La Gazette du Var n°32 1er jui 2017
La Gazette du Var n°32 1er jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 1er jui 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 46,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pierrefeu, une Marianne d'Or pour le développement durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 La Londe-les-Maures Nuitées Gospel de l’Argentière La Londe, terre du gospel ! C’est l’événement de cet été ! Le Gospel Var, créé et dirigé par Olivier Leroy, l’une des figures de ces chants ancestraux d’espoir, nous invite à fêter son 10 ème anniversaire. C’est donc la ville de La Londe-les- Maures, terre du gospel, qui accueille ce groupe mythique régional lors du 8ème festival des Nuitées Gospel de l’Argentière le dimanche 23 juillet à 21h. On y attend, comme chaque année, entre 1 500 à 2 000 spectateurs. Ce concert exceptionnel de près de 2 heures verra se produire 28 choristes, accompagnés de 6 musiciens, dans un show grandiose, relatant l’histoire du négro spiritual et ses évolutions vers le Gospel Song. 26 TITRES TIRES DES ALBUMS DU GROUPE On y retrouve pas moins de 26 titres, en partie tirés des deux albums du chœur régional, avec une première partie couleur Afrique et négro spiritual, puis une deuxième partie, très rythmée et plus moderne, issue de leur dernier album « We shall overcome ». C’est la première fois que le groupe joue superbe album, avec toutes les orchestrations et instruments utilisés lors de la session d’enregistrement. Juillet 2017 - #32 Olivier Leroy rappelle  : « Sans notre partenariat avec la ville de la Londe, et le soutien, sans faille, de François de Canson, je n’aurais jamais pu réunir mes trois écoles de gospel en une seule, et, ainsi, en tirer la quintessence. A mes yeux, La Londe-les-Maures, avec ces écoles et le Festival des Nuitées Gospel qui existe 8 ans, est légitimement la terre du gospel ». CARRIERE INTERNATIONALE Varois depuis 1996, Olivier Leroy, après une carrière européenne et deux tournées aux États-Unis, à la source même du gospel, sait faire partager sa passion à ces choristes talentueux. Il les a formés dans son école, créée pour valoriser les négro spirituals et le gospel song. « Je tiens à remercier tous mes élèves pour toutes ces belles années d’écoute, de partage et de travail acharné. Comme, je remercie également le bureau de l’association et sa présidente Joëlle Vaslin pour son dévouement sans cesse renouvelé. Tous ont éclairé mon chemin 8 ème Trophée Philippe de Canson Les municipaux l’emportent haut la main ! Le 8 ème Trophée en mémoire de Philippe de Canson, maire et père de l’actuel premier magistrat, a réuni 4 équipes prêtes à en découdre sur la pelouse du Stade Vitria. Nouvelle victoire de l’équipe emmenée par le maire ! Après Côté Jardins, Sur le terrain on comptait trois équipes composées de 20 joueurs chacune (sapeurs-pompiers, police municipale, gendarmerie), opposée à une quatrième emmenée par François de Canson, le maire, les élus et les employées municipaux. « Cette année, une équipe féminine du SOL est venue renforcer l’effectif des municipaux », confiait Jean-Marie Massimo, le grand organisateur de l’épreuve. « Les échanges d’une très grande qualité footballistique se sont déroulés devant un public nombreux et enthousiaste acclamant bruyamment les équipes ». Au final, c’est encore l’équipe du maire qui l’a emporté ! « Elle a su mener un rythme infernal, malgré la chaleur écrasante. Le score importe peu car ce qui compte c’est l’amitié qui règne avant, pendant et après les matchs. Le maire a insisté sur cette amitié et cette camaraderie qui perdurent tout au long de l’année, notamment dans le milieu associatif. À noter que le plus jeune joueur, âgé de 8 ans, a participé à l’ensemble des matchs. Bravo Massimo Ange » ! Nous avons noté la présence de Patricia Arnould, conseillère départementale et de Mme de Canson, mère, épouse de Philippe. François de Canson a remis un trophée en l’honneur de Pierre Alibert, longtemps président du SOL et correspondant de Var Matin, à Mme Allibert, son épouse. M.JM. de vie et m’ont rendu meilleur », confie le chanteur, non sans une certaine émotion. Pour fêter cet 10 ème anniversaire, la saison sera bien chargée avec une quinzaine de concerts, parmi lesquels  : 1er août à Hyères, « Les étoiles sur le sable » sur la plage de l’Ayguade, avec le Gospel Singers, 3 août à Apt, dans les carrières de Pierre Cardin, 5 août à Port Grimaud. À noter que l’école de gospel vous attend en septembre pour vous aider à découvrir votre voix. Renseignements au 06 11 77 27 18
Bormes-les-Mimosas Station d’épuration François Arizzi  : « Une eau traitée meilleure que celle de la baie » ! Élus de Bormes et du Lavandou, personnel de la société OTV se sont, récemment, retrouvés sur le site de la station d’épuration de Bormes/le Lavandou, pour solder un contentieux vieux de 5 ans ! Autant dire que la signature de cet accord de paix entre les élus des deux communes et OTV étaient vivement attendue. François Arizzi, maire de Bormes, a rappelé le contexte  : « La réunion des élus des deux communes scelle la fin d’un contentieux de plus de 5 ans auquel je suis fier, en tant que Président du SIVOM, d’avoir mis un terme puisque nous réceptionnons à la fois les travaux complémentaires réalisés par OTV et la signature du protocole d’accord transactionnel avec la SAUR ». Pour la petite histoire, en 2012, l’obligation de mettre aux normes européennes la station d’épuration avait conduit à passer un marché de conception-réalisation avec OTV. Le montant de l’opération, études comprises, s’élevait à 17 millions d’euros. Or, pendant l’exécution du marché, des problèmes techniques ont provoqué des désaccords entre le SIVOM et OTV, ce qui a engendré un contentieux. « Ceux qui me connaissent savent que j’ai horreur du conflit. Je suis un homme de consensus qui privilégie toujours le dialogue et l’échange parce que je crois que ce genre de situation ne débouche sur rien de constructif. C’est pourquoi je me suis immédiatement rapproché de OTV pour trouver une issue transactionnelle. Nous avons accepté de renoncer à appliquer des pénalités de retard et, en contrepartie, le constructeur a réalisé des travaux d’amélioration des ouvrages ayant principalement pour objectifs de diminuer les consommations électriques, de renforcer le traitement contre les odeurs et d’améliorer encore la qualité du traitement des eaux. Par ailleurs, OTV a accepté d’indemniser le SIVOM pour les surconsommations générées par ces ouvrages depuis 2012 ». Haro sur le gaspillage alimentaire ! Mi-juin, la ville de Bormes-les-Mimosas et l’association Art&Si organisaient une opération « Bol de Riz » au restaurant scolaire de l’école élémentaire Jean Moulin.Avec une moyenne de 20kg de denrées par personne jetées chaque année, la question du gaspillage alimentaire est un véritable enjeu qui nécessite une sensibilisation dès le plus jeune âge. Cette action venait clore plusieurs mois de travail sur le thème du gaspillage alimentaire et proposait aux élèves de remplacer leur repas habituel par un bol de riz et une banane. SENSIBILISER LES ENFANTS Comme le rappelle François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas, « cette démarche a plusieurs objectifs. Il s’agit de sensibiliser les enfants sur la chance d’avoir chaque jour des repas diversifiés, équilibrés et de qualité au restaurant scolaire. On leur demande également d’être solidaires, le temps d’un repas, avec les enfants qui n’ont pas cette chance ». En outre, le coût de ce repas n’était pas facturé aux familles qui pouvaient reverser son prix (3.20  € ) à l’association « Restaurant sans frontière ». Auparavant, un travail d’information et de sensibilisation avait été mené dans chaque classe et auprès des parents permettant de compter l’adhésion des familles avec 240 enfants inscrits à l’opération sur un effectif de 280 ! François Arizzi ajoute  : « Depuis la rentrée 2016, la ville a entrepris une démarche globale de lutte contre le gaspillage alimentaire au restaurant scolaire de l’école l’élémentaire. L’école travaille sur ce thème depuis le début de l’année avec l’association Art&Si à destination de quatre classes, un projet financé par la municipalité ». INITIATIVE PROMETTEUSE Au restaurant scolaire, lutter contre le gaspillage au quotidien n’est pas qu’un slogan. Depuis le mois de septembre, le nouveau chef de la restauration scolaire, Cédric Delahaye, a mis en place un fonctionnement permettant de limiter le gaspillage alimentaire. Il explique  : « C’était insupportable de jeter des sacs de nourriture non consommée. Nous avons les moyens de limiter le gaspillage dans notre façon de gérer au quotidien les plats que nous servons aux enfants. C’est notre responsabilité d’agir ». Depuis 2012, le traitement va au-delà des normes européennes. D’ailleurs, comme le remarque François Arizzi  : « Une fois traitées, les eaux rejetées sont de meilleure qualité que dans la baie du Lavandou » ! ‘77% Bormeslles Mimosas r 011'1,p e:> Juillet2017 1*.‘", FIESTA Du 6 au 9 juillet Festival de tango argentin Village Sir John is back Soirée humour Fête nationale Feu d'artifice & soirée D.] 11 juillet Estelan 13 juillet La Favière Les tambours du rock 15 juillet Concert La Favière Tournée Var matin Estivales Var Matin avec Chimène Badi et Les Choeurs du Sud Aïoli en concert 17 juillet La Favière 20 juillet La Favière Programme complet  : aafis www.ville-bormes.fr 04 94 01 38 38 21 Enfin, le SIVOM n’a rien perdu financièrement dans cette régularisation puisqu’il a perçu le solde de l’Agence de l’eau (environ 300.000 euros). Juillet 2017 - #32



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :