La Gazette du Var n°68 15 nov 2018
La Gazette du Var n°68 15 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°68 de 15 nov 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Maurice, Bernard, Pierre et Gérard... la très belle saga Grech continue !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Méditerranée Porte des Maures Novembre 2018 - #68 Bormes-les-Mimosas Luc Chavagnat, nouveau commandant de la brigade Dernièrement, le lieutenant Luc Chavagnat a pris le commandement de la brigade de gendarmerie intercommunale. Dans son discours de bienvenue, François Arizzi, le maire, a rappelé « la place importante occupée par la brigade dans la vie de la commune ». Cette cérémonie lui a, donc, donné l’opportunité de saluer « l’engagement de la brigade en faveur de la sécurité des habitants du bassin de vie ». Le premier magistrat a, également, chaleureusement remercié « les gendarmes pour leur collaboration, tout au long de l’année, avec les différents acteurs de la sécurité du bassin ». Originaire des Bouches-du-Rhône, après six années passées en Charente-Maritime, puis un détachement en opération extérieure en ex - Yougoslavie, le lieutenant Luc Chavagnat a été affecté à Salon-de-Provence puis à Carcès. Il a rallié, ensuite, la gendarmerie de Lorgues, effectuant un détachement au Tchad, avant d’être promu officier et de rejoindre la gendarmerie intercommunale de Bormes-les- Mimosas. À l’occasion de cette prise de commandement, François Arizzi était entouré de Patricia Arnould, vice-présidente du Conseil Départemental, de Gil Bernardi, maire du Lavandou, de Juste Cédric, commandant la compagnie d’Hyères, des élus, des corps constitués et des associations patriotiques. Morgane AUFFRET (Texte et photos) Une maison funéraire intercommunale La première réalisation intercommunale Bormes-les-Mimosas/Le Lavandou a été inaugurée par François Arizzi, le maire, en présence de Patricia Arnould, conseillère départementale et François de Canson, président de Méditerranée Porte des Maures (MPM). Après plusieurs mois de travaux, ce nouvel équipement public essentiel aux habitants du bassin de vie est opérationnel pour accueillir les familles en deuil. Avec un budget de 900 000 € , cet établissement spacieux et lumineux offre un cadre serein et apaisant de grande qualité. Pour limiter les coûts pour les familles, son fonctionnement restera communal*, géré par du personnel de la ville de Bormes-les-Mimosas, mis à disposition par le SIVOM. L’admission en maison funéraire se fera uniquement par l’intermédiaire des opérateurs funéraires. UNE REALISATION INTERCOMMUNALE « Nous pouvons être fiers que notre première réalisation commune soit cette maison funéraire. Cet équipement était indispensable à notre bassin de vie pour nous permettre de soulager, de soutenir et d’accompagner nos familles dans la peine », a déclaré François Arizzi. Puis, le premier magistrat a rappelé  : « Il y a 4 ans, les relations entre nos deux communes étaient en berne et la demande de rapports sereins et apaisés étaient très importante chez nos concitoyens. Nous nous y étions engagés et nous avons réussi. Nous travaillons désormais en étroite collaboration, Maison funêraire intercomtrunal tout en gardant nos personnalités. Je tiens à remercier mon ami Gil Bernardi qui a accepté que cette première réalisation intercommunale se fasse à Bormes-les-Mimosas ». ETROITE COLLABORATION De son côté, Patricia Arnould qui représentait le président Marc Giraud, a ajouté  : « Je suis heureuse d’inaugurer cette maison à vos côtés. J’ai l’intime conviction que la qualité de l’accompagnement lors des funérailles est essentielle pour aider à l’accomplissement du deuil ». Enfin, François de Canson, président de MPM, a félicité son homologue borméen « pour toutes les réalisations effectuées et l’importance de poursuivre, plus avant, l’étroite collaboration qui lie les différentes communes de MPM ». Lors de cette inauguration, outre Patricia Arnould et François de Canson, nous avons noté la présence de nombreux élus et collaborateurs des services de Bormes-les-Mimosas et du Lavandou, des représentants des différents corps de métiers et des entreprises funéraires. Gil Bernardi, maire du Lavandou, était excusé. Carole AMARO (texte et photos) *SPIC  : service public industriel et commercial
LES VENDREDIS CULTUREL S 12 octobre 2018 9 novembre 2018 "Nicolas de Staël  : un séjour au Lavandou et une renommée internationale" 18 janvier 2019 "Un tour du monde à vélo" DU LAVADOU N Ven. el "Le Lavandou confronté à la guerre de 14-18" 14 décembre 2018 "La bière, une vieille boisson moderne" 22 février 2019 22 mars 2019 "Le secret des astéroïdes" "Le réchauffement quel climat pour demain ? " Hôtel de Ville - Place Ernest-Reyer - 20h00 - Entrée libre L [avant



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :