La Gazette du Var n°68 15 nov 2018
La Gazette du Var n°68 15 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°68 de 15 nov 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Maurice, Bernard, Pierre et Gérard... la très belle saga Grech continue !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Métropole 99 PAS QUE La Fédé du BTP, CE N'EST pour les grosses entreprises I" Rejoignez le 1er réseau des artisans et entrepreneurs du Bâtiment et des Travaux Publics en adhérant à la Fédération du BTP du Var Réseaux FFB/FNI"P e-g), u5rp. arode des employeurs du looO mo. or"'1"‘4"1:o" ; "t'o'u't'e'silrs'eUles d'entleielso Thierry V. - Plaquiste RENSEIGNEZ VOUS, par téléphone au 04 94 89 94 70 ou sur Internett. 11, Fédération BTP 83- Valespace - 235, av. Pierre et Marie Curie - 83160 La Valette du Var www.d83.ffbatiment.fr 011,00.,/-Errpil Tél.  : 04 94 89 94 70 - Fax 04 94 89 95 10 -btp83@d83.ffbatiment.fr Novembre 2018 - #68 La Crau Une mini-centrale à chaleur à La Moutonne Journée de sensibilisation au tri des déchets, Indus’trions était organisée, le 19 octobre dernier, par La Crau Pole. À cette occasion, Christian Simon, le maire, a révélé la construction d’une mini-centrale à chaleur dans le quartier de La Moutonne. En effet, la ville va installer une mini-centrale expérimentale de production de chaleur, en partenariat avec GREEN POWER, une PME de Hyères, spécialisée dans la production d’énergie verte. Cette mini-centrale permettra de chauffer un gymnase et une école primaire à La Moutonne. Par ailleurs, lors de la journée Indus’trions, les entreprises pouvaient apporter gratuitement leurs déchets (palettes, matériel informatique et ampoules, néons ainsi que des archives commerciales), l’objectif étant de faire connaître l’existence de la déchetterie et d’en fidéliser l’usage. DES ENTREPRISES AXEES VERS LE ZERO DECHET En préambule, Laurent Falaize, président de La Crau Pole, a remercié les élus de La Crau, de la Métropole et de la CCI ainsi que le personnel de la déchetterie de l’Estagnol  : « Indus’trions est le rendez-vous de toutes les entreprises depuis 5 ans, même si cette opération a été longue à mettre en place. Aujourd’hui, l’environnement est une préoccupation majeure pour les entreprises, car les entreprises sont axées vers le zéro déchet. C’est un aspect que nous prenons en compte dans la réussite économique de nos entreprises. C’est l’objectif que se fixe chaque chef d’entreprise, quel que soit son activité en prenant en compte l’aspect environnemental de son activité. Désormais, notre axe de développement dépend de cette prise de conscience de l’environnement et de l’écologie ». NOMBREUX EFFORTS DE LA VILLE DE LA CRAU De son côté, Christian Simon, maire de La Crau et vice-président de la Métropole, partageait cette analyse  : « La ville a consenti de nombreux efforts en termes de recyclage et de tri sélectif. Cette action volontariste, que nous menons à La Crau, porte ses fruits même si, je le reconnais, ce n’est pas encore satisfaisant à 100%. Le tri est plus performant parce que nous avons mis en place des tournées de ramassages et que la déchetterie, dans son fonctionnement, a fait des efforts considérables. En ce qui concerne les entreprises, il faut favoriser le tri sélectif. Celui qui ne pollue pas, c’est celui qui ne produit pas de déchets. Les entreprises doivent donc s’intéresser au recyclage, car, en outre, il peut y avoir une production sans tarir la ressource. Le maire ajoutait  : « Au Conseil Régional, avec une « COP d’avance «, nous avons mis en place une politique environnementale intelligente, à partir du tri sélectif et de la production d’énergie verte, notamment ». PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE Enfin, Laurent Falaize a rappelé les ambitions de La Crau Pole, association qui a vu le jour en 2011 (170 entreprises adhérentes)  : « Nous souhaitons, autant que possible, participer au développement harmonieux de toutes les entreprises des 3 zones d’activités et à la qualité de vie de nos salariés. Il faut se souvenir que ces 3 zones s’étendent sur plus de 65 hectares entre La Farlède et Hyères ». Il précisait  : « La CCI soutient La Crau Pole avec l’opération D2PARC. Cette labellisation a permis d’obtenir la norme ISO 14 001 pour nos trois zones. Concrètement, la norme ISO 14 001 donne des outils pratiques pour les entreprises qui souhaitent identifier leur impact sur l’environnement et améliorer, ainsi, leur performance environnementale ». Gilles CARVOYEUR
Métropole 17 Le Pradet Plus de 8 000 visiteurs au Pradet Gourmand Ce 16ème week-end gastronomique était l’occasion de découvertes multiples autour des stands de produits du terroir, de dégustations gratuites de vins et de produits régionaux. À l’initiative de ce traditionnel rendezvous, la ville du Pradet, en partenariat avec TPM, l’association des commerçants (A.C.A.P) et le lycée Hôtelier Anne- Sophie PIC (Toulon). « Notre équipe municipale se plaît à organiser des événements qui ne ce trouve nulle part ailleurs ! Comme chaque année, nous restons fidèles aux rendez-vous dont le succès n’est plus à démontrer. Avec l’arrivée de l’hiver, le public est prédisposé à un tel événement. Comme c’est bientôt Noël, le public se prépare déjà à la période des festivités de fin d’année », expliquait Bérénice Bonnal, maire adjointe, quelques heures avant l’ouverture du salon. « Cette année, nous avons mis Frédéric de Barsony, maître restaurateur au restaurant Plein Sud, à l’honneur car il nous suit depuis le début de cette aventure et nous lui avons remis la cuillère d’or. Je souhaite noter l’implication de l’association de commerçants. La configuration du salon permet, chaque année, d’accueillir une cinquantaine d’exposants venant de tous horizons. Notre volonté est de mettre en valeur le patrimoine gastronomique des différentes régions françaises. Par ailleurs, la présence de plusieurs chefs cuisiniers est importante car ils vont à la rencontre de leur public », confiait, à l’heure de l’inauguration, Viviane Tiar, maire adjointe. Durant tout le week-end, autour de Frédéric de Barsony, partenaire précurseur du salon, de nombreux autres chefs cuisiniers, consultants et conseillers en gastronomie (Olivier Chelle, Mathieu Gossuin, Christine Piasco, Xavier Soulat, ECOGEL, Boulangerie de la Garonne, le Fournil d’Emy) ont conseillé les visiteurs, délivrant astuces et recettes personnelles. Comme tous les ans, les chefs proposaient des démonstrations culinaires et des ateliers pâtisserie destinés aux enfants. Sans oublier les nombreuses activités pour les enfants (ateliers cuisines, sculptures de ballons, jeux d’enfants, spectacle, etc.). Lors d’une intervention, Frédéric de Barsony expliquait sa démarche  : « Lors des animations, nous avons proposé une cuisine familiale, une cuisine de saison. Il est important que les chefs cuisiniers quittent leur cuisine pour aller à la rencontre de leurs clients. Cela permet notamment l’échange de recettes avec des personnes qui fréquentent nos restaurants ». Gilles CARVOYEUR Vendredi novembre 3020h30 Espace des Arts Le Pradet Novembre 2018 - #68



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :