La Gazette du Var n°52 15 avr 2018
La Gazette du Var n°52 15 avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de 15 avr 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : escale de l'Hermione, après Toulon, le Lavandou.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Métropole avril 2018 - #52 Hyères Pierre-Louis Cometto, un major au caractère franc La carrière d’un gendarme est ponctuée par des événements professionnels, familiaux et personnels. Mais s’il est un moment qui revêt un caractère particulier, c’est celui de la retraite. L’émotion était palpable dans la salle du conseil municipal de la mairie de La Crau qui recevait le major Pierre-Louis Cometto et son épouse Catherine pour une cérémonie officialisant son départ à la retraite. UN PARCOURS EXEMPLAIRE Sa carrière a été retracée par le chef d’escadron Just, commandant la compagnie de Hyères. Il a décrit un militaire émérite, quittant le service actif après plus de 39 années de service. Il a rappelé que le commandant de la brigade territoriale de Hyères, en charge de l’assiette territoriale de La Crau, durant 10 ans, avait un parcours exemplaire. Puis, Christian Simon, maire de La Crau, et Marc Giraud, président du Conseil Départemental, ont évoqué les qualités humaines et de dialogue du major Cometto. D’ailleurs, tous les acteurs de la vie active et associative l’ont décrit comme un interlocuteur privilégié, entre l’institution et les élus. Car, durant ces 10 années, le major a su développer un réseau de contacts, tout en imposant son autorité, avec un caractère franc. Évidemment, le mot de la fin est revenu à l’intéressé, lequel a remercié, non sans une certaine émotion, sa hiérarchie, les élus, ainsi que l’ensemble de ses gendarmes pour le travail réalisé tout au long de ses années passées à la tête de la brigade. « La réussite appartient à tout le monde, et c’est au travail d’équipe qu’en revient le mérite ». 39 ANNEES DE SERVICE Avec 39 années au service de la France, Pierre- Louis Cometto a beaucoup voyagé ! Sa carrière démarre par le traditionnel Service militaire, effectué de mai 1978 à juin 1979 à Trèves (Allemagne). Puis, il intègre l’École des Sous-Officiers de la Gendarmerie de Montluçon) en 1980. Il arrive dans le Var en 1993 au sein de la brigade de Draguignan avant d’être nommé aux Arcssur-Argens (1998 – 2001). Son goût pour l’instruction et la pratique de la police judiciaire le conduisent à être formateur au centre de formation de la police judiciaire (CNFPJ) de Fontainebleau (2001 – 2006). Une période qui lui permet d’intervenir au cours de stages internationaux auprès de policiers et gendarmes de différents pays avec lesquels des accords ont été passés avec la France. Puis en 2006, retour sur le terrain, avec une affection à la brigade de Berre-l’Etang (Bouchesdu-Rhône) jusqu’en 2008, année où il a muté à la brigade territoriale de Hyères, en qualité d’adjoint jusqu’en 2010. En 2011, il est nommé au grade de major, (avec en 2014 l’échelon exceptionnel) en qualité de commandant d’unité, qu’il commande jusqu’au 5 mars 2018. • Nicolas TUDORT (Photos Nicolas TUDORT et Philippe OLIVIER) Oliveraie municipale Élie di Russo : « L’olivier, authentique symbole de paix » La nouvelle plantation d’oliviers par les enfants de l’école des Borrels a été effectuée avec l’aide des Compagnons de l’Olivier, du CIL des Borrels et du service Agriculture – Espaces Verts, en présence d’Élie di Russo, maire adjoint, adjoint spécial des Borrels. Cette oliveraie porte le nom de Jeannine et Paul Augier qui, pendant plus de 40 ans, ont vanté les mérites et les vertus de l’olivier mais aussi veillé au respect de leur environnement. Comme le rappelle Élie di Russo : « Ils ont fait connaître l’olivier et aimer les coutumes et les traditions provençales ». En effet, l’olivier est le symbole le plus authentique du pourtour méditerranéen et réunit les deux rives de la Méditerranée. L’élu de Hyères poursuit : « Symbole de paix et d’espérance, mais aussi de force, il est le témoin de notre histoire et l’accompagne à chaque instant. Ainsi, le drapeau de l’ONU est orné d’un rameau d’olivier ». • Photos Gilles CARVOYEUR LES PERSONNALITES PRESENTES Marc GIRAUD, président du Conseil Départemental, Christian SIMON, maire de LA CRAU, vice-président de Métropole TPM et conseiller régional PACA, Patricia ARNOULD, conseillère départementale du Var, Les représentants des unités de la compagnie de Hyères et du groupement de gendarmerie du Var La Police Municipale de La Crau, Colonel Lucien NIZZARDO, commandant la réserve de la gendarmerie du Var, Lieutenant - Colonel ROMERO, commandant en second le 54° RA, Capitaine Olivier FELIHO, commandant le centre d’incendie et de secours de Hyères, Gilles ALLIONE, président départemental des CCFF, Major Christine GERARD, commandant les antennes marine, Fabrice WERBER, directeur de la prévention et de la sécurité à la mairie de Hyères, Le représentant de la SNMS de Hyères, Père Antoine, curé de la paroisse, Les présidents des associations patriotiques (Médaille Militaire, Souvenir Français, Anciens Combattants, Anciens Marins, Club du 18 Juin), Les responsables d’entreprises et commerçants, Les retraités de la gendarmerie, Le président de l’UNPRG, Les représentants de l’AFUZI.
La Ville de LA MUE présente en partenariat avec Ilssocialion des Amis de la Mue de Cap Garenne l'SALONdeswùtexcdey, ÿz1228M11 fossiles • pierres taillees • meleorites 1018' Espace associatif et culturel de La Capelle ,, 160 chue du Pariegal -LA FARLEM Entree gratuite Vallée du Gapeau 23 La Farlède ANSYS fait l’acquisition d’OPTIS, leader de la simulation optique Cette acquisition étend le portefeuille d’ANSYS à la simulation optique basée sur la physique. Elle enrichit les solutions d’ANSYS de simulation de capteurs pour les véhicules autonomes. ANSYS, leader mondial et innovateur en simulation numérique, a conclu un accord définitif pour acquérir OPTIS, éditeur mondial de logiciels de simulation de la lumière et de la vision humaine. Avec l’acquisition d’OPTIS, ANSYS étend son portefeuille de solutions multi-physiques à la simulation optique, un domaine qui occupe une place croissante dans le développement de produits. La transaction devrait être conclue au deuxième trimestre 2018. La direction fournira plus de détails sur la transaction et son incidence sur les perspectives financières de 2018 après la clôture. DES LOGICIELS TRES INNOVANTS OPTIS, dont le siège social est à La Farlède, développe des logiciels, basés sur la physique, qui simulent la lumière et la vision humaine. Fondée en 1970, ANSYS emploie près de 3 000 professionnels pour développer, promouvoir et assurer le support de ses logiciels de simulation. ANSYS dont le siège social est situé à Pittsburgh en Pennsylvanie (USA) compte plus de 75 bureaux dans le monde et possède un réseau de partenaires commerciaux dans plus de 40 pays. « Alors que d’autres éditeurs se concentrent sur l’esthétique de la lumière, OPTIS base ses solutions sur les lois physiques pour fournir le niveau de précision le plus élevé possible. Parmi ses clients, on compte un grand nombre d’acteurs de l’industrie automobile, dont AUDI, FORD, TOYO- TA et FERRARI, et des grands groupes comme Boeing, Airbus, GE, SWAROVSKI ou L’Oréal », explique Jacques Delacour, fondateur et PDG d’OPTIS LEADER MONDIAL DES LOGICIELS DE SIMULATION Eric Bantegnie, Président d’ANSYS France, ajoute : « Si vous avez déjà vu décoller une fusée, pris un avion, utilisé un ordinateur ou porté un accessoire connecté, il y a alors de fortes chances que vous ayez utilisé un produit simulé avec ANSYS ». Ainsi, ANSYS, leader mondial des logiciels de simulation numérique, apporte des solutions extrêmement rapides, précises et fiables, permettant à ses clients de résoudre leurs problématiques de conception de produits les plus complexes. Le directeur général poursuit : « ANSYS se développe sur plusieurs secteurs clefs : la mécanique des structures, la dynamique des fluides, l’électronique, les semi-conducteurs, le système embarqué, la sécurité et la conception 3D ». Dans un autre domaine, la perception de l’environnement joue un rôle clé dans la course au développement de véhicules autonomes sûrs. ANSYS a créé des solutions spécifiques dédiées au développement de capteurs automobiles et étendra son leadership sur ce marché avec l’acquisition d’OPTIS. Avec l’ajout des fonctionnalités d’OPTIS, ANSYS proposera une solution complète pour le développement de capteurs, couvrant la lumière visible et infrarouge, l’électromagnétisme et l’acoustique, pour les caméras, les radars et les lidars (détection et estimation de la distance par laser). REALITE VIRTUELLE PHOTO-REALISTE « De son côté, OPTIS a développé une plateforme de réalité virtuelle photo-réaliste et de simulation en circuit fermé qui accélère le développement de véhicules autonomes. En utilisant cette plateforme de réalité virtuelle (VR) combinée aux solutions d’ANSYS, les constructeurs automobiles pourront simuler l’environnement des véhicules sans conducteur, incluant notamment les conditions routières, les conditions météorologiques et les rues à sens unique », précise Jacques Delacour, fondateur et PDG d’OPTIS. « Depuis près d’un demi-siècle, ANSYS est le leader des solutions de simulation numérique. Tout comme ANSYS, OPTIS possède une expertise et un leadership technologique reconnu. Ensemble, nous allons pouvoir généraliser l’utilisation de la simulation numérique à de nouvelles sociétés et l’étendre à une nouvelle génération de produits, comme les caméras et les lidars dans les véhicules autonomes. Sur le plan personnel, j’ai eu l’opportunité de rencontrer plusieurs membres de l’équipe OPTIS des personnes fantastiques , et je suis impatient de les voir rejoindre l’équipe ANSYS », assure Eric Bantegnie. Jacques Delacour conclut : « L’intégration au portefeuille d’ANSYS des solutions de simulation optique d’OPTIS, basées sur la physique, constituera un avantage concurrentiel pour nos clients et pour l’ensemble de l’industrie. Nous sommes tous impatients de travailler en étroite collaboration avec ANSYS et son impressionnante communauté de clients à travers le monde ». • avril 2018 - #52



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :