La Gazette du Var n°38 1er oct 2017
La Gazette du Var n°38 1er oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de 1er oct 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : Gil Bernadisur le Lavandou, une commune à taille humaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 La Garde octobre 2017 - #38 FIÉ TRE e ; ROCHE ! ile ; 5m.'Mill'elle:eV/AM Saison culturelle au Théâtre du Rocher Jean-Claude Charlois  : « De très grandes ambitions culturelles » Pour la saison culturelle à venir, la nouvelle directrice du service culturel (et son équipe) a préparé un festin de culture et d’animations. Des étonnements heureux, des rencontres inoubliables, des surprises artistiques, voici ce que propose le Théâtre-Cinéma du Rocher, scène de proximité, intime et de qualité. Pour Jean-Claude Charlois, le maire,  : « À La Garde, nous avons de très grandes ambitions culturelles comme le démontre la nouvelle grande salle de spectacle qui donnera une envergure supplémentaire à notre programmation culturelle. Une grande salle qui pourra accueillir des pièces plus ambitieuses ». Le maire a reconnu le travail mené par l’équipe municipale depuis 16 ans. « C’est vrai que nous avons mené de beaux projets au profit de la culture du théâtre et du cinéma. Je suis très fier de toutes ces réalisations ». De son côté, Jean-Louis Masson, député de La Garde, a présenté la nouvelle directrice du service culturel. « Le relais s’est passé dans la continuité. Aujourd’hui encore, l’ancienne et la nouvelle directrice procèdent à des échanges de compétences ». Enfin, Philippe Granarolo, philosophe et adjoint au maire en charge de la culture, a rappelé l’attachement de la ville à la culture. « Bientôt, nous allons profiter de nouveaux mètres carrés destinés à la culture, en cœur de ville. Des projets soutenus par Jean-Louis Masson pendant 16 ans. La présentation de la saison du Théâtre du Rocher est un moment fort de notre vie culturelle. Nous avons une saison remarquablement équilibrée avec des concerts, des spectacles « jeune public » et du théâtre. Sans oublier le concert de Noël avec les Stentors ». Gilles Carvoyeur Rencontre-auteur Philippe Granarolo  : « C’est la certitude qui rend fou » Philppe Granarolo, philosophe, a publié « Le manifeste des esprits libres », un ouvrage qui a pour ambition de prendre un peu de hauteur par rapport aux attentats et à l’extrémisme religieux. En effet, selon le philosophe, après chaque attentat tourne en boucle dans les médias la même ritournelle  : « Le système médiatique est fait de scoops. Ils aiment parler Ce que propose le Théâtre du Rocher cette saison  : « Les Fouteurs de Joie », avec leur nouveau spectacle, vous entraînent dans un tourbillon musical joyeux et drôle. Mercredi 4 octobre. La jeune compagnie varoise « Si tu m’apprivoises » avec trois rendez-vous décalés aux allures de cabaret pop entre chant, danse et moment de théâtre. Les Aristochattes. Mardi 10 octobre. Corpus Christine (s) les 16 et 17 janvier 2018, une conférence-fiction-lecture-mise en espace radiophonique. Mardi 15 mai à l’auditorium. Joulik qui fait souffler un vent de fraîcheur sur les musiques du monde. Vendredi 24 novembre. Ovide avec Métamorphoses, la création de la compagnie en résidence au Théâtre du Rocher, Le Cabinet de Curiosités. Du 12 au 17 décembre. Les quatre voix d’opéra puissantes et chaleureuses Des Stentors qui chantent Noël, mardi 19 décembre à l’église de la Nativité, pendant les Hivernales. Le Chien, pièce d’Eric Emmanuel Schmitt. des trains qui n’arrivent pas à l’heure. C’est une vision faussée de la réalité. Nos sociétés seraient condamnées par le retour du religieux. Cette rengaine tend à nous faire oublier que Dieu a disparu de l’horizon de la plupart d’entre nous. Elle gomme l’émancipation de l’esprit qui marque notre tradition depuis plus de deux millénaires (Grèce antique, Renaissance, philosophie des lumières, loi de 1905). N’est-ce pas parce que nous oublions de nous ressourcer à cette tradition que nous perdons confiance ? Les citoyens sans religion ne sont-ils pas les seuls remparts contre les intégrismes dont l’islamisme n’est que la face la plus grimaçante. C’est le point de vue du philosophe, qui prend un peu de la hauteur et qui relativise les choses. Pourtant, ce n’est la première fois dans l’histoire que la religion tue en masse. Souvenons-nous de la Saint Barthélémy. On a rien trouvé de mieux que la religion pour détester les autres car c’est la certitude qui rend fou » ? Agrégé de l’Université et Docteur d’État ès- Lettres, Philippe Granarolo se consacre à l’écriture, anime des cafés philosophiques, intervient dans les Universités du Temps Libre de l’agglomération toulonnaise. LA PHILOSOPHIE POUR COMPRENDRE LE TERRORISME Philippe Granarolo prévient « Mon livre, « Le manifeste des esprits libres », s’adresse à un large Mardi 13 février. Le tour de valse où la réalité des goulags explose en musique. Mardi 20 février. Gasandji, artiste congolaise à la voix d’or, à l’énergie communicative et au charisme irrésistible. Vendredi 16 mars. Bella, un spectacle jeune public qui aborde le passage de l’enfance à l’adolescence. À partir de 6 ans. Mercredi 4 avril à 16h. Billetterie  : Service culturel au 04.94.08.99.34. public. Mon point de vue de philosophe se focalise dans cet essai sur la compréhension de notre monde. Par exemple, je pense qu’il faut éviter d’être obsédé par l’islamisme et par le terrorisme, et se souvenir que toute religion a connu des phases extrémistes. J’avais très envie de faire de la philosophie un outil de compréhension du terrorisme ». Sur ce sujet, Hubert Védrine, l’ancien ministre des Affaires Étrangères de François Mitterrand, a eu des mots justes  : « Le fait qu’on se soit convaincus que le terrorisme était la menace principale a fait beaucoup de mal à nos sociétés ». Le philosophe varois ajoute  : « Je conçois l’émotion et l’horreur, que nous sommes en guerre. Mais franchement, nous avons plus de risques de mourir sur l’autoroute que dans un attentat ! La parade par rapport à tout cela, c’est de garder confiance dans notre civilisation qui a toujours su prendre du recul par rapport à la religion. C’est que qu’on appelle la liberté d’esprit, l’esprit critique. Je raisonne en temps long, à l’échelle des siècles et des millénaires, cette liberté d’esprit appartient à l’humanité entière ». Gilles Carvoyeur Les conférences et interventions peuvent être retrouvées sur www.granarolo.fr.
Prix COMPÉTITIF/I [71 FIOUL 83"1. r e 3X SANS FRAIS 3 - Iir SANS } JILFRAIS 6 Jours sur 7 Facilité de paiement Livraison créneau 2H 04 94 35 10 35 Fiouls chauffage Granulés de bois www.fioul83.fr mi Par chèques* www.delta-crea.com - * Contactez Fioul 83 pour les modalités de paiement.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :