La Gazette du Var n°34 1er aoû 2017
La Gazette du Var n°34 1er aoû 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de 1er aoû 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 56,8 Mo

  • Dans ce numéro : succès de la 3e édition du jazz zen et convivial à la Farlède.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 La Garde Parc National de Port-Cros Jean-Louis Masson  : « L’engagement sans faille de la commune pour l’environnement » Mi-juillet, Marc Duncombe, directeur du Parc national de Port-Cros, a remis à la ville de La Garde la plaque symbolisant son adhésion au périmètre de la Charte du Parc national de Port-Cros. En présence de Valérie Rialland, conseillère départementale et d’Isabelle Montfort, présidente du Parc. Pour Jean-Louis Masson, maire de La Garde, « c’est une façon de saluer l’engagement sans faille de la commune en faveur de la protection et la préservation de l’environnement. Cette intégration est un événement majeur et démontre la pérennité de la place de la nature en zone urbaine. Nous savons que l’écologie produit des interactions entre la mer et la terre, entre l’homme et la nature ». De son côté, Isabelle Montfort, présidente du Parc, a rappelé cette déclaration de Jean-Louis Masson  : « Le label et la plaque qui le symbolise est la plus belle des choses qui soit arrivée à La Garde depuis 50 ans » ! Elle a repris  : « Nous sommes conscients qu’il va falloir faire mieux en termes de développement économique. On aime ces paysages et nous devons tout faire pour que nos enfants et nos petits-enfants puissent en profiter ». août 2017 - #34 Garde 44 le 41."1. tète de la 4 4 lev tg/tRinilOn LA CHARTE DU PARC NATIONAL DE PORT-CROS Le Parc national de Port-Cros (PNPC) et son aire d’adhésion s’articule autour de deux cœurs (l’île de Port-Cros et les espaces naturels de l’île de Porquerolles), ainsi qu’une bande maritime de 600 mètres autour de ces îles et l’aire d’adhésion à la Charte (et une aire maritime adjacente) avec les communes de La Garde, Le Pradet, Hyèresles-Palmiers, La Croix-Valmer et Ramatuelle. Exposition de véhicules d'é o ue au jardin Veyret Commémorations Feu d'artifice bal DJ... Infos 04 94 08 997811 wvvvvville-lagardafr > 91145 - Jardin Veyret - stationnement de véhicules militaires et civils d'époque >10h50 Jardin Veyret Départ de 6 convois de véhicules militaires d'époque pour les différents dépôts de gerbes. convoi  : 11h Gare de la Pauline -11 h15 Castelles ta (interseCion chemin de Rabasson et voie terrée). -11 h 30 rue du Avenue Capitaine du BIMP Del Sol - 111115 rue Albert Peult convoi  : 1111 - 11h30 rue du Sergent-chef LESCONMEC. 3` convoi 1111 801.1ieVeCi Enseigne de Vaisseau Pont 4. convoi 11h Stèle du Capitaine Dreyfus'11h15 rue du Capitaine Perraud. 11h30 convoi stèle 11h de stèle la Mauranne du Thouars. s) 5 (parking de la 10* (Ai Thouar 11h30 angle de la rue Le Goffic et 1. DFL  : 11h, stèle Tsareff (vieux chemin d'Hyères - Chemin de La Fous. >111145 f Stèle de la 1'DEIément de tous les convois pour la ai c Massent:d (départ d'un bus du 1ardin Velte% à 11 h 15, puis départ H530 pour la PROGROMITICe. 23 août >12h- Jardin Veyret Exposition de véhicules militaires et civils d'époque > 1h Visite aux résidents des l'hôpital Clemenceau maisons ce retraite et de > 18/1 30 - Rendez-vous la plaque commémorative Ancien parvis Hôtel de Ville > 18h45 Départ du défilé de l'Hôtel de Ville pour le Monument aux Morts avec les véhicules d'époque > 19h De 350 habitants permanents dénombrés sur les îles cœurs du Parc national, il compte à présent près de 99 000 habitants (dont 26 000 Gardéens) ! Ainsi, le Parc national de Port-Cros et les villes signataires ont décidé de travailler en échangeant sur de bonnes pratiques (ateliers avec les communes ayant déjà menées des actions et celles souhaitant les mener). D’une durée de validité de 15 ans (janvier 2017 - décembre 2032), cette Charte définit des orientations de protection, de mise en valeur et de développement durable. C’est un outil de gestion et d’animation du territoire qui permet un développement local et une valorisation du patrimoine naturel, culturel et paysager. Avec la signature de la Charte du PNPC, la ville de La Garde a témoigné de sa volonté de se mobiliser aux côtés du Parc national. Des engagements communs ont été définis pour un développement exemplaire, équilibré et respectueux des ressources et de l’identité de notre territoire. Et, Jean Louis Masson a promis d’assister à tous les conseils d’administration, malgré son agenda chargé de parlementaire. Gilles CARVOYEUR Cérémonie traditionnelle avec dépôt de gerbes et allocutions > 2011 - Jardin Veyret Vin d'honneur > 21 11 - Place de la ré Bal publique > 22h30 à ezhso - Stade Acc Grand spectacle pyromeloclique - Feu d'artifice usé do tiré du Rocher > Dès 23h Placerte la république Ambiance dancefloor QI
Open Jazz Un jazz zen et convivial a conquis le public A La Farlède, la municipalité n’a pas la prétention de rivaliser avec les festivals de Toulon ou de Juan-les-Pins, les rendez-vous phares de la côte d’Azur. Au contraire, la ville mise sur une formule moins élitiste et plus conviviale en concoctant un programme qui s’adresse à tous, puristes ou néophytes. Et visiblement, la recette fonctionne à merveille. Cette année, les trois jours de l’Open Jazz ont séduit un public toujours aussi nombreux, jeune ou moins jeune. Comme le clame Frédérique Landron, la responsable de la médiathèque,  : « Notre festival poursuit sa route. C’est vrai qu’il s’agit d’un challenge, notamment, quand on connaît la concurrence de Jazz à Toulon. Mais, notre idée c’est d’organiser un festival qui se démarque en souhaitant toucher le grand public, de faire connaître le jazz en sortant du côté élitiste. Notre festival est ouvert à tous, même aux enfants » ! En réalité, ce qui guide le spectateur vers la place ombragée du centre-ville, où se déroule le spectacle durant trois jours, c’est véritablement la curiosité. C’est pourquoi, le rendez-vous farlèdois attire des spectateurs qui parfois sont loin d’aimer ce courant musical. « C’est d’autant plus simple que le festival est ouvert à des musiques différentes. Ainsi, notre première soirée était sous le signe de la guinguette. C’était très familial. La seconde était du jazz chanté, avec des sonorités cubaines et latino, et la troisième du pure jazz instrumental avec un jeune saxophoniste qui est en train de révolutionner le monde du jazz. Il nous a déjà promis de revenir l’an prochain », s’enthousiasme Frédérique Landron. Photos YohannMONTAGNE La Farlède 9 août 2017 - #34



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :