La Gazette du Var n°36 1er sep 2017
La Gazette du Var n°36 1er sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de 1er sep 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 53,8 Mo

  • Dans ce numéro : la grande plaisance est en péril.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 La Londe-les-Maures septembre 2017 - #36 Clap de fin pour les apéros jazz Rendez-vous en juillet 2018 ! Vous avez aimé les apéros jazz organisés tous les jeudis soirs de l’été par la Cave des Vignerons Londais. Vous adorerez les rendez-vous de l’été 2018 ! Car, dès maintenant, Eric Dusfourd, le directeur de la Cave des Vignerons Londais, dévoile la couleur  : la formule va évoluer et, pour l’été 2018, de nombreuses surprises attendent les estivants et les amateurs de rosé ! La formule, créée en 2016 et reprise en 2017, a connu un succès phénoménal puisque les 7 dates de juillet et août ont rassemblé entre 2 000 à 3 000 participants ! Un record ! « Nous sommes particulièrement satisfaits de la fréquentation de ce été. Les apéros jazz se sont déroulés dans une ambiance conviviale. C’était très sympathique ! Tout le monde, adultes et enfants, a pu trouver son bonheur. De plus, ces rendez-vous de l’été ont permis de faire connaître nos partenaires qui proposaient des produits du terroir, notamment les huîtres de Tamaris. Nous sommes satisfaits du partenariat avec Jazz à La Londe. Un partenariat qui a, également, été noué avec certains domaines, comme le Domaine de Figuière et le Château Léoube », conclut Eric Dusfourd. Photos Gilles Carvoyeur
mue MEDAILLE D'OR 2016 VILLE SPORTIVE PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR La Londe-les-Maures 25 Berges du Pansard Succès pour l’opération de revégétalisation lancée avec le Rotary En mai 2016, la ville de La Londe-les-Maures a lancé, avec l’appui financier du Rotary (district 1730), une opération pilote de révégétalisation des berges du Pansard visant à la sécurisation des cours d’eau. Un peu plus d’un an après, en présence de François de Canson, une délégation d’une dizaine de membres du Rotary est venue, fin août, vérifier les résultats de cette expérimentation. « Réalisés, avec l’accord des services de l’État, par l’entreprise Guyomard et l’association des Casques Verts, il s’agissait de mettre en œuvre une technique inédite de revégétalisation sous filet géotextile, sur la berge Est, entre le pont Ducourneau et le pont Blanc », explique François de Canson. Le maire ajoute  : « Le but était de protéger les berges de la rivière en y plantant, par le biais d’un ensemencement hydraulique, une végétation adaptée dont les racines, profondes et nombreuses, avaient pour vocation de mieux retenir les talus en cas de montée des eaux ». Sur place, plus de 16 mois après, les élus et les représentants du Rotary ont constaté la pérennité de ce projet pilote, joliment baptisé à l’époque « Au fil de l’eau ». Pour l’ensemble des participants, il a fonctionné au-delà des espérances  : « Le filet géo-textile, tissé avec des fibres de coco, a bien joué son rôle » assure, la responsable du Rotary. Elle ajoute  : « Il a bien retenu les graines plantées et le résultat laisse, aujourd’hui, apparaître une végétation adapté permettant de consolider la berge ». Une réussite qui s’inscrit dans une volonté municipale de trouver, sans cesse, des solutions pour faire face aux crues potentielles  : « Nous sommes ravis que cette expérimentation porte ses fruits. Elle s’ajoute aux travaux d’enrochements déjà réalisés pour conforter les rives de nos cours d’eau et à ceux, très lourds, que nous envisageons de lancer, au cours d’un plan pluriannuel, pour sécuriser au maximum notre commune », insiste François de Canson. Ces projets seront présentés, le mercredi 13 septembre, au cours d’une réunion publique (à 18h, à la salle YannPiat). Elle ouvrira la phase de concertation jusqu’au 20 octobre, sur le projet d’aménagement visant à lutter contre les crues et les inondations. Distinction La Londe reçoit le label Ville Sportive 2017 Le 21 août à l’occasion de l’étape du FFF Tour 2017 sur la plage de Miramar, la ville a reçu le label ville sportive 2017. Une distinction décernée par le Comité Régional Olympique et Sportif de la Côte d’Azur. Cette labellisation, de niveau Or, est une reconnaissance du mouvement Olympique et sportif régional, pour l’ensemble des efforts réalisés par la commune dans le domaine de la pratique sportive, tant au niveau des enfants que des adultes et des seniors. « Nous comptons plus de 35 clubs sportifs », Du foot à la musculation, du tennis au rugby en passant par le basket ou la voile, La Londe est une ville qui aime et vit le sport au quotidien », rappelle François de Canson, en recevant le prix. UN BUDGET ANNUEL DE 1,5M d’ € Concrètement, au cours de ces dernières années, La Londe a dégagé un budget dédié au sport d’en moyenne 1,5M d’ € par an. Cela comprend le soutient aux clubs, la mise à disposition et l’entretien des infrastructures de haut niveau et l’organisation des manifestations sportives. L’investissement est constant comme en témoignent la récente rénovation du Stade Vitria, la prochaine livraison du gymnase ou la réfection cet été de la pelouse synthétique du Stade Guillaumont. La Ville, qui accueille régulièrement des sportifs de haut niveau comme des équipes cyclistes en préparation ou au printemps dernier, l’équipe de France Olympique des prochains jeux d’hiver de 2018, met également un point d’honneur à développer la pratique du sport pour tous  : « Les scolaires bénéficient du savoir-faire de nos éducateurs sportifs. Le service Sports et Loisirs assure des sessions variées (sports collectif, voile, golf...) sur le temps scolaire, organise le cross des écoles en mai et des séjours et des stages sportifs en été et lors des petites vacances. Sans oublier l’école municipale des sports qui sera de retour le mercredi matin à la rentrée. Nos seniors sont eux aussi concernés avec les tournois de pétanque ou les activités adaptées au sein du Pass’Sports Seniors ». DE NOMBREUSES DISTINCTIONS Cette distinction, qui rejaillit positivement sur l’ensemble du monde sportif local, qui aime à se retrouver chaque année en décembre lors de la soirée des champions, s’ajoute aux différents labels obtenus par la ville ces dernières années, comme les trois fleurs au Concours des Villes et Villages Fleuris, les différents Marianne d’or, le label Bien Vieillir, le Pavillon Bleus ou encore le label Ville Internet. L’ensemble de ces efforts démontrent, si besoin était que le développement harmonieux du cadre de vie est ici une réussite et qu’il fait bon vivre à La Londe ! Photos Jean-Marie Massimo septembre 2017 - #36



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :