La Gazette du Var n°60 1er aoû 2018
La Gazette du Var n°60 1er aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de 1er aoû 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 33,8 Mo

  • Dans ce numéro : à Toulon, la patrouille de France fait son show.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Actualités ervice Août 2018 - #60 Sapeurs-pompiers du Var L’adieu aux armes du Contrôleur Général Eric Martin Le 28 juin, à Draguignan, c’était l’adieu aux armes du Contrôleur Général Eric Martin, chef du corps départemental des Sapeurs-Pompiers du Var. Lors de sa carrière, le Contrôleur Général a mené de nombreuses missions et des voyages d’études à l’étranger, notamment lors des feux de forêts en Croatie en 1998. « Ainsi, j’ai participé à des échanges avec les sapeurs-pompiers de la Finlande (1995) et de la Suède (1996) et suivi un séminaire en Grèce pour les feux de forêt, la même année. J’ai, -‘artemental également, participé à l’encadrement de stages en Espagne en 1997 et au Portugal en 2000 sur la question des feux de forêts. Et, en décembre 2005, j’ai effectué un déplacement en Algérie avec le Directeur de la Sécurité Civile, puis, suivi un stage d’évaluateur européen à Hambourg, en octobre 2007 », raconte le Contrôleur Général. DE NOMBREUSES ACTIONS DE FORMATION En termes de responsabilités, le Contrôleur Général Martin a mené beaucoup d’actions au niveau de la formation. « Par exemple, en Lozère, j’ai mis en place l’école nationale du GRIMP et la formation des unités de sécurité civile à la lutte contre les feux de forêts. À Valabre, j’étais chargé de la modernisation de la formation à la lutte contre les feux de forêts en introduisant la simulation informatique dans le cursus de formation. Responsable de la mission Cyril OTTAVIANI - 51)15 83 « Vulcain «, j’étais chargé de faire des propositions dans l’organisation de la lutte contre les feux de forêts et de la formation, en vertu de l’arrêté du 6 septembre 2001 », rappelle encore le chef des pompiers du Var, à l’heure de sa retraite. DE NOMBREUX FAITS D’ARME Au niveau des actions conduites au niveau opérationnel, il a participé à de nombreuses opérations de secours et de lutte en tant que commandant des opérations de secours. En effet, le Contrôleur Général a cumulé de nombreux faits d’arme durant sa carrière de sapeurs-pompiers. Il nous rappelle les principaux événements qui ont marqué sa carrière  : « En Eure-et-Loir, j’ai déclenché le plan rouge, mis en place lors de l’accident du 1er janvier 1990 et impliquant plus de 100 blessés sur l’autoroute A11, ainsi que lors de la destruction partielle de la toiture de la cathédrale de Chartres, lors de la tempête de 1989 ». Il poursuit  : « En Lozère, j’ai commandé beaucoup d’opérations de secours lors de feux de forêts. J’ai créé un CODIS informatisé pour Né en 1955 à Saint-Étienne (Loire), Eric Jean-Pierre Martin a suivi de nombreuses formations et obtenu de nombreux diplômes. Après des études secondaires au lycée Claude Fauriel de Saint-Étienne et des études universitaires à l’UER de Sciences de Saint-Étienne, il décroche un DEUG sciences mathématiques – physiques, option chimie en juin 1975 puis une maîtrise de Sciences et technique techniques physiques et instrumentation en juin 1977. En tant que sapeur-pompier professionnel, il a connu de nombreux services et affectations. Capitaine, adjoint technique au SDIS de Lozère le 15 janvier 1981, puis capitaine au CSP de Montluçon (Allier), le 1er février 1982 et, enfin, commandant, chef du CSP Chartres (Eure et Loir), le 1er janvier 1988. Il revient en Lozère, affecté au le traitement des appels (mise en service en 1992). En tant que chef de la cellule secourssauvetage, je suis intervenu lors du plan ORSEC, suite aux inondations centennales de 1994 du Tarn(septembre) et du Lot (octobre). Enfin, j’étais commandant des opérations de secours lors de l’accident d’un camion d’hydrocarbures ayant entraîné la pollution du Tarn ». Enfin, on se souvient de ses interventions dans le Var, lors de la campagne feux de forêts 2003, en charge de la coordination de nombreuses opérations, de la centralisation de l’alerte (SCALA) et lors des inondations 2010 et 2011 et 2014. Enfin, pour la campagne feux de forêts de 2017 qui a touché les communes de La Londeles-Maures, Bormes-les-Mimosas et La Croix- Valmer. DDSIS le 1er août 1990, puis devient directeur du CIFSC Valabre, le 1er janvier 1995 et, enfin, il est nommé au DDSIS du Var le 5 octobre 2002. Durant les vacances scolaires (1972 à 1977), il travaille comme facteur auxiliaire à la Poste et effectue son Service national dans la gendarmerie (contingent 77/10), il occupe le poste de maître auxiliaire en sciences physiques (années scolaires 78/79, 79/80, 80/81), puis obtient un certificat d’aptitude à la conduite des engins à moteur (moto, VL, PL) en 1980. Il possède, également, le Brevet d’état d’éducateur sportif 1er degré, spécialité Karaté (1985). Formateur à l’École nationale de Police de Clermont-Ferrand en 1994, il était également auditeur de la session régionale PACA de l’IHESI en 1998-1999. Il est marié depuis le 22 juin 1985 et a 3 filles.
Actualités r 17 Guerre contre les feux de forêt François de Canson lance la campagne de prévention et de sensibilisation Conseiller régional en charge des risques majeurs (incendie et inondation), c’est depuis La Londe-les-Maures que François de Canson a lancé la campagne de sensibilisation aux incendies de forêt, dans le cadre du programme « Guerre du Feu », activé par la Région SUD. En France, en 2017, plus de 4 000 feux ont parcouru près de 25 000 ha, essentiellement dans le Sud, avec une sécheresse très marquée et très longue dans la région méditerranéenne et dans le massif aquitain (sources BDIFF). Plus de 7 600 ha de forêt ont brûlé entre le 24 et le 26 juillet 2017. Au-delà de l’été, des incendies ont encore eu lieu en décembre dans les Alpes-de-Haute-Provence et en Corse en janvier 2018, compte tenu d’un début d’hiver peu pluvieux. DES CANADAIRS DANS LE VAR EN 2020 Pour François de Canson  : « La prévention du risque incendie de forêt passe avant tout par des comportements responsables. Bien que des acteurs locaux très impliqués mènent des actions de prévention récurrentes, certains conseils et bons comportements méritent encore d’être diffusés et rappelés. Il faut développer la culture du risque et agir sur les feux naissants. C’est pourquoi, je réclame des moyens aériens dans le Var, à Hyères, précisément. C’est la volonté de Renaud Muselier, le président de la Région. Notre combat, c’est de ramener les Canadairs dans le Var pour 2020 ». Comme le fait remarquer Gilles Allione, président départemental des CCFF  : « On souhaite garder la forêt verte et pas noire. C’est pourquoi nous sommes mobilisés avec les CCFF qui comptent 5 000 bénévoles dans le Var et activent 50 à 60 patrouilles par jour, notamment lors des périodes en rouge extrême. Mais, il devient de plus en plus compliqué de recruter des bénévoles ». LES IMPRUDENCES À L’ORIGINE DES INCENDIES Pour le colonel Frédéric Gosse du SDIS 83  : « La sécheresse de 2016 et 2017 à provoqué plus de ravages que lors de la grande sécheresse de 2003, à cause du vent. Le 23 juillet 2017, La Londe-les-Maures a été le théâtre d’un énorme incendie à cause du jet d’un mégot. Mais, les pyromanes ne sont pas ceux qui déclenchent le plus d’incendies. Les statistiques infirment cette croyance ! ». Le responsable des sapeurs-pompiers ajoute  : « 90% des départs de feux sont d’origine anthropique puisque l’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies, que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles, mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps...). La moitié de ces feux d’origine anthropique sont dus à des imprudences et des comportements dangereux. Ces imprudences sont aussi bien le fait des touristes que des riverains. 80% des feux se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations, du fait des imprudences liées aux diverses activités de loisir (pique-nique, etc.) qui se déroulent souvent à proximité de parking, aux abords des forêts. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, peu d’imprudences ont lieu au cœur des forêts. Plus de 50% des départs de feux pourraient être évités en appliquant les bons gestes au quotidien ». Gilles CARVOYEUR LES RECOMMANDATIONS Photo Laurent Monition « TOUS CONCERNÉS POUR NE PAS DÉCLENCHER LES FEUX DE FORÊT »  : 1. Aux abords des forêts  : n’allumez ni feu, ni barbecue 2. Ne jetez jamais vos mégots en forêt ou par la fenêtre de votre voiture 3. Ne réalisez pas de travaux avec des matériels susceptibles de déclencher un feu (disqueuse, soudure...) les jours de fort risque d’incendie 4. Ne stockez pas vos combustibles (bois, fuel, butane) contre votre maison 5. Si vous êtes témoin d’un début d’incendie, prévenez le 18, le 112 ou le 114 et essayez de localiser le feu avec précision 6. Confinez-vous, ne fuyez pas, votre habitation est le meilleur abri Respecter les règles édictées localement est bien sûr la première des mesures de prévention  : Les interdictions d’accès aux massifs en période de danger sévère (forts vents, sécheresse) sont indiquées par affichage du préfet ou du maire à l’entrée des massifs. En période de risque, c’est-à-dire de juin à octobre, la présence dans les massifs de randonneurs et de promeneurs augmente les risques  : leur présence peut se traduire par des départs de feu au cœur des massifs, d’autant plus dangereux qu’ils se produisent loin de pistes et de routes nécessaires à la lutte et l’arrivée rapide des intervenants, au plus près du départ de feu. Ces usagers (à pied ou à vélo) peuvent se retrouver piégés par le feu et la rapidité du développement de l’incendie peut les empêcher d’atteindre des zones de replis et de sécurité. La présence de ces personnes en forêt nécessiterait une priorisation des missions de sauvetage et de secours, qui pénaliserait d’autant la lutte active contre la propagation de l’incendie. Août 2018 - #60



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :