La Gazette du Var n°39 15 oct 2017
La Gazette du Var n°39 15 oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de 15 oct 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : Philippe Leonelli à propos de Cavalaire, une ville qui bouge.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Actualités octobre 2017 - #39 Nouvelle identité visuelle Françoise Dumont  : « Installer le territoire varois comme un acteur incontournable » Avec 9 millions de touristes, 66,7 millions de nuitées, 34% des nuitées de la région et 3,4 milliards de consommation touristique annuelle, le Var détient la « pole position » en matière touristique dans notre région. VISITVAR Provence - Côte d'Azur Aussi, la nouvelle identité visuelle de VisitVar a pour objectif de traduire la dynamique et l’orientation stratégique, résolument tournées vers le digital et l’importance d’une communication au-delà des frontières utilisant tous les types de supports de la communication moderne. Ainsi, sous la direction de Martine Felio et de Tink Denis, Var Tourisme a établi un cahier des charges très précis et engagé un appel d’offres auprès de sociétés spécialisées. L’agence qui a le mieux compris l’ensemble des problématiques et des objectifs est l’agence Welko, dirigée par Pierre Guerif. Bien plus qu’une simple évolution graphique, cette nouvelle identité visuelle s’inscrit dans un dessein plus vaste  : celui d’installer le territoire varois comme un acteur incontournable et hautement compétitif aussi bien concernant la représentation institutionnelle à travers l’Agence de Développement Touristique (ADT) que dans les secteurs touristiques et économiques. DES PAYSAGES A COUPER LE SOUFFLE Pour Marc Giraud, président du Conseil Départemental,  : « Le Var avait besoin de travailler son identité visuelle. Le Var, c’est un peu de Provence, un peu de Côte d’Azur. Mais, c’est surtout la première destination tourisme après Paris, représentant 34% des nuitées de la région. Le Var offre des paysages à couper le souffle avec quelques merveilles comme les îles d’Or ou le Verdon ! Mais, le tourisme, c’est aussi un moteur du dynamisme économique qui favorise la rencontre entre le Nord et le Sud ». Il faut dire que le Var dispose d’une politique événementielle ambitieuse qui bénéficie tout autant aux touristes qu’aux varois. Avec de grands événements  : Grand Prix de France au Castellet en 2018, rade de Toulon, Voiles de Saint-Tropez, des sportifs du monde entier viennent exercer leur passion dans le Var. « Tout cela renforce l’attractivité du Var, toute l’année. Le tourisme fait partie de l’ADN varois. Il me paraît essentiel que l’ADT conforte son rôle en tant qu’animateur stratégique », constate, avec fierté, Marc Giraud. PARTAGE DE COMPETENCES De son côté, François de Canson, maire de La Londeles-Maures, conseiller régional PACA qui représentait le président Renaud Muselier, a lancé au président Giraud  : « Quel bonheur, président, de vous entendre parler de notre Var, votre Var. Le Var a la chance de bénéficier de l’image, des valeurs et du rayonnement de deux marques mondiales, Provence et Côte d’Azur, auxquelles s’ajoutent des villes de grande notoriété sur lesquelles il peut appuyer sa stratégie de développement touristique international ». En effet, c’est une stratégie que la Région a largement anticipé à l’occasion de l’élaboration d’un Schéma Régional de Développement Touristique. L’élu régional a ajouté  : « Dans un contexte de partage de la compétence tourisme, suite à l’adoption de la NOTRE, la Région a choisi d’associer l’ensemble des acteurs du tourisme de Provence-Alpes-Côte d’Azur à cette démarche dans laquelle les conseils départementaux et leurs Agences de développement touristique ont été entendus sur leurs visions et leurs attentes vis-à-vis du SRDT puis associés ». Ainsi, depuis l’adoption du Plan de croissance de l’économie touristique, une dynamique est engagée avec les ADT et les services Tourisme des Départements, afin de les associer dans la mise en œuvre de ce plan. DEMARCHE AMBITIEUSE François de Canson l’a assuré  : « La relation avec la En partenariat avec Var Tourisme Région a toujours été satisfaisante. Elle est aujourd’hui exceptionnelle. L’ADT constitue un relais territorial important pour la Région et s’implique particulièrement sur le déploiement d’Apidae dans le Var et le co-pilotage avec la Région d’une démarche commune à l’échelle régionale sur la gestion de la relation client (GRC), la contribution à l’élaboration et à la mise en œuvre des futurs contrats de marques Côte d’Azur France et Provence et des plans d’actions correspondants ». Enfin, il a conclu  : « Je me réjouis d’être associé au lancement de la nouvelle identité de Var Tourisme qui s’inscrit, à n’en pas douter, dans la démarche ambitieuse de la nouvelle stratégie régionale de marketing touristique ». Lui succédant à la tribune, Françoise Dumont a notamment déclaré  : « Aujourd’hui, marque un moment important dans la politique de modernisation et de transformation de notre Agence de Développement Touristique du Var. Modernisation, parce que comme toute organisation il faut parfois des impulsions, internes et externes, pour passer un palier, pour regarder plus loin, et pour regarder ensemble dans la même direction parce que c’est le mieux pour notre Tourisme. Cette histoire d’amour entre le Var et le Tourisme, elle sonne juste lorsqu’on regarde les résultats, des résultats dont nous pouvons tous ici être fiers, chacune et chacun à sa place. Fiers, en effet, parce que dans un monde de plus en plus incertain, dans une période marquée par la menace terroriste avec les conséquences directes que nous connaissons sur le secteur touristique, dans un monde où la concurrence se développe partout et sans cesse, dans un monde où le temps de parcours se réduisent, où les décisions se prennent tard, où leurs modalités ont évolués de façon radicale avec la part prépondérante du tout digital ou presque, le Var tient son rang, le Var est toujours en tête, le Var caracole en pôle, le Var est une locomotive pour notre région » ! TO1.1.11111.1E LE DÉPARTEMENT ACE...1:1F.Lwrodinr UNE EQUIPE REMARQUABLE En effet, depuis de nombreuses années, Var Tourisme s’est concentré sur sa dimension conseil et accompagnement, au gré de l’évolution constante des textes et des transferts de compétences. La présidente de Var Tourisme a ajouté  : « Depuis que j’ai pris la Présidence de Var Tourisme, j’ai pu travailler au contact d’une équipe remarquable, qui a tenu bon malgré un certain nombre de contraintes et donc une nécessité de réorganisation y compris sur le plan humain. Aussi permettez-moi, de vous demander de les applaudir pour leur dévouement et leur expertise et donc compte tenu de certaines circonstances, également, pour leur abnégation et leur engagement à vos côtés. Cet engagement, c’est aussi celui qui consiste à appuyer des dossiers cruciaux  : comme celui de nos aéroports varois dont les points de passage frontaliers ont été fermés en dépit de toute considération d’ordre économique, comme celui du décret plages qui menace notre économie du sable ». DANS LE VAR, TOUT EST TOURISME Dans le Var tout est tourisme. Cette dimension politique est assumée par le Conseil départemental et Var Tourisme est une courroie de transmission, parfois une caisse de résonance. Poussant plus loin son diagnostic, Françoise Dumont l’assure  : « Le monde accélère. Le monde va vite et de plus en plus vite, et nous devions alors marquer un nouvel élan dans la perception de notre identité. Nous ne sommes pas coincés entre la Côte d’Azur et la Provence mais, ils profitent de notre influence bénéfique tout comme nous profitons aussi de la leur. Pour autant, nous avions besoin de prendre une direction qui nous soit propre, qui assume notre stratégie de communication rénovée et absolument tournée vers l’avant-gardisme digital. Nous avons pris le virage du digital depuis fin 2016. D’aucuns diront que nous aurons pris notre temps, mais nous avons une fonction d’analyse en profondeur et nous avons pris le temps surtout de l’observation. Nous avions besoin de rénover notre communication et de nous adapter, par anticipation, aux besoins de nos visiteurs et surtout de nos professionnels, tout en nous inscrivant dans la politique touristique de la Région, et en respectant et en valorisant même les contrats de destination que beaucoup d’entre vous ont passé avec les entités Côte d’Azur et Provence ». Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR Les personnalités présentes  : Outre les personnalités déjà citées, nous avons notamment remarqué la présence de Philippe Vitel, vice-président de la région PACA, Jacques Bianchi, président de la CCI du Var, Jean-Pierre Ghiribelli, président de l»UMIH Var et PACA, Alain Baccino, président de la Chambre d’Agriculture du Var, Valérie Rialland, conseillère départementale, maire-adjointe du Pradet, Thierry Albertini, maire-adjoint de La Valette du Var et Valérie Mondone, maire-adjointe de Toulon.
tiU FARON, :,-, - i , ; ...r. 4. 1 1...,% 4, " PARCOURS TONIQUE 9.z tuu 3,72eA. de d Wel Fiéchee VePan k weeilr:Le animation ARO'TEMPS FORTS du FARON 2017 SAMEDI 28 ET DIMANCHE 29 OCTOBRE'14or Ir'11LLOWEriv v*e Au Faron ete en partenariat avec le téléphérique du Faron Décoration des gares, des cabiniers et Des cabines, distribution de bonbons... Ambiance sonore effrayante... 1-10'&e Dee 1144 Régie d'exploitation et de développement des installations touristiques du mont Faron Tél. : 04 94 92 68 25 Toulon 13 Marche et santé Plus de 300 participants à la marche nordique du Faron Chaque année, le mont Faron est le rendez-vous des amateurs de marche nordique. Ils viennent de tout le département et parfois même de plus loin, pour se confronter aux sentiers caillouteux de la célèbre colline toulonnaise. À la manœuvre, le club Toulon Marche Nordique (avec Denis et Cathy et la trentaine de bénévoles) qui organise ce rendez-vous annuel et incontournable pour les marcheurs. À l’heure des récompenses, Jérôme Navarro, maire-adjoint de la ville de Toulon et président du Téléphérique, a souligné  : « c’est une épreuve sans chronomètre ni classement. Les participants ne viennent que pour profiter, ensemble, d’un agréable moment de convivialité. C’est une épreuve pour laquelle on se confronte à soimême. Par pur plaisir ». TEMOIGNAGES UNANIMES Ainsi, André qui commentait son parcours, sitôt passé la ligne d’arrivée  : « J’ai pris mon pied. Un grand merci à Denis et à Cathy ainsi qu’à tous les bénévoles pour l’excellence de l’organisation. Le circuit était bien fléché. Rien à dire. C’est peut être du côté de mes jambes qu’il y a à redire » ! Ainsi encore, Marie-Claude qui participait à la marche nordique du Faron pour la première fois  : « Tout était parfait ! J’ai eu un petit coup de fatigue pendant la course. Mais qu’importe ! Sur le parcours, on rencontre plein de gens sympathiques. Et, en plus, on a tous profité du beau temps ». Enfin, Alain a remercié les organisateurs pour la perfection de la course  : « Seul petit bémol, merci d’enlever les cailloux parce qu’il y en a vraiment beaucoup sur le circuit » ! Rendez-vous à Janas, le 25 novembre prochain ! Photos Gilles CARVOYEUR Tapeekiefue ut" ria FARON Retrouvez toutes ces informations sur notre site vonfw.telepherique-faronlrm. Ou sur Facebook Téléphérique de Toulon 83 Ei z a É a octobre 2017 - #39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :