La Gazette du Var n°61 15 aoû 2018
La Gazette du Var n°61 15 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de 15 aoû 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 23,9 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, Toulon station balnéaire abordable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Actualités UMIH VAR et PACA Jean-Pierre Ghiribelli  : « Le Sénat a voté pour les pré-enseignes dérogatoires » L’UMIH (Union des métiers et des Industries de l’Hôtellerie), les Logis et l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) se félicitent de l’adoption par le Sénat de l’article 54 bis À (nouveau) dans le cadre du projet de loi ELAN visant à autoriser les pré-enseignes dérogatoires pour les restaurants situés en zone rurale. l’Assemblée nationale, ce vote conforme du Sénat était très « Après attendu par les professionnels qui pourront réinstaller les pré-enseignes dérogatoires en zone rurale dès promulgation de la loi » se félicite Jean-Pierre Ghiribelli, président de l’UMIH PACA et Var. PERTE DE 25% DU CHIFFRE D’AFFAIRES Depuis juillet 2015, les établissements situés en zone rurale étaient durement pénalisés par le retrait des pré-enseignes avec une perte de chiffre d’affaires estimée de l’ordre de -25% en moyenne. « Ce vote récompense un travail collectif mené depuis 3 ans par l’UMIH et ses fédérations départementales, avec le soutien de l’AMRF et des Logis. Les 3 organisations remercient l’engagement du député Richard Ramos Août - Septembre 2018 - #61 (Loiret) à l’initiative de l’amendement adopté à l’Assemblée nationale, des parlementaires (députés et sénateurs de tous les groupes parlementaires) et du Gouvernement, par la voix de M. Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, qui ont soutenu la disposition », ajoute Jean-Pierre Ghiribelli. Le responsable syndical reprend  : « Cette victoire bénéficiera aux professionnels situés en zone rurale grâce à une meilleure signalisation et participera ainsi la revitalisation des zones rurales. La richesse de nos territoires est un potentiel de croissance inestimable pour les touristes à la recherche d’authenticité et d’expérience ». « Nous nous félicitons que nos restaurateurshôteliers retrouvent une visibilité dans les territoires qui leur faisait défaut », poursuit, avec satisfaction, Fabrice Galland, président de la FIL. PRE-ENSEIGNES INTERDITES DEPUIS JUILLET 2015 En mars dernier, l’UMIH et les Logis, avec le soutien de l’AMRF, avait lancé une opération «S’afficher c’est exister«, initiée par la fédération UMIH du Loiret, pour sensibiliser les élus locaux et l’opinion publique sur les conséquences du retrait des pré-enseignes pour les cafés, hôtels, restaurants situés en zone rurale. « En effet, la loi Grenelle 2 avait supprimé toutes les pré-enseignes, auparavant autorisées pour les « activités utiles pour les personnes en déplacement ». Une pré-enseigne dérogatoire était un panneau de signalisation situé aux abords des agglomérations à destination des usagers de la route et stratégique pour la survie de ces commerces. Depuis le 13 juillet 2015, les pré-enseignes dérogatoires étaient aussi interdites hors agglomérations et dans les agglomérations de moins de 10 000 habitants », rappelle Jean-Pierre Ghiribelli, consterné par une telle décision technocratique. Il reprend  : « La signalétique prévue en remplacement (Signalisation d’Information Locale (SIL) était insuffisante et totalement inadaptée au tourisme. Elle était peu lisible, pas attractive, mal positionnée, avec un panneau trop petit (caractère de 8 cm de haut) et des couleurs qui n’interpellaient pas l’usager. La clientèle de passage ne trouvait plus les établissements et ne s’arrêtait plus dans les villages où les établissements sont mal signalés. Désormais, le bon sens a gagné et les acteurs économiques des territoires ruraux vont pouvoir reprendre une activité normale. Mais que de temps de perdu ! ». Résultats du 1er semestre 2018 NAVAL GROUP, leader européen du naval de défense Entreprise de haute technologie d’envergure internationale, NAVAL GROUP répond aux besoins de ses clients grâce à ses savoir-faire exceptionnels, ses moyens industriels uniques et sa capacité à monter des partenariats stratégiques innovants. Le 17 juillet dernier, le Conseil d’administration de Naval Group était réuni pour examiner les comptes du premier semestre 2018, clos le 30 juin. Commentant ces résultats, Frank Le Rebeller, directeur général Finance, Juridique et Achats, a déclaré  : « Les résultats du 1er semestre 2018 (établis selon les normes IFRS et, en particulier, la norme IFRS 15) marquent une progression de notre chiffre d’affaires et une amélioration, telle que prévue, de notre rentabilité opérationnelle. Ils traduisent la réussite de notre plan de progrès et confirment l’amélioration de notre maîtrise opérationnelle. Plusieurs grands jalons des programmes français et internationaux ont été franchis avec succès, notamment, la mise à l’eau de la frégate FREMM Normandie, la poursuite de la campagne de tirs de la torpille F21 avec trois essais successifs réussis ou encore le transfert des sections du premier sous-marin brésilien vers sa nef d’assemblage. Par ailleurs, le groupe a reçu la notification de la commande du cinquième sous-marin du programme Barracuda ». CHIFFRE D’AFFAIRES EN HAUSSE Les prises de commandes réalisées au cours du premier semestre 2018 s’élèvent à 1,92 milliard d’euros, portant le carnet de commandes à fin juin 2018 à 13,8 milliards d’ € . Les principales commandes enregistrées en France ou à l’international sur la période écoulée concernent tous les secteurs de l’entreprise, qu’il s’agisse des programmes de construction neuve, des services ou des équipements. Les principales notifications concernent le programme de sous-marins nucléaires d’attaque (SNA), le programme de frégates multi-missions (FREMM) et la rénovation des frégates du type La Fayette ainsi qu’une tranche de travaux complémentaires relative au futur programme de sous-marins pour l’Australie (AFS). Il est rappelé que le premier semestre 2017 avait bénéficié d’un niveau particulièrement élevé de prise de commandes concernant le programme des futures frégates de taille intermédiaire (FTI). Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 1,87 milliard d’ € , en progression de près de 10,2% par rapport au premier semestre 2017 (retraité en nome IFRS 15). Il est porté par les grands programmes nationaux, principalement les sous-marins nucléaires d’attaque Barracuda et les FREMM. L’international a bénéficié des bonnes contributions du Brésil et de l’Australie, de même que les services avec, notamment, les programmes de modernisation du porte-avions Charles de Gaulle et d’adaptation au missile M51 du sous-marin nucléaire lanceur d’engin Le Téméraire.
Défile départ Hôtel de Ville le 23 août à181130 Feu d'artifice à 22h30 I Bal place de la République Métropole 17 La Garde 74ème anniversaire de la Libération, mercredi 22 et jeudi 23 août La Garde commémore le 74ème anniversaire de sa Libération, les mercredi 22 et jeudi 23 août. Les 22 et 23 août, les Gardéens vont rendre hommage à toutes celles et ceux qui ont contribué à la percée des Forces Françaises Libres en 1944, de Cavalaire à Toulon. Au programme  : cérémonies du souvenir, défilés de véhicules d’époque, bal et feu d’artifice. Le temps d’une immersion dans le passé grâce à une exposition de nombreux véhicules civils et militaires d’époque. Le mercredi 22, ils traverseront la ville et se dirigeront vers les différentes stèles pour les dépôts de gerbes. Puis, ils se rejoindront pour une cérémonie commémorative sur la stèle de la 1ère DFL. Le jeudi 23, le défilé partira de l’Hôtel de Ville en direction du Monument aux morts. En écho à la liesse de la victoire, le jeudi soir place à la grande fête populaire ! Le bal sera donné, dès 21h, sur la place de la République, qui se transformera, dès 23h, en un immense dance-floor avec DJ. Le feu d’artifice sera tiré depuis le Rocher à 22h30, avec toujours un grand spectacle pyromélodique au stade Accusano. VILLE DE LA GARDE e'A&SOCIATION AOUT 44 FOIRE À L’AIL, DIMANCHE 2 SEPTEMBRE Amateurs de bonne chère ou simples curieux ont de quoi éveiller leurs sens aux couleurs, aux senteurs et aux arômes du Midi ! Dans les allés du marché des saveurs et du terroir provençal, cuisiniers et fins gourmets trouveront de quoi garnir leur panier  : fruits et légumes, charcuterie, vin, fromage, pain, huile d’olive, mille et une épices… Et, pour les impatients, de petits plats déjà préparés  : parmentier de boudin, boudin purée ou aux pommes, pissaladières, tartes… Aussi, les artisans bouchers et les producteurs de toute la région vous proposeront du boudin, noir ou blanc, de nombreuses variétés d’ail pour parfumer tous vos plats, et bien sûr, l’oignon doux de La Garde. Pas de bonne foire à l’ail sans aïoli ! Ainsi, pendant un atelier culinaire, on vous dévoilera cette recette, a priori simple, mais qui cache quelques petits secrets de fabrication ! 9h -18h/place de la République Exposition de véhicules d'époque au jardin Veyret le 22 août delOh à 11h et del2h à 13h et le 23 aoûtdel2h à14h Août - Septembre 2018 - #61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :