La Gazette du Var n°42 1er déc 2017
La Gazette du Var n°42 1er déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 1er déc 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 47,8 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle vie de Jean-Pierre Savelli.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Supplément Coordination Rurale Consommation Arrêté ministériel « Le NUTRI-SCORE est défavorable aux consommateurs ». Pourquoi NUTRI-SCORE va entraîner les consommateurs vers moins de transparence et de bon sens ? Mardi 31 octobre, les ministères de la Santé, de l’Économie et de l’Agriculture ont signé l’arrêté portant sur le NUTRI-SCORE, dispositif d’étiquetage nutritionnel pour les produits alimentaires. Un dispositif ambitieux et novateur devant permettre une meilleure compréhension des informations nutritionnelles pour le consommateur, et ce, en un clin d’œil. La démarche est louable mais la CR craint des dérives, tant elle connaît les motivations des industriels quand il s’agit d’informer les consommateurs. L’EAU, REMEDE MIRACLE POUR PASSER DANS LE VERT Basé sur un système de points négatifs et positifs permettant d’obtenir une note de A (vert) à E (rouge), le NUTRI-SCORE peut être facilement détourné de son objectif initial. Un exemple concret entre 3 jambons l’illustre parfaitement  : JAMBON 1 DE CHARCUTERIE ARTISANALE* JAMBON 2 DE MARQUE NATIONALE ET LABEL- LISE BIO** JAMBON 3 DE MARQUE DISCOUNT*** novembre décembre 2017 - #42 Ingrédients  : jambon frais de porc, sel, sucre, épices, conservateur  : nitrite de sodium, nitrate de potassium, ascorbate de sodium. Ingrédients  : Jambon frais de porc, sel, sucre, conservateur  : nitrite de sodium, antioxydant  : ascorbate de sodium. Ingrédients  : Jambon frais de porc 87%, eau, sirop de glucose, sel, arômes, antioxydant  : érythorbate de sodium, conservateur  : nitrite de sodium. Dans ce cas précis, le distributeur de produit Discount se contente d’ajouter de l’eau dans son jambon pour améliorer son NUTRI-SCORE. Il a également utilisé des additifs pour améliorer le goût (arômes et glucose) et l’aspect. Une pratique qui sera tout à fait acceptée, puisque les critères retenus dans l’évaluation sont uniquement nutritionnels, mais qui peut tromper le consommateur sur la qualité du produit. En effet, le jambon de porc de charcuterie artisanale, naturellement riche en gras, aura une note NUTRI-SCORE ne reflétant pas la qualité naturelle du produit. Le constat est le même lorsque l’on compare le NUTRI-SCORE d’un jus de pomme pressé 100% fruit (noté C) et une bouteille de Coca Cola Zéro (notée B). LA FAILLE DU NUTRI-SCORE Ici, le risque est que le regard du consommateur ne se pose que sur le NUTRI-SCORE et qu’il ne s’intéresse ni à l’origine du produit, ni à sa fabrication, ni aux ingrédients entrant dans sa composition. Le problème des produits bruts  : sucre, beurre, miel, huile d’olive, etc. Le NUTRI-SCORE a donc une faille de poids  : il est défavorable aux produits bruts ! Quel sera le comportement des consommateurs face aux mauvaises notes d’un bon nombre de produits bruts ? Que choisir entre un beurre traditionnel noté E et une matière grasse à tartiner à 20% de matière grasse notée D ? Que choisir entre un morceau de sucre dans son café et un édulcorant mieux noté ? Ce constat inquiète la Coordination Rurale. Ce dispositif novateur n’est-il pas en train de pousser les consommateurs vers l’achat de produits transformés – tellement transformés que le produit en est dénaturé – et bien notés au lieu de l’inciter à choisir des produits de qualité avec lesquels il pourra cuisiner lui-même ? TRANSPARENCE et TRACABILITE La CR réclame une transparence et une traçabilité totale des aliments. Ainsi, dans le cadre de l’atelier 8 des EGA, la Coordination Rurale propose aujourd’hui d’améliorer ce dispositif en y ajoutant d’autres paramètres  : les aspects sociaux, environnementaux et sanitaires. Ce dispositif amélioré s’appuierait sur 2 outils, avec notamment la mise en place de pictogrammes lisibles et visibles s’appuyant sur 3 paramètres fondamentaux. L’aspect social, prenant en compte une rémunération juste des différents intermédiaires, les conditions de travail, la proximité avec les producteurs, etc. L’aspect environnemental et sanitaire, prenant en compte, les méthodes de production utilisées, le ou les pays d’origine, etc. L’aspect nutritionnel qui s’appuierait sur la signalétique NUTRI-SCORE. Mise en place d’une banque de données (du type Open Food Facts) ultra complète permettant de connaître la traçabilité de l’exploitation au dernier transformateur. La base de données doit permettre de connaître les modifications et ajouts d’ingrédients au cours des différents intermédiaire. Chaque produit, via son code-barre ou un QR-code, pourrait ainsi être consulté dans cette base, afin que le consommateur puisse avoir un regard sur la totalité du produit. (*) https://marché-de-galatée.net/produit/jambon-blanc-2-tranches (**) https://fr.openfoodfacts.org/produit/3154230016496/le-bonparis-bio-4-tranches-fines-herta (***) https://fr.openfoodfacts.org/produit/3263859445119/jambon-de-paris-decouennedegraisse- Tornade à Hyères Patrick Brocard  : « Les dégâts sont très importants » ! Une tornade a touché la ville d’Hyères dans la nuit du 4 au 5 novembre. Pépiniériste sur 13,5 hectares avec 5 sites de production et à une vingtaine de salariés, Patrick Brocard, fait le point sur sa situation. Quels sont les dégâts occasionnés par la tornade ? Patrick Brocard. J’ai eu pas mal de dégâts. Notamment, un hangar avec des tôles en fibrociment où tout a bougé, l’ouvrant d’une serre et des vitres cassées, les tuiles du bureau, 3 clôtures cassées à cause des chutes d’arbres, des piquets pliés et des goutteurs cassés ou disparus, des arbres fruitiers cassés, des branches des arbres grimpants cassés, une serre en bois qui a bougé. A combien se chiffrent les dégâts ? PB. Je découvre des dégâts, petit à petit, et certaines conséquences se voient plus tard comme le dessèchement des arbres à cause du vent. Le plus compliqué et contraignant est la grande quantité de verre présente sur les mimosas et les arbres fruitiers. Malgré le travail des bénévoles qui sont venus nettoyer, je vais retrouver du verre pendant plusieurs mois. Mais je me dis qu’heureusement que cela a eu lieu la nuit et pas en journée car la tempête a été très puissante. J’ai retrouvé des tôles, des poteaux et de la ferraille éparpillés sur l’exploitation qui ne proviennent même pas de chez moi ! En pleine journée, les conséquences auraient pu être beaucoup plus dramatiques. Quelles sont les conséquences de ces pertes ? PB. Financières bien sûr, avec la remise en état de l’exploitation. Mais, c’est surtout le temps perdu à enlever tout le verre qui reste. Au niveau des assurances, de la MSA, vous avez eu des nouvelles ? PB. J’ai été très déçu des assurances et de la MSA ! J’ai le sentiment qu’on est là que pour payer. Mon assurance prend en charge certaines réparations comme les clôtures, le remplacement du goutte-à-goutte mais je suis toujours en attente de réponse pour d’autres réparations. J’ai demandé à la MSA une prise en charge des cotisations car je risque de mettre en congés la moitié de mon personnel. Je n’ai toujours pas eu de réponse de leur part. Comment voyez-vous la suite ? PB. J’attends de voir quelques mois ce qu’il va en être des aides qu’on pourrait avoir et j’envisagerais la suite. Mais si nous n’avons droit à rien, je vais très certainement arrêter car je suis seulement à 2 ans de la retraite. Peut-être que je vais reconvertir une partie de mon exploitation en une autre production et l’autre partie je vais tenter de la faire reprendre par quelqu’un d’autre ! AW,ie..f0eLer ge4po+ilkie‘
10écewdre Lei/Letele SAM 2 - Repas a bal du Téléthon 20H - SALLE YANN-PIAT 20 € BILLETS EN VENTE À L'OFFICE DE TOURSIME VEN.8 - Concert Gospel Noël 20H30 - EGLISE DE LA NATIVITE 13£ BILLETS EN VENTE À L'OFFICE DE TOURSIME SAM. 9 - Journée du Téléthon 10H/18H - SALLE YANN-PIAT MER.13 - Noël des aînés 12H - SALLE ODALYS VEN.15 - Nuitée des chorales 20H30 - EGLISE DE LA NATIVITE SAMEDI 23 Inauguration de la patinoire 18H - PARVIS DE LA MAIRIE GAUFRES ET CHOCOLATS CHAUDS OFFERTS MARDI 26 Départ du Père Noël 18H30 - PARVIS DE LA MAIRIE SPECTACLE SON a LUMIERES LA LONDE LES MAURES Rue Aristide-Perrin 04 94 00 48 40



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :