La Gazette du Var n°64 30 sep 2018
La Gazette du Var n°64 30 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de 30 sep 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 16,6 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Pierre Giran lance la campagne des municipales.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Métropole Hyères Olivier Foucou, viticulteur  : « Un grand millésime de vigneron » Les vendanges aux Borrels se sont terminées sur un constat positif pour les viticulteurs de la vallée vigneronne. Ainsi, au domaine Saint-Albert, 14 hectares exploités par Olivier Foucou, la vendange a pris fin le 15 septembre. Elle avait débuté le 27 août. « Ce sera un millésime de vignerons avec un grand V, car cette récolte récompensera celui qui a de l’expérience et de la rigueur dans le travail du vin », assure Olivier Foucou, particulièrement satisfait de la qualité du raisin récolté dans ses vignes. IMPORTANCE DU MISTRAL Le vigneron ajoute, en expert  : « On se rend compte que le mistral est une composante essentielle de la vigne. Cette année, la vendange renoue avec certaines très bonnes années (1968). Il faut arrêter de dire que seule la pluie peut nuire à la récolte. L’absence de mistral est tout aussi importante, notamment après les épisodes pluvieux, car sans mistral, les vignes n’ont pas le temps de sécher ». L’exploitant viticole reprend  : « Et, croyez-moi, ce n’est pas qu’un simple détail ! Car, l’absence de mistral favorise la contamination par le mildiou qui a un contexte favorable pour se développer. Sur certains secteurs, une partie de la récolte Septembre 2018 - #64 a été perdue. Par ailleurs, l’absence de vent impacte également la qualité et les quantités récoltées. Ce que je constate, c’est qu’au 21ème siècle, malgré toute notre technologie, nous restons impuissants face aux éléments naturels ». Domaine Saint Mbert FOUCOU Vignert.Dn Journées du patrimoine Élie di Russo  : « Les Borrels, c’est naturel... et historique » ! Pour les journées du patrimoine, l’art du partage s’est décliné à l’espace fraternité du CRAPA des Borrels. Niché dans le massif des Maures au Nord Est de la ville d’Hyères, la vallée des Borrels allie la nature, l’agriculture et le sport. C’est donc tout naturellement que lors des journées du patrimoine une visite était commentée par Élie di Russo, adjoint spécial des Borrels. « Le patrimoine, ce n’est pas que le patrimoine bâti, c’est aussi le patrimoine naturel, naturel forestier qu’il convient de conserver, partager et transmettre », répète, inlassablement, Élie di Russo. L’après-midi, un groupe de passionnés a suivi l’élu dans les allées du parc des Borrels, 20 hectares de nature méditerranéenne et dédiés, également, à la promenade à pied, à vélo, en VTT, en suivant un parcours d’orientation. Le matin, un autre groupe était parti à la découverte de la fraction et du village. L’adjoint spécial a fait une présentation détaillée de cette partie de Hyères, parfois encore méconnue. « Les visiteurs se sont rendus, également, à la chapelle, sur les hauteurs du village, où sont exposées des QUAND LA NATURE DEFIE LA TECHNOLOGIE « La technologie est, finalement, peu de chose face à la nature. Malgré tout, on s’en sort bien. Mais, ce résultat, on le doit aussi à notre travail, notre rigueur et notre expérience », conclut le viticulteur. Bref, le défi n’est pas technologique. C’est même l’inverse. C’est la nature qui défie la technologie ! Pour Élie di Russo, adjoint spécial des Borrels, ESPACk SPORTS D'ORIENTATIOR effl mes œuvres d’une très grande qualité et notamment une fresque peinte par Julio Vittini, vainqueur du Grand Prix de Rome. Cet artiste, de grand renom, a également exécuté une œuvre pour le compte du pape. On peut la voir en visitant la chapelle Sixtine, à Rome », raconte, encore, Élie di Russo. Puis, les amateurs d’histoire ont conclu leur périple par une visite de l’école publique, créée en 1886, au lendemain de la mise en application des lois de Jules Ferry, rendant l’instruction obligatoire pour les enfants. La visite s’est terminée par la maison commune, inaugurée en 1983 et qui est véritablement, un lieu de rencontres et de partages ! Photos Gilles CARVOYEUR « l’excellent travail de nos viticulteurs et, surtout, de nos viticultrices, démontre que notre vallée est vraiment vigneronne. Car, il y a de plus en plus de femmes aux commandes des exploitations. Je cite par exemple Christelle, Caroline, Amandine, Julie. Et, ce qui me semble important, c’est qu’elles sont toutes engagées dans une démarche écologique ». TRANSITION ENERGETIQUE Le maire adjoint décrypte  : « L’écologie est un enjeu croissant notamment à travers la réduction de l’empreinte carbone. Je suis ravi de voir que nos viticulteurs et viticultrices sont résolument engagés dans cette voie vertueuse, notamment grâce à la production en bio ou en raisonné. La transition écologie est une réalité dans la vallée. Si nous habitons une vallée magnifique, nous le devons aux vignerons ». Par ailleurs, l’adjoint spécial de la fraction des Borrels se félicite également de la transmission des savoirs-faire. « Nos viticulteurs participent, activement, à la transmission des savoirs-faire grâce à leur implication dans le lycée agricole, en prenant des stagiaires », conclut, enthousiaste, l’élu local. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR
guideffPfleffIfiltilIOSMOFFelF1/Frifffiffi ? ? ? ? ? Mir OOOOOO rifffif enfance jeunesse TOUTES LES INFORMATIONS UTILES e'OUR LES JEUNES HYEROIS DE O A 17 ANS VILLE PlieRES M1,10111E4 LE GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR LES FAMILLES HYÉROISES DISPONIBLE DÈS MAINTENANT DANS LES ÉCOLES, EN MAIRIE, DANS LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS, SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ET SUR www.hyeres.fr VILLE D'HYÈRES 01113.1141mer LES PALMIERS @villedhyeres



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :