La Gazette du Var n°59 15 jui 2018
La Gazette du Var n°59 15 jui 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de 15 jui 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,3 Mo

  • Dans ce numéro : vacances, sous les pins, un petit paradis...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Métropole r La Crau Laurent Falaize  : « Une nouvelle génération de chefs d’entreprise » Deux événements économiques ont marqué, ces dernières semaines, la vie de la zone d’activités de La Crau Pole, présidée par Laurent Falaize, le dirigeant emblématique de FIOUL 83. D’une part, Clément Matout, dirigeant de La Marbrerie de La Crau, a invité, le 14 juin, quelques amis (chefs d’entreprise, partenaires et clients) pour l’inauguration de sa nouvelle machine Combicut. Quelques jours plus tard, la société MONTI NANNI avait convié ses clients et partenaires pour l’inauguration de ses locaux entièrement rénovés. PROXIMITE ET REACTIVITE Pour Laurent Falaize, président de la zone d’activités  : « Ces événements démontrent la vitalité de notre zone industrielle et montrent également que les chefs d’entreprise qui y sont. l I _- - _ ! ereeel ; 4 - r A. 4.- r.Y.i111. _.., r iire  : , T. ,.:i - -_- -I rillilip.A.Li -._, 2ffli -awk4-.'- ° 4. t ; 1 TCP C441275342. -91011.11101 - le.'- TCP ; 04.94 27 53- h l') ir to4P 5.3.e monaie Juillet - août 2018 - #59 installés sont capables d’une prise de risque en réalisant des investissements importants comme c’est le cas pour Clément Matout, le gérant de La Marbrerie de La Crau. Avec Vincent Monti, directeur général de MONTI NANNI, ils représentent la nouvelle génération de chefs d’entreprise que nous appelons de nos vœux depuis de nombreuses années, qui investissent et défendent leur territoire et qui font la force de notre département. MONTI NANNI est une entreprise familiale et la nouvelle génération qui est aux commandes construit durablement l’avenir de cette PME. Elle repose sur la proximité et la réactivité face aux grands groupes du BTP ». Assainissement - Fosse septique - Bacs à graisses - Cuves à fioul Entretien, Nettoyage et Vidange – Une intervention dans les règles de l’art TCP 04 94 27 53 42 - La Farlède. 1 + 1:. - - MACHINE REVOLUTIONNAIRE Avec cette machine révolutionnaire mise en service le 20 mars, on atteint un summum de technologie. La PME varoise entend bénéfi cier d’un énorme avantage concurrentiel auprès de sa clientèle française et internationale. « Non seulement, cette machine permet de réaliser des travaux d’une impressionnante précision et d’une excellente qualité, grâce à ces 5 axes et son jet d’eau. Et, en étant plus fi ne et plus rapide que les outils classiques comme les disqueuses manuelles, elle permet, aussi, de gagner en temps de production avec des délais de fabrication plus courts et d’améliorer les conditions de travail de mon personnel. Deux ouvriers ont été formés spécialement à son maniement », expliquait Clément Matout. Le dirigeant précisait son spectre de production  : « Nous fabriquons des revêtements de sols et murs, des plans de travail de cuisines, des salles de bains, des escaliers, des cheminées, aussi bien pour des villas ou pour des appartements de prestige que pour des magasins ». Depuis un gros contrat remporté auprès d’une grande enseigne du Groupe LVMH, la PME a continué sur sa lancée internationale, travaillant dans plus de 60 pays, notamment pour les marques KENZO (vêtements) et HUBLOT (montres suisses). « Nous avons équipé plus de 250 magasins dans le monde entier. Cette activité à l’international représente 30 à 35% du chiffre d’affaires qui s’élevait l’an dernier à 1,2 millions d’ €  ». MONTI NANNI INAUGURE SES LOCAUX RENOVES Créée en 1966, l’entreprise Monti-Nani est implantée depuis 40 ans sur la zone d’activités de l’Estagnol, dans le quartier de La Moutonne, à La Crau. La PME emploie 40 salariés pour un chiffre d’affaires de 7 à 8 millions d’ € , en moyenne chaque année. 1 - -. ; e'...':- ='-i Restaurants et collectivités  : Entretien et nettoyage - Remise d’un bordereau de suivi de déchets, Attestation du suivi légal de vos graisses, suivi règlementaire de vos matières de vidanges, en conformité avec les exigences du SPANC (Service d’Assainissement Non collectif) Nettoyage et dégazage de cuves à fioul par notre entreprise agréée Agrément préfectoral  : 2010NSNO 083 0007- Agrément transport de matières dangereuses  : 83 T 2018-04 Préfecture du Var www.tcpsun.fr - -'-' « Notre entreprise rayonne sur tout le Var, mais travaille principalement sur le périmètre de la Métropole de Toulon. Nos clients sont issus pour 60% du secteur public (collectivités locale, départementale et régionale) et pour 40% du secteur privé (principalement en sous-traitance de grands chantiers) », détaille Vincent Monti, 30 ans, Directeur Général de l’entreprise depuis fi n 2012. Récemment, il constatait  : « Notre carnet de commandes est rempli avec une visibilité à 3 ou 4 mois. 2017 était en progression et a même constitué un sursaut, permettant, grâce à des appels d’offres plus nombreux, de constituer le carnet de commandes de 2018 ». Gilles CARVOYEUR
Métropole 21 La Crau Les élus visitent la concession régionale du Canal de Provence À l’invitation de Philippe Vitel, vice-président de la Région SUD Provence- Alpes-Côte d’Azur, président de la Société du Canal de Provence et d’aménagement de la région provençale, des élus de la métropole (MTPM), de la vallée du Gapeau et de Méditerranée Porte des Maures (MPM), ont visité les installations de la société du Canal de Provence, situées sur la commune de La Crau. Dès 1957, conscientes que la maîtrise des eaux est la clé du développement socio-économique de la Provence, trois collectivités territoriales, les départements du Var et des Bouches-du-Rhône et la Ville de Marseille, mettent en commun leurs droits d’eau sur la rivière du Verdon, donnant alors mission à la Société du Canal de Provence d’assurer l’aménagement hydraulique de la Provence. LA SECHERESSE, UN FLEAU POUR LA PROVENCE « La sécheresse a toujours été un fléau pour la Provence, et l’accès à l’eau, une préoccupation essentielle. Dans notre région, nous ne manquons pas d’eau, mais les précipitations et les besoins sont inégalement répartis. Ainsi, pour rendre la vie et le développement des territoires provençaux possibles, il a fallu compenser, réguler et aménager l’accès à l’eau », explique Bruno Vergobbi, directeur général de la Société du Canal de Provence et d’aménagement de la région provençale. Il ajoute  : « En apportant l’eau indispensable au développement des territoires, en préservant sa qualité, en sécurisant équitablement la desserte en eau pour tous les usages, en contribuant à ce que chacun des acteurs, jusqu’au consommateur final, soit partie prenante d’une gestion responsable et économe de l’eau dans le respect de l’environnement, la SCP est un outil au service du développement durable et solidaire des territoires de la région ». En savoir + 200 km d’ouvrages de transport 5 000 km de canalisations, d’adductions et de distribution 85 barrages et réservoirs de proximité 12 micro-centrales hydrauliques 19 stations de traitement des eaux 10 centres d’exploitation 83 stations de pompage « La SCP a pour mission la création et la gestion des réserves et ouvrages de transport d’eau nécessaires, en complément des ressources locales, à la desserte du territoire régional et la fourniture d’eau aux communes, particuliers, agriculteurs et industriels. De plus, grâce à nos compétences en matière d’ingénierie et de développement, nous intervenons dans des activités d’expertise, d’assistance, de réalisation d’aménagements pour des équipements, à l’échelle locale pour des collectivités, des groupements d’agriculteurs et des industriels. Nos experts, ingénieurs et techniciens interviennent également sur des réalisations au-delà du périmètre régional, en France et à l’international, afin de bénéficier d’une valorisation croisée des métiers et des expériences », précise-t-il encore. LE CANAL DE PROVENCE EST UN JOYAU Pour Philippe Vitel  : « Le Canal de Provence est un joyau de la Région SUD qui compte dans l’aménagement de la région Provence. L’eau est une base de l’aménagement, comme l’ont prévu quelques pionniers, il y a 60 ans, sécurisant tout le territoire, en adaptant nos comportements, avec cet outil au service de 5,2 millions habitants. La SCP est aujourd’hui sous l’égide de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec près de 20 M € investis, 520 salariés, 140 M € de chiffre d’affaires annuel et un volume distribué de 232 millions m3 d’eau ». En outre, l’élu régional rappelle  : « il existe une nécessité d’anticiper, car les schémas ne sont pas respectés avec des années de sécheresse ou des printemps pluvieux. Nous votons un plan prévisionnel de 580 M € sur 20 ans pour 30 000 ha aménagés dont 20 000 ha pour la vigne varoise. Dans le Var, terre privilégiée en termes d’agriculture, des partenariats sont conclus pour accélérer l’irrigation des parcelles qui souffrent de pénuries et pour aménager au bénéfice des filières d’excellence mondiale (figues, horticulture, maraîchage). L’eau est un atout d’attractivité quand la population évolue de 4, 5 fois en période estivale ». De son côté, Christian Simon, maire de La Crau, faisait ce constat  : « L’irrigation, c’est absolument essentiel ! Particularité de quelques communes impactées par le biseau salé, la SCP, le fait reculer. Il demeure des difficultés pour certaines communes, dans le moyen Var. L’eau du Verdon, c’est de la technicité et aussi du commercial ! Vous devez vous attachez à conserver cette concession. Bref, l’eau, c’est la vie ! ». Enfin, François de Canson, en tant que président du Syndicat de l’Est, concluait  : « Aujourd’hui, personne ne peut nier les effets du changement climatique et c’est pourquoi la gestion de l’eau devient un enjeu primordial pour les années à venir. Je souhaite dire qu’à travers le Syndicat de l’Est qui regroupe 8 communes (La Crau, Hyères, Pierrefeu-du-Var, La Londe-les-Maures, Bormes-les-Mimosas et le Lavandou), je me félicite du partenariat qui nous lie avec le Canal de Provence. La visite de cet après-midi confirme le professionnalisme de la société ». André GOFFIN LES ELUS PRESENTS Christian SIMON, maire de la commune de La Crau, vice-président de la Métropole TPM, conseiller régional, François de CANSON, maire de La Londe-les-Maures, président de Méditerranée Porte des Maures (MPM), conseiller régional, président du Comité Régional de Tourisme, Jean-Claude CHARLOIS, maire de La Garde, Hélène RIGAL, conseillère régionale, François AMAT, maire de Solliès-Toucas. Juillet - août 2018 - #59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :