La Gazette du Var n°4 15 jun 2016
La Gazette du Var n°4 15 jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de 15 jun 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Lavandou au rythme des yachts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
2 Spécialiste de la transaction immobilière, de la gestion de copropriété et de la gérance locative, le Groupe Grech Immobilier est implanté au cœur de T.P.M. à Toulon, La Valette-du-Var, La Moins d’un an après la pose de la première pierre, plus de 150 personnes dont La Gazette du Var, ont participé à l’inauguration du terminal de La Seyne-sur-Mer. Cet outil est complémentaire des travaux de modernisation de la gare #4 - juin 2016 ACTUALITÉS Immobilier Bientôt le 54ème anniversaire pour Grech Immobilier Groupenftems-nceis « nul mec Londe-les-Maures et Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Depuis plus de 50 ans, l’agence développe une offre d’annonces de vente de maisons dans différentes gammes, et maritime qui viennent de débuter de l’autre côté de la rade et qui seront inaugurés au début de l’été 2016 pour permettre d’atteindre 500.000 passagers de croisière en 2017 et un million d’ici 2025 sur l’ensemble de la Rade. Ainsi, de nombreux chefs d’entreprise, partenaires, et commerçants implirépond à l’ensemble des projets  : achat en résidence principale ou secondaire. «C’est la première agence immobilière varoise. Elle fêtera son 54 ème anniversaire en juillet prochain», révèle Bernard Grech, qui dirige l’entreprise depuis 40 ans. Elle emploie 45 personnes dans le Var et 35 à Boulogne-Billancourt où Grech Immobilier compte une société-fille depuis 1991. «J’ai pris la suite de mon père et je travaille avec mes deux fils Pierre et Gérard qui perpétuent notre saga familiale. C’est la troisième génération toulonnaise démontrant, ainsi, notre attachement à notre terroir varois», explique Bernard Grech, peu de gens le savent car il affectionne le travail discret. «L’agence historique est située à Toulon. La reprise d’une agence à La Londe-les- Maures nous a permis de nous implanter dans l’est hyérois». qués dans la construction du nouveau terminal et dans l’accueil des touristes de croisière, ont visité le nouveau terminal de 600 m2 dédié au développement de l’activité croisière de par sa qualité d’accueil irréprochable. Jacques Bianchi a remercié les 6 entreprises varoises engagées dans cette réalisation  : STB, SPIE Batignolles, ABC Décoration, AIC Bâtiment, Salse construction et TNT PACA. Il s’est félicité du bon déroulement du chantier  : «Bravo pour cette réalisation conforme à nos attentes en termes opérationnels. Bravo pour le rendu esthétique. Bravo pour le respect des calendriers et des devis ! ». Depuis le début de l’année, les travaux ont été accomplis en parallèle d’un fonctionnement du terminal maintenu, sans nuire à la qualité d’accueil des croisiéristes. Avec cette réalisation (1,5 million d’ € ), la CCI entend doter le département d’un outil au service du développement économique et du rayonnement de la rade de Toulon et de tout le territoire varois. «Cet outil a été voulu en phase avec notre stratégie de développement», Dans le Var, Grech Immobilier compte 9 000 clients en syndics, 1 600 gérances et réalise autour de 200 ventes par an pour un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’ € HT. La société de Boulogne-Billancourt réalise un chiffre d’affaires équivalent. Pour nous, « L’agent immobilier doit être un véritable professionnel, compétent et loyal vis-à-vis de ses clients ». Nous recherchons l’excellence et la qualité de nos services au quotidien. Ce n’est pas toujours facile, mais on y arrive ! Notre chance, c’est notre insertion dans l’économie et la vie de nos secteurs de travail  : on connait notre marché et nos clients. Un conseil  : ne jamais acheter un bien sans l’avoir visité, conclut le PDG. Croisières - Jacques Bianchi, président de la CCI  : «Nous visons 1 million de passagers d’ici 2025» Gilles Carvoyeur a-t-il souligné, en ajoutant  : «la livraison de ce terminal est une étape déterminante du plan d’investissements que nous portons depuis 2 ans, et qui appellera dans les mois et années à venir d’autres réalisations, et ce de part et d’autre de la Rade». Marc Vuillemot, maire de La Seynesur-Mer, a rappelé que «la ville avait connu beaucoup de vicissitudes avant d’entamer une vraie renaissance de la rive sud de la rade». Il s’est félicité de ce projet «qui a associé de façon quasi parfaite un ensemble de partenaires. Je souhaite continuer à travailler avec l’ensemble des acteurs, dans l’intérêt du territoire, pour travailler intelligemment autour de projets structurants». Gilles Carvoyeur En présence de  : Jacques Verdino, vice-président de la CCI (commission maritime), Jérôme Giraud, Directeur des Ports de la Rade de Toulon, Jérôme Navarro, maire-adjoint de Toulon, président de la REDIF.
Double événement pour l’Association Varoise d’Accueil Familial (AVAF) qui fêtait ses 40 ans et l’inauguration de la Maison relais du Mourillon. Au coeur de Toulon, l’ancien foyer Sainte Rita a été entièrement réhabilité et surélevé pour accueillir 30 à 35 personnes dans 25 logements de type T1 et T2. La maison relais accueille des hommes, des femmes et des couples avec ou sans enfants ayant connu une prise en charge institutionnelle, parfois lourde, fragilisés par un parcours de vie fait de ruptures, d’errance et restant encore vulnérables. Aucun critère d’âge n’est exigé, une attention particulière est cependant portée sur les publics vieillissants dans l’attente d’une entrée en structure spécialisée. «L’objectif est de permettre à ce public fragile à faible niveau de ressources d’accéder à un lieu de vie, de façon durable dans un cadre semi-collectif ACTUALITÉS 3 Robert Cavanna, président de THM  : «Un cadre ouvert sur la citoyenneté» valorisant l’intégration dans l’environnement social», détaille Sabri Hany, sous-préfet du Var. La gestion de la résidence sociale est assurée par l’association AVAF, après des travaux de démolition et de reconstruction du bâtiment existant, réalisés par Toulon Habitat Méditerranée. Pour Michel Grégoire, président de l’AVAF  : «Cet ancien foyer Sainte Rita servait d’accueil il y a 27 ans. En 2010, l’AVAF a sollicité THM pour envisager la transformation de l’immeuble foyer en maison relais. Je tiens à remercier la Fondation Abbé Pierre qui a concouru à l’équilibre de l’opération pour l’investissement et l’équipement mobilier. Mais, le financement de l’animation sociale et l’accompagnement de nos résidents nous manquent encore. Nous en profitons pour fêter les 40 ans de l’AVAF, née le 30 octobre 1975, à l’initiative des membres du bureau de la délégation départementale du Secours Catholique du Var. A sa création, le seul objectif de l’association était l’accueil. Depuis, elle a élargi ses compétences à l’hébergement, l’insertion et la réinsertion de la population qui se trouve en grande difficulté sociale. Depuis 2015, les élus réfléchissaient à un plan facilitant les déplacements et stationnement dans le centre-ville de Cogolin. «Les possibilités d’extension restent limitées et la reconquête de la voirie et des espaces publics existants représente un enjeu fort», explique-t-on à la mairie. Dans le cadre du Plan Local de Circulation et de Stationnement, les conclusions du bureau d’études EGIS ont été présentées lors d’une réunion publique à la Bastide Pisan. «Le diagnostic a mis en exergue les dysfonctionnements en matière de circulation, les points noirs à traiter afin d’améliorer le trafic routier en centreville et les moyens à mettre en œuvre pour répondre à la problématique de stationnement, afin de limiter les véhicules ventouses et permettre une meilleure rotation des véhicules», ajoute la municipalité. «Nous avons retenu des change- Mt Son budget est de 7 M  € (160 agents). La direction générale est assurée par François Maturin. Enfin, l’AVAF accompagne 1000 adultes et enfants et reloge 200 personnes par an». Robert Cavanna, président de Toulon Habitat Méditerranée, ajoutait  : «L’AVAF, notre partenaire et gestionnaire, nous a sollicité en 2010 pour ouvrir une pension de famille de 25 logements qui comporte un lieu de vie et un cadre semi collectif convivial. Il s’agit de 1000 m2 de surface habitable dont le coût est de 2 M  € , financé à 65% par un emprunt contracté par THM et complété par l’Etat, TPM, la Région, le Conseil Départemental et la Fondation Abbé Pierre. Ce cadre, sécurisant et ouvert sur la citoyenneté, est propice à une reconstruction des liens sociaux de ses résidents, gage d’une future ouverture réussie sur l’extérieur». De son côté, Jackie Matheron, présidente de l’AVAL, a conclu  : «Cette mobilisation a été utile car nous avons besoin de logements de ce type». Cogolin Un plan de circulation et de stationnement pour le centre-ville André Goffin ments du sens de circulation de quelques rues, une gestion optimisée des carrefours (Carnot/Clémenceau/De Gaulle, Pisan/Beausoleil/Marceau, Clémenceau/Mûriers/Coulet et Carnot/Michelet), le jalonnement des parkings, la règlementation et la tarification du stationnement, la mise en double sens de l’ensemble de l’avenue Sigismond Coulet afin de créer un itinéraire alternatif pour les véhicules souhaitant éviter la traversée du centre-ville», concluent les élus. juin 2016 - #4



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :