. En effet, lors de cette assemblée générale, Roger Pronzati n’a pas souhaité se représenter au conseil d’administration et à son poste de président. 8 ANNEES À LA TETE DU CLUB Toutefois, l’ex-dirigeant de l’association peut s’enorgueillir d’un très bon bilan. Car, après 8 années à la tête du conseil d’administration, il a su développer le club de manière majistrale. Pourtant, il fallait bien lui désigner un successeur. Ainsi, le 14 janvier dernier, le club de pêche a Cultures et Langues Étrangères Le café-parlotte rencontre un vrai succès Présidée par Arlette Grare, l’assemblée générale annuelle de Cultures et Langues Étrangères s’est réunie dans la grande salle du Pôle Nautique, en présence de Nicole Schatzkine première adjointe, Cathy Baschieri, Claude Durand, Jean-Jacques Depirou et Daniel Grare, élus de la ville. Après la lecture du rapport moral, l’assemblée générale l’a approuvé, donnant quitus de la gestion. Puis, après la lecture du rapport financier, l’assemblée l’a également approuvé, donnant quitus aux membres du bureau. UN NOUVEAU BUREAU « Régine Meng a informé l’assemblée qu’elle ne souhaitait plus faire partie du bureau. Nous regrettons son départ, et lui souhaitons beaucoup de bonheur en famille. D’où l’élection d’un nouveau bureau qui se présente ainsi  : Arlette Grare (présidente), Bernadette Pons (vice-présidente), Martine Feliot (secrétaire), Louise Salmeron (trésorière), Gérard Guillot (trésorier adjoint) et André Creton et Louisette Leprètre (membres) », détaille la présidente Arlette Grare. De son côté, Nicole Schatzkine a remarqué  : « Vous êtes la seule association à baisser vos tarifs au fil des ans. Je vous félicite pour votre bonne gestion et l’excellente santé de votre dynamique ». Martine Feliot a ajouté  : « Les membres du bureau et moi-même remercions le maire et ses services, pour l’aide constante apportée. Les membres de CLE leur en sont très reconnaissants. J’en profite pour remercier les membres du bureau qui s’investissent sans compter pour la bonne gestion de notre association. L’année 2017-2018 nous a permis d’accueillir, avec la création d’un cours du soir, Delphine, notre professeure d’anglais, qui remplace John depuis son départ, et Louis qui a succédé à Maria (professeure d’espagnol), qui nous a quittés tenu son premier conseil d’administration de l’année 2019. Lors de l’élection du nouveau président, c’est Jean-Georges Denizot qui a été désigné à l’unanimité des voix. Dans le même temps, une nouvelle trésorière a aussi été élue, Jacqueline Nouzille, tandis que le secrétaire André Jaine, reste fidèle à son poste. UNE NOUVELLE EQUIPE Une nouvelle équipe avec un programme chargé attend le Sarranier pour 2019. Comme chaque année, le club programmera des sorties pêche, deux fois par mois, ainsi que les ateliers du Sarranier. Le sorties de l’école de pêche, des centres aérés, pour raisons personnelles, après les vacances de Pâques. Je tiens à remercier ces deux nouvelles personnes grâce auxquelles notre association a pu garder son objectif d’enseignement ouvert à tous. Leur dynamisme insuffle un vent nouveau qui dynamise l’ensemble des élèves. Il a été nécessaire, dès le début 2018, de reformer nos cours en espagnol et supprimer un créneau horaire, n’ayant pas suffisamment de participants. Un merci aux élèves en espagnol qui ont subi des absences et changements de professeur tout en nous maintenant leur confiance ». À noter que certains élèves sont inscrits dans les deux disciplines. En conséquence, à la fin de l’année scolaire 2017-2018, l’association comprend 48 membres (32 élèves en anglais, 12 élèves en espagnol, 7 adhérents ne prenant aucun cours). 3 élèves participent à 2 cours. du CCAS reprendront début avril. Dans la partie événements, Le Sarranier sera présent à la journée des associations, organisera le concours inter-membres, le concours Municipalité/Le Sarranier de pêche ouvert à tous. Et déjà préparation, la saison 2020, avec sûrement des nouveautés. Car, le club n’est jamais à court d’idées ! Sandrine SOLER PETIT (texte et photos) LES TEMPS FORTS 2017 - 2018 Les points phares de l’année 2017-2018, outre les cours dispensés restent « le café-parlotte », qui rencontre toujours autant de succès. La présidente explique  : « Le café-parlotte, c’est une heure et demie de discussion en anglais ou espagnol, une fois par mois. Vous pouvez en bénéficier sans être adhérent. Les professeurs viennent bénévolement. De nombreux intervenants de la langue concernée viennent nous soutenir. Nous échangeons, quel que soit notre niveau. C’est un moment très important de convivialité. La seule obligation à laquelle nous ne dérogeons pas, est de régler sa propre consommation et de partager le coût des consommations de nos aidants. Nous demandons également une assurance responsabilité civile car, en aucun cas, l’association ne sera responsable de quelque incident que ce soit sur votre parcours ou au cours du café-parlotte ». Elle ajoute  : « Il n’est pas obligatoire qu’un membre du bureau ou qu’un représentant de la langue concernée soit présent. Tout est basé sur le bénévolat des uns et des autres. L’association lance la date et le lieu, et vient qui peut. Bien qu’en hausse, mais encore pas systématique, nous apprécions toujours autant de recevoir une réponse de votre part concernant votre participation, à la réception de notre e-mail ». Janvier - Février 2019 - #74



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :