La Gazette du Var n°66 15 oct 2018
La Gazette du Var n°66 15 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de 15 oct 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,5 Mo

  • Dans ce numéro : sapeurs-pompiers, un plan pour le volontariat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 Méditerranée Porte des Maures La Londe-les-Maures L’Espace Jeunes cité en exemple pour la qualité de son travail Après un bel été, l’Espace Jeunes a lancé la saison 2018/2019 avec la reprise des animations le 3 octobre dernier. Et, il sera sous les feux de l’actualité, début novembre, à l’occasion de la Journée Départementale de la Jeunesse. Il faut dire que cet été, les adolescents n’ont eu que l’embarras du choix avec les nombreuses activités proposées (jeux, sorties à la mer, escapades culturelles, séjours sportifs et découverte en France et en Europe...). UN EXCELLENT BILAN « Bref, l’Espace Jeunes affiche un excellent bilan, salué par les familles qui ont pu se rendre compte, par elles-mêmes, des activités pratiquées par la mise en photo et la réalisation de clips vidéo », se félicitait François de Canson, le maire, lors de la projection du film annuel, au théâtre des Bormettes. En effet, ces mini-clips promotionnels et ces interviews ont été réalisés à la mi-août par les jeunes eux-mêmes ! Placé sous l’œil attentif de Laurence Morgue, adjointe au maire, l’Espace Jeunes, dirigé par Eddy Ressa, est un accueil de loisirs du service jeunesse. « Il propose, tout au long de l’année, les samedis et les mercredis, ainsi que lors des vacances scolaires (sauf à Noël), des animations ludiques, éducatives, culturelles et sportives aux adolescents de 12 à 17 ans. L’inscription annuelle est de 10 €  », précise Laurence Morgue. Octobre 2018 - #66 LUTTER CONTRE L’ENNUI DES JEUNES Autant dire que l’Espace Jeunes est un excellent moyen pour lutter contre l’ennui des jeunes et qu’il contribue, par ses activités, à les empêcher de tomber dans la spirale des incivilités comme se complaît un petit groupe depuis plusieurs mois, malgré l’action immédiate des élus et de la police municipale. Ainsi, sous le pont de la coopérative, des tags malvenus défigurent le lieu et, non loin de là, près du Pansard, derrière le supermarché Casino, le terrain vague est la victime de ces adolescents peu scrupuleux, qui le transforment en décharge à ciel ouvert ! Pour en revenir à l’Espace Jeunes, la structure a été remarquée pour la qualité de son travail par la Caisse des Allocations Familiales du Var. Lors des Journées Départementales de la Jeunesse, début novembre, ses actions seront mises en valeur. L’objectif de cette journée est de citer en exemple les structures qui œuvrent pour la promotion des activités jeunesse et valoriser les initiatives innovantes. Une belle récompense pour tout le travail accompli et une reconnaissance du savoir-faire de La Londe-les-Maures ! La PEEP, au service des parents d’élèves Les parents de la PEEP souhaitent assurer toutes leurs responsabilités, l’éducation de leurs enfants étant la première de celles-ci et incombant d’abord à la famille. Ainsi, tous les ans, ils se mobilisent dans l’organisation d’un vide-grenier qui rend service à de nombreux parents d’élèves. À chaque rentrée scolaire, la PEEP organise un vide-grenier, qui pour l’édition 2018, a réuni une centaine d’exposants. Et, pour le plus grand bonheur des organisateurs, le public est venu en grand nombre faire des achats. « Ce vide-grenier était ouvert à tous, adhérents ou non de la PEEP, ce qui a permis de faire venir des exposants d’assez loin (Cogolin, La Seyne-sur-Mer ou Toulon) », raconte, très satisfaite, Béatrice Dusfourd, cheville ouvrière de l’organisation et présidente locale de 2015 à 2018. AIDE AUX ENFANTS DES ECOLES ET DU COLLEGE Elle ajoute  : « Avec l’argent que nous récoltons, nous accompagnons les parents qui sont dans le besoin. En 2017, nous avons financé un voyage en Italie et à Carcassonne et nous avons offert des clés USB aux élèves de 6ème. Nous avons également fourni un trampoline aux écoles primaires Bussonne et Oslwald et participé à la kermesse des écoles Moulin-Vieux et Jean Jaurès ». À La Londe-les-Maures, la PEEP compte une quarantaine d’adhérents. Premiers éducateurs de leurs enfants, les parents apportent présence et soutien pour aider leurs enfants à construire leur avenir. « Au nom du droit pour les familles de participer à toutes les décisions qui mettent en cause l’avenir de leurs enfants, les parents de la Fédération PEEP rappellent qu’ils furent les premiers à demander que soit instituée la participation et réaffirment leur souci de la voir se développer », ajoute Mme Dusfourd qui vient de passer le relais à Loïc Drutel, nouveau président. En effet, membres actifs de la communauté éducative, les parents PEEP s’engagent pour que l’école offre à tous les élèves toutes les chances de réussir leur vie scolaire et les prépare le mieux possible à leur future vie sociale et citoyenne. ECOLE PUBLIQUE ET LAIQUE « Les parents de la Fédération PEEP affirment leur attachement à l’école publique, entendant contribuer à son amélioration et à son développement ». Pour la PEEP, l’action éducative s’exerce dans un climat de laïcité. « C’est une conception selon laquelle chaque individu est accepté par les autres, quelles que soient ses opinions politiques, philosophiques ou religieuses. L’école doit être le lieu où s’apprend le respect des convictions d’autrui. C’est pourquoi elle ne doit être en aucun cas le lieu où l’instrument d’un quelconque endoctrinement politique », conclut Loïc Drutel. r
Méditerranée Porte des Maures Bormes-les-Mimosas Des Borméennes sur les pistes du désert marocain Des jeunes aventurières portent les couleurs de Bormes-les-Mimosas, lors du rallye raid 100% féminin, le Trophée Roses des Sables. À bord d’un 4x4, en binôme avec une sœur ou une amie, elles sont parties sur les pistes du Maroc pour une compétition unique, mêlant aventure et solidarité ! D’un côté, Amélie Bournet, infirmière et sa sœur Adeline, auxiliaire de puériculture, sont « Jum’ailes « au volant, comme à la ville. De l’autre, Myriam Pellapore et Sylvia Prudhon (parisienne mais borméenne de cœur) sont amies depuis longtemps. ENFANTS DU DESERT Elles ont pris le départ pour ce périple solidaire dans les dunes marocaines. Car, plus qu’une aventure humaine et sportive, la compétition s’engage à soutenir l’association des « Enfants du désert «, qui œuvre pour l’accès à l’éducation des enfants du Maroc et de l’Argentine. Sur le terrain, ce sont trois entités qui prennent en charge les dons  : La Croix Rouge française, l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! « et le Club des petits déjeuner. À noter que cette structure veille à ce que le plus grand nombre d’enfants ait accès à un petitdéjeuner complet avant le début des classes. « Équipements scolaire, d’hygiène et de puériculture, vêtements, jouets, denrées non périssables, chaque équipe achemine 50 kg de matériel qui seront distribués au point de ralliement dans les villages, au bénéfice des enfants marocains. Une partie des aliments collectés seront offerts à la Croix Rouge française, lors du départ », expliquent les concurrentes. Elles ajoutent  : « La compétition n’est pas une course contre la montre mais une épreuve d’orientation. Aidés d’un road-book, les duos doivent relier des étapes chaque soir, en faisant un minimum de kilomètres pour conserver le nombre de points crédités au départ ». Pour chaque équipe engagée, souvent, l’idée de participer à la compétition est partie d’une discussion au cours de laquelle le souhait de vivre une expérience unique prenait tout son sens, en défendant des valeurs de solidarité, d’entre-aide et de partage. Recherche de sponsors, location et préparation du véhicule tout terrain avec géolocalisation, stage de préparation théorique et physique, mêlant conduite et mécanique, l’année riche en activités s’est écoulée bien vite pour les aventurières qui ont jonglé entre travail et passion ! Le 10 octobre, les équipages ont pris le départ sur la côte basque à Hendaye pour rallier Algésiras (Espagne). Elles ont traversé le détroit de Gibraltar puis ont pris la direction de Tanger, avant de rejoindre les portes du désert. Après 5 000 km de pistes sablonneuses et 9 étapes, l’arrivée est prévue à Marrakech le 21 octobre ! Texte et photos Carole AMARO et Morgane AUFFRET Le Lavandou Quel sport choisir avec l’école d’initiation ! En 1996, l’École d’Initiation aux Sports (EIS) a vu le jour pour le plus grand bonheur des jeunes sportifs à qui un large choix d’activités est proposé. En effet, avec l’EIS, il s’agit d’offrir, aux enfants de la ville, la possibilité de s’initier aux différentes disciplines sportives de la commune (hand-ball, football, rugby, volley, tennis, athlétisme, roller, hockey, tennis de table, gymnastique, pétanque, etc). Sur les terrains sportifs, les enfants sont encadrés par des éducateurs sportifs, dirigés par Bert Giaccone. À ce jour, une centaine de jeunes de 5 à 11 ans, inscrits pour cette initiation, se répartit sur les stades, les courts de tennis, les salles omnisports et le bord de mer. « Il s’agit, aussi, de favoriser l’esprit d’équipe et l’épanouissement personnel grâce à un large éventail de 30 activités, alternées toutes les six semaines pour chaque groupe », explique Bert Giaccone. LOISIRS OU COMPETITIONS Véritable outil d’éveil aux différentes disciplines, l’école permet de pratiquer le sport de son choix dans les différentes associations locales. 33 « Parallèlement, l’école est l’occasion d’échanges entre jeunes et, de manière ludique, d’acquérir une compétence sportive pour la pratiquer en loisir ou en compétition », conclut le responsable de l’école. Texte et photo Francine MARIE Renseignements et inscriptions  : sur Internet « Portail des familles » ou Service des Sports  : 04.94.64.85.33. Octobre 2018 - #66



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :