La Gazette du Var n°68 15 nov 2018
La Gazette du Var n°68 15 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°68 de 15 nov 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Maurice, Bernard, Pierre et Gérard... la très belle saga Grech continue !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 Sorties Novembre 2018 - #68 çe. ! zorinLioulaugpe" ; en- ! leimen 14 1m I rel. La Londe-les-Maures Plus de 10 000 visiteurs au 1er festival LEGO Pour la première fois à La Londe-les-Maures, l’association Récréabrick83 proposait un rendez-vous culturel et festif autour des LÉGO, ces petites briques danoises que les enfants, mais aussi les adultes, aiment tant ! 800 m2 d’exposition permettaient de découvrir des mises en scènes originales autour de Star Wars, Ninja Go, Harry Potter mais aussi des scènes ferroviaires ou des dioramas autour du Moyen-âge. DES VISITEURS DE TOUTE LA REGION François de Canson, le maire, a félicité les organisateurs pour cette heureuse initiative  : « C’est une très belle édition que je souhaite faire perdurer. Pour cette première fois, c’est une grande réussite, pour la plus grande satisfaction de l’association et de la municipalité. Merci à Jonathan, merci aux sponsors (JEUDREDI, JOUE CLUB, INTERMARCHE, VILLE DE LA LONDE, PHARMACIE DES ECOLES et IMPRIM’LONDE), merci d’avoir réalisé la mairie en LEGO. Si vous pouvez la rénover, je compte sur vous. L’idée de la municipalité est de faire grandir ce festival pour lui donner une renommée nationale, voire internationale. Il y a déjà des associations qui frappent à la porte. C’est un grand bonheur pour les petits et les grands car ce festival génère une véritable ambiance familiale ». SOUTIEN DES BENEVOLES DU TELETHON Tout a démarré à l’initiative de deux londais, Ludovic Chalmeton, 39 ans, et Jonathan Prévost, 33 ans. « Leur association a vu le jour, il y moins d’un an. Ils m’ont proposé ce festival et j’ai trouvé l’idée très originale. Qui n’a pas joué aux LEGO ? Je constate que les visiteurs sont venus de partout, du Var, de la région Sud et même d’au-delà. C’est pourquoi, j’ai la volonté de reconduire cet événement pour la plus grande joie des petits et des grands », reprend le maire. Selon Jonathan, « les visiteurs venaient principalement de La Londe-les-Maures (30%), et de Hyères (20%). L’espace jeux, pour les enfants et les adultes, n’a pas désempli de tout le weekend ». Par ailleurs, l’équipe d’organisateurs du TELE- THON tenait la buvette et la recette alimentera la cagnotte pour la lutte contre la mucoviscidose. De plus, l’association TED LA VILLE, avec Loïc Picard et son équipe, a apporté son soutien comme elle le fait lors des événements organisés par la ville. Et, les services techniques et culturel, ont fait le maximum pour la réussite de ce 1er festival. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR LE PALMARES CATEGORIE ENFANTS 1° ESTEBAN - 2° ALEXANDRE 3° LORENZO CATEGORIE ADULTES 1° GERALD - 2° JAMES 3° CYRIL
Les 17 et 18 novembre SaLon du mariage mercredi 21 novembre conférence  : Le petit prince mercredi 28 novembre concert intimiSte  : intimement barbara Jeudi 29 novembre concert intimiSte  : un piano pour braSSenS Centenaire de la Grande guerre Patrimoine et devoir de mémoire Depuis 2014, se déroule le cycle des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale 1914/2014 - 1918/2018. La Grande guerre, une terrible tragédie qui a coûté la vie à des millions de personnes et brisé autant de familles. Pour marquer cet événement national et exercer leur devoir de mémoire, les communes se sont mobilisées aux côtés des associations patriotiques et mémorielles. Ainsi, dans le Var, l’ACSPMG (Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie) s’est impliquée dans cet événement mémoriel exceptionnel avec toute son équipe (Nicolas Moulin, Alain Maurin, Joël Ory, Richard Maisonnave, Daniel Baert, Jean Marc Tinant, Fortuné Mikaleff et Joël Sicard). NOMBREUSES EXPOSITIONS 4 années durant desquelles l’ACSPMG, les partenaires institutionnels, les associations patriotiques et mémorielles (anciens combattants, ACPG CATM, AVACM, Souvenir Français, Médaille militaire) ont été au cœur du devoir de mémoire, en organisant de nombreuses expositions aux thématiques variées. « Partout, les salles d’expositions, galeries, salles municipales ont été transformées, le temps des expositions, en musées éphémères et sur les murs étaient affi chés des jalons de notre mémoire collective. On y trouvait également des pièces d’époques inédites sorties de collections privées. Le tout, ponctué d’histoires locales glanées dans les archives municipales et départementales et parfois auprès des familles, pour le plus *l’abus d’alcool est dangereux pour la santé facebook.com/mairie.decavalaire Cavalaire, destination bonheur ! grand plaisir des visiteurs, curieux, passionnés d’histoire. De toutes les commémorations, celle de l’Armistice du 11 novembre 1918 est celle qui marque l’année 2018 », raconte Nicolas Moulin. UN TRAVAIL DE LONGUE HALEINE Il ajoute  : « Un centenaire reste un moment spécial, mais lorsqu’il s’agit de l’Armistice mettant fi n à la Première guerre mondiale, cela mérite d’être commémoré pour rendre un hommage à tous nos anciens qui se sont battus pour la France. Seulement, cent ans plus Expositions Vendredi 30 novembre guinguette aVec franciS tornato du 1er au 24 décembre Le caLendrier de L’aVent deS commerçantS Vendredi 07 décembre apéro-Scène* dimanche 09 décembre bourSe aux JouetS Renseignements  : Office de Tourisme Maison de la Mer, 83 240 Cavalaire Tél.  : 04.94.01.92.10 contact@cavalairesurmer.fr 39 tard, il n’y a plus de survivants. La mémoire a laissé place à l’histoire et le passé doit servir à construire l’avenir. C’est pourquoi, les nombreux témoignages, écrits, photographies perpétuent ce souvenir. Un peuple qui n’enseigne pas son histoire est un peuple qui perd son identité ». Qu’elles soient présentées pour un ou plusieurs jours, c’est un travail de longue haleine qui ne doit rien à l’improvisation. « Une exposition n’est pas simple à mettre en place et il ne suffi t pas de présenter des affi ches et de remplir une salle d’objets, puis se dire, voilà c’est fait ! Bien au contraire, il y a une logistique, des réunions de travail, des échanges, avec des discussions parfois animées, et un travail de fond en respectant une logique historique », confi e le président de l’ACSPMG. S’appuyant sur une équipe motivée, le président a mis les bouchées doubles pour ce 4ème et dernier volet du centenaire. Certes, ces quatre années dédiées au centenaire vont s’estomper avec le temps. Il faut, déjà, penser aux prochaines années pour que la mémoire perdure. De multiples projets culturels sont déjà en préparation. D’ici là, les membres de l’association vont prendre un repos bien mérité et se retrouveront lors de l’assemblée générale, en janvier 2019. Nicolas TUDORT (Texte et photo) Ville de Cavalaire - Le Petit Prince Succession Antoine de Saint-Exupéry 2018 - Octobre 2018 - Reproduction Interdite Novembre 2018 - #68



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :