La Gazette du Var n°69 30 nov 2018
La Gazette du Var n°69 30 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de 30 nov 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : Charles de Gaulle, c'est reparti pour 25 ans !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Métropole Hyères Pollution aux hydrocarbures, le point sur la situation À la suite de la collision d’un porte-conteneurs et d’un navire roulier, le 7 octobre dernier au large du cap Corse, la ville d’Hyères a engagé d’importants moyens humains et matériels dans le cadre du plan de lutte communal et d’opérations de dépollution de notre littoral. Ainsi, dès le mardi 16 octobre, le plan POLMAR-TERRE a été déclenché par le préfet du Var afin de coordonner un plan de lutte contre la pollution, après l’arrivée de galettes d’hydrocarbure sur les plages de Ramatuelle, Saint-Tropez et Sainte-Maxime. Le centre opérationnel départemental a, également, été activé. Puis, dans l’après-midi du 17 octobre, les premiers polluants (galettes et boulettes d’hydrocarbures mélangées à de la posidonie) ont été signalés sur les plages de la Courtade et Notre Dame, à Porquerolles. PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Le Plan communal de sauvegarde (PCS) a donc été déclenché pour organiser les chantiers de dépollution sur le territoire hyérois. La cellule de crise municipale a, également, été activée en étant joignable 24h sur 24. Ensuite, le 18 octobre, la police municipale a effectué des reconnaissances sur l’ensemble du territoire (continent et îles), pendant que le poste de commandement communal dimensionnait les moyens humains et matériels pour les opérations de nettoyage qui ont débuté, dès le lendemain, conformément aux consignes de l’État. Enfin, à partir du 19 octobre, les zones touchées le mercredi ont été confirmées  : la plage de l’Alycastre était ajoutée à la liste. Un effectif de 60 agents (Ville, Métropole TPM, Unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile - UIISC 7 de Brignoles et comité communal des feux de forêt - CCFF) équipés de matériels spécifiques, est mobilisé sur l’île de Porquerolles pour entamer les chantiers de dépollution. Ce personnel était encadré par les militaires de l’UIISC 7 et des agents de la Direction Prévention et Sécurité formés aux techniques de dépollution. ENJEUX ECONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX Par ailleurs, à Ramatuelle, des représentants de la ville d’Hyères ont participé à une réunion de crise pilotée par le préfet. Lors de ce point, l’État a présenté le prestataire privé (la société Le Floch Dépollution) qui a pris le relais des équipes communales à partir du 26 octobre, informant, dans le même temps, les communes sur les démarches administratives et techniques possibles (dépôt de plainte, ouverture des procédures d’assurance, techniques de nettoyage à employer). La Préfecture a demandé aussi à ce que soit interdite toute initiative citoyenne de ramassage des polluants et relayée cette information sur tous les supports de communication. À l’issue de cette réunion et à la demande de Jean-Pierre Giran, le maire, étant donné les enjeux économiques et environnementaux, l’île de Porquerolles, cœur du Parc national Port-Cros, a été définie comme priorité dans le plan de lutte contre la pollution. Il faut encore noter qu’a partir du 20 octobre, l’ensemble des plages de Porquerolles se sont retrouvées souillées par la pollution (ajout des plages Blanches, de la Plage d’argent, de la plage du Lequin, des pointes Prime et de la Galère...) ainsi que les îles de Port-Cros et de Bagaud. Un barrage flottant du Syndicat des communes du littoral varois a été mis en place à l’entrée du port de Port-Cros. Des unités nautiques de la police municipale ont été déployées pour permettre de marquer les points GPS des nappes d’hydrocarbures à la dérive au large des côtes, en lien avec la préfecture maritime (Prémar). Depuis, les unités nautiques ont toujours pour mission le marquage des nappes, en lien avec la PREMAR qui a pu traiter la nappe à l’entrée du port de Port-Cros, repoussée par le barrage. Droit commercial/des sociétés Droit pénal spécial/des affaires Droit de la famille/des personnes Indemnisation du dommage corporel DEPOT DE PLAINTE PAR LA VILLE D’HYERES Depuis la mise en place de ces différents dispositifs, les premières traces de pollution ont été repérées sur les plages des Pesquiers, de l’Almanarre et sur des enrochements après le port de la Madrague (quantité faible par rapport aux autres sites). Ainsi, le 22 octobre dernier, la ville d’Hyères a déposé pour plainte pour pollution des eaux due à un accident maritime. Ainsi encore, le 23 octobre, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, s’est rendu en visite à Porquerolles, en compagnie du maire, Jean-Pierre Giran, pour rencontrer les équipes municipales affectées aux chantiers de dépollution. Le 26 octobre, les opérations pilotées par la commune ont pris fin avec le passage de relais à l’État. La cellule de crise municipale a fermé à 18h et les actions de dépollution se poursuivaient avec la société Le Floch Dépollution. Depuis le 26 octobre, les reconnaissances faites sur le terrain par le prestataire en charge de la dépollution n’ont fait apparaître aucune autre zone touchée. La ville reste associée aux points d’étape réalisés par l’État et son prestataire. Les premières opérations de dépollution terrestre à Hyères ont permis de ramasser plus de 30 m³ de déchets souillés et de nettoyer manuellement deux fois 3 km de plages environ, soit 6 km linéaires aller-retour. À ce jour, les opérations de dépollution sont toujours en cours. Les services municipaux suivent quotidiennement ces opérations, en lien avec la société de dépollution. 18, Rue Anatole Fronce, 83000 Toulon 06.28.01.1371 contact@rndmaginot-avocat.fr
Feu d'artifice le 22 décembre PLACE MASSILLON Crèche provençale Sapin géant de 5m Animations interactives av. Andrée de David Beau regard m10% 111 ! 1.111 ritinlifio,.ee t" eg, àeZeillenbk Irtiltro4e4 ARRÊTS DU PETIT TRAIN Place Lefebvre, parking de la médiathèque Avenue Général de Gaulle, au niveau de la porte Massillon Ageo, "411fIn liiisint itimeee i411De. eem. erk. Clemenceau l'lin.Xfir.:, D dr.c7r, A, ,:%,01.0r de, -ans rà v eGatiMe 00..0, U$60Ç ;,  : :1:e.r.:0 se.:  :  : (.1'07 otougepit.- -,. tomoto me, e'-eir=e,37, -'Il- -.grilr ; eir.1., e - ?  : - Gambetta av. Léopold Ritondale Patinoire Grand marché de Noël Apéro concerts HYÈRES EN FÊTES 7.41,111111111.111111111.11001 LA MAGIE DE NOEL NJ e DÉCEMBRE 2C18  € MUE 2019, eren Forêt magique du Père-Nok Ateliers Animations BALADEZ-VOUS DANS LA VILLE AU RYTHME DES ANIMATIONS noJci  : EL/014E45RM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :