La Gazette du Var n°42 1er déc 2017
La Gazette du Var n°42 1er déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 1er déc 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 47,8 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle vie de Jean-Pierre Savelli.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Actualités intech www.intech6tem.com info@intech6tem.com 411 04 9416 00 37 7 le 1. 110i1101111111 47 !  : ffleEu ? me l'agence de communication multi-média COMMUNICATION - CRÉATION ET RELOOKING SITE INTERNET - FACEBOOK - GOOGLE ADWORDS novembre décembre 2017 - #42 RÉSEAUX INFORMATIQUES D'ENTREPRISE  : CRÉATION, MAINTENANCE, FORMATION tVAR TOURISME Fermeture des aéroports de La Môle et du Castellet Françoise Dumont  : « Un coup dur à l’économie touristique du Var » ! Pour Marc Giraud, président du Conseil Départemental du Var  : « Le gouvernement devra assumer les conséquences de cette décision ». De son côté, sa collègue, Françoise Dumont, se battra avec énergie pour faire revenir le Gouvernement sur cette décision injuste et à l’inverse du bon sens. Ainsi, malgré les rencontres avec les membres du Gouvernement, les courriers, et les recours portés par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Premier Ministre Édouard Philippe a finalement pris la décision de fermer les points de passage frontaliers des aéroports de la Môle-Saint-Tropez et du Castellet. Avec une certaine colère, Françoise Dumont, 1ère vice-présidente du Conseil Départemental du Var (LR) et présidente de l’ADT Var Tourisme, s’indigne de la décision du Gouvernement  : « La fermeture des points de passages frontaliers des aéroports de la Môle-Saint-Tropez et du Castellet constitue un nouveau coup dur asséné par le Gouvernement à l’attractivité touristique des territoires de notre département. J’avais attiré l’attention des pouvoirs publics sur le caractère néfaste et totalement incohérent de la décision initiale prise en 2016, y compris en mettant en place une pétition en ligne. Au moment d’accueillir le Grand Prix de Formule 1 et alors que le tourisme haut de gamme résiste encore, pour contribuer avec force à la réalisation du chiffre d’affaires varois, pour notre vitalité économique et le maintien de nos emplois, c’est une décision qui est prise avec toute la méconnaissance des réalités de terrain et à l’inverse du bon sens ». UNE HONTE POUR LA POLITIQUE TOURISTIQUE FRANCAISE La présidente de Var Tourisme ajoute  : « Les professionnels du tourisme croulent non seulement sous les normes mais désormais le Gouvernement prend la décision de fait de dérouter une partie de leur clientèle vers d’autres points d’atterrissage. C’est tout simplement une honte pour la politique touristique française. En tant que Présidente de Var Tourisme et vice-présidente du conseil départemental du Var je ne manquerai pas d’interpeller à mon tour MM. Le Drian et Le Maire pour qu’ils reviennent sur cette décision ». Elle reprend  : « J’en profite pour constater le silence assourdissant des parlementaires LREM varois sur cette question qui constitue pourtant une atteinte directe et inconsidérée à notre modèle économique touristique départemental ». CETTE DECISION CONDAMNE LE VAR Marc Giraud, président du Conseil Départemental du Var, prévient  : « Le gouvernement devra assumer les conséquences de cette décision ». Il explique  : « L’État a décidé de fermer l’accès des aéroports de le Môle et du Castellet aux vols hors espace Schengen. Cette décision signifie l’arrêt En partenariat avec Var Tourisme de tout trafic en provenance et à destination de pays tels que le Royaume Unis ou la Russie. Cette décision condamne le développement économique de ces plates-formes aéroportuaires mais également celui de tout un territoire ». Il insiste, pronostiquant de graves conséquences économiques pour le département  : « Le Var se voit désormais privé de clientèles d’affaires et de loisirs qui font régulièrement escale dans notre département. Je regrette que le Premier Ministre Édouard Philippe n’ait pas pris en considération les arguments très légitimes portés par l’ensemble des élus varois. Je reste aux côtés des professionnels du tourisme pour défendre les intérêts des varois et je m’associe pleinement et avec vigueur aux propos de Renaud Muselier ». LE GOUVERNEMENT DOIT REVENIR SUR SA DECISION De son côté, Renaud Muselier, président de la Région, exige que le Gouvernement revienne sur sa décision. Ainsi, Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen, a dénoncé la décision de l’État de fermer l’accès de deux aéroports de la région aux vols en provenance de territoires extérieurs à l’espace Schengen. « Nous nous sommes battus avec Christian Estrosi, et l’ensemble des élus du Var, pendant de longs mois pour préserver les points de passage frontaliers pour ces deux aéroports stratégiques pour Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le Gouvernement n’a pas pris en considération nos arguments pourtant très légitimes. Je regrette fortement cette décision ». LE GOUVERNEMENT NE PEUT PAS PENALISER L’ECONOMIE DU VAR ! Il poursuit  : « Pour être attractif, un territoire doit être accessible. Une ouverture de l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez pour la seule période estivale est inadaptée. C’est toute l’année que cet aéroport accueille des vols d’affaires, et des touristes étrangers, et ce au bénéfice de l’ensemble de l’économie locale. Le Gouvernement revient même sur les ouvertures temporaires des passages frontaliers au Castellet autour du Grand Prix de F1 ». D’où les exigences fermes du président de Région  : « Je demande à nouveau au Gouvernement de revoir sa position. Je lance par ailleurs une pétition avec les élus concernés. Je propose également de prendre en charge les salaires des douaniers pendant les périodes d’ouverture. Il est impensable que le Gouvernement ne revienne pas sur sa décision, il ne peut pas ainsi pénaliser l’économie et l’emploi ». Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR
Vivez l’expérience à l’infini TOUS LES GOÛTS SONT DANS LA NATURE, CEUX DU VAR SONT À L’INFINI Visit Var est la marque destination de Var Tourisme L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modérationeige Nrt VAR TOURISME n LE DÉPARTEMENT VisitVar est la marque destination de Var Tourisme, l’Agence de Développement Touristique du Var sous l’égide du Conseil Départemental pour concevoir et mettre en œuvre la promotion touristique via l’observation de l’activité touristique, l’animation des acteurs, l’accompagnement et le marketing de produits touristiques. www.visitvar.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :