La Gazette du Var n°48 15 fév 2018
La Gazette du Var n°48 15 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de 15 fév 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : château Léoube, courage et efficacité face aux incendies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Métropole Marine Nationale Un nouveau commandant pour le sous-marin nucléaire Perle Le capitaine de corvette Julien Fieschi a été désigné comme le nouveau commandant de l’équipage bleu du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Perle. Le 12 février, le capitaine de vaisseau Cyril de Jaurias, commandant l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque, l’a fait reconnaître, en remplacement du capitaine de frégate Axel Roche. Cette cérémonie s’est déroulée au mémorial du Mont Faron, lieu emblématique de l’histoire de la ville de Toulon. OPERATIONS EN MEDITERRANEE Le capitaine de corvette Julien Fieschi a, notamment, déclaré  : « C’est un moment très important de prendre ce commandement sur le sous-marin nucléaire Perle, équipage bleu. février 2018 - #48 Avant, J’étais commandant en second du SNA Émeraude. Ces bâtiments naviguent 200 à 250 jours par an en étant armés chacun de 2 équipages de 75 hommes, soit 215 jours d’absence du port-base principalement pour des missions opérationnelles en Méditerranée et en Atlantique. Connaître des succès opérationnels passe avant tout par l’assurance que la mission programmée par l’État-major sera accomplie ». Admis au service actif en 1993, le sous-marin nucléaire d’attaque Perle est le dernier de la série des six SNA français de type Rubis. Le capitaine de corvette est entré à l’École Navale en 2000. Après avoir rejoint les forces sous-marines en 2004, il a servi sur SNA et sur sous-marins nucléaires lanceurs d’engin (SNLE) à Brest. Il s’est distingué au cours d’un déploiement en Océan Indien au cours duquel il a fait l’objet d’une citation sans croix à l’ordre de l’unité pour son implication dans la mission. Il a déjà commandé un bâtiment de la Marine nationale, le patrouilleur de service public Pluvier en 2011. André GOFFIN (texte et photos) Commémoration 50 ans après, le naufrage de La Minerve reste inexpliqué Il y a 50 ans, disparaissait le sous-marin La Minerve au large des côtes toulonnaises. La Minerve faisait partie des sous-marins français de classe Daphné, qui comptait 11 sous-marins construits pendant les années 1950 et années 1960 pour les forces sous-marines de la Marine nationale. MATIN TRAGIQUE DU 27 JANVIER 1968 Mis sur cale en mai 1958 par les chantiers navals à Nantes, il est baptisé le 30 mai 1960 et mis à flot le 19 juin 1962. Entré en service actif le 10 juin 1964, il est affecté à la première escadrille des sous-marins et ne navigua que dans les eaux de la Méditerranée jusqu’au tragique matin du 27 janvier 1968, jour où les conditions météorologiques étaient mauvaises. Ce drame reste dans la Marine nationale, ainsi que dans toute la corporation des sous-mariniers, comme l’une des plus grandes tragédies. Ainsi, il y a cinquante ans, lors d’un exercice, le S 647 disparaissait avec son équipage entier, au large des côtes de Toulon, par des fonds de plus de 1 500 mètres sans explication. La Minerve et ses 52 membres d’équipage ne seront jamais retrouvés. LA CAUSE DU NAUFRAGE RESTE INCONNUE Le 9 février 1968, le général de Gaulle, alors Président de la République présida la cérémonie d’hommage national. Pour l’anecdote, il est rapporté que le général porta pendant un mois, un brassard noir au bras gauche en signe de deuil. 50 ans après, le mystère n’est toujours pas percé, les causes du naufrage demeurant inconnues. Une question reste sans réponse  : Comment ce géant des mers, de plus de 800 tonnes et d’une longueur de 58 mètres a-t-il pu disparaître sans laisser la moindre trace ? Toutes les hypothèses ont été évoquées, mais la vérité n’est pas connue officiellement car le dossier est toujours classifié « Secret Défense ». UN MONUMENT FACE À LA RADE Chaque année, depuis la disparition de La Minerve, les familles, les autorités militaires et civiles, les associations patriotiques et mémorielles rendent un hommage vibrant. Puis, après les discours, le nom de chaque disparu est lu avec émotion. L’équipage du S 647 était composé de 6 officiers, 17 officiers mariniers, 27 quartiers maîtres et matelots. La commémoration du samedi 27 janvier s’est déroulée dans les jardins de la tour Royale, devant l’imposant monument national, inauguré le 28 novembre 2009. Le même jour, la corporation des sous-mariniers commémorait, sur l’ensemble de l’hexagone, ce drame qui a laissé une blessure profonde. Face à la rade de Toulon, ce monument, œuvre du sculpteur Gérard Vie rappelle la forme d’un sous-marin, avec sur l’avant, vers le sol, une statue de bronze représentant une femme tenant un enfant qui la regarde, avec à ses pieds un dauphin. Entre deux insignes en bronze des sous-mariniers, sur un arc de cercle, et de part et d’autre le monument, sont gravés les noms des disparus « Morts pour la France », dans l’ordre chronologique de leur disparition. Photos Nicolas TUDORT et Francis JACQUOT.
15 en partenariat avec le téléphérique du Faron - FARON Métropole Téléphérique de Toulon Jérôme Navarro, président  : « En 2018, nous allons continuer à investir » Du côté des projets et investissements, ils sont également nombreux. Ainsi, la nouvelle billetterie, mise en place en 2017, évolue en 2018, avec l’intégration d’information client afin de noter les codes postaux et nationalités des visiteurs. DE NOMBREUX TRAVAUX PROGRAMMES D’ici la fin de l’année, la REDIF disposera de statistiques de visite très précise et connaîtra l’origine géographique des clients ! « Un nouveau système de logiciel va nous permettre de communiquer en « full Web « sur Internet, notre nouveau site, notre standard téléphonique et d’envoyer, en même temps, des SMS à nos partenaires pour les tenir informés, en temps réel, de notre exploitation et des fermetures pour vent fort, notamment », explique MM , - TétépLel,i-cf,4,e du ria FARON Tél.  : 04 94 92 68 25 Jérôme Navarro. Il reprend  : « Par ailleurs, un compteur Facebook de LIKE, en temps réel, va être installé ainsi qu’une sonnerie de dernière descente avant fermeture. Des travaux de réfection et d’amélioration sont programmés sur le parking, dans les toilettes du sommet, dans les gares. Lors des journées spéciales « enfants », pendant les vacances scolaires, des lots seront offerts aux plus jeunes. Nous travaillons à l’organisation des ports de plein nature sur le plateau, avec le soutien de la Métropole, et espérons être prêts pour début 2019, ainsi que sur un système dynamique, interactif et ludique lors des files d’attente dans nos halles de gares. Mais, je n’en dis pas plus car cela sera une surprise aussi pour la rentrée 2019 » ! « Toujours en mars, pour les plus sportifs et le public spectateur, le samedi 17, c’est la 1ère étape du TOUR PACA, course cycliste junior. Les organisateurs attendent 150 participants. Et, le dimanche 1er avril, notez la 43ème Montée pédestre du Faron, avec une vue imprenable sur toute la rade de Toulon. Le départ est fixé à 9h30. L’arrivée se fait au niveau du Mémorial du Faron. Je m’entraîne afin de pouvoir y participer », révèle l’élu. 2 r) r (-I r SOURIRE ET POISSON D’AVRIL Et, ce jour-là, pour les enfants, il y a une petite animation « Poisson d’avril » dans les gares. « C’est une course légendaire de notre ville ! Et, c’est sur le mont Faron et nulle part ailleurs. r_-) ! J r s 5 JI Isi(Nous vous tiendrons régulièrement informé des temps forts 2018 du mont Faron, grâce à la Gazette », reprend le président du téléphérique. Gilles CARVOYEUR'roufs et horaires sur notre site mwereleleabolowelfacorairç Nos actus sur Facebook Téléphérique de Toulon 83 février 2018 - #48



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :