La Gazette du Var n°53 1er mai 2018
La Gazette du Var n°53 1er mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de 1er mai 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 16,3 Mo

  • Dans ce numéro : Saint-Tropez, c'est parti pour la saison de yachting.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Méditerranée Porte des Maures mai 2018 - #53 La Londe-les-Maures « Un carnaval qui nous rassemble et qui nous ressemble » ! À La Londe-les-Maures, le carnaval est un moment fort de la vie locale qui, cette année, a attiré près de 4 000 personnes dans les rues de la cité balnéaire ! L’édition 2018 du carnaval avait un petit air de Rio de Janeiro et d’Écosse, avec ses superbes danseuses brésiliennes et son fameux joueur de cornemuse... en kilt ! Bref, sous un soleil éclatant, un carnaval haut en couleurs qui a pris d’assaut les rues de la ville. Partie de la résidence Les Templitudes pour un périple tout en longueur, une foule de près de 4 000 personnes a littéralement envahi les artères du centre-ville. Un remarquable succès qui a séduit les enfants mais aussi leurs parents et leurs grand-parents. Bref, une fête intergénérationnelle qui a trouvé son point final devant le parvis de l’hôtel de ville, avec une distribution de bonbons par Christelle, la présidente des commerçants. « Chaque année, toute la population se retrouve pour un grand moment de plaisir partagé. Chez nous, c’est un état d’esprit avec ce carnaval qui ressemble à notre ville et qui nous rassemble », s’est réjoui François de Canson, le premier magistrat. Photos Gilles CARVOYEUR
Méditerranée Porte des Maures Bormes-les-Mimosas Si Bormes, la médiévale, m’était contée... Les 19, 20 et 21 mai, le vieux village enfile ses atours d’antan pour remonter le temps et va vivre trois jours de fête populaire ! Pour sa 5ème édition, Bormes Médiéval promet donc de surprendre ses visiteurs. Après les loups et les rapaces, c’est un ours qui va émerveiller petits et grands ! Sans oublier les traditionnelles animations (camp médiéval, ateliers pour enfants, marché médiéval, retraite aux fl ambeaux, combats de chevaliers, adoubement, animations d’antan, ripaille traditionnelle, transhumance, concerts et autres surprises) qui vont enchanter grands-parents, parents et enfants. De plus, dans le cadre de la Nuit des musées, le samedi 19 mai, le musée Arts et Histoire ouvre ses portes en soirée pour faire découvrir les expositions en cours au rythme de saynètes et musiques médiévales. Entrée libre. LES TEMPS FORTS - L’ours Valentin Le célèbre ours Valentin, habitué des plateaux de cinéma, et son dresseur Frédéric Chesneau sont attendus, avec impatience, par le public. L’ours et son dresseur ont reçu le prix de la meilleure animation lors du salon « Fous d’histoire ». Valentin a tourné dans de nombreux fi lms (Belle et Sébastien 2, Chocolat, Le renard et l’enfant). Pour chaque représentation, Frédéric Chesneau fera un don à la SPA de l’arche de Bousval. - Spectacle « Si Bormes m’était contée » Pour la première fois, le village, véritable image de crèche provençale, sert de décor pour un spectacle unique créé pour cette 5ème édition. Création originale, ce spectacle mêle histoire contée, musique et effets de lumières. Un instant unique et féerique avec, en toile de fond, les façades du vieux village. Un moment qui devrait émerveiller petits et grands ! - La boîte à portrait La fête médiévale propose à ses visiteurs d’immortaliser ces trois jours de fête grâce à une « boîte à portrait ». Ainsi, sur le campement des Ours Noirs au Parc du Cigalou le samedi, en plein cœur de la rue Carnot le dimanche ou sur la place Saint-François le lundi, ce sont trois lieux pour immortaliser des instants uniques à partager en famille ou entre amis. Grâce à la borne à selfi e et à de nombreux accessoires (tuniques, casques, boucliers...), petits et grands se photographieront pour rapporter un joli souvenir sur papier glacé de ce #bormesmédieval2018 ! Des instants à partager également sur les réseaux sociaux ! - Il était une fois la ferme Une ferme moyenâgeuse avec décor, cochon, volailles, chèvres, moutons et lapins... Des ateliers pédagogiques pour apprendre à faire son beurre, à traire une chèvre ou à nourrir les animaux. La ferme pédagogique itinérante donne rendez-vous aux enfants pour deux journées de découvertes ! - La transhumance C’est à une véritable transhumance que Cécile Solinas Desproges, dernière bergère de la commune, convie petits et grands. Au départ de la chapelle Notre-Dame de Constance, les participants accompagnent environ 300 moutons et brebis à travers les collines et les ruelles pour un moment hors du temps ! - La retraite aux flambeaux Le soir venu, c’est un moment de liesse qui s’empare des ruelles du vieux village lorsque toutes les compagnies se réunissent et invitent, petits et grands, à prendre part à la retraite aux fl ambeaux. - Le repas médiéval Seigneurs et damoiselles, nobles ou simples troubadours, tous se retrouvent le lundi midi, au parc du Cigalou, ; igalou, pour faire ripaille médiévale. Au menu, des mets oubliés et des animations d’antan ! Repas payant, sur réservation. - Les campements médiévaux L’une des principales troupes de théâtre d’Espagne, spécialisée dans la création, la direction et la production de spectacle d’action sur le thème médiéval emmene le public dans la vie d’un campement et dans des combats impressionnants ! Pendant ces 3 jours de fêtes médiévales, DRAKONIA propose des combats de chevaliers à terre, présentant leur spectacle 4 fois par jour. 29 - La confrérie des Ours noirs La confrérie des Ours noirs est une troupe associative qui réunit une vingtaine de bénévoles, passionnés par la reconstitution de la vie au Moyen Âge durant la période des XIIème et XIIIè siècle. Durant les deux premiers jours de la fête, les Ours Noirs vivront nuit et jour sur leur campement, composé de nombreuses tentes et stands permettant à tous de découvrir la fabrication de côte de mailles, les outils et potions de soin d’époque (barbier chirurgien), la cuisine médiévale, la fabrication de galons, présentation des armes... Le troisième jour, la troupe est présente hors de son campement. Carole AMARO et et Morgane/AUFFRET mai 2018 - #53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :