La Gazette du Var n°42 1er déc 2017
La Gazette du Var n°42 1er déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 1er déc 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 47,8 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle vie de Jean-Pierre Savelli.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Actualités novembre décembre 2017 - #42 Anniversaire L’AOMRVT veut passer le cap du centenaire ! Associa-1Jan des Officiers Madniers en Rehulte et Veuves de Teufde L’association des officiers mariniers en retraite et veuves de Toulon vient de fêter ses 90 ans d’existence, lors d’une cérémonie organisée, fin octobre, à l’IGESA Escale Louvois. Directeur du complexe IGESA Escale Louvois - Mirabeau, Patrick Campana était honoré d’accueillir les adhérents de l’association AOMRVT pour célébrer, avec les honneurs, les 90 ans de l’institution toulonnaise. Avec 90 ans au compteur, au service des officiers mariniers en retraite et veuves de Toulon, l’association des officiers mariniers en retraite et veuves de Toulon compte plus de 5 000 adhérents dans le Var et les départements limitrophes et comprend sept sections. Elle prévoit, pour les années à venir, de maintenir le cap et de satisfaire au mieux ses adhérents. UNE VIEILLE ET NOBLE DAME TRES ACTIVE Jean Laborde, président rappelle  : « Notre association a vu le jour le 1er novembre 1927, à l’initiative du maître Augustin Tristani et trois de ses camarades en retraite de la direction du port de Toulon. Sous l’impulsion de ses présidents successifs, cette vieille et noble dame reste toujours aussi active et dynamique, grâce en partie au dévouement de ses bénévoles qui constituent le socle de son organisation ». La solidarité, entre officiers mariniers d’active, en retraite et les veuves d’officiers mariniers, n’est pas un vain mot. C’est, même, une priorité pour l’association. « Affiliée à la fédération nationale des officiers mariniers, l’AOMRVT a, dès sa création, axée son action sur la défense des intérêts des officiers mariniers. Les différents chantiers de réflexion et de soutien n’ont pas manqué comme la revalorisation de la condition militaire, l’indemnisation des victimes de l’amiante et des essais nucléaires. Ce dossier a activement été défendu à l’assemblée nationale par Philippe Vitel, ancien député du Var », rappelle Jean Laborde. En effet, l’aide au retour à la vie civile pour les officiers mariniers quittant la marine fait partie des objectifs de l’association. Et, afin d’être au plus près de ses adhérents, l’AOMRVT va moderniser sa communication, et s’adapter au nouveau format de la marine nationale en s’adressant aux jeunes engagés qui sont de potentiels adhérents. Cuers-Pierrefeu-du-Var La piste de l’aérodrome militaire inaugurée Début novembre, la piste de l’aérodrome de Cuers-Pierrefeu a été inaugurée en présence du capitaine de vaisseau Frédéric Bordier, commandant de la Base aéronautique navale (BAN) d’Hyères et directeur de l’aérodrome et de l’ingénieur général Michel Rainero, directeur de l’établissement du service d’infrastructure de la Défense (ESID) de Toulon. Cette rénovation de la piste de l’aérodrome militaire représente un investissement important mais capital pour la pérennité de l’activité aérienne du site. En effet, l’aérodrome accueille, tout au long de l’année, de nombreux aéronefs des différentes armées (avions type Atlantique 2 et Hawkeye, et hélicoptères  : Caïman, etc). Le Service industriel de l’aéronautique (SIA) du ministère des Armées, dont des ateliers sont installés sur le site de Cuers-Pierrefeu, réalise leurs opérations de maintenance majeure, intégrant les vols techniques de mise au point. RENOVATION EN UN TEMPS RECORD La rénovation de la piste dénommée « 11X29 » a été menée en un temps record, soit 9 semaines, entre fin août et fin octobre 2017. Cette action a été menée grâce au concourt du 25e régiment du génie de l’air (25e RGA), unité de l’armée de Terre, spécialisée dans le maintien en état des pistes d’aviation militaire. L’ESID de Toulon, maître d’œuvre du chantier, a pu livrer la piste le 27 octobre, permettant aux aéronefs militaires et aux différentes associations d’aéro-clubs civils (1) de reprendre leurs activités dans des conditions de sécurité optimum. les travaux menés ont permis essentiellement d’améliorer la qualité et la résistance de la piste de l’aérodrome. L’ESCALE LOUVOIS EN TRAVAUX EN 2019 De son côté, Patrick Campana a ajouté  : « Pour nous aussi, votre association compte et c’est toujours un plaisir de vous accueillir dans votre maison » ! Le directeur ajoutait, en se remémorant une anecdote hautement symbolique à ses yeux  : « C’est le président Forestier qui m’avait fait l’honneur de nous presser d’ouvrir notre établissement, il y a trois ans. L’AOMRVT a donc été la toute première association à nous faire confiance. Et, je l’en remercie car cela nous a porté chance ». Depuis mars 2014, date de sa réouverture officielle, l’IGESA Escale Louvois poursuit l’exploitation du cercle des officiers mariniers. A noter que le cercle Louvois, qui est toujours sous convention jusqu’en septembre 2018, va bénéficier d’importants travaux de rénovation, dès 2019, afin d’apporter à cette maison de la modernité. Gilles CARVOYEUR 100ème ANNIVERSAIRE EN 2017 Pour mémoire, l’aérodrome a fêté son 100e anniversaire en 2017. Il a été créé en 1917 au profit des premiers dirigeables militaires. Ayant accueilli, au cours de son histoire, diverses unités de l’aéronautique navale, il perpétue sa mission au service de la défense du pays, grâce notamment à l’implantation permanente des ateliers du SIA. A côté de cette activité militaire, il ouvre ses portes à de nombreux aéro-clubs civils. En 2016, l’aérodrome a recensé près de 20 000 mouvements d’aéronefs, essentiellement pour des avions civils légers. 1 Activité fédérée par l’Association des usagers de la zone civile de l’Aérodrome de Cuers-Pierrefeu (AZCCP)
(7-7ịf changynrs de Meer, etetrArteerne En partenariat avec la CMA I, 1.argm J. 211r> nirr—i 1-17 3. migmmom-mm«, Ir'LU dolg titt 1 1, » hi Ph'-I I0 Actualités 7 « Consommez local, consommez artisanal » Jean-Pierre Giran  : « Hyères n’a pas vocation à être un Grand Var 2 » Lors de la signature de la Charte de soutien à l’économie de proximité entre la Délégation du Var de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région PACA et la ville d’Hyères, Jean-Pierre Giran a rappelé l’importance du commerce et de l’artisanat local. Une attitude qui convient, parfaitement, aux élus de la Chambre de métiers et de l’artisanat qui ont fait de la proximité un axe majeur de la mandature. « Cette convention scelle un engagement mutuel afin d’adopter une politique affirmée en faveur des entreprises artisanales situées sur la commune et de valoriser le « Consommez local, consommez artisanal auprès de ses habitants », a lancé Jean-Pierre Giran, maire de la ville d’Hyères. LUTTER CONTRE L’ANONYMAT DE LA SOCIETE Pour Jean-Pierre Giran  : « Les emplois de l’artisanat sont des emplois non délocalisables. Les artisans ne cherchent pas à investir dans des paradis fiscaux mais font preuve d’une volonté de cohésion sociale. D’ailleurs quand on entre dans une boutique, on échange sur les produits et sur la vie. Je me souviens quand j’allais chez l’épicier avec ma mère. On parlait de tout et de rien. On faisait du lien social. L’artisan et le commerçant permettent de lutter contre l’anonymat de la société actuelle. Je souhaite que l’on puisse retrouver cette atmosphère humaine et solidaire ». Le maire de Hyères a détaillé ses actions  : « C’est pour cela que j’ai pris des initiatives en réinstallant, par exemple, des métiers d’art dans la haute ville, une occupation vertueuse des locaux vides. 30 boutiques se sont installées dans la ville haute et j’espère que d’autres s’y installeront encore. Nous avons montré le chemin. Maintenant, que l’exemple soit suivi et qu’il se crée une contagion vertueuse ». MOINS DE GRANDES SURFACES Dans son combat pour la défense du commerce et de l’artisanat, l’ancien député du Var a précisé  : « Malgré la qualité de nos élus, nous avons besoin de l’expertise de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, qui nous accompagne dans notre démarche. On a créé un Office du Commerce, en collaboration avec des professionnels parce qu’on avait besoin de leur collaboration ». Sur un autre plan, Jean-Pierre Giran a rappelé sa philosophie en matière de commerce  : « Il faut favoriser la proximité et dissuader l’éloignement. Dès mon arrivée à la mairie, j’ai coupé court à toutes les implantations de grandes surfaces dans la commune car notre commune est déjà bien équipée en grandes surfaces commerciales. Hyères n’a pas vocation à être un Grand Var 2 ou une Avenue83 N°2 ». UNE TECHNOPOLE DE LA SANTE SUR LA ZONE DU ROUBAUD Le maire a dit encore  : « C’est pourquoi, j’ai souhaité créé une concurrence qui puisse être décisive pour l’action de proximité. C’est ce que j’ai décidé pour la zone du Roubaud en convaincant les propriétaires des terrains (Ex propriétaire de Leclerc et Géant Casino) de ne pas ouvrir de nouvelles surfaces commerciales mais plutôt d’y implanter une technopole de la santé, de l’artisanat. Les grandes surfaces l’ont bien compris et elles jouent le jeu ». Dans le Var, la Chambre a sollicité l’ensemble des maires pour leur proposer de signer une Charte de soutien à l’économie de proximité, en présence des entreprises artisanales, partenaires économiques et élus du territoire. « La ville d’Hyères a répondu favorablement et s’est engagée à adopter une politique affirmée en faveur des entreprises artisanales », se félicitait Roland Rolfo, président de la Délégation Var de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Le sport, une priorité pour les Campus Depuis plus de 15 ans, l’Union Nationale du Sport dans l’Apprentissage (UNSA) joue un rôle tout à fait déterminant pour le développement du Sport dans l’Apprentissage. Grâce à son dynamisme et à son engagement, de nombreux jeunes apprentis ont pu pratiquer une activité sportive et s’approprier les valeurs du sport qui sont si proches des valeurs communes aux entreprises à caractère artisanal. Portée par des valeurs communes autour de l’apprentissage, du sport et des actions citoyennes de prévention, l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat Provence-Alpes-Côte d’Azur (URMA PACA) est très attachée au bien-être de ses apprentis. TOURNOI QUALIFICATIF A TOULON Ainsi, un Tournoi national de foot à 7 des apprentis était organisé par l’Association nationale pour le développement du sport dans l’apprentissage (ANDSA) en partenariat avec MAAF Assurances, le CFA Régional-Campus de la Seyne-sur-Mer de l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat Provence-Alpes-Côte d’Azur (URMA PACA). Le tournoi qualificatif pour la région PACA s’est déroulé, à Toulon le 16 novembre dernier, au stade Léo Lagrange. L’annonce des résultats et la remise des récompenses se sont effectuées en présence des nombreux partenaires (Préfecture du Var, Conseil Départemental du Var, Toulon Provence Méditerranée, Fédération des Oeuvres Laïques du Var) et organisateurs de l’événement (MAAF, ANDSA, URMA PACA). Provence-Alpes-Côte d’Azur, quelques minutes avant de parapher le document officiel. Il ajoutait  : « L’engagement porte sur quatre priorités  : faciliter la promotion des savoir-faire artisanaux locaux auprès des consommateurs et diffuser le label. Consommez local, consommez artisanal pour la valorisation des produits locaux ; maintenir et renforcer l’activité artisanale sur le territoire de la commune ; permettre le renouvellement des entreprises artisanales en encourageant la reprise d’entreprise ; soutenir la politique volontariste de la Chambre de métiers et de l’artisanat au travers de son offre de services qui repose sur l’accompagnement et le suivi des porteurs de projets et des artisans installés qui souhaitent développer leur activité ». Gilles CARVOYEUR 13 EQUIPES EN LICE Aux côtés des Campus de l’URMA PACA, d’autres centres de formation d’apprentis de la région tenteront de se qualifier pour la finale qui se déroulera en 2018. 13 équipes sont en lice  : Campus de La Seyne-sur-Mer (URMA PACA), Campus du Beausset (URMA PACA), Campus des Arcs (URMA PACA), Campus de Saint-Maximin (URMA PACA), Campus d’Avignon (URMA PACA), CFA Nice Métropole (06), CFA Nice IFA (06), CFA Antibes BTP (06), CFA Cannes (06), CFA Toulon BTP (83), CFA Marseille BTP (13), CFA Aix BTP (13), CFA Aix Agglo (13). Parallèlement à la compétition sportive, la Fédération des Oeuvres Laïques du Var (FOL) s’est associée à l’événement en proposant quatre stands  : une animation sur la sécurité routière, une exposition sur le racisme, un stand « Ose tes idées » et le Labo des histoires avec Rohan Hossein. novembre décembre 2017 - #42



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :