La Gazette du Var n°34 1er aoû 2017
La Gazette du Var n°34 1er aoû 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de 1er aoû 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 56,8 Mo

  • Dans ce numéro : succès de la 3e édition du jazz zen et convivial à la Farlède.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Gastronomie août 2017 - #34 Coup de cœur Offrez-vous du plaisir à la Cigale ! En quelques années, dans la dynamique, de montée en gamme, insufflée par la commune, le restaurant La Cigale, à La Londe-les-Maures, est devenu un incontournable dans le paysage gastronomique varois. Dans la continuité de ce challenge, depuis l’été dernier, la Cigale s’est agrandie. Désormais pour encore mieux accueillir ses clients, le restaurant dispose d’une quarantaine de couverts en salle et d’une cinquantaine en terrasse. Sa localisation dans le petit îlot de verdure du rond-point Général de Gaulle, à deux pas du centre-ville et à quelques encablures des plages, satisfait une clientèle locale et de touristes à la recherche de découvertes du terroir. Le chef Eric Blanc, issu des meilleures grandes tables étoilées de la gastronomie française et diplômé « Maître-Restaurateur », nous mijote une cuisine faite maison à base de produits frais de retour du marché. À la Cigale, on savoure une cuisine contemporaine avec des notes de cuisine du monde. RETOUR DU MARCHE Il existe beaucoup de doigté et d’imagination sous la toque du chef. Alors, laissez-vous séduire tous les midis de la semaine par un menu à 15 euros  : entrée, plat et dessert. Personnellement, nous avons apprécié le tartare de tomates, champignon, basilic et son jambon italien – le carré de porc du Limousin, accompagné de sa semoule de légumes et un clafoutis aux poires caramélisées. Le chef vous mitonne également le menu « Cigale » à 27,50 euros (entrée, plat et dessert). Laissez-vous tenter par un roulé de saumon piperade ou un foie gras mi-cuit à l’armagnac pommes caramélisées ou une salade de poulpe, agrumes et aromates, le tartare de bœuf gingembre citronnelle ou le poisson du moment, purée de patates douces à la vanille de l’Ile Maurice ou la fricassée poulet aux épices douces, avec en dessert la tarte citron revisitée en verrine (avec un crémeux citron, une meringue et un sablé breton) ou le fondant au chocolat, beurre salé, cœur Nutella. Le menu gourmand proposé, (entrée, plat et dessert, précédé d’une mise en bouche), est à 39  € . CAVE À MANGER Bien entendu, pour accompagner ces différents menus, la carte des vins propose tout l’éventail des AOC La Londe (rosé, rouge et blanc) et une sélection de vins d’autres régions. Et dans le cadre de l’agrandissement, une nouveauté  : le chef Eric Blanc a ouvert une cave à manger, bar à vins où vous pouvez déguster, pour 5 euros le verre, les vins du vignoble londais (notamment Valetanne et Figuière, en rouge, rosé et blanc), accompagnés de planches charcuterie ou fromage. Avec un plus pour les touristes puisque la cave propose des vins à la vente, permettant, ainsi, de repartir avec le meilleur de la viticulture londaise. Au final, avec la carte, les plats prodigieux, leur présentation, l’accommodation des ingrédients concoctés par le chef Eric Blanc, La Cigale offre un voyage sensoriel digne des plus grandes tables. Et comme le disent les clients, à la Cigale, on se régale. Bernard Bertucco Van Damme Informations pratiques  : La Cigale 04 94 23 28 17 Rond-point du Général de Gaulle La Londe-les-Maures Grand parking à proximité Wifi free Réservation conseillée « Ma vaim 11111M1111
COOPAZUR PROVENCE Alain Camus, directeur général  : « COOPAZUR aux côtés des professionnels » La coopérative agricole fondée à La Crau, il y a 70 ans, cultive le sens du service et du professionnalisme pour ses adhérents et ses clients. Découvrez avec elle la vie côté coop, vous allez voir ce n’est pas tout à fait pareil ! Coopazur COOPAZUR Provence, c’est d’abord une histoire. Celle d’agriculteurs qui ont décidé, il y 70 ans, de se regrouper pour développer leurs exploitations. Cette histoire continue de s’écrire chaque jour et chacun des membres de l’équipe en est bien conscient  : « Nous sommes aux côtés des professionnels de notre région, qu’ils soient viticulteurs, horticulteurs, maraîchers ou dans le secteur des espaces verts. Nous devons leur apporter les meilleures solutions techniques et les innovations, en étant sur le terrain pour partager ses conseils. C’est cela notre mission », explique Alain Camus, Directeur Général de COOPAZUR. L’AME D’UNE COOPERATIVE Toute cette connaissance de l’agriculture de notre région, COOPAZUR la met aussi à disposition du grand public avec son enseigne COOPAZUR JARDICA. Bien plus qu’une jardinerie, on y retrouve l’âme de la coopérative et le professionnalisme dans les conseils et les services. Évidemment, on parle bien de ce que l’on connaît sur le bout des doigts. « Notre ambition est d’apporter une dimension différente. Nous sommes au service de ceux qui cherchent un accueil convivial, des conseils et des produits de qualité », précise, encore, Alain Camus. Une ambition rendue possible par un haut niveau de technicité des équipes, dans tous les domaines. Preuve en est, le technicien COOPA- ZUR en charge du SAV pour la motoculture est parmi les 10 meilleurs mécaniciens de France pour la marque HUSQVARNA. COOPAZUR FORT DE SES VALEURS La fierté de faire partie du monde de la coopération est bien réelle. Car il met l’humain au centre de ses préoccupations. Mais le fait d’être une coopérative, cela donne aussi des devoirs Actualités 29 pour Alain Camus  : « Nous sommes forts de nos valeurs et nous devons, à notre échelle, jouer un rôle au sein de la société. Cela se traduit par des engagements pour accompagner la baisse de produits phytosanitaires, par la volonté de « faire mieux avec moins », de participer activement à l’installation de nouveaux agriculteurs, de défendre nos paysages ». La vie côté coop, c’est tout cela à la fois. Alors si vous aussi vous voulez devenir membre de ce mouvement, si vous partagez cet état d’esprit, la porte vous est grande ouverte. Car un autre principe de la coopération, c’est qu’ensemble, nous sommes plus forts ! JARDIN POTAGER MOTOCULTURE ANIMAL TERROIR LA CRAU - WWW_COOPAZUR_FR août 2017 - #34



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :