La Gazette du Var n°57 15 jun 2018
La Gazette du Var n°57 15 jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°57 de 15 jun 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 24,8 Mo

  • Dans ce numéro : Hyères, à la reconquête du centre ancien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Jean-Louis Masson, 1 an de mandat Responsabilités… Commission permanente  : Lois constitutionnelles, législation et administration générale de la république (membre) Missions parlementaires  : Mission d’information sur les fi chiers mis à la disposition des forces de sécurité (membre) Fonctions judiciaires, internationales ou extra-parlementaires  : Délégation française à l’assemblée parlementaire de la méditerranée (membre) Commission départementale prévue à l’articlel. 2334-37 du code général des collectivités territoriales (membre titulaire) Groupes d’études et d’amitié  : Groupe d’études prisons et conditions carcérales (membre) Dossiers parlementaires… Projet de loi de programmation des fi nances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de fi nances pour 2018 (4 interventions) Adaptation au droit de l’union européenne dans le domaine de la sécurité (1 intervention) Immigration maîtrisée droit d’asile effectif et intégration réussie (33 interventions) Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme (19 interventions) `,1,19  : Modalités de dépôt de candidature aux élections (5 interventions) Protection des données personnelles (4 interventions) Élection des représentants au parlement européen (3 interventions) Confi ance dans la vie publique (2 interventions) Récépissé de contrôle d’identité (2 interventions) Lutte contre les violences sexuelles et sexistes (2 interventions) Entreprise nouvelle et nouvelles gouvernances (1 intervention) Accès à l’eau (1 intervention) Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire (1 intervention) Juin 2018 - #57/'NOSDEPUTE S.FR 1111,1:1114,7111117 Criera le nr Ilr.n mi  : m'Anie Les 1 iépulés Les..ossiers Les L'ibuyeile., I,44,1. Teeea 0[0e1ee 10,1 Cheumuue0606 Ieer Crgen.erno.Pterm.. elle 1.6,11116ee Au'Usuel Exptueez la procédureiewslotwe sur LcFnterlqueneLaiLnerr Synthèse générale de l'act'vite parlementaire sur I. 12 derniers more inme-iMereireldlenne. derniem en dal, 412106116 A 06.1701 Adiinee de loue One depulÊs en C014113 de mander Sapide au moine 10 mai,.  : 70 6441.1rne 6041,674F,n9 n4114109714 Punendentene.601.71. 6,0071n0A. Ovnen0.0 eh.rren.41,4 74.1071941 Minh. 00.0 161Auee 72.e4Fie nr"""'.1e-, èeer,h,.e.cee, ennee n644.44 4.0.04 Inqled 37 se 79 1112 211 2673 10 65 41 l'r.""'. 1 37 17 27 LI 154 69 Ai, le 76 S6 Si 27 TR 466 119 1 14 03 37 lie 17 430 1141 2'2e2 116 1^ 7e.. 0.91 1. d= 411 2. 26 1"'."""— 1 " 37 et qr ec, io 174 62 0 10 www.jlmasson.fr, pour suivre mon actualité Pendant ma campagne, je m’étais engagé à vous informer régulièrement de mon action. Aujourd’hui internet est le vecteur de communication le plus utilisé par la population. Que ce soit pour faire des recherches ou pour s’informer, il permet de mettre à la vue de tous les informations que vous souhaitez partager. Le métier de député, dans le quotidien législatif, est très mal connu du grand public. C’est la raison pour laquelle j’ai créé mon site internet www.jlmasson.fr Mon site www.jlmasson.fr me permet de vous informer de mon activité parlementaire, en rendant compte de mes actions qui font le quotidien de ma mission de député de la 3ème circonscription du Var. Vous y trouverez, outre l’actualité Parlementaire, et les évènements de la circonscription, toutes les vidéos de mes interventions ainsi que les'el ni guerres envi  : les in ! 1:1111111211d11 KFLEffe,-,WA coordonnées du mon équipe parlementaire qui se tient à votre disposition. N’hésitez pas à consulter mon site www.jlmasson.fr qui constitue un lien direct entre nous. Mon site et les vidéos peuvent être consultés, dans une version adaptée, à partir des smartphones..41 fil e
17 Économie, emploi, pouvoir d’achat « La situation économique a empiré depuis l’élection d’Emmanuel Macron » Pour Jean-Louis Masson, la politique économique du Gouvernement n’a aucun effet positif sur la vie économique  : « En fait, la situation empire dans la mesure où la croissance de 2017, 2,3% (la plus forte depuis 2007), a apporté des recettes exceptionnelles qui n’ont conduit à aucune amélioration budgétaire ». Quelle est votre réaction après l’évaluation de la politique budgétaire par la Cour des Comptes ? Jean-Louis Masson. La Cour des Comptes et le Haut Conseil aux Finances Publiques notent une aggravation de la dette. Cela est dû à une forte hausse des dépenses à hauteur de 10,6 milliards d’euros et une augmentation des effectifs de la fonction publique d’État. Rien ne change. En fait, la situation empire dans la mesure où la croissance de 2017, 2,3% (la plus forte depuis 2007), a apporté des recettes exceptionnelles qui n’ont conduit à aucune amélioration budgétaire. Or, cela doit être une priorité absolue car il s’agit d’un poison lent et d’une menace mortelle pour nos enfants. En cas de coup dur, l’État sera totalement désarmé ou obligé d’augmenter la pression fiscale laquelle se trouve déjà à un niveau dément ! Emmanuel Macron, ministre de l’économie, disait que les français étaient drogués à la dépense publique. À l’épreuve des faits, son addiction personnelle a l’air d’être la plus lourde… Doit-on voir un effet Macron dans le bon chiffre de la croissance 2017 ? JLM. Le président lui-même donne la réponse à cette question. Au début de son mandat, il a affirmé plusieurs fois qu’on ne devait pas attendre de résultats de sa politique avant fin 2018. Donc, la réponse est non. « MACRON, LE PRESIDENT DES TRES RICHES « On qualifie pourtant le président d’amis des entreprises… JLM. J’entends plus souvent « président des riches », voire des « très riches », ce qui est d’ailleurs plus juste. Dans tous les cas, je crois qu’il est davantage l’ami des financiers que celui des entrepreneurs. Rien n’a été fait pour alléger les impôts sur la production. En outre, des charges supplémentaires et néfastes s’annoncent notamment avec le prélèvement à la source en 2019. Nous avons demandé sans succès son abandon. Un mot sur le pouvoir d’achat ? JLM. L’INSEE est clair sur le sujet, la tendance, c’est la baisse. À coup sûr, il a reculé pour tous ceux qui supportent l’augmentation de la CSG sans compensation  : retraités et fonctionnaires. Pour les autres, c’est au mieux la stagnation car la baisse des charges salariales suffit à peine à équilibrer toutes les hausses. Loi « équilibre dans le secteur agricole et alimentaire « « Cette loi répond en rien aux demandes du monde agricole » Jean-Louis Masson et Max Bauer, président de la Coordination Rurale Var et PACA La remise en place des heures supplémentaires défiscalisées est nécessaire. En plus, elles récompensent le travail ! Enfin, la baisse partielle de la taxe d’habitation n’aura pas le même impact pour tous. Sur ce sujet, s’il faut le faire autant aller au bout, pour que cette réforme soit réellement juste, j’ai proposé un amendement pour qu’elle soit supprimée pour 100% des ménages. La majorité LREM l’a rejeté. Cependant, je rappelle qu’elle n’est toujours pas financée. Nous ne sommes pas à l’abri d’une très mauvaise surprise. Pour les classes moyennes et populaires, je regrette aussi le massacre de leurs produits d’épargne favoris. Avec Valérie Rialland, conseillère départementale du Var Après l’adoption de la Loi « équilibre dans le secteur agricole et alimentaire, », Jean-Louis Masson a dénoncé le contenu de ce texte, voté par la majorité présidentielle. Il a notamment déclaré  : « Je constate que cette loi, pour laquelle je me suis abstenu, ne répond en aucune manière à l’orientation initiale qui était de revaloriser le travail des agriculteurs. On y constate aussi l’absence de politique volontariste d’Emmanuel Macron dans l’évolution prévisible de la politique agricole communautaire voulue par Bruxelles. Les discussions ont mis en avant la fragilité du Ministre de l’agriculture Stéphane Travers, accusé d’être sous l’influence des lobbies. Enfin, sur le plan écologiste, les reniements présidentiels sur le glyphosate et autres produits chimiques ont créé des remous dans les rangs de la majorité LREM, chez les écologistes et acté une véritable humiliation de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologiste, lequel ne peut manifestement plus rester au gouvernement. Au final, en dépit d’un vote très favorable, ce texte est un échec patent tant sur le fond que sur la forme. Quant au monde agricole, il a évité le pire mais je ne suis pas sûr qu’il y trouve son compte ». 3ème circonscription - Carqueiranne, Hyères, La Crau, La Garde, La Londe, Le Pradet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :