La Gazette du Var n°56 1er jun 2018
La Gazette du Var n°56 1er jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de 1er jun 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : Bormes-les-Mimosas, plus de 3000 personnes au rendez-vous de Sports en Lumière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Méditerranée Porte des Maures Juin 2018 - #56 SPORTS EN LLIANIŒRE Bormes-les-Mimosas Des milliers d’enfants (et de parents) au rendez-vous de Sports en Lumière Le nageur narbonnais Camille Lacourt, spécialiste des épreuves de dos (50 et 100 mètres), était l’invité exceptionnel de Sports en Lumière, 18ème édition organisée par la ville de Bormes-les-Mimosas. Autant dire que la boite à selfies a fonctionné à plein régime durant les deux jours de la manifestation (2 et 3 juin). Une excellente idée, supervisée de main de maître par Carole Amaro, la responsable du service municipal de communication. Car, chacun et chacune, petit ou grand (et ils étaient très nombreux) voulaient sa photo personnelle avec le nageur. Le grand sportif français, autant par sa taille que par son palmarès, a fait preuve, durant tout ce temps, d’une très grande patience, à la hauteur de sa gentillesse. Même succès pour la séance de dédicaces qui s’est éternisée bien après l’heure fatidique. La file d’attente ne désemplissait pas ! Et en même temps, pour coller au principe présidentiel désormais à la mode, les ateliers et les animations connaissaient une très forte affluence. Bref, partout, de la plage de la Favière au parking de la capitainerie, le succès était au rendez-vous. François Arizzi, le maire, affichait un très large sourire, particulièrement ravi de cette fréquentation hors-norme, qui indiquait, bien avant la fin du week-end que Sports en Lumière avait atteint son objectif, à savoir réunir en un même lieu les sportifs amateurs de course à pied ou de zumba mais aussi les enfants et les parents, voire les grands-parents, dans une manifestation intergénérationnelle exceptionnelle ! Photos Gilles CARVOYEUR
Méditerranée Porte des Maures Bormes-les-Mimosas Débroussaillement  : 20 000 € pour protéger le village Aux côtés de Yoan Morlot, entrepreneur spécialisé dans le débroussaillement, François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas, a fait le point sur les travaux de mise en sécurité du village qui viennent d’être réalisés. Le Lavandou Conseil des Sages  : Aider à mieux vivre au Lavandou Un conseil des sages, aux informations toujours très précieuses, pour une meilleure qualité de vie des habitants. Depuis 16 ans déjà qu’il est constitué, le Conseil des sages (16 aînés de la commune, certains remplacés au fil des ans en raison de maladie ou de décès) a conservé la même devise  : « Aider à toujours mieux vivre au Lavandou ». Le président Michel Pommier est très attaché à ce lien avec la municipalité. « Cela nous permet de faire remonter les informations utiles aux élus, à partir de nos témoignages. Cela contribue Ce sont plus de 400 arbres, morts sur pied, que Yoan Morlot et son équipe ont abattu sur une zone de 5 hectares, comprise entre la Fontone, Notre Dame de Constance et l’arrière du château. « Nous avons décidé de financer 20 000 € de travaux de débroussaillement sur le budget communal pour mettre en sécurité le village. Cette action vient en complément des obligations légales de débroussaillement effectuées par les riverains », précise François Arizzi. Alors que la législation prévoit que les propriétaires doivent débroussailler à 100 mètres autour de leur habitation, ce sont 25 mètres de plus que la ville a financé pour approfondir la protection d’un secteur sensible. « Nous sommes intervenus pendant un mois, à six personnes, sur cette zone. Un travail vraiment nécessaire que nous avons réalisé exclusivement de manière manuelle », ajoute Yoan Morlot de la société ATD. Ainsi, en plus d’offrir un parefeu au village, ces travaux facilitent l’intervention des sapeurs-pompiers. Texte et photos Carole AMARO à la diversité d’aide au service public. Cela reste une action bénévole avec pour objectif l’amélioration de la qualité de vie au Lavandou », confie le président de la structure. Ce dernier explique le fonctionnement  : « Les neuf hommes et sept femmes composant le conseil sont répartis sur l’ensemble du Lavandou et de ses quartiers. Chacun recueille des informations des administrés, observe, analyse pour suggérer des solutions aux élus. Pour 2018, nous restons attentifs à toutes les situations que nous avons soutenues comme celle de la réhabilitation des restanques de Saint-Clair ». Ainsi, ce cercle, qui pourrait presque être celui des poètes de la commune, suit attentivement le projet du cinéma dont la première pierre est prévue en 2019. Il s’intéresse également au sentier de randonnée des 3 chapelles, géré par l’office du tourisme, ainsi qu’à l’embellissement du tunnel du port. Il surveille également le dossier de l’implantation d’une station de relevage des eaux usées à Saint-Clair. « Nous sommes aussi attentifs au suivi du chemin des naïades 31 qui mène à la plage de Saint-Clair, l’une des plus belles plages du littoral », poursuit M. Pommier. Le président ajoute  : « Nous faisons remonter aux services de la ville les blessures du temps. Nous sommes aussi très vigilants pour tout ce qui touche à la pollution, aux risques inondation et incendie ». Prochainement, une rencontre doit avoir lieu avec le Conseil des Sages de Bormes-les-Mimosas, dont la création est beaucoup plus récente, pour une prise de contact et certainement des échanges fructueux dans le cadre de suggestions liées à l’intercommunalité. Francine MARIE Juin 2018 - #56



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :