La Gazette du Var n°66 15 oct 2018
La Gazette du Var n°66 15 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de 15 oct 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,5 Mo

  • Dans ce numéro : sapeurs-pompiers, un plan pour le volontariat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 Golfe de Saint-Tropez La Croix-Valmer Un nouveau lieu d’accueil pour les enfants... et les parents Durant toute l’année scolaire, cafés et croissants sont proposés au Pôle Enfance pour des jeunes, futurs parents ou grands-parents, en quête d’échanges. Une multitude de jouets est mise à disposition des 0-4 ans. C’est l’objectif de l’association « Dessinemoi des étoiles «, structure soutenue par la municipalité sans qui rien n’aurait été possible. UNE EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE « Cela fait 20 ans que ce projet est pensé. Notre équipe est pluridisciplinaire pour que chacun porte un regard différencié sur les relations entre parent et enfant. Deux accueillants sont présents chaque jour d’ouverture », explique Annie Sevin, la présidente de la structure. Elle ajoute  : « L’enjeu de l’association est de socialiser l’enfant, de mettre le parent à l’aise dans son rôle, de créer du lien social pour ceux qui peuvent être isolés. Ils se rencontrent et partagent leurs ressources avec pour objectif d’apaiser des angoisses ou, plus simplement, d’échanger ». Tiphaine Guéguen, psychologue-enseignante souhaite « du lien social pour les parents isolés «. Nicole Dagault, membre du conseil Octobre 2018 - #66 d’administration, reprend  : « Cet espace est un vrai besoin pour les familles ». Et, Frédérique Vincent, psychologue, précise  : « Le lien parentenfant est primordial. Ici, on sollicite le lien ensemble ». De son côté, Annie de Vincenzi, psychothérapeute à la clinique de Cogolin, explique  : « Ce projet va permettre de constater où en sont les parents dans ce lien qui se construit ». Enfin, pour Marie Duchayne, monitrice éducatrice  : « Les repères familiaux sont différents avec les familles recomposées, le rôle en renfort des grands-parents. C’est la position du parent qui m’intéresse et être à son écoute pour lui apporter mon regard au moment où il le faut ». UNE VRAIE POLITIQUE DE L’ENFANCE Ainsi, accueillies par des psychologues et éducatrices, Stéphanie Vincent et sa petite Charlotte, âgée d’à peine 3 mois, sont les premières arrivées sur les lieux. « Étant en congé parental, ma fille est encore petite pour jouer. Mais, c’est agréable de voir autre chose que seulement maman à la maison. Discuter avec d’autres parents et des professionnels de la petite enfance pour échanger sur les petits soucis du quotidien, s’échanger des conseils, c’est peut-être ce que je peux trouver ici », témoigne, très satisfaite, Stéphanie. Ouvert à tous, même aux parents habitants dans les villes environnantes, la structure est le seul lieu d’accueil de ce type dans le golfe de Saint-Tropez. L’association espère en ouvrir d’autres. « Mais, pour l’instant, seule la commune de La Croix-Valmer a donné un avis favorable à l’implantation d’unL.A.E.P., c’est à dire un Lieu d’Accueil Enfants-Parents. Il existe une vraie politique en faveur de l’enfance, qui est illustrée par le Pôle Enfance, une formidable structure. Ce nouveau lieu d’accueil est un service complémentaire à la crèche et au centre maternel », explique Christelle Ode-Roux, directrice du CCAS. Texte et photos Christine MAIGRET Gratuit. Sans inscription. Ouverture le lundi et le vendredi de 9h à 12h, et le samedi une fois par mois de 9h30 à 12h. Informations au Pôle Enfance 04 98 12 61 50. Cogolin Maison de santé, une nouvelle offre de services La Maison de Santé Pluridisciplinaire de Cogolin a été inaugurée le samedi 6 octobre, en présence de nombreux élus du territoire. Après un peu plus de douze mois de travaux, le projet financé par la ville a séduit autant les professionnels de santé que les habitants. 13 SPECIALITES Ainsi, 36 praticiens et un laboratoire d’analyses vont offrir leurs services et prévenir la désertification médicale. Avec 13 spécialités représentées, la Maison de Santé représente une nouvelle offre de services. Tous originaires de Cogolin, les professionnels qui s’y sont installés, exception faite de la gynécologue, vont contribuer à prévenir le développement des déserts médicaux, une tendance qui touche particulièrement le monde rural ou semi-rural. SITUATION GEOGRAPHIQUE IDEALE Dans un bâtiment de 1 200 m2 de surface plancher résolument moderne, idéalement situé en hyper-centre et répondant parfaitement aux normes d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap, les professionnels sont soit locataires de leur cabinet – pour un peu plus de la moitié d’entre eux – soit propriétaires. LA VILLE ET LE CONSEIL DEPARTEMENTAL FINANCEURS Une psychologue, un médecin homéopathe, des médecins généralistes, infirmiers, une diététicienne, des orthophonistes, une gynécologue, un ostéopathe, un chiropracteur, un médecin esthétique, un gastro-entérologue, un ergothérapeute ou encore un chirurgien-dentiste vont recevoir les patients. Le coût total, financé par la ville avec le soutien du Conseil Départemental, est de 2,2M € . -
ENTR ournée de MUTUALITÉ Mirtrall eFu lejiu Sud Aig le pale ode de f eutiallle Sion W44 690 Muer04 9414 1.1'."11 répéraile et de prévention Seniors Rencontrez des professionnels et faites un L'Han ersonnalisé Renseignements et inscription CUIS Tél. 011 94 64 45 20 CAVALAIRE 3 Avec le soutien de la cnsa Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie FRANÇAISE novEmumumr.cersparam sud.mutualite.f) Lundi 29 Octobre de10 h 00 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30 Salle des fêtes Avenue Charles de Gaulle CAVALAIRE SUR MER ag:I jitk LE DÉPARTEMENT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :