La Gazette du Var n°74 1er fév 2019
La Gazette du Var n°74 1er fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de 1er fév 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 16,8 Mo

  • Dans ce numéro : Hyères poursuite son embellissement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Métropole T.P.M. « L’État bloque les travaux du futur transport en commun » Pour 2019, Hubert Falco, président de la Métropole TPM, forme le vœu que l’État se décide, enfin, à designer une nouvelle autorité environnementale. Le président de la Métropole estime que cela permettrait de poursuivre les travaux du futur Transport en Commun en Site Propre, bloqué depuis plus d’un an maintenant ! UN PROJET BLOQUE PAR L’ETAT Sévère en direction de l’État, il ajoute  : « L’État qui, chaque jour, en demande toujours plus aux collectivités territoriales, notamment en matière de mobilité, mais qui par cette non désignation d’une nouvelle autorité environnementale, bloque lui-même de nombreux projets structurants d’aménagement dans la France entière ! Ce futur Transport en Commun en Site Propre qui sera, je le répète inlassablement, et comme en ont massivement et par deux fois décidé, à travers notre projet municipal de la Ville de Toulon, les électrices et les électeurs, n’en déplaise aux grincheux, et décidé unanimement par les 12 maires de la Métropole, un Bus à Haut Niveau de Service ! D’ailleurs, nos collègues niçois viennent d’inaugurer deux nouvelles lignes de leur tramway. Ces deux nouvelles lignes coûteront la somme de près d’1 milliard d’ €  ! 1 milliard d’ € pour deux lignes de tramway ! Qui disait que la réalisation d’un tramway coûtait Janvier - Février 2019 - #74 La Métropole en pratique depuis le 1er janvier 2019 Le 1er janvier 2018, TPM est devenue la 14ème Métropole de France, parmi les 22 qui maillent aujourd’hui le territoire national. Au terme d’une année de transition, TPM exerce pleinement ses nouvelles compétences jusque-là communales au 1er janvier 2019. Une organisation qui privilégie la proximité et la continuité de service pour les administrés. En plus des compétences que TPM exerce déjà, sa transformation en Métropole lui confère de nouvelles compétences jusque-là communales, telles que la voirie, la gestion de l’eau potable et des eaux pluviales, la valorisation du patrimoine naturel et paysager, la prévention des inondations, le plan local d’urbanisme, … UNE NOUVELLE ORGANISATION Afin de préparer dans les meilleures conditions l’organisation des services de la Métropole et des communes, et en particulier des personnels communaux affectés aux compétences transférées (environ 1050 agents), 2018 a été une année de transition. En effet, les communes ont continué à gérer, par voie de convention, les compétences concernées. Cette phase transitoire bien moins cher que d’autres solutions ? Je vous rappelle que le budget total consolidé annuel de notre Métropole s’élève à 840 millions d’ €  ! Pour financer de telles dépenses, il n’y a pas de solutions miracles. On les finance soit par l’impôt, soit par la dette, qui est un impôt déguisé ! Avec mes 11 collègues maires, nous avons fait un choix différent, dicté également par la configuration géographique particulière de notre territoire. Mes chers amis, l’impossible n’est pas possible » ! BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE PRIVILEGIE Le président de la Métropole insiste  : « Je constate d’ailleurs, même si chaque territoire garde sa spécificité, que la plupart des Métropoles qui ont initialement choisi le tramway comme mode de transport se retournent vers le Bus à Haut Niveau de Service pour poursuivre leur réseau ! Je constate également que dans le récent classement des 10 villes les plus polluées de France, dans lequel ne figure pas Toulon, toutes sont équipées d’un tramway, alors qu’on nous disait que de ne pas s’équiper d’un tramway allait accroître considérablement nos conditions de pollution ! Alors qui croire » ? « Autre budget très important, celui de la culture. En 2018, plus de 300 000 spectateurs et visiteurs se sont pressés dans nos équipements culturels. Dans nos antennes du Conservatoire qui accueillent chaque année 4 000 pratiquants, petits et grands, au Pôle Jeune Public au Revest, à la Villa Noailles à Hyères, avec son Festival de la Mode et à la Villa Tamaris à La Seyne-sur-Mer, dans notre magnifique Opéra de Toulon ou encore dans nos deux premières et nouvelles scènes nationales de Châteauvallon et du Théâtre Liberté. Je pense aussi à la Design Parade de Toulon qui a accueilli à l’Évêché plus de 20 000 personnes, l’été dernier. En 2019, de nouveaux investissements seront réalisés. Au Pradet notamment, où les travaux du futur conservatoire vont débuter ou encore à Ollioules, où ceux de la future Maison du Patrimoine vont se poursuivre ». Par ailleurs, alors qu’il n’y a jamais eu autant d’étudiants sur le territoire de la Métropole, l’offre en matière de formation et d’enseignement supérieur va s’étoffer, cette année, avec l’installation de nouvelles écoles de renommée nationale et même internationale. OUVERTURE DU FUTUR QUARTIER CHALUCET Aussi, Hubert Falco ne peut cacher sa satisfaction devant autant de développements  : « 2019 sera aussi l’année de l’ouverture du futur quartier de la créativité et de la connaissance de Chalucet, qui est le plus grand chantier d’Europe en cœur de ville ! Ce quartier, réalisé s’est achevée le 1er janvier 2019. Désormais, TPM exerce pleinement les compétences transférées. Comme TPM le fait depuis sa création, c’est dans le dialogue et le consensus avec les maires et leurs équipes que les projets sont co-construits et mis en œuvre. La commune demeure le maillon essentiel du lien avec les habitants du territoire. Depuis un an, les équipes de la Métropole et des communes œuvrent ensemble pour assurer la continuité des services publics rendus aux usagers, dans le souci partagé d’en garantir la qualité. SANS INCIDENCE POUR LES USAGERS Pour favoriser la proximité avec les habitants et la réactivité, une nouvelle organisation administrative est effective depuis le 1er janvier 2019. Elle s’appuie sur la constitution d’antennes métropolitaines de proximité, situées sur le territoire de chacune des communes. L’antenne assure les prestations nécessitant une forte réactivité et proximité relevant des compétences transférées. Parallèlement, une Direction de l’action territoriale est créée sur plus de 30 000m², vient de se voir distinguer par le Ministère de la Transition Écologique, en recevant dans les locaux de l’UNESCO à Paris le label « EcoQuartier », qui reconnaît l’exemplarité environnementale du projet. Près de 1 500 étudiants en prendront possession dans le dernier semestre de l’année, quand nous inaugurerons ce quartier et la plus grande médiathèque de la région, qui proposera à la population près de 60 000 documents. Il y aurait tant à dire encore sur nos projets en matière de sport, d’innovation, de numérique, secteur en plein développement, d’habitat, de développement durable et enfin d’environnement, où nous mettons tout en œuvre pour préserver nos atouts et nos espaces naturels remarquables. Ils répondront tous aux exigences de qualité environnementale ». Il poursuit avec le même enthousiasme  : « En 2019, avec mes collègues maires, avec vous toutes et vous tous, nous ne manquerons ni d’initiatives, ni de projets pour notre territoire en pleine renaissance. Nous allons mettre en place une métropole forte et solide, nous allons le faire avec bon sens, sans précipitation, avec notre manière de faire, dans le respect de la vie des gens et surtout, dans le respect de l’humain engagé dans ce challenge, en ne laissant personne au bord de la route (...) ». au siège de TPM afin d’assurer la cohérence des politiques publiques et de favoriser la transversalité entre les antennes. Elle assure l’animation et la coordination de l’action des antennes, en lien avec les directions métiers, et l’interface avec le siège de la Métropole. L’objectif est que ces changements soient neutres et sans incidence pour les administrés. L’accueil de proximité perdure, grâce à cette organisation territoriale adaptée aux besoins. L’intérêt général reste la préoccupation majeure et constante des 12 maires du territoire. La transformation en métropole permet de favoriser le rayonnement du territoire à l’échelle nationale. Elle permet de poursuivre le développement de services publics de haut niveau de qualité, par le partage et l’optimisation des moyens qu’offre l’exercice de compétences étendues sur l’ensemble du territoire. Le statut de métropole permet à TPM d’engager des projets et investissements qui ne pourraient pas l’être à l’échelon communal, et faire ainsi bénéficier tout le territoire d’une solidarité intercommunale. Les compétences transférées au 1er janvier 2019  : https://metropoletpm.fr/actualites/metropole-pratique-1er-janvier-2019
Z, n Métropole Toulon Hubert Falco  : « Toulon, au centre d’une grande métropole française » En ce début d’année 2019, Hubert Falco, maire de Toulon, revient sur « les importants projets qui vont continuer à construire l’avenir de la ville, son développement, tout en préservant son âme, son environnement naturel, son patrimoine historique, ses racines ». Ainsi, le maire de Toulon détaille le très grand projet qui va prendre corps en 2019, à savoir l’aménagement du secteur allant de Mayol à Pipady. DEUX NOUVEAUX HOTELS 4 ETOILES Hubert Falco explique  : « Sur les 40 hectares en bord de mer et au-delà, à l’est du port, (dont les 35 000 m², anciennement occupés par DCNS, et en cours de cession à la ville par la Marine et la Défense nationale), nous allons pouvoir réfléchir à un réaménagement urbain et paysager de la totalité de ce secteur qui sera déterminant pour le développement touristique de notre ville et le bien être des Toulonnaises et des Toulonnais. Ainsi, le nouvel hôtel 4 étoiles construit entre la place Monsenergue et la place de l’Équerre ouvrira ses portes à la fin de l’année 2019. L’hôtel OKKO, sur le site de l’ancienne Caisse d’Épargne, 4 étoiles également, suivra dans le début de l’année 2020. Après les plages du Mourillon, réalisées dans les années 80, nous allons lancer deux concours d’envergure internationale. Le premier sur la vision de l’aménagement urbain de ce secteur, le second sera un grand concours international, ouvert aux architectes et investisseurs, qui travailleront sur un cahier des charges préparé par l’ensemble des décideurs de ce grand projet. Un comité de pilotage, que je préside sous l’égide des services de l’État, de la Défense nationale, de la Marine nationale et de la Métropole, examinera ces divers projets pour statuer dans les règles sur le meilleur d’entre eux, répondant à nos exigences de qualité environnementale et offrant à Toulon de nouvelles ouvertures sur la mer » (…). LA 4EME VILLE LA MOINS ENDETTEE DE FRANCE Le premier magistrat poursuit  : « Avec une situation financière très saine, nous sommes la 4ème ville de France la moins endettée et une population en constante augmentation, nous ne manquons ni de projets, ni d’initiatives ni de volonté pour continuer à avancer et à concrétiser la renaissance de notre ville qui est aujourd’hui le centre d’une grande métropole française, qui n’a rien à envier à ses voisines. C’est aussi ce que je vous avais promis à mon arrivée. En tant que maire, je me dois d’insuffler la politique publique qui détermine plus que jamais un cap pour notre ville et je dois pouvoir compter sur vous toutes et sur vous tous pour la mettre en œuvre sans jamais oublier que nous avons à charge les problèmes de nos concitoyens et que la pure logique comptable ne doit jamais prendre le dessus sur l’humain. L’exemple négatif venu d’en haut nous le rappelle cruellement aujourd’hui » (...). Hubert Falco conclut  : « Je tiens à rendre hommage aux cinq employées du DPSE travaillant à l’école des Oeillets qui ont courageusement porté secours à une maman 13 effroyablement agressée devant leur école, le 13 décembre dernier. Je salue également l’engagement sans faille des forces de police sur le terrain, en ces temps difficiles, et en particulier notre police municipale qui fait preuve, au quotidien, d’une exemplarité que je souhaitais souligner et qui travaille en parfait partenariat avec la Police Nationale, dans l’intérêt de notre population ». Photos  : Ville de TOULON Laurent MONITION Janvier - Février 2019 - #74



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :