La Gazette du Var n°61 15 aoû 2018
La Gazette du Var n°61 15 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de 15 aoû 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 23,9 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, Toulon station balnéaire abordable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Supplément été La Croix-Valmer Villa de Pardigon II Bernard Jobert, maire  : « Un caractère culturel indéniable » Vaste amphithéâtre à cheval sur les communes de Cavalaire-sur-Mer et de La Croix-Valmer, les 90 hectares du site de Pardigon constituent un espace naturel remarquable du littoral. Côté croisien, un édifice archéologique est visible à l’œil nu  : Il s’agit de la Villa de Pardigon II, témoin de l’époque romaine et du passage des légions, de nombreux objets ayant été retrouvés sur site comme «L’Inconnue de Pardigon«. « Après un travail remarquable de restauration, je tiens à remercier les intervenants qui ont permis la renaissance de ce site primordial pour l’histoire de la commune. Désormais, la vue en surplombde la villa donne une singularité à ce paysage Août - Septembre 2018 - #61 et revêt un caractère culturel particulièrement indéniable et important. Nul doute que chaque Croisien et touriste sera curieux de comprendre ce qu’il s’y passait et d’aller la découvrir », se félicite Bernard Jobert, maire de La Croix-Valmer. UNE HISTOIRE PASSIONNANTE... André Falconnet, qui œuvre pour la réhabilitation du site, rappelle le travail effectué  : « Ce site de Pardigon II nous invite à découvrir l’histoire riche, ancienne et passionnante de notre région occupée par des hommes et des femmes, bien avant notre ère. Il est classé « site remarquable » depuis 2009 grâce aux associations locales de protection de l’environnement et est devenu propriété du Conservatoire du littoral depuis 2013. Après des périodes successives de nettoyage, de fouilles et d’abandon, le site a été dernièrement remis en valeur grâce à l’action conjuguée du Conservatoire du littoral, de la municipalité de La Croix-Valmer et de l’association archéologique Aristide Fabre » ET MOUVEMENTEE Pour mieux comprendre, la place de la Villa de Pardihon II, André Falconnet, président de l’association archéologique Aristide Fabre, raconte cette période trouble  : « La construction de cette villa s’inscrit dans l’histoire mouvementée de cette période. L’assassinat de Jules César, au mois de mars 44 av J.-C., entraîne la guerre civile au cours de laquelle généraux et tenants du pouvoir s’entre-tuent. Marc Antoine, lieutenant de César, arrive avec ses légions à Fréjus, fait face aux légions de Lépide, autre lieutenant de César, gouverneur du sud de la Gaule (Narbonnaise) et de l’Espagne romaine, campant au Cannet-des-Maures (forum Voconii) ». PAX ROMANA Le président de l’association archéologique ajoute, en fin connaisseur de ce dossier historique  : « La confrontation de ces nombreuses légions romaines, qui aurait pu mettre en péril le monde romain, fut évité par un recours à Cicéron. Un triumvirat partagea les territoires romains entre Marc, Lépide, Octave, le futur empereur Auguste. Ce dernier élimina d’abord Lépide puis, Marc Antoine, qui entre temps, avait épousé la reine Cléopâtre d’Égypte. Devenu seul maître des possessions romaines, il fit régner la «pax romana» dans tout l’empire romain, érigea Fréjus en port militaire, le deuxième en importance après Ostie, les navires récupérés à Cléopâtre et Marc Antoine apportant la paix en Méditerranée et favorisant le commerce du monde romain ». APPARITION DES VILLAS Intarissable sur le sujet, André Falconnet reprend  : « La paix revenue, les nombreuses légions furent démobilisées. Les légionnaires se virent attribuer le titre de citoyen romain, un pécule et des terres pour y vivre de leur exploitation, en particulier en Gaule, toujours prête à la révolte. La VIIIème légion (Legio Octava Norum), la légion d’Auguste, fut installée dans les Maures et l’Estérel, avec Fréjus comme capitale locale. C’est dans ce cadre que les 6 à 8 000 hommes reçurent des terres, par tirage au sort, de domaine établis par les géomètres romains regroupant des lots de 700 mètres de côté. Les villas romaines de La Croix-Valmer, Cavalaire, Sainte-Maxime virent le jour, simples cabanes au départ, puis villas structurées et florissantes, cultivant avec succès les vignes qui furent la plus grande richesse économique de cette période. Celle de Pardigon II devint, avec 3 600 m2, la plus grande des villas maritimes du sud de la Gaule, encore visible aujourd’hui ». Pour s’y rendre Plage du Débarquement - Boulevard du Maréchal Juin. La villa gallo-romaine se situe avant l’arrêt de bus. Une plateforme en surplombpermet de la voir dans son ensemble. Visites guidées par André Falconnet. Inscriptions obligatoires à l’Office de tourisme au 04 94 55 12 12. Plus d’informations sur www.lacroixvalmer.fr/Pardigon L’INCONNUE DE PARDIGON En 1895, en creusant dans des terrains appartenant à la Compagnie du Domaine de la Croix, une grande quantité de poteries, des débris de marbre et des monnaies romaines ont été mis à nu. Des paysans de La Croix-Valmer venaient la nuit fouiller le sol, espérant découvrir le fameux trésor caché que recherchaient les archéologues. La compagnie dut mettre des gardes pour empêcher les dégâts. Le butin trouvé a été placé dans les hôtels de La Croix-Valmer. Tout le monde pouvait se servir. Seul reste un masque de femme en marbre qui a échappé au désastre. Il a été placé dans le bureau du Directeur du Domaine. Il servait visiblement de bouche à une fontaine de la villa romaine. C’est un hommage rendu aux divinités des eaux vives, à ces naïades toutes jeunes et belles auxquelles les romains attribuaient l’abondance et la persistance des sources. Elle est très belle. Le nez et une partie de la joue gauche ont été meurtris par la pioche du terrassier. Hormis le marbre de carrare, rien n’est romain dans cette esquisse. Mais par la tête de la jeune femme, les pupilles des yeux non apparentes, par sa finesse et mesure, elle rappelle les plus belles productions grecques du 1er siècle de notre ère. (Source  : Docteur A. Donnadieu).
Supplément été La Croix-Valmer Nettoyage et entretien des plages La propreté des plages, c’est toute une logistique ! En haute saison, quand les estivants sont nombreux, l’entretien et le nettoyage des plages ne sont pas une mince affaire ! Et, pour les communes de La Croix-Valmer et Cavalaire, entre mi-juin jusqu’à fi n septembre, de Bonporteau jusqu’à Gigaro, c’est une intense organisation logistique qui se met en place pour assurer, au quotidien, la maintenance des espaces sableux et ses alentours (parkings, toilettes, tapis handiplage, déversoir des ruisseaux). Des périodes aussi propices à l’embauche avec l’arrivée de saisonniers. OPERATIONS MANUELLES ET MECANIQUES En fonction de la taille des plages et de leur accessibilité, le travail peut s’opérer de deux façons, soit à pied et manuellement par les services techniques des communes ou avec les engins par le SIVOM du Littoral des Maures. « À l’échelle intercommunale, le SIVOM fait intervenir, chaque matin, des cribleuses pour retirer les très gros dépôts comme les algues », explique Dorothée Siegel, responsable du nettoyage mécanique des plages. Le recours aux engins répond, également, à l’ampleur de la tâche à accomplir chaque jour, compte tenu de la forte affl uence touristique. Bref, le nettoyage mécanique est favorisé par les deux communes. « Trop d’emballages, de plastiques, de jouets oubliés ou de mégots de cigarette salissent les plages, la journée, et, la nuit, ce sont les fêtards qui laissent derrière eux bouteilles, canettes », ajoute la jeune femme. « Tous les jours, on remplit des sacs de déchets ramassés à la main quel que soit leur nature. D’origine humaine, ramenés par la mer ou de la plage, les macro-déchets sont enlevés pour préserver la propreté et débarrasser les plages d’objets qui mettront des siècles à se dégrader », explique Ghislain Chopinez du centre technique municipal de La Croix-Valmer. 15 Service effectué 7j/7 La Croix-Valmer  : 2 équipes à Gigaro et au Débarquement, plus de 4 ha de plage mécanisable Cavalaire  : 1 équipe de 4 personnes, 2 véhicules légers, 4 nettoyages de sanitaires/j, 1 équipe de voirie en complément, plus de 4 ha de plage mécanisable SIVOM  : 3 agents, 2 cribleuses entre 4h30 et 8h30 Retour des douches sur les plages depuis 2014 Cendriers de plage distribués gratuitement aux postes de secours. Festivités Exposition, conférence, balade, marché artisanal, journée du patrimoine... Plumes, livres, buvards, gravures, photos, affiches, cartes géographiques, bureaux, règles, uniformes et même bonnet d’âne sont exposés dans des vitrines ou mis en situation à travers des reconstitutions. Exposition « Plumes, pupitres et souvenirs d’antan » Accueil du public  : Mardi et vendredi 17h-19h, mercredi et jeudi 10h-12h, dimanche 10h -12h30. 04 94 55 13 13 Jusqu’au 30 septembre à la Villa Turquoise. Lundi 20 août à 18h30 Conférence  : « La longue histoire des colporteurs du savoir » Dans le cadre de l’exposition « Plumes, pupitres... et souvenirs d’antan », Mme Broussais, présidente des Écoles Publiques, anime cette conférence. Salle des fêtes Charles Voli. Mardi 21 août à 8h30 Balade accompagnée Découverte de l’environnement local (20 km) en VTT assistance électrique) par la colline. Rendez-vous au service des sports avec équipement personnel VTT/casque/gants. Tarif  : 5  € Service des sports  : 04 98 11 48 87 04 98 11 48 88 - 06 82 37 79 - 06 77 03 15 16 Mercredi 22 août de 8h30 à 12h Découverte paddle et cross fit Plage du Débarquement Paddle. 5  € . Cross fit de 8h30 à 10h. Service des sports 04 98 11 48 88 À 21h Tribute Francis Cabrel 100% live Forum Constantin - Gratuit Jeudi 23 août Traversée à la nage Plage du Débarquement Gigaro - Débarquement (3,3 km). Départ 8h. Tarif  : 10  € . Vergeron - Débarquement (1,5 km). Départ 8h30. Tarif  : 5  € . Certifi cat médical ou licence tri/natation obligatoire. Inscriptions  : Rendez-vous plage du Débarquement de 6h45 à 7h45 ou Service des Sports de 10h à 12h lundi, mardi et vendredi 04 98 11 48 87 Jeudis 23, 30 août à 16h Marché artisanal nocturne Forum René Rinaudo Produits du terroir, art et artisanat. À 18h30 Concours de pétanque Place Foisy Concours 2x2. Nuitée. Ouvert à tous. Grillades, boissons. Inscriptions sur place. 06 62 96 28 52 Samedi 8 septembre à 10h Forum des Associations Forum Constantin et salle des fêtes Charles Voli - Maison des jeunes et de la culture  : 04 98 12 99 60 Vendredi 14 septembre à 9h Journées du Patrimoine à l’entrée du Conservatoire du Littoral Balade accompagnée avec découverte de la fl ore par Pierre Lacosse du Parc national de Port-Cros. Samedi 15 septembre 9h Rue du Maréchal Juin, proche de la plage du Débarquement. Visite guidée de la Villa de Pardigon II par André Falconnet. Dimanche 16 septembre 10h -12h30 À la Villa Turquoise Exposition « Plumes, pupitres et souvenirs d’antan ». La Croix Valmer Plumes, pupitres et souvenirs d’antan Di plumo, d’escritôri e souveni d’antan 20 juin au 30 septembre 2018 Villa Turquoise Accueil du public  : mardi et vendredi 17h-19h mercredi et jeudi 10h-12h dimanche 10h-12h30 Conférences  : 16 juillet à 18h30  : « Une page d'histoire oubliée  : les bataillons scolaires » 20 août à 18h30  : « la longue histoire des colporteurs du savoir » Renseignement  : 04 94 55 13 13 - www.lacroixvalmer.fr Août - Septembre 2018 - #61 La Croix Valmer



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :