La Gazette du Var n°60 1er aoû 2018
La Gazette du Var n°60 1er aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de 1er aoû 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 33,8 Mo

  • Dans ce numéro : à Toulon, la patrouille de France fait son show.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Édito Ouvert du lundi au sameit.e 8h i a 15 et 15 a 19h Fermé fe dimanche et jeudi aprés-midi JUILLET et AOÛT ouvert tous les jours sauf dimanche après-midi Livraison GRATUITE sur Hyères - La Londe Bormes - Le Lavandou Août 2018 - #60 « Selon que vous serez puissant ou misérable... » Avec cette consternante affaire Benalla, jour après jour, les informations s’amoncellent, de plus en plus accablantes pour le pouvoir exécutif. Il va bien devoir qu’il s’explique. Franchement, la vie politique se passerait de ce genre d’affaires ! Mais que voulez-vous le changement de méthodes et la République exemplaire qui nous avaient été promis ne semblent pas au rendez-vous. Il faut espérer que la Commission d’enquête dirigée par le Sénat (car celle de l’Assemblée Nationale n’est plus qu’une grosse farce) réussisse à faire toute la lumière sur cette drôle d’affaire et que les responsables seront sanctionnés. Mais, tel Saint-Thomas, je ne croirai que ce que je verrai ! Pour nous, les choses sont claires  : le fait-divers de cet homme, protégé ou non, n’entachera pas l’estime que nous avons pour les forces de l’ordre, policiers ou gendarmes, qui veillent chaque jour à nous protéger dans le respect des lois et, souvent, avec les moyens du bord. Dans les gendarmeries et les commissariats, on a plus souvent des véhicules hors d’âge, avec 200 000 km au compteur, que des voitures fl ambant neuves haut de gamme et équipées dernier cri ! Et, lorsqu’un policier ou un gendarme est soupçonné d’avoir abusé de ses prérogatives, la sanction est immédiate. Ce fut le cas dernièrement de ce policier toulonnais incarcéré car soupçonné de viol dans les locaux mêmes du palais de justice de Toulon. On aimerait que tout le monde soit logé à la même enseigne. Mais, visiblement, ce n’est pas le cas ! Pour reprendre cette citation connue de La Fontaine  : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». En clair, pour La Fontaine, « c’est la maladresse du discours de l’âne qui l’a condamné. Le véritable vainqueur de cette fable est le renard, un orateur expert dans l’art de l’esquive qui fi nit même par être applaudi, comme ce fut le cas de notre personnage lors de son interview au journal de 20 heures. Il parle directement au roi (ici dans notre histoire à Jupiter) en utilisant le vouvoiement pour éviter d’avoir à confesser ses propres crimes ». Évidemment, toute ressemblance avec des noms ou des faits existants serait purement fortuite la gazette duVrde ka pore des m'aurez a la mediterranee Directeur de la publication Gilles Carvoyeur redaction@presseagence.fr Secrétaire de rédaction Marie Bruel redactionlalonde@presseagence.fr Chef de studio Laurent Monition lographic@wanadoo.fr Consultant juridique Morgan Maginot, avocat au barreau de Toulon contact@mdmaginot-avocat.fr Bureau de Toulon Thierry Cari - André Goffin Patrick Michel Louvois Julien Azoulai Bureau de La Londe Francine Marie Bernard Bertucco Van Damme Pascal Jolliet - Nicolas Tudort Photographes Elvis Lacaze - Jean Michel Elophe Pascal Azoulai - Philippe Olivier Olivier Lalanne - Laurent Monition Régie publicitaire 06 37 37 21 21 Prix au numéro  : 1 € Éditeur et responsable de la publication ADIM 2972 route de St Honoré - 83250 La Londe Les Maures Dépot légal en cours Impression La Provence - tiré à 12 000 exemplaires Retrouvez-nous sur www.lagazetteduvar.fr 06 17 42 55 64 Facebook lagrossepomme mail  : sarllogrossepomme@gmail.com
Vne de Toulon www-loulonir 00 SuiveL-ecus sur lestesteug mciatin a foulon on aime felef l'été u 5 août  : nuit des [relieurs au goit st-louis n 1115 août show aérien et embrasement du fort st-louis n Actualités 3 L’été à Toulon Jérôme Navarro  : « Plus de 350 événements pour tous les goûts et tous les publics » Toulon l’été, c’est magique comme nulle part ailleurs ! Cette saison estivale, déjà bien entamée, s’annonce comme un grand cru pour cette belle ville de Toulon. À miparcours, tous les clignotants sont au vert. Ainsi, les grandes dates de juin et juillet ont fait le plein (Fête de la musique, Liberté ville, Vivement Dimanche au Faron, L’Estival de la Tour Royale, défi lé et feu d’artifi ce du 14 juillet, Rockorama, Jazz à Toulon, Design Parade, Pic Nic Day). Décryptage avec Jérôme Navarro, maire adjoint aux événements, fêtes et cérémonies de la ville de Toulon et président de la régie du Téléphérique de Toulon. Comment expliquez-vous un tel succès ? Jérôme NAVARRO  : Grâce à des animations et des concerts et une programmation artistique de grande qualité qui fait le succès de ces événements, malgré un contexte toujours délicat de plan d’urgence. Les touristes sont nombreux et aiment découvrir ou redécouvrir la ville. Ainsi, le téléphérique du mont Faron, avec près de 15 000 billets vendus en juillet, affi che un record de fréquentation ! On a même aperçu des touristes branchés se balader en trottinette électrique aux abords des sentiers sélectionnés, une nouveauté en 2018. Ce constat vaut-il pour toute la ville ? JN. Assurément. Du Nord au Sud, de la mer à la montagne en passant par les quartiers Est et Ouest, par le cœur de ville, Toulon bouge énormément cet été avec ses grands événements mais aussi avec ses animations en tout genre. Demandez le programme pour ne rien louper (60 000 brochures distribuées ou sur le site Internet de la ville). Quel est le profil type de ceux qui viennent l’été à Toulon ? JN. De nombreux touristes mais pas que ! Certes, les toulonnais sortent plus mais ils sont rejoints par les résidents de toute la Métropole qui sont très friands et attirés par les événements de qualité de la ville-centre. Quand nous étions jeunes les lieux et concerts les plus « branchés «, par exemple, pour la fête de la musique se trouvaient à l’Est ou à l’Ouest, aussi nous quittions Toulon. Maintenant, nous remarquons que c’est le contraire qui se produit. Non seulement les toulonnais restent mais d’autres publics viennent de toutes les villes des alentours ! Comment le voyez-vous ? JN. Quand je me balade et assiste aux animations, il y a du monde partout, même quand plusieurs événements se chevauchent. C’est un signe très encourageant car les publics savent qu’il y a du choix et qu’avec plus de 350 événements il se passe toujours quelque chose dans la ville, quand ils décident de sortir (projection d’un fi lm d’animation pour les enfants en extérieur sur écran géant, soirées salsa ou rock sur le port, jazz...) ! De plus, les commerçants, très impliqués, participent largement à ce succès (organisations de soirées, d’événements, de concerts, nouvelles adresses, nouveaux restaurants de qualité, design et dynamique...). Et, les équipes et fonctionnaires travaillent avec beaucoup de professionnalisme et une grande implication, je souhaitais aussi le souligner, ici, dans la Gazette du Var. Quel est votre sentiment pour le mois d’août ? JN. En août, nous ne serons pas en reste avec la nuit des pêcheurs dès le dimanche 5, la patrouille de France et le feu sonorisé avec l’embrasement du fort Saint-Louis pour le 15 août, TLN 2018, HIFIKLUB au Faron, le BELEM en escale, et le Liberté plage, avec 3 soirées gratuites avec des DJ Internationaux sur les plages. qui vont nous faire vibrer de plaisirs. Et, la patrouille de France en point d’orgue... JN. En effet, les alpha-jets de la patrouille de France, le Fouga Magister (premier avion de la patrouille), le Falcon 50 et, enfin, le solo Display Rafale vont transpercer le ciel toulonnais pour le plus grand plaisir des amoureux de sensations fortes et fi ers de nos forces armées, de leur excellence en cet fi n d’après-midi du mercredi 15 août. Avec en clôture, un feu d’artifi ce pas comme les autres, placé sous le signe de « l’amouuuur « pour honorer le plus grand artiste de la musique française ! Après un été de fête, de soleil, de plages, de concerts, de beaux paysages, nous serons, à la rentrée de septembre, plein de bonnes ondes, de gaîté, le devoir accompli et heureux d’en avoir bien profi té. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR rock sur le port, jazz...) ! faire vibrer de plaisirs. Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Août 2018 - #60



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :