La Gazette du Var n°73 15 jan 2019
La Gazette du Var n°73 15 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°73 de 15 jan 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Max Bauer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Voeux 2019 Janvier 2019 - #73 Toulon Hubert Falco, maire  : « Des projets pour conforter la dynamique de Toulon » Pour Hubert Falco, maire de Toulon  : « notre belle ville est en pleine transformation, en pleine rénovation, en plein développement, développement illustré par l’augmentation de sa population qui a franchi, en 2018, la barre des 170 000 habitants ». En effet, le maire se félicite  : « Nous sommes aujourd’hui 171 643 habitants, soit plus de 5000 habitants depuis 2014 et près de 12 000 habitants de plus depuis l’année 2000 ! Il faut savoir que nous avons ouvert, en maternelle et en primaire, plus de 60 classes depuis 2015, ce qui démontre que la population nouvelle est aussi une population jeune. Ces résultats sont le fruit du travail collectif effectué par une équipe de fonctionnaires et d’élus  : je le répète inlassablement, on n’est jamais bon seuls mais tellement plus efficaces si notre volonté, nos compétences, notre travail sont mis en commun au service du collectif, du public, du service public, de la vie des gens » (...) ! LE NOUVEAU MONDE À VECU Analysant la situation politique, il explique  : « L’illusion du «Nouveau Monde« a vécu, prouvant que l’expérience n’est pas un détail ! La France a été secouée par l’expression d’une grande détresse sociale et pour rajouter du chagrin au désarroi, la folie islamiste a une nouvelle fois frappé, le 11 décembre 2018, en semant la mort sur le village de Noël de Strasbourg, touchant là encore, au-delà des trop nombreuses vies volées, à ce que nous avons de plus cher, nos traditions et notre manière de vivre à la Française (...) » ! Il poursuit en parlant des palissades, longtemps installées en ville  : « Je citerai celles de la place de la Liberté, celles de la place de l’Équerre, et celles sur la dalle des Ferrailleurs. Face à cette situation, nous avons relevé le défi. Nous avons pris le parti de faire face et de faire tomber ces palissades les unes après les autres pour y créer des équipements indispensables pour notre ville et depuis, c’est sans relâche que nous entretenons, nous réhabilitons et nous construisons, dans notre centre ancien comme dans nos quartiers, rue par rue, place par place, îlot par îlot. L’écoquartier Font Pré, construit sur le site de l’ancien hôpital Font Pré, dont la première tranche a été inaugurée en mai 2017 et dont la dernière tranche sera inaugurée en 2019, en est aussi une belle illustration. 2019 sera de nouveau une année décisive car elle va voir le début de nouvelles réalisations importantes qui vont poursuivre la métamorphose de notre ville, dans la suite du souffle initié dès notre arrivée  : le Quartier de la Créativité et de la Connaissance Chalucet, labellisé écoquartier (label décerné par le Ministère de la transition écologique) qui reconnaît l’exemplarité environnementale du projet, quartier qui regroupera autour du jardin Alexandre 1er, restauré dans le respect de ses composantes du 19ème siècle, la plus grande médiathèque régionale avec quelque 60 000 documents consultables, construite autour de l’ancienne Chapelle Chalucet et de son histoire, médiathèque qui sera une remarquable œuvre d’art s’élevant entre Faron et Méditerranée ; des pépinières d’entreprises numériques, des écoles d’art, un palais de la connaissance avec ses écoles d’ingénieurs et ses structures d’enseignements supérieurs s’étendront dans des bâtiments de très grande qualité urbanistique. Ce projet, futuriste et bâti sur son histoire, réalisé sur plus de 30 000m², amènera plus de 1 500 étudiants en cœur de ville. Il est le plus grand chantier en centre-ville d’Europe et s’appuie sur un partenariat exemplaire Ville, Département, CCI, Région, État, Établissement Public Foncier ». LA RENAISSANCE DES HALLES « Parce qu’un projet n’est pas un aboutissement, un élu doit ensuite actionner tous les leviers de la sphère publique, il doit le défendre en pensant à l’intérêt de ses concitoyens. Chalucet, chantier de la créativité et de la connaissance de 130 millions d’ € est subventionné à près de 70%. Cet immense chantier, qui a débuté en juin 2017, verra son aboutissement dès le quatrième trimestre de l’année 2019. Ainsi, la rénovation totale du Musée d’Art de la ville, labellisé Musée de France, avec sa bibliothèque centrale qui demeurera une bibliothèque d’études et de recherche et qui rouvrira en novembre 2019 avec la prestigieuse exposition nationale sur Picasso. Pour notre ville, dans le domaine culturel, deux très beaux projets nationaux, voire internationaux, vont se concrétiser en 2019. L’un pour l’enseignement supérieur. L’autre apportera à Toulon une nouvelle offre nationale de très grande renommée (...). Il y sera implanté dans un des lieux emblématiques de la ville qui nous est cher. La renaissance des Halles, un dossier emblématique souhaité par les Toulonnaises et les Toulonnais. Le chantier débutera en 2019 et la population ne tardera pas à retrouver l’ambiance des halles d’antan avec leur âme, grâce à un projet basé sur leur histoire et sur les racines de notre patrimoine auquel nous sommes tous attachés mais aussi innovant et attrayant dans le style de ce qui se passe à Bordeaux, à Lyon ou dans de nombreuses autres grandes villes. L’îlot Boucherie sera réhabilité avec un lien direct vers la rue d’Alger grâce à la démolition de bâtiments vétustes, îlot par îlot, immeuble par immeuble, rue par rue. Nous faisons rentrer le soleil dans notre cœur de ville. Cela aussi, je vous l’avais promis. La réhabilitation urbaine se poursuit, ce qui nous a permis d’être primés nationalement dans le cadre de la réhabilitation urbaine la mieux réussie des grandes villes françaises. 2019 verra nos efforts au service de la proximité se poursuivre et se renforcer plus que jamais et cela dans tous les domaines, (écoles, crèches, espaces verts, vie des quartiers, rues et places, terrains de sports, vie culturelle). Nous aurons d’ailleurs un programme de construction de groupes scolaires bien équilibré, dans nos quartiers (...). Le quotidien de nos habitants est et doit rester au centre de notre action. Nous devons rester des acteurs du concret. Nous continuerons un long et minutieux travail dans notre centre ancien. 2019 sera une année décisive car vont aussi se mettre en place de nouveaux grands projets, de nouveaux grands chantiers permettant de poursuivre la métamorphose et la transformation de notre ville, permettant de ne pas casser une dynamique profitable à Toulon » (…). DE GRANDS CHANTIERS EN PERSPECTIVE Le maire cite les principaux grands chantiers à venir  : « Le premier que je souhaite évoquer c’est celui de la transformation de l’îlot Montety (…). Ce quartier de plus de 16 000 m², emblématique de notre ville, avec la caserne de Lamer, Montebello, proche du pôle multimodal, quartier que nous allons essayer de relier au centre-ville et à la mer par un nouveau et très bel ouvrage d’art réservé aux piétons et aux modes doux. À Paris, on traverse ces ouvrages sur la Seine, à Toulon nous enjamberons la voie ferrée. Le campus de l’Institut de Formation public varois des Professionnels de Santé s’y installera et s’étendra sur 8 000m². Un parking de 700 places y sera ouvert sur l’espace municipal non utilisé du Zénith. Il viendra en complément du parking public gratuit qui sera bien sûr conservé. Ce grand projet permettra l’arrivée de 2 200 étudiants en centre-ville. Cet aménagement sera complété au sud par l’arrivée d’une grande administration d’État, par la construction d’un hôtel et d’un parc d’activités avec immeubles de bureaux, le tout sur 8 500m². À proximité, devant le boulevard commandant Nicolas, un hôtel d’entreprises du numérique verra le jour dès 2020 sur 1 600m², projet financé par le privé qui prend de plus en plus confiance en notre ville (...). Le deuxième dossier à l’étude en 2019 se situe à la Loubière sur plus de 50 000², en complément de ce qui a déjà été réalisé sur l’ancien terrain GDF. L’acquisition d’un terrain appartenant à EDF/GDF, dès la fin du mois de janvier, permettra la construction d’un bâtiment qui regroupera les Archives départementales et les Réserves muséales de l’Agglomération ». NOUVELLE CASERNE DE POMPIERS À L’EST Il conclut en dévoilant un autre projet  : « Nous étudions aussi, avec les services départementaux du SDISS, avec sa présidente, avec le président du Conseil Départemental et avec les pompiers, la possibilité de transférer la caserne du port Marchand sur ce même site, ce qui offrira des conditions de travail, d’interventions et de sécurité améliorées pour nos sapeurs Toulonnais complétant le dispositif, avec la nouvelle et moderne caserne des Routes inaugurée en 2009, répartissant au mieux les forces d’intervention sur la ville d’est en ouest. Les sapeurs-pompiers effectuent plus de 20 000 interventions par an sur l’ensemble de notre territoire communal, 50 000 interventions sur notre Métropole, les 2/3 du Département qui comptabilise 80 000 interventions par an » (…). Hubert FALCO Maire de Toulon, Ancien ministre.
Métropole La Valette-du-Var Thierry Albertini, maire  : « Une année rythmée de belles choses » … Pour Thierry Albertini, maire de La Valette-du-Var, conseiller départemental, conseiller métropolitain TPM  : « Que souhaiter en 2019, si ce n’est la tranquillité d’esprit et la sérénité ». Thierry Albertini ajoute  : « Je pense d’abord à notre pays, la France et aux Français bien sûr, mais aussi à la ville dont je suis maire depuis quelques mois, La Valette-du- Var. Comme dans toutes les communes, les habitants aspirent d’abord à la tranquillité. À la sérénité de leur quotidien. C’est dans cet état d’esprit que je travaille et que je continue à le faire cette année. Chez nous, n’en déplaise à ceux qui préfèrent le conflit, je privilégie le dialogue en toute chose. Rien ne vaut une discussion, directe et franche pour mettre au clair d’éventuelles divergences et trouver les terrains d’entente qui font avancer les choses. Je suis élu depuis longtemps et j’ai toujours pratiqué ainsi. Que ce soit avec les personnels qui font marcher la ville ou avec les Valettois, je veux favoriser ce climat d’écoute active… Rien ne peut se faire quand on est seul, mais on peut réussir tant de choses quand on se connait bien et que l’on agit ensemble. Cela ne veut pas dire pour autant que le compromis vaille de renoncer à ses convictions. J’ai les miennes et j’entends les faire peser dans toute négociation ou décision ; vous pouvez me faire confiance » ! UNE AMBIANCE APAISEE À LA VALETTE Le maire reprend  : « Pour ce que je constate chaque jour, et chaque journée de mon agenda est bien remplie, le climat de La Valette, l’ambiance est apaisée. Je fais et ferai tout pour qu’elle le reste. Pour ce faire, et même si nous n’avons pas de souci de grande délinquance aujourd’hui, j’ai voulu accroitre nos efforts en matière de sécurité publique. Les effectifs de notre police municipale ont été augmentés et ils le seront encore dans les mois qui viennent, l’équipement des policiers a été mis à niveau en termes d’armement et de protection, leur présence étendue aux patrouilles de nuit… Par ailleurs, nous sommes en train de déployer un réseau de vidéo-protection qui va couvrir une bonne partie du territoire communal. Se sentir en sécurité favorise le bien-être. Ce cadre de vie est incomparable puisque nous ne sommes pas si loin de la mer et véritablement en pleine nature. Je rappelle souvent que la moitié des terres valettoises sont inconstructibles et que notre montagne, le massif du Coudon, recèle de véritables trésors  : du grand air, une quiétude à revendre, une flore et une faune à découvrir, des sentiers de randonnée et une vue à nulle autre pareille sur la Métropole 23 TPM. Il faut savoir que les photos en plan large sur l’agglomération illustrant les publications de TPM sont prises à La Valette ». UN PROJET D’AMENAGEMENT NATUREL Le premier magistrat dévoile ses projets  : « De chez nous, on voit tout ! Le 10 janvier, lors de la soirée des vœux aux Valettois, j’ai eu l’occasion d’annoncer un projet d’aménagement naturel dans le Coudon, un projet d’ampleur à destination des familles et de tous les amoureux de la nature. Quant à notre centre-ville, ces derniers mois me rendent confiant. Nous avons vu la participation enthousiaste des commerçants Cœur de Ville lors de la première édition de «Cuisines du Sud«, et leur engagement aux côtés des grands chefs invités n’est pas étranger au succès de la manifestation. Manifestation que nous allons reproduire avec, j’en suis certain, une renommée qui va croître au fil des ans. «Cuisines du Sud« a attiré du monde. Beaucoup de monde même ! Mais au-delà du succès populaire, ce week-end gastronomique a montré le goût des Valettois à partager des moments ensemble, à profiter de leur centre-ville et même à le découvrir pour certains. C’était le but et nous l’avons atteint avec la complicité de tous, grâce à l’implication des Valettois. Je veux que cette implication, cette cohésion se perpétue et se développe en 2019. Cohésion dans les moments forts mais dans le quotidien aussi. Je souhaite que les Valettois profitent de leur ville et de ses atouts. Ils sont nombreux. Je m’engage à améliorer la vie d’ici autant que je le pourrais  : nous sommes en train de bâtir la Maison de la Petite enfance qui va augmenter les capacités d’accueil et le confort de tous, enfants, parents et personnels éducatifs. Nous allons aussi regrouper les quatre écoles du centre en un pôle scolaire, moderne et fonctionnel et créer du vert en ville… Tout ne se fera pas en 2019 bien sûr, mais cette année sera rythmée de belles choses, vous le verrez » ! Enfin, le maire conclut  : « Je souhaite à tous vos lecteurs, une année pleine et sereine, à la hauteur de leurs désirs les plus secrets. Et la force de les accomplir en 2019 » … Thierry ALBERTINI, Maire de La Valette-du-Var, Conseiller Départemental, Conseiller de Toulon Provence Méditerranée. Janvier 2019 - #73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :