La Gazette du Var n°69 30 nov 2018
La Gazette du Var n°69 30 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de 30 nov 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : Charles de Gaulle, c'est reparti pour 25 ans !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 Méditerranée Porte des Maures Novembre - Décembre 2018 - #69 Le Lavandou Drôlerie et féerie font le succès du festival Par bonheur, le 8ème festival de Théâtre de Rue est passé au travers des gouttes. Malgré un week-end de fin d’octobre où le soleil a joué à cache-cache avec la pluie, le 8ème Festival de Théâtre de Rue du Lavandou, n’a pas perdu de son éclat en sachant jouer avec les éclaircies pour certaines déambulations de troupes et, entre deux averses, replier ses animations en mairie et dans l’espace culturel. Une organisation du service animation ayant su gérer une dizaine de troupes entraînant dans leur sillage, comédiens, musiciens, magiciens, dans une qualité de spectacles, d’ateliers, de jeux de bois, pour la plus grande joie d’un large public de festivaliers et vacanciers de Toussaint. Une belle fête familiale dans un tourbillon de feuilles d’automne jouant avec le burlesque, la drôlerie et la féérie pour un joyeux partage de rires et d’applaudissements. Texte et photos Francine MARIE
Méditerranée Porte des Maures Le Lavandou La ville célèbre les héros de la Grande Guerre À l’occasion du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre, la ville du Lavandou a organisé une double exposition en partenariat avec l’association du Souvenir Français. Tous les écoliers du Lavandou et de Bormes, conduits par leurs professeurs, ont pu redécouvrir les moments clés de cette Première Guerre Mondiale à travers des panneaux didactiques, ainsi qu’avoir une approche locale à la vue des photos, carnets militaires, uniformes et autres effets personnels de familles lavandouraines. 33 Le Lavandou Gil Bernardi  : « Le SCLV engagé dans la lutte anti-pollution et la préservation du littoral » Le 20 octobre, le barrage flottant anti-pollution du Syndicat des Communes du Littoral Varois (SCLV) était acheminé vers Port-Cros. Suite à la collision entre le navire roulier tunisien Ulysse et le porte-conteneurs chypriote CSL Virginia au large du Cap Corse, le 7 octobre dernier, Gil Bernardi, Président du Syndicat des Communes du Littoral Varois (SCLV) et maire du Lavandou a organisé Le 9 novembre, Suzanne Joncheray a remis en perspective l’implication des Lavandourains et des Borméens ayant participé aux grandes batailles, à l’occasion d’une conférence intitulée « Le Lavandou confronté à la guerre de 14-18 ». Puis, le 11 novembre, lors de son allocution au square des Héros, le maire, Gil Bernardi a rendu hommage aux 22 Lavandourains «Morts pour la France«. Retrouvez le discours du maire sur le site de la Ville  : le-lavandou.fr le déploiement du barrage flottant anti-pollution appartenant au syndicat. Depuis le port du Lavandou, les équipes conduites par Alain Pegliasco à bord du «Laisse dire«, ont acheminé le barrage à Port-Cros et l’ont installé à l’entrée du port afin de prévenir toute pollution dans ce secteur. Ce dispositif, maintenu pendant 15 jours, a parfaitement joué son rôle. Aucune pollution n’a été constatée et ce malgré le vent d’Est qui a poussé les résidus pétroliers vers les îles voisines de Bagaud et Porquerolles. ANTICIPER LES RISQUES Si le SCLV a pu appuyer les services de l’État lors de cet épisode de crise, c’est grâce au travail conduit en amont par les maires et élus du littoral. Interrogé sur la mise en place de ce dispositif, Gil Bernardi précisait  : « Outre les questions économiques et législatives, le SCLV est engagé dans la lutte anti-pollution et la préservation du littoral. Le déploiement du barrage flottant anti-pollution dans le cadre d’un exercice annuel INFRA POLMAR-TERRE a montré son efficacité. Au sein du SCLV, nous étudions les outils et méthodes de dépollution à mettre en place en cas d’accident mais aussi les techniques pour préserver notre littoral et donc anticiper les risques. L’année dernière, nous nous sommes rendus au Centre de production d’éco-matériaux de la Seyne-sur-Mer afin d’avoir une approche concrète de la revalorisation des sédiments issus d’opération de dragage ». COMITE DE PILOTAGE Le président du SCLV ajoute  : « Nous avons, aussi, rencontré des professionnels du nettoyage des plages en vue de préserver les sédiments grâce à une cribleuse équipée de tamis qui ne récupèrent que les déchets. Et bien sûr, nous collaborons avec les services de l’État pour prévenir les risques littoraux tels que les submersions marines et l’érosion côtière. Le Var est le premier département de France à s’être doté de cartographies propres à l’aléa submersions marines ». Lors de la prochaine réunion du SCLV, prévue en décembre, les maires et élus du littoral conduiront avec la Direction Départementale des Territoires et de la Mer un comité de pilotage (COPIL) concernant la stratégie de gestion des côtes sableuses en érosion du Var. Novembre - Décembre 2018 - #69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :