La Gazette du Var n°32 1er jui 2017
La Gazette du Var n°32 1er jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 1er jui 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 46,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pierrefeu, une Marianne d'Or pour le développement durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Cavalaire Le Festival sort du cadre du théâtre de verdure de Pardigon pour proposer deux grands spectacles gratuits en centre-ville, deux expositions, et un rendez-vous régulier à la médiathèque pour un spectacle en journée dans une salle climatisée ! Juillet 2017 - #32 Pardigon, le cap est mis sur une qualité grandissante et sur un « À débordement d’énergie enthousiaste et positive. Chacun devrait y trouver son bonheur ! Côté pratique, des nouveautés  : un nouveau kiosque dans le jardin accueille des 40 ème édition du Festival des Tragos La quarantième rugissante ! premières parties variées et offre un espace de travail confortable et ombragé pour les stages de cet été. Puis, deux pique-niques + spectacle, un jeu avec les partenaires, des nouveaux avantages pour les adhérents ! Tout cela est possible grâce à nos partenaires, notamment HOTEL - RESTAURANT RESIDENCE BEACH la ville de Cavalaire qui s’est formidablement engagée pour fêter l’événement, montrant ainsi sa confiance et sa reconnaissance », décrypte Emmanuel Seignez, le directeur du festival. LES RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER  : Le Faiseur. Comédie d’Honoré de Balzac par la Compagnie des Tragos. Avec 14 comédiens ! Durée 1 heure 50. 18 juillet et 5 août à 21 heures 30. Toute ressemblance avec des personnages ou des événements ayant récemment défrayés la chronique serait le contraire d’une coïncidence. Le Grand Torrini Circus. Par la Compagnie Lazzissimo. Mise en scène Emmanuel Seignez. Durée 1 heure 40. 19 et 30 juillet à 21 heures 30. Une création complète, drôle, énergique, parfois même troublante ou profonde, souvent bluffante, spécialement pour fêter les 40 ans du Festival des Tragos. Incontournable cet été ! Le Petit Prince. Conte poétique d’après Antoine de Saint-Exupéry. Par la Compagnie Lazzissimo. Durée 1 heure 35. 15 et 28 juillet à 21 heures 30. « Le silence des spectateurs de tout âge était beau à entendre. Le spectacle dure longtemps encore après les applaudissements ». Les Femmes du Sud. Théâtre musical de Riccardo Monteserrat et Catherine Lecoq. Durée 1 heure 15. 17 juillet à 21 heures 30. Ricardo Monteserrat a rencontré les femmes des chantiers navals de La Seyne-sur-Mer et a écrit un recueil de vies, des textes bouleversants d’humanité. Deux musiciennes comédiennes, une violoniste et une accordéoniste illustrent des moments, d’émotions et de rires partagés. J’arrive. Solo acrobatique et enhousiaste par Rocco le Flem. Durée 1 heure. Samedi 22 juillet à 21 heures 30 en centre-ville. Ancien gymnaste, Roccco le Flem réalise là une performance physique et époustouflante. L’artiste allie les techniques circassiennes à la créativité du spectacle vivant. BILLETTERIE EN LIGNE CB uniquement - Toute place achetée ne pourra être ni annulée ni remboursée. Sur ce site, impossible d’acheter des places pour le soir même après 19h. Billetterie au théâtre de verdure de Pardigon à partir de 20h. Réservations  : Tous les jours, de 11h à 12h30, à la Maison de la Mer (Hall de l’Office de Tourisme. Piscine - Tennis Ping-Pong - Pétanque Gym douce Salle de Fitness 7 Avenue du Fleuriste - 83420 Cavalaire sur Mer Tél. +33 (0)4 94 64 08 29 - Fax +33 (0)4 22 14 06 76 contact@hotel-residencebeach.com www.hotel-residencebeach.com
Saint-Tropez Les chiffres clés des plages L’activité balnéaire, moteur de l’économie varoise Selon une étude sur l’économie du sable par la CCI du Var, l’attractivité du littoral varois a un impact déterminant sur l’activité des entreprises. En effet, la CCI du Var a mené une étude pour quantifier l’effet « moteur » d’un littoral valorisé par des équipements publics et une offre de services marchands sur l’ensemble de l’économie varoise. Plus de 670 chefs d’entreprises ont répondu, à la fois sur leur perception de l’attractivité du littoral et sur leur contribution à cette économie. POSTULAT SANS APPEL ! 60% des entreprises ayant répondu estiment que l’attractivité du littoral varois a un impact déterminant sur leur propre activité et leur chiffre d’affaires. 90% des professionnels interrogés affirment que le développement du littoral varois et de son attractivité constituent les enjeux économiques de demain. Ils sont 82% à considérer que la fermeture des établissements de plage a un impact négatif sur l’économie locale et départementale. A l’échelle de leur entreprise, l’attractivité du littoral est perçue comme synonyme d’un chiffre d’affaires garanti tout au long de l’année (72% d’avis favorables) tandis qu’un chef d’entreprise sur deux affirme que son activité n’existerait pas sans cette économie du sable ! Ainsi, la CCI du Var estime qu’à minima, 38 000 emplois seraient menacés et 2,1 milliards de chiffre d’affaires seront potentiellement perdus en cas de perte d’attractivité du territoire. PAMPELONNE TOUJOURS PLUS ATTRACTIVE ! Entre 2008 et 2016, plusieurs études ont été réalisées afin de déterminer le poids économique et social des établissements de la plage de Pampelonne et d’en déterminer l’évolution au fil des ans. Une actualisation des données a été réalisée sur la base des résultats de 2016. Là encore, les chiffres sont sans appel ! Ainsi, l’offre restauration disponible est d’environ 5 600 places. Le total de matelas est de 5 600. La fréquentation en juillet et août est estimée à 30 000 personnes/jour sur la plage publique et 12 000 personnes/jour dans les établissements. L’offre matelas ne représente que 46% de la demande Association des commerçants Max Esposito, nouveau président Gabrielle Prompt, dirigeante de CREA MEDIA, a été nommée vice-présidente de l’association des commerçants. En effet, Lors de l’assemblée générale de l’UMCA, l’union maximoise des commerçants et des artisans, Denis Perez, à la tête de l’association depuis 5 ans, a passé le pouvoir à Max Esposito, élu à l’unanimité. Max Esposito, entouré de Gabrielle Prompt, vice-présidente, a dévoilé la date de la prochaine braderie de Sainte-Maxime (17 - 20 août). On notait dans l’assistance la présence d’Hélène Bernardi, Sandrine La Gac et Patrice Amado. ELARGISSEMENT DE LA BRADERIE C’est en concertation que l’élargissement de la zone à une partie de la rue Jean Jaurès a été voté pour la braderie. L’UMCA prévoit de rencontrer une fois par mois l’équipe de la mairie et celle de la maison de l’entreprise afin d’énumérer tous les projets des commerçants et artisans et les problèmes rencontrés. Le premier rendez-vous à déjà porter ses fruits puisque la municipalité a accepté une requête, déjà ancienne, c’est à dire de mettre en place une voirie gratuite entre 12h et 14h, de 19h à 20h et toute la journée de dimanche. BORNES EXTRACTIBLES Dans les premiers entretiens que le nouveau bureau a eu avec les autorités chargées de la sécurité en ville, il a été question de la sécurisation de la zone piétonne du centre ancien. Quatre rues (Gambetta, Hoche, Fernand Bessy et Courbet) seront équipées de bornes amovibles qui pourront être actionnées à tout moment par la police municipale. Le reste des rues transversales sera fermé pour éviter tout intrusion de véhicules. A ce jour, une borne pose problème, rue Gambetta. Selon les commerçants, elle n’est pas placée au bon endroit. En fait, les canalisations souterraines ne permettent pas de la mettre là où les commerçants le demandent. Solution avancée mais pas validée  : mettre de plots en béton pour sécuriser l’endroit. SECURITE DES 14 JUILLET ET 15 AOUT A la demande du préfet du Var, la sécurité des 14 juillet et 15 août sera renforcée afin de contrôler l’accès du public dans la fan zone. Une fouille sur 5 points de contrôle sera assurée par une entreprise privée de sécurité. Idem, lors du défilé du 15 août, un renforcement de barrière sera effectif tout au long du front de mer entre la fin du parking du port et l’agence du Crédit Lyonnais pour sécuriser les piétons en bord de route. Enfin, les parkings Rossi et celui proche de l’office de tourisme seront réquisitionnés par les équipes chargées de la sécurité. ABUS DE CONTRAVENTIONS Le bureau s’est prononcé contre ce qu’il estime être des abus de contraventions et formule le vœu qu’elles soient supprimées entre 12h et, ; 'rte, 27 potentielle, chiffre à mettre en parallèle avec l’étude Protourisme qui estime que 35% des demandes de matelas ne peuvent être satisfaites en haute saison. CHIFFRE D’AFFAIRES DE 64 MILLIONS D’EUROS Sur les 27 hectares de la plage, les 27 concessions occupent 20,94% de la surface de la plage, 79% de la plage reste donc publique. Les établissements de Pampelonne ont généré un chiffre d’affaires annuel en 2016 de 64 millions d’ € . Depuis 2008, l’activité a progressé de 68%, avec une croissance moyenne de 10% par an des chiffres d’affaires, montrant l’attractivité de plus en plus forte de l’activité balnéaire au fil des années. Aucun des aléas économiques nationaux n’a eu d’influence sur cette progression. Pour 2016, Pampelonne, avec un CA de 64 millions d’ € est devenue la première plage de Méditerranée en terme de revenus générés. Avec ses 27 établissements, elle représente 1,6% des 1 500 établissements nationaux et génère 6,5% du chiffre d’affaires national. 14h, les dimanches, et qu’une tolérance 15 min de dépassement soit admise. LH. LE BUREAU Max Esposito  : président Vice-présidente  : Gabrielle Prompt Secrétaire-générale  : Céline risso Trésorier  : Robert Cchemla Trésorier-adjoint  : David Grégorio Secrétaire  : Émilie Soler Autres membres  : Stéphane Pellegrin, Guillaume Brezun, Lætitia Nguyen, Geoffrey Pissocher Juillet 2017 - #32



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :