La Gazette du Var n°32 1er jui 2017
La Gazette du Var n°32 1er jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 1er jui 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 46,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pierrefeu, une Marianne d'Or pour le développement durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Ollioules Juillet 2017 - #32 DCNS change de nom et devient Naval Group Ce changement est une étape naturelle de l’histoire du groupe. Il doit lui permettre de gagner en notoriété et en attractivité, pour soutenir son développement en France et à l’international. Pour expliquer ce changement d’identitté, Président-Directeur général de Naval Group, Hervé Guillou a déclaré  : « La création d’une marque forte, fédératrice, incarnant en un seul mot notre vocation et notre héritage, forgé au cours de 400 ans d’innovation navale, répond à deux défis majeurs. D’une part, accroître notre rayonnement à l’international, pour développer notre leadership et conquérir de nouveaux marchés dans un contexte de durcissement du paysage concurrentiel. D’autre part, attirer les talents et fidéliser nos collaborateurs, un enjeu essentiel pour garantir, dans le domaine naval, le renouvellement des compétences critiques nécessaires au soutien durable de la souveraineté de la France et de ses partenaires ». POURQUOI CHANGER ET POURQUOI MAINTENANT ? Dans un contexte de profondes mutations, marqué par l’accélération des cycles d’innovation et le durcissement du paysage concurrentiel sur le marché militaire, le groupe a plus que jamais besoin de faire valoir haut et fort son identité. Le moment est opportun. Naval Group consacre le succès de nos choix stratégiques, matérialisés en 2016 par deux événements révélateurs de nos compétences et de notre savoir-faire  : notre sélection par l’Australie pour son futur programme de sous-marins, étape décisive dans notre stratégie d’internationalisation, et la création de notre filiale spécialisée dans les énergies marines renouvelables, avec nos partenaires industriels et financiers. Ces deux événements nous ont offert une visibilité inédite tout en nous projetant dans l’avenir. C’est une formidable opportunité pour le groupe d’associer aujourd’hui son nom à ces réussites pour gagner en notoriété et en attractivité en France et dans ses pays-cibles. POURQUOI CE NOM ? Naval Group rend lisible notre expertise et notre vocation  : contribuer à la souveraineté de la Marine nationale et de nos pays partenaires, et capitaliser sur nos compétences navales dans le domaine des énergies marines renouvelables. Il rend hommage à la fierté et aux valeurs d’excellence qui animent nos collaborateurs et les rassemble autour d’un puissant projet d’avenir. Claire Allanche, directeur de la Communication de Naval Group, a ajouté  : « Simple, international et intelligible dans toutes les langues, le nom Naval Group se concentre sur l’essentiel  : l’héritage d’une expertise unique née au 17 e siècle avec la création des premiers arsenaux et transmise de génération en génération pour permettre à la France d’être et de demeurer une grande puissance navale ». Jacques Mallard, nouveau commandant de la frégate Guépratte Mi-juin, le capitaine de vaisseau Jean-Michel Martinet, adjoint organique à Toulon de l’amiral commandant la force d’action navale, fera reconnaître le capitaine de vaisseau Jacques Mallard comme commandant de la frégate type La Fayette Guépratte (FLF Guépratte), en remplacement du capitaine de frégate Claire Pothier. Sous les 18 mois de commandement du capitaine de frégate Pothier, les marins du Guépratte, ont navigué jusqu’en Australie au cours des 5 mois de déploiement de la mission « Jeanne d’Arc 2016 », et ont été engagés en mission « Arromanches 3 » aux côtés du porte-avions Charles de Gaulle. En 2017, l’équipage a conduit l’arrêt technique du bâtiment visant au maintien et à la modernisation des équipements du bord afin de conserver un haut niveau de disponibilité et de capacité technique. Le capitaine de vaisseau Mallard, natif de Nîmes, a rejoint la marine nationale en 1991 en intégrant l’École Navale. Breveté pilote en 1999, il s’est distingué au cours de sa carrière lors de nombreux déploiements opérationnels, notamment en tant que pilote de Super Etendard Modernisé depuis le porte-avions Charles de Gaulle et en Afghanistan, totalisant 2 100 heures de vol et 62 missions de combat. Admise au service actif en 2001, la frégate type La Fayette Guépratte est un bâtiment de combat polyvalent capable d’opérer seul ou au sein d’une force navale. Grâce à sa furtivité, ses équipements, son autonomie et son hélicoptère embarqué, elle peut opérer dans tout type de mission  : opérations spéciales, recueil de renseignement ou encore la lutte contre les trafics illicites. D’une longueur de 125 mètres et d’une largeur de 15 mètres, elle est armée par un équipage de 149 marins. La ville marraine du Guépratte est Metz, notamment en raison de l’origine mosellane de la famille Guépratte dont elle tire son nom. 4 autres frégates de ce type sont en service dans la marine nationale (La Fayette, Surcouf, Courbet, et Aconit). N AVA L GROUP Naval Group 40/42, rue du Docteur Finlay 75732 Paris Cedex 15 Tél  : + 33 (0)1 40 59 55 69 www.naval-group.com
Portes Ouvertes chez FIOUL 83 - La Crau 9 ORGANIC ARTISAN BY THE SEA VIN BIOLOGIQUE DU BORD DE MER CONCERTS JAZZ AU CAFÉ DE LÉOUBE EN PARTENARIAT AVEC LA LONDE JAZZ FESTIVAL 21 JUILLET - 11 ET 18 AOÛT DE 18 H 00 à 20 H 00 2387, route de Léoube - 83230 Bormes les Mimosas - Plage du Pellegrin Renseignements  : 04 98 07 69 88 Juillet 2017 - #32



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :