La Gazette du Var n°61 15 aoû 2018
La Gazette du Var n°61 15 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de 15 aoû 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 23,9 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, Toulon station balnéaire abordable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Méditerranée Porte des Maures ti. Août - Septembre 2018 - #611. L La Londe-les-Maures Succès pour le grand loto des commerçants et artisans Début août, les commerçants et les artisans de l’ACAL (Association des Commerçants et Artisans de La Londe) ont pris d’assaut l’avenue Clemenceau, récemment rénovée, pour le plus grand bonheur des estivants et des londais. À l’issue de la manifestation, Christelle Crivellaro, la présidente des commerçants, était satisfaite  : « Pour le retour du loto des commerçants en centre-ville, nous avons fait carton plein, avec plus de 700 participants. Nous avons fait un sondage à main levée et compté 50% d’estivants et 50% de londais. Les lots mis en jeu étaient particulièrement attractifs, avec notamment un très beau téléviseur, une tablette Samsung et une Gopro, ce qui a assuré le succès du loto. Les lots étaient offerts par les commerçants et artisans et par des vignerons (Domaine des Myrtes, Cave des Vignerons Londais, etc.). Ce qui est sûr, c’est que nous le referons, l’été prochain, sur l’avenue Clemenceau ». De son côté François de Canson, le maire, a exprimé sa satisfaction devant un tel succès  : « Le retour du loto des commerçants et des artisans dans le centre-ville a été une véritable réussite. L’opération mérite d’être renouvelée. Je suis ravi d’avoir accepté le retour du loto sur l’avenue Clemenceau. Par ailleurs, la tombola organisée au profit d’une enfant de La Londe, atteinte d’une maladie rare, démontre le grand cœur de nos commerçants et artisans ». Photos Gilles CARVOYEUR
Méditerranée Porte des Maures Bormes-les-Mimosas La député Sereine Mauborgne en visite à l’EHPAD Depuis quelques semaines, la député Sereine Mauborgne va à la rencontre des EHPAD de sa circonscription pour échanger avec le personnel. Début août, elle a effectué une visite très instructive, accompagnée par François Arizzi, le maire, à la résidence Olive et Germain Braquehais. Avec 84 résidents pour 84 places, l’établissement compte 49 salariés dont 4 infirmières et 18 postes d’aides-soignantes. Une gestion compliquée, mais gérée de main de maître par Corinne Rubia, directrice, comme a pu le constater l’élue nationale, lors d’un échange très instructif avec le personnel. PRESSION QUOTIDIENNE « Nous avons 18 ETP* d’aides-soignants, là où il en faudrait 22 pour fonctionner de manière optimale. Et, seulement, une aide-soignante et un agent hôtelier pour 84 résidents la nuit. Nos aides - soignantes effectuent 12 à 13 toilettes chaque matin, c’est trop ! Elles doivent prendre le temps tout en étant pressées, c’est cette difficulté qui est difficile à vivre » expliquait Corinne Rubia. Tour à tour, aides-soignantes, infirmières, médecins ont exposé leur quotidien à la député, particulièrement sensible au sujet. « Aujourd’hui, nous devons nous interroger sur ce que vieillir en France représente. C’est un sujet essentiel. À l’heure actuelle, nous avons 1,5 millions de personnes en institution. À l’horizon 2035, elles seront 5 millions », a prévenu la parlementaire. Nouveau à La Londe OUVERTURE DE LA BOUCHERIE Parking privé à disposition Pu mardi au samedi 7H30/13H et16H/19H30 le dimanche matin de 9H à 13 H ZA Les Migraniers - La pascalette - LA LONGE - 04.94.98.33.53. MANQUE DE RECONNAISSANCE Un sujet qui lui tient à cœur, car elle-même infirmière. Puis, elle a interrogé le personnel sur ses conditions de travail, et sur les mesures annoncées par la ministre de la santé. De ces échanges, il ressort que le personnel souffre du manque de reconnaissance de la société pour ce travail difficile. « On entend, souvent, parler de maltraitance ou de grèves quand il s’agit des maisons de retraite. Mais, on ne présente pas assez aux jeunes le plaisir qu’il existe de travailler avec des personnes âgées, qui sont attachantes, qui ont des histoires à transmettre, une peau belle à toucher. On parle trop peu du bonheur que l’on a à aider l’autre », a ajouté Sereine Mauborgne. Artisan Boucher - Charcutier - Traiteur Fabrication Artisanale Maison Venez découvrir nos buffets chauds et froids Barbecue - Mechoui - Plats cuisinés Grand choix de Races à Viande  : Limousine, Charolaise, Salers, Aubrac, Angus, Parthenaise 29 EXCELLENTE REPUTATION De son côté, François Arizzi, a tenu à saluer la véritable vocation de ses hommes et femmes qui œuvrent, au quotidien, pour conserver le bienêtre et la dignité des anciens. Reconnaissant que la structure avait besoin de moyens humains supplémentaires, il a, toutefois, souligné l’excellente réputation de l’établissement et de son personnel. « Effectivement, nous sommes dans un établissement qui va bien et à qui il faudrait donner un peu plus pour aller encore mieux. Mais, nous devons être fiers de vous avoir et je tiens à vous apporter ma reconnaissance et mon soutien », a convenu la parlementaire du groupe LAREM. Carole AMARO (texte et photo) *ETP  : équivalent temps plein, , ,/1 SAUCISSON'MAISON VOUS SERA OFFERT. ‘'.. sur présentation. : de ce bon..'..r, Août - Septembre 2018 - #61/



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :