La Gazette du Var n°45 1er jan 2018
La Gazette du Var n°45 1er jan 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de 1er jan 2018

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : inter faces, le meilleur du design.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Le Lavandou - janvier 2018 - #45 Fleurissement Des habitants et une équipe municipale à la main verte Parmi les seules quatre commues reconnues dans le Var par le label national « 4 fleurs » des villes et villages fleuris, la ville maintient son niveau de qualité environnementale grâce à une équipe des espaces verts performante (lire également en page 6). Car, en complément du travail quotidien des employés municipaux, on constate une belle participation des résidents de la commune qui fleurissent leur jardin, leur établissement commercial ou hôtelier, leur résidence collective. Chaque année, le concours départemental honore ces candidats. Et, les participants sont récompensés à l’occasion d’une réception officielle à l’Hôtel du Département, qui se tenait en présence de Marc Giraud, président et de Françoise Dumont, vice-présidente du Conseil Départemental et présidente de Var Tourisme et de Charlotte Bouvard, 1ère adjointe au maire du Lavandou. Bormes-les-Mimosas « Pour les 78 communes ayant cette année participé et les 100 particuliers, je les remercie pour leur action publique et volontaire et pour l’embellissement et l’attrait touristique de notre département, premier département touristique de France. Quel plaisir pour nos visiteurs d’être accueillis avec des fleurs », s’enflammait Françoise Dumont. De son côté, Charlotte Bouvard, déléguée à l’environnement, se félicitait  : « Le palmarès, qui compte sept catégories de fleurissement des villes et villages fleuris du Var, a largement mis à l’honneur trois mains vertes du Lavandou ». Texte et photos Francine MARIE La grande générosité des Borméens ! Pour la seconde année consécutive, le CCAS de la ville de Bormes-les-Mimosas a organisé une grande collecte de jouets pour les plus démunis de la commune. Mais, Une action particulièrement efficace qui a permis de mettre des jouets sous de nombreux sapins ! D’ailleurs, le maire, François Arizzi et son adjointe déléguée aux affaires sociales, le docteur Isabelle Canonne ont découvert avec beaucoup de plaisir les généreux dons de jouets effectués par les habitants du village durant le marché de Noël. « En effet, cette année encore, petits et grands étaient invités à venir déposer, sur le stand du CCAS, les jeux et jouets dont ils n’avaient plus l’utilité. Notre objectif était de permettre aux familles en difficulté de voir les yeux de leurs bambins briller le matin de Noël ! Visiblement, cela est réussi », constatait, très satisfait, François Arizzi. En effet, comme l’an passé, c’est l’antenne de la Croix-Rouge qui a réceptionné l’ensemble des jouets pour les distribuer à ses bénéficiaires afin de leur permettre de les déposer au pied du sapin le soir de Noël. Particulièrement ému par la mobilisation de ses administrés, François Arizzi n’a eu qu’un seul mot pour qualifier cette action caritative  : « Merci à toutes et tous pour votre générosité » ! Texte et photo Carole AMORO
La Croix-Valmer Sécurité Pose d’une alarme intrusion dans les écoles Avec la reprise des cours, les enfants des écoles de La Croix-Valmer sont assurés d’une sécurité supplémentaire avec la pose d’une alarme intrusion de type Novalis, par la société Delta Sécurité Solutions et les services techniques municipaux. Désormais, lorsque surviendra une intrusion dans les établissements, le personnel scolaire et périscolaire sera en lien avec la Police municipale, reliée elle-même à la gendarmerie qui prendra les décisions qui s’imposent. La confi guration des écoles a permis une mise en place rapide du système en 15 jours. d’école. Son utilisation est simple et effi cace. Les récepteurs, de type alarme lumineuse et non sonore, sont placés dans chaque classe et local commun (bibliothèque, restaurant scolaire) et en extérieur. Selon l’obligation gouvernementale, l’alerte doit être distincte de l’alerte incendie. Visible partout, elle indique au personnel une présence suspecte au sein de l’établissement et la nécessité de mettre en sécurité les élèves. PREOCCUPATION DE L’ETAT « La problématique de la sécurité des personnels et des enfants à l’école est au cœur des préoccupations de l’État qui impose, suite aux événements terroristes de 2015 et de 2016, des actions préventives fortes pour éviter que ne se reproduisent de telles catastrophes. Par les symboles qu’elles représentent (laïcité, modes de vie occidentaux…), les écoles françaises restent des cibles potentielles », explique René Carandante, 1er adjoint en charge de la sécurité de la D’ALERTE AUTRES MESURES commune. En juillet 2015, les ministères de l’Éducation Le choix s’est donc porté sur une solution d’alerte d’urgence de tous les personnels nationale et de l’In- ‘‘La ‘‘ Croix Valmer V' W W térieur ont signé un texte pour préparer, dans les meilleures conditions, la rentrée scolaire et prévenir les risques. « Des exercices d’alerte sont organisés dans l’année scolaire. Une attention particulière a été portée aux abords des écoles avec l’ajout de sorties pour éviter les regroupements », reprend François Truffaut, chef de poste adjoint à la Police municipale. 31 Ainsi, l’ensemble du personnel va suivre des formations pour assurer l’encadrement des enfants en cas d’alerte, « même si cela ne reste que théorique », précise le 1er adjoint. D’autres établissements devraient être équipés tels que le Pôle Enfance, très certainement sous une forme différente. Une étude est en cours. CM. (texte et photo) De gauche à droite  : François Truffaut, chef adjoint à la police municipale, Sébastien Gouby, agent des services techniques, les employés de Delta Sécurité Solutions, Annie Doiteau, responsable des affaires scolaires, René Carandante, 1er adjoint, Thierry Jalabert, directeur des services techniques 2018 L’aboutissement de nouveaux projets et la préservation de l’environnement ‘‘ 11 janvier 2018 - #45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :