La Gazette du Var n°67 1er nov 2018
La Gazette du Var n°67 1er nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de 1er nov 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 22,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier spécial, les déchets de chantier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Les Coulisses du BTP 2018 Enfin, les choses avancent… Fort heureusement, beaucoup d’initiatives (entreprises, institutions, citoyens), montrant une prise de conscience et une montée en puissance de la préoccupation des déchets, sont recensées, notamment en faveur de l’économie circulaire. L a situation que nous vivons aujourd’hui n’est que la conséquence de 15 ans d’immobilisme dans le département. En effet, le premier projet de plan de gestion des déchets du BTP dans le Var, a été déposé par la Fédération sur le bureau du Préfet à l’été 2002. Depuis, ce furent 15 années d’actualisation, d’atermoiements, de pause, de modifications réglementaires (Grenelle…) avant une approbation du plan porté par le CD83 en janvier 2016. Enfin ! Maintenant, les consciences ont beaucoup évolué et les choses avancent sur plusieurs fronts (entreprises, institutions, citoyens). Ainsi, le 2ème colloque sur l’économie circulaire de la CCI du Var, qui a été organisé le 11 octobre, à Puget-sur-Argens, a sensibilisé les chefs d’entreprises varois à cette problématique. C’était également le thème qui a été retenu, lors du 48ème Congrès régional des techniciens territoriaux, qui s’est tenu le 12 octobre dernier à La Crau. PREMIÈRE JOURNÉE DE L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE Il faut également noter l’organisation de la 1ère journée de l’économie circulaire de SOMECA, leader varois des granulats. Organisée par la fondation SOMECA, elle s’est déroulée, le 19 octobre, sur la carrière de Chibron à Signes. Le focus de cette première édition était centré sur la valorisation des déchets inertes de chantier. Première du genre et à vocation annuelle, elle a rassemblé une centaine d’acteurs varois incontournables concernés par la thématique, autour de tables rondes, d’un village dédié à l’économie circulaire, des témoignages emblématiques et de démonstrations. Elle s’est tenue en présence de Thierry Tatoni, président de la Fondation SOMECA et Directeur de l’IMBE (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie Marine et Continentale), Frédéric Soulié, secrétaire général de la Fondation SOMECA et Directeur Général de SOMECA. Les participants ont pu entendre les témoignages de Novembre 2018 - #67 Sébastien Fernet, chef d’exploitation du Groupe Colas Midi Méditerranée et Roland Bertora, président de la CAVEM. Nous avons également noté la participation de Richard Strambio, maire de Draguignan, Didier Brémond, maire de Brignoles et Valérie Gomez-Bassac, député de la 6ème Circonscription du Var. DEUX TABLE-RONDE Lors de ce rendez-vous économique de première importance, deux table-ronde étaient organisées à l’attention des chefs d’entreprises du BTP, notamment. Dans la première, une question était posée  : « Pourquoi la traçabilité est-elle une condition incontournable pour la réussite de la valorisation » ? Cette première table-ronde était animée par Christine Oberdorff, rédactrice en chef d’Ushuaïa TV. Avec la participation de Jean-Pierre Laborde, directeur territorial de la DREAL, André Guiol, président des Maires Ruraux, Président du SIVED, maire de Néoules, Marie-France Suais, chargée d’affaire (GINGER-BURGEAP), Karine Boulot, directrice du Développement (QSE – SOMECA). Puis, une seconde table-ronde a évoqué la question du recyclage des déchets inertes de chantier. Cette seconde table-ronde était animée par Cyril Bolliet, secrétaire général de la Fédération du BTP. Avec la participation de Marie-José Zorpi secrétaire générale de l’UNICEM Sud-PACA/Corse, Eric Etrioux, chef d’agence (MARENCO), Antoine Gonzalez, président des sociétés BTPGA et 3AG Recyclage, président de la section Travaux Publics du Var et délégué régional des recycleurs TP et Franck Desroches, directeur-adjoint des Infrastructures et de la Mobilité du Département du Var. INITIATIVES MULTIPLES Par ailleurs, les varois se mobilisent également comme le démontre l’initiative citoyenne de l’association OrDurable qui vise à informer et promouvoir le tri des déchets. Ainsi, elle organise, régulièrement, des rencontres pour débattre et peser sur les décisions politiques. Son prochain colloque est programmé le 16 novembre de 8h30 à 14h à la salle des fêtes des Arcs-sur- Argens. D’un point de vue institutionnel, il faut également noter l’appel à manifestation d’intérêt ARPE PACA/Région/ADEME PACA. 3 candidatures varoises ont été retenues pour présenter les solutions innovantes dans le domaine du recyclage des déchets inertes pour les Travaux Publics  : 3AG Recyclage à La Seyne, Ecopole du Pôle BTP à Fréjus et AROK à Puget Ville. Et, du côté de la profession on ne reste pas inactif. Loin de là ! Comme le démontre l’édition Innovant ! Un simulateur de conduite d’engins itinérant ! L’attraction qu’exercent les engins de chantiers sur les jeunes n’est plus à démontrer ! S’il fallait encore un exemple de cet engouement pour la conduite d’engins, il faut citer le cas emblématique du simulateur de conduite d’engin du CFA Travaux Publics de Mallemort (Bouches-du-Rhône). En effet, en marge de la visite de la plateforme de recyclage d’inertes, 3AG recyclage, située à La Seyne-sur-Mer, les jeunes visiteurs ont pu découvrir le camion podium simulateur de conduite de pelle mécanique, un outil créé par le Pôle Formation TP de Mallemort. « Destiné à la promotion des formations à la conduite d’engins dans les travaux publics, cet équipement a été autofinancé et a bénéficié d’une subvention de la SMA BTP », souligne la Fédération du BTP 83. Ses responsables ajoutent  : « Il recrée les conditions de pilotage de façon saisissante jusqu’aux mouvements du siège en fonction des mouvements de la pelle. Le simulateur a été mis en service et a fait sa première sortie à l’occasion des Coulisses du BTP dans la région, à savoir à Cavaillon le 11 octobre et le lendemain, vendredi 12 octobre, à La Seyne-sur-Mer le matin et l’après-midi à Aix-en-Provence. Durant ce périple, environ 50 jeunes sont passés aux commandes et plus d’une centaine l’ont vu ». du guide « Acceptabilité environnementale des matériaux alternatifs en technique routière » ainsi que l’outil en ligne « MaTerrio.construction «. Ce site Internet est un centre de ressources qui donne accès aux informations utiles pour comprendre et développer la valorisation et le recyclage des déchets inertes de la construction. Plus largement, il vise à promouvoir l’économie circulaire. Enfin, pour aider l’ensemble des acteurs du chantier, la Fédération a créé un site internet public recensant les sites réglementaires de gestion des déchets  : www.dechets-chantier.ffbatiment.fr www.excedents-chantier.fntp.fr www.materrio.construction.fr UN PEU DE SEMANTIQUE Même si les termes officiels que l’on retrouve dans la presse et les documents de planification parlent abondamment de « Déchets du BTP », il serait plus opportun de parler de « Déchets de chantiers ». En parlant de déchets de chantiers au lieu de BTP, on stigmatise moins les entreprises de BTP qui ne peuvent pas être seules à assumer cette responsabilité et dont une multitude, étrangère aux déballes illégales, sont victimes indirectes des mauvaises pratiques. Et, surtout, on désigne mieux l’enjeu collectif autour des déchets car plusieurs acteurs sont concernés par la conduite d’un chantier avec, pour chacun, des responsabilités diverses au regard de la gestion des déchets à commencer par le bénéficiaire des travaux. Le maître d’ouvrage doit, en effet, exiger la traçabilité des déchets tout en acceptant d’en payer le prix. Il doit être informé et conseillé par la maîtrise d’œuvre qui fait le lien avec les entreprises. Ces dernières doivent assurer une gestion réglementaire des déchets et former leurs collaborateurs à la question de même que les transporteurs qu’elles peuvent utiliser. Destiné aux visites des collèges, lycées professionnels, salons et expositions de promotion des métiers et formations des travaux publics, cet outil suscite, déjà, des vocations et, sans aucun doute, attirera bon nombre de jeunes vers les métiers des travaux publics. Renseignements sur Facebook  : cfa tp région sud-paca Pôle formation TP de Mallemort  : 04 90 59 42 05 - www.poleformation-tp.fr
qufflii..1.11.11 CENTENAIRE 14-18 imam ÉDITION 2018 DU 17GVityreiftèsANS GUERRE AU NOVEMBRE FORUM DU CASINO AVENUE AMBROISE THOMAS Ouvert du lundi ou dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h C Centenaire de la Grande Guerre



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :