La Gazette du Var n°66 15 oct 2018
La Gazette du Var n°66 15 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de 15 oct 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,5 Mo

  • Dans ce numéro : sapeurs-pompiers, un plan pour le volontariat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Actualités Octobre 2018 - #66 Tourisme « La Provence, c’est surprendre et ne jamais décevoir » ! Le 8 octobre à la salle Odalys de La Londe-les-Maures, à l’initiative de Véronique Neyrand, directrice de l’Office Intercommunal de Tourisme de Méditerranée Porte des Maures, les acteurs du tourisme intercommunal ont dressé le bilan de la saison 2018 et tiré les enseignements pour préparer la saison 2019. S’appuyant sur une enquête réalisée en ligne du 17 au 26 septembre 2018*, les professionnels du tourisme ont, ainsi, constaté qu’à fin septembre, la saison estivale 2018 a été jugée majoritairement satisfaisante par 60% des destinations interrogées. En revanche, 32% la qualifiait de moyenne car la fréquentation française a fait défaut en juillet, contrairement aux mois d’août et septembre, où elle a été jugée stable. Selon cette enquête  : « Les destinations qui accueillent une part faible de clientèle internationale ont davantage souffert que les autres. En effet, la clientèle internationale a été en hausse tout au long de l’été, et a pu compenser, pour certaines destinations, la baisse de fréquentation française. Par ailleurs, la fréquentation de la clientèle française pour le mois de septembre est jugée en recul à Paris et majoritairement stable pour les autres espaces, sauf pour le littoral, où les répondants sont partagés entre la hausse et la stabilité ». LE TOURISME, PREMIERE INDUSTRIE DE LA REGION Pour François de Canson, président du Comité régional de Tourisme et maire de La Londe-les- Maures  : « Le tourisme dans notre région est la première industrie avec 18,6 milliards d’ € de retombées économiques. Cela représente 143 000 emplois non délocalisables, 13% de notre PIB, la deuxième marche du podium après Paris pour l’accueil de touristes internationaux. Des records sans cesse battus, malgré des années aux profils de plus en plus atypiques ! Nous enregistrons, cette année, le meilleur premier semestre dans l’hôtellerie depuis 10 ans, plus de 10,1 millions de nuitées. La Provence, c’est surprendre et ne jamais décevoir » ! Le maire de la station balnéaire continue son analyse  : « Une fois de plus, une saison ne se qualifie plus seulement au regard de la fréquentation d’été. Elle doit prendre en compte, Le 9 octobre, Château Léoube accueillait, dans ses murs, la réunion de rentrée de l’organisation internationale du rosé. La première réunion décentralisée a donné le ton et montré l’engagement de tous les partenaires pour la prochaine Journée internationale du rosé qui aura lieu le vendredi 28 juin 2019. En effet, l’objectif était de préparer l’organisation de la seconde édition. les résultats de l’avant-saison, de la fin de l’été (septembre), voire de l’arrière-saison, certaines destinations jouant les prolongations, particulièrement lorsque les conditions météorologiques sont favorables, comme cela a été le cas cette année ». Ainsi, pour septembre et octobre, on constate des taux de réservations en avance. À fin août, les études de MKG OLAKALA prévoyaient déjà une avance de 6% du taux de réservation pour le mois de septembre dans la région. Des tendances qui sont corroborées par les prévisions des réservations aériennes internationales, en progression de 2, 4% pour le mois de septembre. REFLEXIONS ET COMMENTAIRES UTILES AUX ELUS S’adressant aux nombreux acteurs du tourisme du territoire intercommunal, lors de cette Journée internationale du rosé Rendez-vous le 28 juin 2019 ! « Nous sommes très heureux d’accueillir à Château Léoube pour le lancement de cette seconde édition, la présidente de l’organisation internationale du rosé, Valérie Rousselle, Alain Guilhot, le concepteur de la Fête des Lumières à Lyon, l’UMIH 83 et son président Jean-Pierre Ghiribelli, l’ensemble des domaines viticoles, les élus et les institutions partenaires de l’événement », a déclaré, en préambule, Jean Dubille, directeur général du domaine. Il a ajouté  : « L’idée d’une journée internationale du rosé est un concept formidable qu’il faut développer parce que la Provence est la terre des rosés et, qu’aujourd’hui, nos vins se dégustent sur les plus belles tables du monde ! Merci aux institutions et aux élus présents qui nous suivent et nous aident ainsi dans la valorisation de notre terroir ». « Votre enthousiasme est une motivation supplémentaire pour que cette belle manifestation festive autour du rosé de Provence et des valeurs que nous défendons, devienne un rendez-vous incontournable » a conclut Valérie Rousselle, présidente de l’organisation. Virginie AUBIN réunion, Gil Bernardi, maire du Lavandou, a prévenu  : « Vos réflexions et propositions seront les bienvenues. Elles intéresseront les élus car nous serons attentifs à vos idées qui nous aideront à concevoir la programmation de 2019. Cette réunion nous permettra de partager vos ressentis ». De son côté, Véronique Neyrand, directrice de l’Office Intercommunal de Tourisme de Méditerranée Porte des Maures, a ajouté  : « Sur Méditerranée Porte des Maures, les résultats sont assez stables par rapport à 2017. Finalement, on ne s’en sort pas si mal, comparé à d’autres territoires. Ainsi, le facteur météo a été favorable au nautisme. C’est la même chose pour la restauration. Au niveau intercommunal, la billetterie « Amusez-vous » est en progression de 15% au niveau des ventes. C’est un excellent résultat. Nous bénéficions d’un caractère très authentique de notre territoire qui plaît à une clientèle familiale et française fidèle (90% des clients), contrairement au golfe de Saint- Tropez qui enregistre une baisse de 20 à 30% de sa fréquentation. Enfin, nous constatons la présence de la clientèle étrangère sur les ailes de saisons, essentiellement nord-européenne et italienne ». Gilles CARVOYEUR *Cette enquête a été menée auprès de l’ensemble des comités départementaux du tourisme (CDT) et des agences départementales du tourisme (ADT), adhérents à Tourisme et Territoires ainsi qu’auprès des 1 700 offices de tourisme, adhérents à Office de Tourisme de France. LES PERSONNALITES PRESENTES Château Roubine - Cru Classé, Château Saint-Maur - Cru-Classé, Château de Berne, Château de Brégançon - Cru Classé, Château Mentone, Château Maïme, Château Barbeiranne, Château Cavalier, Château Saint-Esprit, Château Saint-Pierre, Château de l’Aumérade, Au Domaine de l’Anglade, Clos des Roses, Château des Valentines, Les Vignerons de Gonfaron et avec Alain Guilhot, Valérie Rousselle, Élie di Russo, maire adjoint de la ville d’Hyères, des élus des villes de Saint-Tropez, Le Cannet-des- Maures, Bandol, Jean-Pierre Ghiribelli, vice-président de l’UMIH 83, Vins de Provence, Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence, Var Tourisme, Visit Var, Département du Var, Act Event, La Gazette du Var.
Actualités 11 Tourisme François de Canson  : « Les Rendez-vous France 2019, une opportunité exceptionnelle » La région SUD accueillera les 19 et 20 mars 2019, les Rendez-vous France 2019. Près de 1000 tour-opérateurs, venant de 70 pays, sont attendus à Marseille. L’objectif est de les faire courtiser par les professionnels et partenaires institutionnels. Car, il s’agit bien d’une véritable opération séduction, comme l’explique François de Canson, président du Comité Régional de Tourisme  : « Nous avons obtenu, avec l’Office du Tourisme et des Congrès de Marseille ainsi que l’ADT Provence Tourisme, l’organisation de la plus grande 9 manifestation professionnelle qui se tient, chaque année, en France en matière de tourisme. C’est une opportunité exceptionnelle, qui mettra la Provence sur le devant de la scène internationale, mais aussi nos Alpes et la Côte d’Azur. Au-delà des rendez-vous programmés, la moitié des tours opérateurs visitera notre région durant les 4 jours précédant le salon. Ces prétours sont organisés selon 25 thématiques valorisant nos produits et nos offres en fonction des attentes des tours opérateurs. Il est commun de dire qu’une telle opération équivaut à plusieurs années de promotion touristique ». ETRE MEILLEURS ET PREPARER L’AVENIR Pour le président du CRT  : « C’est se focaliser sur deux choses  : avoir un meilleur accès à l’information pour nous professionnels du tourisme car il ne peut y avoir de prospective sans assise chiffrée solide ». Lignes aériennes Ryanair officialise l’ouverture d’une base à l’Aéroport Marseille Provence Après l’annonce d’un 5e avion EasyJet à Nice, c’est au tour de l’Aéroport Marseille Provence d’améliorer sa desserte avec le retour d’une base avion Ryanair dans le Terminal 2 de l’aéroport à compter du 23 mars 2019. Celle-ci va permettre l’ouverture de 11 nouvelles lignes reliant 9 pays et porter à 40 le nombre de destinations desservies en direct par Ryanair depuis Marseille. 200 MILLIONS DE DOLLARS INVESTIS David O’Brien, directeur commercial de Ryanair, s’est réjoui  : « Nous sommes ravis d’annoncer un investissement de 200 millions de dollars dans la première base française de Ryanair à l’aéroport de Marseille, qui livrera 2,4 millions de clients par an, créera 60 emplois de pilotes et de personnel de cabine Ryanair et soutiendra 1,800 emplois aéroportuaires. Cet investissement de 200 millions de dollars est la première phase du développement de bases Ryanair à Marseille et en France. Nous sommes également heureux d’annoncer le lancement de notre plus grand programme d’été à Marseille, avec 40 lignes, dont 11 nouvelles vers et depuis des villes passionnantes telles que Bologne, Naples et Prague ». RENFORCER L’ATTRACTIVITE DE LA REGION De son côté, François de Canson, président du Comité Régional de Tourisme, a félicité l’équipe de l’Aéroport Marseille Provence pour cette dynamique qui marque le point de départ d’un nouveau développement touristique pour la région  : « Avec Manchester et quasiment tous les pays de l’Europe centrale connectés en direct à la Provence, cette nouvelle offre va donner un coup d’accélérateur au tourisme provenant des pays de l’Europe centrale et orientale. Des marchés que le CRT travaille depuis déjà plusieurs années, avec une progression dans FACILITER LA VENUE DES TOURISTES Mais si donner envie est important, faciliter la venue des touristes et maximiser l’expérience vécue le sont tout autant, en améliorant l’accessibilité à notre territoire. Pour le président du CRT et président délégué de Destinations Région  : « Il faut que le touriste puisse disposer du chemin le plus court pour venir nous voir, sinon il ira ailleurs ! Sur ce point, nous travaillons, main dans la main, avec les équipes commerciales des aéroports. Nous avons dans ces derniers mois, appuyé par des plans médias importants, les ouvertures de ligne depuis Zurich vers Marseille-Provence, ou Genève vers Toulon-Hyères. Bref, avancer vers le tourisme du futur en préservant le bien commun. « Il faut que vous ayez conscience qu’aujourd’hui en France, première destination touristique mondiale les délais qui nous sont imposés pour disposer des chiffres sont anormalement longs », avertit-il ! En effet, l’analyse INSEE sur l’impact de l’économie touristique, en région qui vient de l’hôtellerie des clientèles issues de ces pays en moyenne de 9,3% par an depuis 2010. Une nouvelle officialisée le jour même de la Journée mondiale du tourisme. De quoi renforcer encore l’attractivité de la région Sud Provence-Alpes- Côte d’Azur » ! Enfin, Philippe Bernand, président du directoire de l’Aéroport Marseille Provence a déclaré  : « Nous sommes très heureux de la décision de Ryanair d’accélérer son développement à Marseille en ouvrant une nouvelle base et en proposant 11 nouvelles destinations. C’est un partenaire essentiel et historique de notre aéroport, et plus généralement de notre territoire, d’un point de vue touristique et économique ». paraître, se base sur des chiffres de 2014. De plus, cette information est tronquée puisqu’elle n’intègre pas les données issues des touristes qui achètent leurs nuitées sur les plateformes d’hébergement collaboratifs comme AirBnB et Abritel. Quand on sait que la France est le deuxième marché d’AirBnB, cela pose question. CAMPAGNE DIGITALE INTERNATIONALE Actuellement, la plus grande campagne digitale internationale conduite à destination des marchés cibles (États-Unis, Grande-Bretagne et Allemagne), est impulsée par la Région. Concrètement, pour 180 000 € , mutualisés avec les 29 partenaires de la marque Provence, la région bénéficie d’une campagne qui avoisine le million d’ € , grâce à Atout France et à Expedia. Résultat  : La marque Provence est désormais au niveau de campagnes mondiales menées par des états comme Brand USA ou Visit Britain ! Près de 200 hôtels se sont associés à cette démarche. À mi-campagne, on observe déjà 70 millions d’impressions de la publicité Provence dont près de la moitié aux États-Unis et une augmentation de 24% du nombre de nuitées sur les sites internet du groupe Expedia des 3 marchés ciblés. 40 LIGNES (11 NOUVELLES) La nouvelle base de Ryanair à Marseille livrera  : 2 avions basés (investissement de 200$ millions) 11 nouvelles lignes  : Agadir (2 vols hebdos), Alicante (2), Bologne (3), Bordeaux (quotidiens), Bucarest (2 hebdos), Budapest (2), Manchester (2), Naples, (2), Ouarzazate (2), Prague (2) et Varsovie (2) 40 lignes pour l’été 2019 150 vols hebdomadaires 2,4 millions de clients p.a. (+ 26%) 60 nouveaux emplois Ryanair 1,800 * emplois sur site p.a. En tant que varois, c’est aussi un soulagement quand Air France connecte Toulon à CDG, permettant au monde entier d’arriver au plus proche de sa destination finale en complément des dessertes vers Nice et Marseille déjà très conséquentes. Il nous reste, cependant, de nombreux efforts à fournir pour développer les vols directs long-courriers vers Nice et Marseille. Avec le président Muselier, c’est un combat permanent que nous menons auprès du Quai d’Orsay ou de Matignon pour que les contraintes liées aux droits de trafic soit allégées depuis la Russie ou les pays du Golfe, même si cela va contre le lobbying très performant d’Air France et de Paris qui ne veulent pas d’accès direct à la province » ! Octobre 2018 - #66



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :