La Gazette du Var n°48 15 fév 2018
La Gazette du Var n°48 15 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de 15 fév 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : château Léoube, courage et efficacité face aux incendies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 La Crau février 2018 - #48 Monti - Nanni Vincent Monti, DG  : « À Hyères, nous avons un chantier emblématique » Créée en 1966, l’entreprise Monti-Nani (Nanni étant le prénom du fondateur et non pas le nom d’un associé, comme le croient beaucoup couramment), est implantée depuis 40 ans sur la zone d’activités de l’Estagnol, dans le quartier de La Moutonne, à La Crau. La PME qui a souffert d’une baisse de régime, comme l’ensemble des entreprises du secteur, dans les années 2015 et 2016, emploie, actuellement 40 salariés pour un chiffre d’affaires de 7 à 8 millions d’ € , en moyenne chaque année. 60% DU CA AVEC LE SECTEUR PUBLIC « Notre entreprise rayonne sur tout le Var, mais travaille principalement sur le périmètre de la Métropole de Toulon, au sens large. Nos clients sont issus pour 60% du secteur public (collectivités locale, départementale et régionale) et pour 40% du secteur privé (principalement en sous-traitance de grands chantiers) », détaille Vincent Monti, 30 ans, Directeur Général de l’entreprise depuis fin 2012. Avant d’occuper ce poste, Vincent Monti a décroché un diplôme d’ingénieur à l’École des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence, puis a passé quelques années chez un géant des travaux routiers. À la suite de ce cursus, il a intégré l’entreprise familiale, représentant la 3ème génération à la tête de la PME. Actuellement, le chantier emblématique de l’entreprise est, assurément, la requalification des places Clemenceau et Denis, à l’est du centreville historique. Un chantier qui a bénéficié d’une subvention de 2, 7 millions d’ € sur un montant total de 10 millions. CHANTIER EMBLEMATIQUE À HYERES Le DG explique l’intervention de Monti-Nanni, qui a été retenue pour les questions de terrassements, de voirie et pour les réseaux humides  : « Définis comme de la réparation urbaine par l’architecte Rudy Ricciotti, les travaux engagés sur la place Clemenceau de Hyères consistent à créer de l’harmonie sur un terrain asymétrique occupé par une place en marbre, un parking souterrain et un jardin. L’enjeu est aussi de faire le lien avec les rues adjacentes sur lesquelles nous travaillons ». « Ainsi, la création d’un bassin de rétention de 1 200 m2, enterré sous le parc au nord-est, la réfection des réseaux et la séparation des deux bassins versants, sont des solutions préconisées pour traiter la question hydraulique, un volet essentiel du projet de rénovation conçu par la ville », détaille, avec précision, Vincent Monti. ALEAS DE LA CONJONCTURE Si 2018 s’annonce sous les meilleurs auspices, notamment grâce au chantier de Hyères qui va occuper 3 équipes jusqu’au 1er trimestre 2019, Vincent Monti rappelle que ces dernières années n’ont pas forcément été simples  : « On constate, malgré tout, moins de travaux dans le Var. Notre carnet de commandes est rempli avec une visibilité à 3 ou 4 mois. Nous avons connu une grosse chute d’activité en 2015 et 2016. 2017 était en progression et a même constitué un sursaut, permettant, grâce à des appels d’offres plus nombreux, de constituer le carnet de commandes de 2018. Mais, rien n’est assuré, pour autant, sur le long terme et la fin de l’année 2018 reste floue », analyse le vice-président de La Crau Pole. Gilles CARVOYEUR LA CFtAU POLE LAURENT FALAISE  : « L’UNION FAIT LA FORCE » Le président rappelle qu’elle a été créée en 2011. « Elle regroupait alors 43 entreprises sur la Zone d’activités de Gavarry. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 170 entreprises qui sont présentes sur 3 zones d’activités. L’association travaille sur de nombreux dossiers pour les entreprises (arrivée de la fibre optique, implantation des caméras de sécurité, organisation de la journée de collecte gratuite à la déchetterie). Elle représente 1 200 salariés et les entreprises ont investi, de manière privée, plus de 100 millions d’ €  ! De grandes entreprises sont présentes  : Brenguier, Massaferro, France Récupération, SNRTM (Groupe ARNAL), FIOUL 83 ». ACE 83 Alexandra Troglia « Notre meilleure publicité, ce sont nos clients » Spécialisée dans les travaux d’électricité et de climatisation, l’entreprise ACE 83, basée à La Crau, a été créée en 2007. Pour Alexandra et Lionel Troglia, les dirigeants de la PME, « cette activité est la suite naturelle d’une longue histoire ». En effet, Lionel travaille dans le secteur depuis l’âge de 15 ans et compte, à ce jour, une trentaine d’années d’expérience dans le secteur. Même chose pour Alexandra Troglia qui, en tant que gérante de l’entreprise, compte une réelle ancienneté dans le domaine de l’électricité et du chauffage. Par ailleurs, la PME adhère à l’association des zones d’activités de La Crau (La Crau Pole). DES CLIENTS DANS TOUT LE VAR « Notre PME travaille pour de nombreux promoteurs, pour d’autres entreprises voire des particuliers. Elle rayonne sur l’ensemble du département du Var », détaille Alexandra. Elle ajoute  : « Parmi nos nombreux clients, nous comptons, par exemple, l’entreprise Fêter et Recevoir, basée à La Valette-du- Var, les Cash Express du Var, le promoteur SAGEM (La Garde) ». En ce qui concerne les chantiers, le carnet de commandes est bien rempli. en partenariat avec La Crau Pole Lionel Troglia explique  : « Il faut compter, en moyenne, entre un à trois mois pour un chantier. Actuellement, nous travaillons à Toulon et à La Garde sur deux grosses commandes ». « L’entreprise assure la garantie décennale comme toutes les autres entreprises du secteur. Il faut savoir que nous effectuons rapidement le dépannage de nos installations chez nos clients, en cas de besoin. C’est une marque de fabrique de ACE 83 d’être à l’écoute de nos clients. Nous leur apportons également notre aide pour des études, des devis et des conseils et pour le Service Après-Vente. Notre meilleure publicité, ce sont nos clients », insiste Lionel. IMPORTANCE DE L’APPRENTISSAGE Depuis que l’entreprise existe, elle a toujours accordé une grande importance à l’apprentissage  : « Je suis moi-même un ancien apprenti qui a beaucoup appris sur le métier grâce à cette filière de formation et je trouve normal de transmettre mon savoir-faire par le biais de l’apprentissage aux jeunes qui entrent dans le métier ». Ainsi, ACE 83 travaille en partenariat avec le CFA du bâtiment, implanté sur le campus de la Grande Tourrache à La Garde. La PME emploie actuellement deux apprentis sur un total de 6 salariés. « Sully, l’un de nos jeunes apprentis, a été embauché par notre entreprise avec un contrat en CDI », se félicite Alexandra. IMPLICATION CITOYENNE Sur un plan sociétal, l’entreprise est particulièrement impliquée dans la vie associative sportive locale. « Nous sommes partenaires du club de basket de Carqueiranne, du club de football de La Crau, Hyères, Carqueiranne, du rugby club La Crau, Carqueiranne, Hyères (RCCHC) et du club loisir de rugby Les Esperadous dont je suis le trésorier », conclut Lionel. Gilles CARVOYEUR ACE 83 - 80, Chemin des Narcisses 83260 LA MOUTONNE Tél. 04.94.21.99.08 - Port. 06.75.74.05.58 e-mal  : ace83@orange.fr
La prochaine fois, avant de jeter... donnez, vendez IP 1 rilie pain I à répaver PEIHTURE_L OS,. tXTRIEU.0 "O H ! Le Pradet 23 « La Fête de la Bière, c’était juste la folie » ! Pour une première édition, la Fête de la Bière fût une grande réussite. Elle s’est déroulée dans une très bonne ambiance, avec des visiteurs heureux de partager une raclette ou une choucroute et surtout une bonne bière ! Le succès de la fête a reposé également sur la participation des commerçants, qui durant tout l’événement, du vendredi 9 février au dimanche 12 au soir, ont accueilli avec le sourire les milliers de visiteurs ! Le chapiteau venait à peine d’ouvrir qu’il a été pris d’assaut ! Tous les exposants attendaient le public, venu en nombre, avec bières et choucroute. Sans oublier l’obligatoire intermède sportif avec la diffusion du match de rugby Écosse/France, le dimanche, en fin d’après-midi. Durant trois jours, les brasseurs locaux, confortablement installés sous le chapiteau de 450 m2, installé place Général de Gaulle, ont fait déguster leurs productions artisanales. Côté musical, le programme a ravi les spectateurs (vendredi et samedi soir). Et chacun a pu découvrir à l’envie les bières artisanales, la choucroute et la restauration traditionnelle alsacienne). Bref, la bonne humeur était au rendez-vous. Un succès qui tient aussi à l’implication de la ville du Pradet et du Comité des Fêtes. Comme le confiait Sandra  : « Ce fût un super événement avec un accueil chaleureux et au top ! Bravo et merci » ! « Merci à tous pour votre participation à cette première édition de la Fête de la bière ! À l’année prochaine », conclut Xavier Coumont, la cheville ouvrière de l’organisation ! Photos André GOFFIN entre voisins... Petites Annonces GRATUITES 100% VOISINS www.troc du coin.fr Un nouveau service offert par  : MÉTROPOLE VILLE DU TOULON PRADET PROVENCE MÉDITERRANÉE février 2018 - #48



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :