La Gazette du Var n°49 1er mar 2018
La Gazette du Var n°49 1er mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 1er mar 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : à Marseille, Christine Lagarde défend la grande plaisance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Le Lavandou mars 2018 - #49 Les 10 et 11 mars SALON DU MARIAGE Samedi 17 mars JOB D’ÉTÉ Dimanche 25 mars MARATHON DU GOLFE DE SAINT-TROPEZ Du 11 avril au 02 mai AVRIL EN FAMILLE www.cavalaire.fr destination *l’abus d’alcool est dangereux pour la santé facebook.com/mairie.decavalaire Corso 2018 « Nuit de Chine », jour fleuri d’ivresse ! Le dimanche 18 mars, la ville du Lavandou célèbre le printemps à l’occasion de son grand corso fleuri. Avec le thème de l’édition 2018, « Nuit de Chine », les milliers de spectateurs seront, sans aucun doute, dépaysés. Avec des dragons, des jonques, des pandas, et des Bouddha, les 21 chars, attendus pour la parade du corso fl euri, vont conduire le public sur les routes de l’Empire du milieu, avec ses nuits câlines et ses nuits d’ivresse, où l’on se prend à rêver jusqu’au lever du jour. Il faut dire que les centaines de bénévoles des associations locales, accompagnés des équipes municipales, travaillent d’arrache-pied sur leur structure depuis plusieurs semaines déjà. 250 000 FLEURS FRAICHES « Car avant de piquer quelques 250 000 fl eurs fraîches, ce sont des milliers de soudures qu’il a fallu réaliser pour donner corps aux chars », raconte une habituée de ce rendez-vous festif. Après s’être associée à cet événement incontournable l’année dernière, la ville de la Crau a rejoint les hangars du Lavandou pour revivre l’expérience avec la création d’un moyen char. Et pour la première fois, la Ville de Bormes-les-Mimosas, qui a vu deux chars lavandourains défi ler lors du corso du 25 février dernier, apporte, également, sa touche fl eurie le 18 mars prochain. Une belle démonstration de la convivialité que procure, manifestement, le corso de la cité des Dauphins. DES NOUVEAUTES AU PROGRAMME Cette année, la ville et l’Offi ce de Tourisme ont étoffé le programme des animations autour du corso. Ainsi, ceux qui commenceront la fête avant l’heure pourront venir admirer un spectacle en son et lumières autour du thème « Nuit de Chine » sur la façade de l’Hôtel de Ville les 16 et 17 mars, de 19h à 21h. Et, les visiteurs souhaitant découvrir le savoir-faire local seront invités par l’Offi ce de Tourisme à suivre deux visites commentées dans les hangars, la veille du corso (à 14h30 et à 16h30). Quant aux enfants, ils pourront participer à un atelier créatif proposé le 17 mars de 10h à 12h à l’Offi ce de Tourisme. Enfin, l’association « Les chemins du bonheur » organise une démonstration de Qi gong, des animations et une dégustation de thé, le samedi 17 mars de 14h30 à 16h30 à l’Hôtel de Ville. Gilles CARVOYEUR Cavalaire, bonheur ! Dimanche 15 avril PARCOURS DU COEUR Du 20 au 23 avril MARCHÉ DU PAYS BASQUE Samedi 21 avril HANDI’CAP’VALAIRE 2 Les 28 et 29 avril RENCONTRES DES MÉTIERS D’ART Renseignements  : Office de Tourisme Maison de la Mer, 83 240 Cavalaire Tél.  : 04.94.01.92.10 contact@cavalairesurmer.fr
La Croix Valmer Ateliers Coeur de village Habitat et modes de vie Informations et inscriptions  : 04 94 55 13 13 - www.lacroixvalmer.fr Golfe de Saint Tropez La Croix-Valmer Des cafés-conférences pour trouver des réponses Le cycle des cafés-conférences sur les maladies neuro-dégénératives s’est terminé en ce début d’année 2018. Après avoir abordé l’aspect médical de la maladie d’Alzheimer, la neuropsychologue Monika Karasinska a suivi une progression logique pour savoir comment accompagner au mieux le malade  : le fonctionnement cognitif (mémoire, attention), puis le comportement (dépression, agitation…) et enfi n les techniques pour apaiser, motiver, arriver à communiquer ou sortir en extérieur le malade. Ainsi, le 30 janvier marquait l’avant-dernière séance dédiée à l’entrée en institution, si elle est nécessaire, vers quelles institutions se tourner selon les pathologies. « Tout se prépare au cas par cas. On ne peut pas dire qui sera placé et qui restera à la maison. Ce qui fait pencher la balance est l’épuisement de l’aidant, qu’il soit enfant ou conjoint », explique Monika. OBTENIR DES CONSEILS À chaque séance, un noyau de 6 à 7 participants reste fi dèle et présente des profils différents  : des familles, des bénévoles d’association comme les visiteurs en milieu hospitalier. Ainsi, le témoignage de Gabrielle Dalmas, bénévole et conseillère municipale, présente ce 30 janvier  : Paysage et environnement Mobilités et espaces publics Coeur de Village La Croix Valmer coeurdevillage-lacroixvalmer.jimdo.com « Je suis bénévole à l’Oustaou deï Agapanthes et je vais, chaque dimanche, à l’E.H.P.A.D. pour animer une soirée chanson pour les résidents. Avoir écouté Monika m’a permis d’adopter le bon comportement lorsque je les vois angoissés ou agités ». De son côté, Michèle, belle-fille de Maddy, atteinte d’Alzheimer, souhaitait « avoir des conseils sur cette maladie, savoir ce qu’il faut faire, comment réagir. En 2017, lorsque les conférences ont commencé, ma belle-mère était encore chez elle avec mon père. Il voulait la maintenir à la maison et il s’en est épuisé. Décédé en octobre, elle est aujourd’hui placée en établissement spécialisé. Si ces cafés s’étaient déroulés un an plus tôt, on aurait peut-être pu éviter son décès. Ces cafés peuvent profi ter à d’autres familles ». COTE INTIMISTE « Médicalement et éthiquement il y a de quoi dire. On a des discussions avec les familles suite à des comportements choquants où les malades ne reconnaissent plus leurs proches. D’autres ont encore des désirs. Comment les aider alors qu’ils sont dépendants et que c’est de l’ordre de l’intimité », assure Monika. Situation déstabilisante mais Monika reste ouverte aux échanges. Peu de personnes sont présentes lors de chaque rendez-vous. Ce côté intimiste joue dans la qualité des échanges et sur le fait qu’on peut vider son sac et trouver des réponses personnalisées. Travaillant à l’E.H.P.A.D. 31 de Cogolin, à l’accueil de jour et rédigeant un doctorat sur la mémoire des personnes âgées, Monika est toujours intéressée pour analyser les expériences de chacun et tenter d’apporter ses conseils. Les réservations sont obligatoires au préalable auprès duC.C.A.S.C. M. Le cœur du village apparaît déséquilibré dans son activité : très dense d’un côté, peu de l’autre. Le périmètre du projet Cœur de village est d’environ 1 hectare, compris entre l’entrée nord du village et la rue des Cigales, jusqu’au rond-point de l’office de tourisme. Les terrains concernés ont été rachetés par l’Établissement Public Foncier P.A.C.A. Cela va permettre d’envisager un vaste projet d’aménagement. Du côté de la commune, l’élaboration du programme a débuté depuis 2016, conjointement à celle du P.L.U., par des sollicitations auprès de la population pour qu’elle propose ses idées  : réunions publiques, mini-site dédié avec un formulaire de suggestion, un compte Facebook ouvert aux commentaires et des ateliers pour débattre ensemble. mars 2018 - #49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :