La Gazette du Var n°72 1er jan 2019
La Gazette du Var n°72 1er jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de 1er jan 2019

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 14,5 Mo

  • Dans ce numéro : F1, grand prix de France.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Métropole La Garde 12e Forum des métiers, 6 heures d’échanges constructifs « Formation et Insertion ». Ces deux mots clés étaient à l’honneur, le 12 décembre, sur le campus de La Garde. Avec près de 1 200 étudiants inscrits sur les 10 000 de l’Université de Toulon, la faculté de lettres, langues et sciences humaines de l’Université de Toulon organisait pour la 12e année consécutive un Forum des métiers. Ainsi, 83 étudiants-organisateurs accueillaient 83 socioprofessionnels. Comme le soulignaient les 83 étudiants-organisateurs  : « Forum et Métiers sont étroitement liés. Notre objectif est donc d’optimiser notre information sur le tissu économique et favoriser notre insertion professionnelle ». Janvier 2019 - #72 VALEUR AJOUTEE CERTAINE Depuis septembre, deux filières de la faculté de niveau Bac+3 (Langues Étrangères Appliquées, LEA et Licence professionnelle « Tourisme ») s’étaient réunies pour programmer le contenu de cette rencontre. Après réflexion, conférences thématiques, stands par pôle et même musique ont retenu leur intérêt et leur choix. Dans un second temps, la prospection est entrée en jeu. Directrice de la filière LEA, Émeline Gros témoigne  : « Intégré à leur cursus, cet événement représentait une valeur ajoutée certaine. Les étudiants-organisateurs étaient invités à contacter les acteurs socioprofessionnels de leur choix. Sur le plan pédagogique, la conclusion est aisée. Les plus impliqués sélectionnent, déjà, leurs futurs employeurs. Ce qui est le résultat attendu par ce rendez-vous ». Depuis 6 ans, Xavier Leroux, directeur de la faculté de lettres, langues et sciences humaines de l’Université de Toulon accompagne cette initiative. Ce soutien s’illustre aussi par la qualité des parrains proposés. PATRICK VALVERDE, PARRAIN DE REFERENCE Pour cette 12ème édition, Patrick Valverde, directeur de TVT, succédait à Philippe Berling, Francis Pizzorno, Jean-Marie De Peretti, Alain Baccino et Philippe Bartier. « Ces acteurs socioprofessionnels d’horizons distincts (culture, environnement, presse ou technologies) illustrent les opportunités possibles pour nos étudiants. Cerise sur le gâteau, ce Forum leur permet aussi de bénéficier de stages et d’emplois à très court terme » indiquait, à l’issue du forum, Xavier Leroux. Parmi les exposants, de nombreux institutionnels (AFUZI, CCI du Var, Chambre de métiers, Union patronale du Var...), des associations (Bureau d’information jeunesse de La Garde, Mission locale de Toulon, Service jeunesse de La Seynesur-Mer, Culture Plus, Office de tourisme de La Londe-les-Maures, Univers-Cité…), des entreprises (Crédit Mutuel, Charlemagne, TRANS- DEV, NB Communication…) et des médias dont Presse Agence et La Gazette du Var. Pâtes el Star ; s Marine nationale Des collégiens découvrent un bâtiment de commandement et de ravitaillement Du 13 au 14 décembre derniers, des collégiens de la classe de 3ème de sécurité et de défense globale du collège Raimu de Bandol ont embarqué, pour la première fois, à bord du bâtiment de commandement et de ravitaillement Var et ont pris la mer avec l’équipage. Ce temps fort du partenariat qui unit le bâtiment à cette classe depuis septembre 2018 a permis à chaque élève binômé à un membre d’équipage, allant du commandant au matelot, de découvrir le quotidien des marins et de sensibiliser les élèves à l’esprit de défense et aux enjeux autour de la sécurité nationale. CLASSES DEFENSE ET SECURITE GLOBALE Les Classes de Défense et Sécurité Globale ont vu le jour en 2011 dans le cadre des protocoles d’accord entre le ministère de la Défense et le ministère de l’Éducation nationale visant à assurer la transmission de l’esprit de défense aux jeunes scolarisés. Ce dispositif est exclusivement destiné à des classes de collège et de 3ème des lycées professionnels. BATIMENT DE COMBAT Admis au service actif en 1983, le bâtiment de commandement et de ravitaillement Var est un bâtiment de combat qui a pour missions principales d’assurer le soutien logistique et matériel des bâtiments déployés (ravitaillement en combustible, eau, vivres, munitions…). Cette capacité permet à une force navale de conduire des opérations de longue durée en mer. Les bâtiments de commandement et de ravitaillement peuvent ravitailler jusqu’à 3 unités simultanément et sont également capables d’accueillir un état-major de conduite d’opérations d’aéromaritimes. D’une longueur de 157 mètres et d’une largeur de 21 mètres, le Var est armé par un équipage de 160 marins. 2 autres bâtiments de ce type sont en service dans la Marine nationale, la Marne basée à Toulon et la Somme basée à Brest.
Métropole 11 La Garde 10 colis pour les militaires en opérations extérieures (OPEX) En cette période de festivités, la ville de La Garde a mené une très belle action de solidarité, à l’initiative de Jean-Pierre Haslin, maire adjoint et vice-président de TPM. En effet, le conseil municipal a offert 10 colis de Noël aux militaires gardéens, actuellement en opération à l’étranger sur des théâtres militaires et notamment dans l’Océan Indien. « C’est la première fois que la ville de La Garde décline une telle opération et j’espère pouvoir faire perdurer un tel dispositif. Certes, cette distribution de colis de Noël n’a pas été simple à monter car, la ville ne dispose pas d’unités Maison de retraite Les travaux de la résidence-autonomie Marie Curie II se poursuivent Formule intermédiaire entre le logement personnel et l’établissement collectif, la résidence Marie Curie II, agréée par l’État et habilitée à l’aide sociale, est destinée aux personnes âgées autonomes, seules ou en couple. Les résidences seniors offrent une solution adéquate à qui souhaite profiter, dans un environnement sécurisé, d’un logement plus adapté et de services à la carte pour faciliter la vie quotidienne, manger une nourriture équilibrée et variée, pratiquer des activités physiques, accéder facilement à la culture et aux loisirs, partager avec d’autres des moments de convivialité… La future résidence-autonomie Marie Curie II, dont les travaux ont débuté il y a 6 mois, répond à ces nouvelles demandes. « Ainsi, chaque résident vivra dans un logement indépendant avec tous les avantages des services collectifs  : encadrement médical, restauration, blanchissage, accès à un potager, un terrain de pétanque et une aire pour les animaux. Il a la possibilité de faire appel à des services annexes, comme les médecins et infirmiers libéraux qui disposent d’un local infirmerie dédié aux consultations, au rez-de-chaussée du bâtiment », fait remarquer Jean-Claude Charlois, le maire. militaires stationnées sur son territoire. J’ai donc proposé que l’on attribue ces colis à des militaires gardéens, employés par les différentes unités de la Marine nationale, notamment les sous-mariniers », explique Jean-Pierre Haslin, ancien haut gradé de l’armée et correspondant défense pour la ville de La Garde. BATIMENT À ENERGIE POSITIVE Portés par les labels Habitat et environnement et Bâtiment durable méditerranéen, niveau or, les travaux sont réalisés dans le respect de l’environnement et la recherche d’économies d’énergies. Le chantier a un faible impact sur les riverains, notamment grâce à une gestion rigoureuse des déchets, et privilégie l’utilisation d’écomatériaux et de ressources locales. La résidence au Label Effinergie (le bâtiment produira plus d’énergie qu’il n’en consommera) présente une conception architecturale durable adaptée au climat local. > Un chauffage par le bois Une solution moins chère à l’exploitation et moins polluante dont la sécurité de fonctionnement est assurée par deux chaudières disposant chacune de leur propre système d’alimentation en bois. Des radiateurs à eau chaude garantissent un chauffage d’appoint pour le bien-être des résidents avec un confort personnalisé. OPERATION COMPLEXE Le colonel Landes, Délégué Militaire Départemental, a confirmé la complexité de l’opération  : « Il fallait recenser la liste des militaires gardéens partis en OPEX dans chaque unité. Ainsi, 10 militaires ont été identifiés et recevront le fameux colis qui leur sera envoyé par leur commandement sur leur lieu d’opération ». Il ajoutait  : « Cette période, loin de leur famille, est vécue avec une certaine amertume et tous les soutiens sont les bienvenus. Quand on est en opération, on est content que quelqu’un pense à vous. Croyez-moi, je le sais bien pour l’avoir vécu personnellement ». MAINTENIR LE LIEN ARMEE-NATION Pour Jean-Pierre Haslin, en cette période de fête, il était normal de s’associer aux militaires gardéens. « En tant que correspondant défense, mon rôle est de maintenir le lien Armée-Nation. C’est tout naturellement que nous faisons ce geste pour les militaires en OPEX. Actuellement, ces hommes sont loin de chez eux et, cela ne nous empêchent pas de penser très fort à eux, comme eux pensent très fort à leur famille ». > Une isolation optimale Les économies d’énergie sur le long terme passent également par une isolation de l’enveloppe du bâtiment par l’extérieur. Cette solution offre les meilleures performances en termes d’isolation et d’inertie thermique. Les menuiseries bois/alu retenues avec rupture de pont thermique assurent isolation thermique et étanchéité à l’air. > De la fraîcheur naturelle Pour assurer aux résidents un confort sans climatisation et ainsi réaliser des économies d’énergie, les protections solaires sont adaptées aux orientations des bâtiments et une partie des plafonds des chambres resteront en béton brut peint afin d’améliorer l’inertie. En complément, un puit canadien hydraulique couplé à un système double flux est à l’étude. Cette méthode naturelle et non polluante utilise l’inertie de la terre pour restituer en été de la fraîcheur et préchauffer l’air en hiver. > De l’eau chaude grâce au soleil Sur les toitures, des capteurs solaires thermiques sont mis en place pour préchauffer l’eau chaude sanitaire ce qui engendrera de fortes économies (50% des besoins en eau chaude seront couverts SOLDATS DE LA PAIX De son côté, Jean-Claude Charlois a reconnu le rôle important des soldats français, vu le contexte international  : « La ville a voulu honorer ses militaires dont nous avons besoin plus que jamais. Toulon, c’est notre magnifique port militaire. Nos soldats sont là pour faire représenter le droit international dans le cadre de l’ONU. Vous êtes des soldats de la paix ! Le pays vous demande beaucoup de choses. Le maire et le conseil municipal vous disent merci » ! Gilles CARVOYEUR Lors de cette cérémonie qui s’est tenue dans la salle du conseil municipal de La Garde, nous avons noté la présence de Alain Dumontet, conseiller départemental, et de Gérard Pastor, élu en charge des anciens combattants et des cérémonies patriotiques. par ce système). D’autres capteurs solaires photovoltaïques sont prévus pour la revente de la production énergétique. > De la lumière douce Les ouvertures, leur dimension et leur position ont été étudiées pour réduire les besoins d’éclairage. La quasi-totalité des luminaires seront équipés de LEDs basse consommation. > Des végétaux adaptés au climat Pour les plantations, des essences locales non toxiques et non allergisants ont été privilégiées dans le respect de l’authenticité du site et de son identité méditerranéenne. Pour l’arrosage, une cuve de récupération des eaux pluviales alimentera le système de goutte à goutte. LA RESIDENCE EN CHIFFRES - Pose de la 1ère pierre  : 1er juin 2018 - 3 685 m² de surface totale - 75 studios - jusqu’à 79 résidents - 16 mois de travaux - coût total  : 12 millions € (dont 8 millions pour la commune et 1,18 million pour le département). Janvier 2019 - #72



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :