La Gazette du Var n°49 1er mar 2018
La Gazette du Var n°49 1er mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 1er mar 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : à Marseille, Christine Lagarde défend la grande plaisance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 Golfe de Saint Tropez Hf février mars 2018 - -#49 #48 Le port'1 ao 7  : Ail'eleheAr4- ; -5et Le port est ce que l’on peut appeler un des facteurs clés du développement économique de notre ville, et Il est fort aisé de faire le parallèle entre l’évolution de la commune et celle de son port. Le 31 décembre 2017, la concession du port privé a pris fin. Ce fut pour la commune une belle opportunité  : celle de permettre à Cavalaire de continuer à fructifier, malgré l’actuel et difficile contexte économique que connaît notre pays. Ainsi est né le projet Ecobleu. Les redevances portuaires perçues par la commune permettront à Cavalaire de respirer, malgré la baisse des dotations de l’Etat. A titre d’exemple et pour faire le lien avec la rénovation de la crèche, Philippe Leonelli explique  : « la ville pourrait se permettre de financer, une crèche tous les deux ans, grâce à cette redevance ». Le réaménagement du port présente aussi un autre atout particulièrement intéressant  : celui d’être plus en harmonie avec le centre-ville. En effet la création d’une circulation douce permettra d’étendre son attractivité au coeur même de la commune, autrement dit d’assurer l’interactivité entre le port et le centre-ville. Cavalaire-sur-Mer Philippe Leonelli, maire de Cavalaire  : « Assurer le vivre ensemble dans une ville attractive et dynamique à l’année. » Crèche Dr Jean-Pierre ROCHETON Des travaux sont sur le point de se concrétiser en ce qui concerne la crèche de Cavalaire. En effet, la municipalité souhaite offrir aux plus jeunes d’entre-nous des infrastructures répondant aux besoins d’un bon apprentissage et d’un bon développement personnel. Ainsi, la crèche va voir sa surface augmenter de 203 m². Les conditions d’accueil des enfants vont être améliorées et cet agrandissement permettra de répondre, demain, à une augmentation de la demande formulée par les parents et les agents communaux.. Cavalaire Assurer le vivre une ville attractive et Faire de Cava de développeme le Golfe de Écoles & centre de loisirs Au vu de l’état actuel des bâtiments scolaires et toujours portée par cette volonté d’améliorer l’environnement des plus jeunes, la municipalité a lancé un diagnostic technique au niveau des infrastructures recevant les enfants de Cavalaire, (école élémentaire, maternelle et centre de loisirs) afin de pouvoir définir les aménagements nécessaires à venir. Le but étant de pouvoir rénover l’intégralité de ces bâtiments, un programme pluriannuel d’investissement sera proposé dès cette année.
L’objectif du maire de Cavalaire, Philippe LEONELLI, concernant le devenir de notre ville a été posé dès son élection en 2014. « Nous mettrons en œuvre des projets qui formeront la base d’une infrastructure à même d’assurer l’attractivité et le vivre-ensemble cavalairois ». Ainsi, depuis 3 ans et pour assurer la mise en application de son programme politique, Philippe LEONELLI a orienté son action sur des dossiers prioritaires, tels que  : l’assainissement Gare routière La rénovation de la gare routière une des icônes du patrimoine cavalairois, est prévue pour cette année. Le souhait est de préserver son charme historique tout en permettant une re-dynamisation du quartier qui l’abrite. Pour ce faire, la gare routière deviendra un carrefour culturel offrant un lieu d’exposition et d’expression artistique tout en permettant l’organisation d’événements culturels. en devenir ensemble dans dynamique à l’année -laire un pôle -nt majeur dans Saint-Tropez Maison de la nature « L’Usine » des finances communales, la redynamisation de la ville par le biais d’une politique événementielle et le renforcement des services à la population. Désireuse de développer un « tourisme vert » et dans le cadre des actions environnementales qu’elle mène, la ville de Cavalaire souhaite faire de ce site un lieu incontournable exclusivement consacré à la nature, un relais et une référence pour tous les amoureux de la corniche des Maures ou pour ceux qui souhaitent la découvrir. Ainsi est né le souhait de créer une Maison de la Nature dénommée «l’Usine». Plus d’informations sur le site www.lusine.org AUJOURD’HUI ET DEMAIN Jusqu’à ce jour, l’équipe municipale a tenu un travail de réflexion, d’écriture et de maturation des projets structurants. 2018 est donc une année charnière pour la réalisation des projets qui ont été étudiés jusqu’à ce jour. Ainsi, cette année sera le témoin  : - d’une valorisation du patrimoine naturel et culturel de Cavalaire ; Aménagement du territoire 33 - d’une amélioration des services et équipements communaux (crèche, écoles, CLSH.) ; - de l’avancée de projets structurants tels que le port Heraclea et l’aménagement urbain. Golfe de Saint Tropez Ces projets vont rentrer très prochainement dans une phase active de leur réalisation. Dès son arrivée en 2014, l’équipe municipale à mis en évidence l’absence d’un cœur de ville digne de ce nom. Un lieu de vie naturel et incontournable à même de pouvoir donner une véritable définition au « vivre-ensemble ». La municipalité souhaite donc lancer une consultation de maîtrise d’œuvre pour repenser l’aménagement urbain afin de pouvoir fortifier les piliers à la base de tout développement durable, à savoir l’environnement, le lien social et l’économie. Toutefois, il est indispensable que la population cavalairoise participe à cette démarche afin que nous puissions, tous ensemble, imaginer et créer la ville du futur, avec un cœur de ville convivial qui parviendrait notamment à réintégrer la nature en son sein. Comment repenser la place du marché ? Comment rendre plus accessibles les services à la population ? Comment intégrer parfaitement le prochain espace culturel, lieu de rencontre, d’expression culturelle, à même de répondre au dynamisme des associations cavalairoises ? En bref, comment repenser le quartier Jean Moulin et le parking du stade, pour qu’ils puissent devenir un véritable lieu de vie, de partage, de détente, bref, un cœur dont le battement donnerait un nouveau rythme au dynamisme cavalairois ? Pour mener à bien cette concertation citoyenne, des ateliers de réflexions et une consultation par le biais de questionnaires seront proposés très prochainement. mars 2018 - #49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :