La Gazette du Var n°50 15 mar 2018
La Gazette du Var n°50 15 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de 15 mar 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : marbrerie de la Crau, un investissement dans une machine révolutionnaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Métropole mars 2018 - #50 La Garde Les illusions perdues des déçus du président Macron Dernièrement, une centaine de personnes assistait à l’assemblée générale de l’association des Amis de Jean-Louis Masson. Arrivé en fin de mandat, Marc Smarrito, le président en exercice de l’association des Amis de Jean-Louis Masson a cédé sa place après 9 ans de mandat. L’occasion pour le président sortant de passer la main  : « Comme dit un proverbe chinois  : Il faut 10 ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire. Je vais m’y employer ». Auparavant, il avait rappelé le sens de l’engagement des membres de l’association  : « Vous pouvez être fiers d’avoir élu Jean Louis, quitte à heurter sa modestie, mais comme a évoqué Montesquieu  : « La modestie est une vertu nécessaire à ceux à qui le ciel a donné de grands talents ». UN HOMME DE QUALITE Pour Jean-Louis Masson, le héros du jour, c’était l’occasion de remercier tous ses amis, élus du Conseil Départemental ou du Conseil Régional w 4 et l’implication de chacun dans la vie politique. « Quand on est unis, nous sommes plus forts », a-t-il martelé, paraphrasant une célèbre citation d’Hubert Falco ! Devant tant d’éloges prononcés à son égard, le néo-député s’est trouvé quelque peu étonné  : « Je n’ai pas l’impression d’avoir autant de qualités ! C’est comme lors d’un éloge funèbre quand on entoure le défunt d’une véritable auréole. Rassurez-vous, je n’ai pas que des qualités, mais votre discours m’a touché ! Car, cette amitié est partagée ». Il a ajouté  : « La vie politique vous donne parfois des mauvaises ondes ou vous permet de découvrir des gens et de créer des liens de fraternité. Certes, on a quelques déceptions de temps en temps... Mais, il y a aussi des amitiés sincères et durables, comme celle que j’ai nouée avec le patron du restaurant Le Plein Sud, un très bel établissement, au demeurant ». LES TRIBULATIONS D’UN PARLEMENTAIRE À PARIS Le député a raconté les vicissitudes du mandat de parlementaire, racontant comment il avait été bloqué par la neige de nombreuses heures à l’aéroport d’Orly, sans personnel pour le renseigner, et comment le numéro d’appel d’urgence était saturé donc injoignable ! « Prendre le TGV, c’est la même chose ! Soit, il ne circule pas à cause de la neige, soit les cheminots sont en grève » ! Du coup, l’élu a reconnu une certaine fatigue, sans doute due également à son incroyable activisme parlementaire, l’obligeant à consulter son ami Jean-Claude Charlois, maire de La Garde et médecin. Le député a cosigné plus de 1 200 amendements et 10 projets de loi dont, bientôt, un nouveau projet de loi sur l’agriculture, inspiré largement par les propositions de Max Bauer, le président de la Coordination Rurale du Var et de PACA. « Je suis un député actif et je vous avoue que je ne sais pas si cela va durer ! Je suis à Paris pour défendre nos idées, nos valeurs et nos convictions. L’association est assez large politiquement. J’aurai pu enlever le logo LR. Mais, je suis fier de ma famille politique et de mon parti. Je resterai LR malgré les vicissitudes. Je ne changerai pas mon fusil d’épaule. Je ne partirai pas chez AGIR ou chez les Constructifs. Surtout que la confiance revient avec la désillusion des français quant à la politique d’Emmanuel Macron. Sa politique n’est pas aussi idyllique que les médias parisiens ont bien voulu nous faire croire ». Bref, c’est déjà la désillusion chez les Macronistes ! AFFICHAGE GOUVERNEMENTAL Il a ajouté, dénonçant le comportement du gouvernement  : « Le gouvernement à chaque fois qu’il présente une loi, affiche un titre fort sauf que la loi est vide. C’était le cas pour la Loi Sécurité Intérieure, c’est la même chose avec la Loi Asile et Immigration qui ne fera qu’augmenter les flux migratoires. Je suis assez déçu de son contenu notamment sur l’aspect regroupement familial, ou sur la question de l’excision qui concerne des milliers de personnes venant de Somalie, d’Éthiopie, etc. De plus, la nouvelle loi La Garde Un nouveau parc urbain en centre-ville En janvier, la ville de La Garde a commencé les travaux du Parc Elluin. Ce nouvel espace vert de 30 000 m², situé entre le lycée du Coudon et la voie verte de la Planquette, sera un lieu de quiétude et de convivialité pour toute la famille. Confié au paysagiste Dominique Barberet et réalisé par le Service des espace verts, l’aménagement du parc permettra la redécouverte et la valorisation du patrimoine arboré urbain. TRAVAUX JUSQU’À L’ETE 2018 Pour Jean-Claude Charlois, maire de La Garde  : « Chacun profitera d’un sentier à l’ombre l’été ou d’un chemin ensoleillé l’hiver, pour se promener, faire du sport, pique-niquer ou encore contempler une flore méditerranéenne, amie des papillons et des abeilles ». Pour cet aménagement, la ville a débloqué un budget de 1 400 000 € TTC et les travaux sont programmés jusqu’à l’été 2018. Certaines plantations se feront à l’automne. Situé entre l’avenue du 1er bataillon d’infanterie de marine du Pacifique et l’avenue Amiral Muselier, le parc compte une entrée de part et d’autre du parc, et des accès secondaires pour les services d’entretien et de secours, ainsi qu’un accès piétons du côté des habitations (résidence Les Pervenches). À noter que le parc est accessible aux personnes à mobilité réduite. Le maire ajoute  : « C’est également un site sécurisé puisque le parc est fermé par une clôture. Il comporte un système de vidéoprotection à l’intérieur et aux abords du site. Par ailleurs, la ville a programmé des aménagements importants (conservation de végétaux et d’arbres remarquables existants comme ceux qui existent dans l’allée de pins). Elle a également effectué la création d’une zone de découverte des différentes variétés de végétaux, avec signalétique et la pose d’une structure métallique permettant une promenade dans la canopée ». va permettre aux migrants de travailler et cela empêchera les expulsions, dont beaucoup ne sont que virtuelles et pas du tout effectives ». UN DEPUTE QUI FAIT CE QU’IL DIT Auparavant, Marc Smarrito avait fait l’éloge du nouveau député  : « Ce n’est pas un ectoplasme que vous avez envoyé à l’Assemblée Nationale mais un des plus prolifiques députés qui durant les six premiers mois de son exercice a participé et est intervenu 31 fois dans des commissions et dans l’hémicycle, a proposé 31 amendements, en a cosigné 712, a posé 26 questions écrites au gouvernement, a déposé 5 propositions de lois. Il y en a eu d’autres depuis et en a cosigné 28. Chapeau et Bravo M. le député, vous faites honneur à vos électeurs » ! Il reprenait  : « Jean-Louis Masson possède deux qualités majeures  : La première, sa capacité à faire ce qu’il dit. Montaigne a écrit  : « C’est une belle harmonie quand le dire et le faire vont ensemble ». La deuxième, c’est sa faculté de dire avec discernement tout haut ce que les autres pensent tout bas ». (…). Gilles CARVOYEUR PERSONNALITÉS PRÉSENTES  : Jean-Claude CHARLOIS, maire de La Garde, Jean-Pierre HASLIN, 1er adjoint et vice-président de la Métropole, Édith AUDIBERT, adjointe au maire de Hyères, députée suppléante de Jean-Louis MASSON, Valérie RIALLAND, conseillère départementale, adjointe à la mairie du Pradet, Amiral DUMONTET, conseiller départemental, Amiral PERRIN, Général ROCHER, Général GUÉRIN, ancien président de l’association, Des élus de La Londe-les-Maures (Daniel Grare, notamment), de La Crau, de Carqueiranne, Adjoints et conseillers municipaux de la majorité de La Garde, Christian BONDROIT, président des Amis du Maire de La Londe-les-Maures, David GIRARD, collaborateur du maire de Hyères. BASSIN DE RETENTION ENTERRE Dans l’esprit des élus, il s’agit de conserver et de mettre en valeur le bassin existant (éclairage, jets d’eau...), tout en réalisant, en même temps, un bassin de rétention enterré. Pour parfaire cet aménagement, la ville a également prévu la mise en place de mobiliers urbains, de points d’eau et de tables de pique-nique et d’un réseau d’éclairage LED (basse consommation). Enfin, la fontaine du domaine de la Planquette et la porte de l’an 2000 seront conservées et mises en valeur. Enfin, d’autres œuvres d’art seront installées dans ce parc, nouveau lieu où se dérouleront certaines manifestations gardéennes.
LES ENTREPRENEURS SOUS LES ETOILES VOUS ATTENDENT POUR UNE NOUVELLE RENCONTRE INTER-ENTREPRISES A partir de 18h30 - Rue des Gibelin 83160 La Valette du Var Inscription sur www.les-entrepreneurs-sous-les-etoiles.fr Organisation  : Christine NADEAU et Nathalie BRUNELLI Avec la participation de Camille Traversa et son Bar à huîtres ! Nnncoou TOULON ffl ! PROVENCEr. mi r ; i MÉtIFFER RANGE 7ème RENCONTRE INTER-ENTREPRISES JEUDI 29 MARS 2018 JARDIN REMARQUABLE DE BAUDOUVIN L 1.%  : -1 Ivi7r. 9 VALCCEUR 1,141LUq.U,. -%r=ei" « «.- 4 @ CCI VAR aoerç uPV) ,\HyEREs ENTREPRENDRE Métropole 21 La Crau Clément Matout  : « Combi-cut, la Rolls de la découpe » ! Gérant de La Marbrerie de La Crau, 36 ans, Clément Matout est fier de son dernier investissement  : La Combi-Cut, une machine ultra-moderne d’une valeur de 300 000  € HT ! On en compte 5 en France et une seule dans la région, celle que possède l’entreprise varoise. Avec cette machine révolutionnaire mise en service le 20 mars, on atteint un summum de technologie. La PME varoise entend bien bénéfi cier d’un énorme avantage concurrentiel auprès de sa clientèle française et internationale. « Non seulement, cette machine permet de réaliser des travaux d’une impressionnante précision et d’une excellente qualité, grâce à ses 5 axes et son jet d’eau. Et, en étant plus fi ne et plus rapide que les outils classiques comme les disqueuses manuelles, elle permet, aussi, de gagner en temps de production avec des délais de fabrication plus courts et d’améliorer les conditions de travail de mon personnel. Deux ouvriers ont été formés spécialement à son maniement ». En effet, l’avantage d’une telle machine est de réaliser autant de travail que 3 à 4 personnes, mais un travail plus rapide et de meilleure qualité. Le dirigeant précise son spectre de production  : « Nous fabriquons des revêtements de sols et murs, des plans de travail de cuisines, des salles de bains, des escaliers, des cheminées, aussi bien pour des villas ou pour des appartements de prestige que pour des magasins ». Depuis un gros contrat remporté, il y a quelques années, auprès d’une grande enseigne du Groupe LVMH, la PME a continué sur sa lancée internationale, travaillant, aujourd’hui, dans plus de 60 pays et notamment pour les marques KEN- ZO (vêtements) et HUBLOT (montres suisses). « Nous avons équipé plus de 250 magasins dans le monde entier. Cette activité à l’internationale représente 30 à 35% du chiffre d’affaires qui s’élevait l’an dernier à 1,2 millions d’ € , un CA réalisé avec 6 salariés ». Après 8 ans d’activités, les clients particuliers, 7ème Soirée Convivialité et Business des «Entrepreneurs sous les Etoiles» JEUDI 29 MARS 2018 Au Jardin Remarquable de Baudouvin La Valette-du-Var Cet événement, devenu une référence sur notre territoire, est une rencontre dynamique et conviviale entre les chefs d’entreprise et les acteurs économiques du département du Var soutenue par de nombreux partenaires locaux. Il rassemble près de 200 participants dans un lieu toujours atypique. Inscrivez-vous vite ! qui découvrent la PME sur Internet, sont situés dans les secteurs résidentiels haut de gamme dans le Var. Mais, l’entreprise rayonne sur toute la région PACA et même sur la région parisienne où elle a effectué de très nombreux chantiers. Gilles CARVOYEUR Marbrerie de La Crau 160, avenue Louis Bréguet ZA de GAVARRY – La Crau 04 94 28 88 95 contact@marbreriedelacrau.com www.6forcom.fr/inscription-prochain-evenement-inter-entreprises-etoiles-var/Entrée gratuite sous condition  : apporter un fromage et une bouteille de vin - ou tout autre produit facile à partager avec les autres participants - Et n’oubliez pas vos cartes de visite ! EVENEMENT INTERENTREPRISES ORGANISE PAR L’ASSOCIATION «SOUS LES ETOILES DU VAR» 50, rue de Strasbourg - 83000 TOULON contact@les-entrepreneurs-sous-les-etoiles.fr 06 07 80 11 83 L’abus d’alcool est dangereux pour notre santé, consommons avec modération mars 2018 - #50



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :