La Gazette du Var n°67 1er nov 2018
La Gazette du Var n°67 1er nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de 1er nov 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 22,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier spécial, les déchets de chantier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Spécial Centre de Gestion Novembre 2018 - #67 Colloque sur les risques psychosociaux Claude Ponzo, président  : « Une menace pour la santé au travail » C’est à l’Espace des Arts du Pradet, que le Centre de Gestion du Var a organisé son colloque annuel « Santé - Sécurité », consacré à la prévention des risques psychosociaux, le mardi 9 octobre dernier, en présence d’Hervé Stassinos, maire du Pradet. Cette année, l’équipe du pôle prévention des risques professionnels et accompagnement social du Centre de Gestion, placée sous la responsabilité de Franck Dal Pan, avait choisi d’aborder un mal silencieux, peut-être sous-estimé à tort par le passé, mais qui peut constituer pour les agents une véritable menace pour leur santé au travail, à savoir les risques psychosociaux ou RPS. Pour Claude Ponzo, président du Centre de Gestion, « ces RPS se traduisent, selon une définition reconnue par la grande majorité des préventeurs, par des risques pour la santé mentale, physique ou sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental de l’agent ». LE CDG MOBILISE TOUT AU LONG DE L’ANNEE S’adressant aux fonctionnaires territoriaux présents, il ajoutait  : « La recherche de la performance à tout prix, la standardisation de certaines procédures, la mise en oeuvre de stratégies managériales agressives, sont autant de cause pouvant entraîner chez l’agent certains symptômes comme des troubles du sommeil, de l’épuisement, des périodes de dépression pouvant conduire dans le pire des cas jusqu’au suicide ». Ainsi, le Centre de Gestion dans le cadre de ses compétences en matière de prévention des risques professionnels se mobilise tout au long de l’année pour proposer aux collectivités et établissements publics des outils et des moyens d’actions pour faire face à ce véritable fléau comme la mise en place de démarches participatives, la réalisation d’entretiens individuels ou collectifs, ou bien encore, la distribution de questionnaires afin de repérer des signaux des personnes en souffrance. L’objectif du colloque restait de sensibiliser sur des différents risques mais aussi de rappeler aux élusemployeurs leurs obligations afin de garantir la santé et la sécurité de leurs agents. Photo Gilles CARVOYEUR lai 6141a Oispoe.nC,1 « olhalrete, 114. 41r. MtihrmeV%h.F.e. « Cdralilelf d4SIlieedk YOM » MM 0 51 Voulioi fEMEXS Sa/Meen FLUV+11 ; f‘r.1121Ttli Pelante% 1:3 WrItt XIORD(Sb Mt US Mt Di'.11.1.if el ü_eisere tA NeTi C4'..7-4.1 ( « lama amen-ive Aborder les risques psychosociaux sous un angle différent Franck Dal Pan, responsable du pôle prévention des risques professionnels du CDG 83 explique la démarche retenue par son équipe lors du colloque qui s’est tenu à l’Espace des Arts. Concrètement, l’équipe du pôle prévention des risques professionnels du CDG 83 a décidé de construire des ateliers portant sur la qualité des rapports sociaux et la reconnaissance des agents au travail, l’un des facteurs de risques psycho-sociaux que l’on retrouve dans l’ensemble des collectivités. « Pour cette thématique, l’équipe du pôle prévention des risques professionnels avait mis en place deux ateliers complémentaires portés sur des techniques de résolution de conflits et de communication pouvant être utilisées par l’ensemble des agents sur leur lieu de travail », analyse Franck Dal Pan, responsable du pôle prévention des risques professionnels du CDG 83. Il poursuit  : « Pour ce premier atelier, l’équipe est revenue sur la mission de médiation, mise en place par le CDG 83 depuis près de 4 ans. Ainsi, il a été abordé les rudiments techniques de la médiation, illustrant son utilité, et en décrivant des situations réelles gérées par le pôle prévention du CDG ». « Le second atelier, consacré à la communication bienveillante et authentique, permettait d’aborder des techniques de communication largement utilisées dans le cadre des médiations du CDG et de créer une réflexion sur les modalités de communication en vigueur dans les collectivités », ajoute Franck Dal Pan. Pour cet atelier, l’équipe est partie d’un constat, malheureusement d’actualité, c’est à dire la baisse des ressources financières des collectivités territoriales. Le responsable s’interroge  : « De nombreuses études ont démontré que la reconnaissance salariale ne constituait pas la seule manière de valoriser les travailleurs. Comment, alors, dans ce contexte tendu, arriver à ce que nos agents se sentent reconnus et valorisés » ? En résumé, quels outils peuvent être mis en œuvre ? Il s’agit, ici, de questions centrales, dans les études de management auxquelles a tenté de répondre Jérôme Grolleau, à travers la présentation de l’étude réalisée par l’Observatoire Social Territorial « La Reconnaissance non monétaire au travail, un nouveau territoire managérial ». Franck Dal Pan, responsable du pôle prévention des risques
Spécial Centre de Gestion 7 Novembre 2018 - #67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :