La Gazette du Var n°31 15 jun 2017
La Gazette du Var n°31 15 jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de 15 jun 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 47,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Golf de Saint-Tropez et Gassin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Bormes-les-Mimosas Juin 2017 - #31 Sports en Lumière Jérôme Fernandez, international  : « La France attend depuis trop longtemps les JO » ! L’idée de réunir au même endroit un sportif de haut niveau et des chefs d’entreprises du bassin économique La Londe, Bormes, Le Lavandou était une idée excellente. Compte-rendu. Pour ème cette 3 édition, L’autre samedi à l’école de voile, ils étaient une poignée, à avoir répondu à l’invitation de François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas. Après le parrainage, l’an dernier, de Laura Flessel (devenue entre-temps Ministre des Sports), c’est Jérôme Fernandez qui était, cette année, l’invité de marque de Bormes-les-Mimosas. « Comme quoi le village porte bonheur aux futurs ministrables », s’est exclamé le maire ! ENTREPRISES DU BASSIN ECONOMIQUE La raison principale de ce rendez-vous intimiste a démontré la volonté des élus de Bormes de permettre la rencontre des acteurs économiques du bassin Bormes, Le Lavandou, La Londe. Jusqu’ici, jamais une telle rencontre n’avait été proposée. Pour ce coup d’essai, des entreprises des trois cités avaient répondu présentes (artisans, commerçants, entreprises du bâtiment, du nautisme, des services et du tourisme). Car, les entreprises sont des partenaires privilégiés des collectivités dans l’organisation des événements sportifs tels que Sports en Lumière. Manifestation phare de la commune, elle lance, idéalement, la saison estivale du quartier de La Favière. Cette année, elle a pris une ampleur inhabituelle, en illustrant la volonté de la commune de soutenir la candidature de Paris 2014 pour l’organisation des Jeux Olympiques. Comme l’a fait remarquer Jérôme Fernandez, « la France attend depuis longtemps que les Jeux Olympiques soient de nouveau organisés dans le pays de Pierre de Coubertin ». LES COLLECTIVITES ONT BESOIN DES ENTREPRISES Les élus en sont conscients  : ils ont besoin des entreprises pour pérenniser leurs événements, voire en créer d’autres, en développant les partenariats privé-public. Certains secteurs peuvent même être porteurs, notamment les entreprises qui ont un lien direct avec le sport. La veille, pour illustrer cette dynamique, 500 enfants étaient réunis au gymnase Pierre Quinon, Sports en Lumière François Arizzi  : « Que ce rêve de JO devienne une réalité » ! Plus de 500 élèves des écoles issues de l»intercommunalité Méditerranée Porte des Maures (MPM) étaient réunis au gymnase Pierre Quinon. Sports en lumière, grande manifestation de la Jeunesse et du Sport, s’est déroulée sous les couleurs de Paris 2024. Les enfants ont été accueillis par François Arizzi, maire de la ville et Jérôme Fernandez, international de handball, parrain de la 17 ème édition de Sports en Lumière. En cette fin d’année scolaire, les 500 élèves respiraient une grande forme, ayant beaucoup d’énergie pour donner, avec les élus et le parrain, le coup d’envoi de cette 17ème édition de Sports en Lumière ! François Arizzi a remercié les enseignants, grâce à qui ces 500 enfants ont participé à cet événement qui, cette année, met en lumière, aux côtés du parrain Jérôme Fernandez, la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024. 100 ANS APRES LES JEUX DE PARIS « Nous saurons le 13 septembre prochain si la France a remporté le match contre Los Angelès ! Et, je pense que nous avons de grandes chances de gagner ! En attendant, il faut que nous montrions au monde entier notre mobilisation et notre soutien afin que ce rêve que nous avons tous devienne une réalité et que la France accueille de nouveau les Jeux, 100 ans après les Jeux olympiques de 1924 à Paris », a lancé, plein de fougue, le maire de Bormes-les-Mimosas ! Par ailleurs, tous les enfants ont participé à l’opération de tattoo « Bormes avec Paris 2024 ». fêtant bruyamment les valeurs de l’Olympisme. « Pierre Quinon était un champion sympathique, généreux. L’être humain était à la hauteur du champion. C’est pourquoi en se souvenant de Pierre Quinon, on se souvient qu’il est à l’origine de Sports en Lumière, cette fête dédiée au sport et à la jeunesse », a rappelé François Arizzi. Mais, manifestement, l’enthousiasme des enfants n’a pas suffi à convaincre les adultes ! Le lendemain, peu d’élus et d’acteurs économiques de l’intercommunalité Méditerranée Porte des Maures étaient présents ! Dommage ! Pourtant, l’idée de François Arizzi était intéressante, en mêlant dans un même lieu, le sport et l’économie. Ces absences remarquées n’ont pas empêché l’international français Jérôme Fernandez de défendre, avec de sérieux arguments, la candidature de la ville de Paris pour les JO de 2024. Gilles Carvoyeur « Il faut continuer jusqu’au 13 septembre et je compte sur vous pour nous envoyer vos photos, avec l’accord de vos parents bien sûr ! Elles seront transmises au Comité à Paris pour leur exprimer nos encouragements et notre soutien », a, encore, lancé le maire, accompagné sur le podium par Gil Bernardi, maire du Lavandou et Lucienne Roques, présidente du CDOS du Var. Gilles Carvoyeur
leneadefflaill"'Médiévales 2017 Un très beau voyage dans le temps médiéval ! Lors de la fête médiévale, fauconniers, chevaliers, gueuses, seigneurs, artilleurs, archers, bergère, relieurs… ont diverti le public au cœur de l’ancienne cité. Pour les grands comme pour les petits, ce fut une véritable immersion dans l’époque médiévale. Il faut dire que tout était fait pour que les nombreux visiteurs se croient revenus au temps de l’an 1000. Et, ils ont été très nombreux à participer aux animations proposées durant tout le week-end dans le rues du village. Ainsi, trois jours durant, fauconniers, chevaliers, gueuses, seigneurs, artilleurs, archers, bergère, relieurs… ont diverti le public au cœur du quartier historique de la cité. François Arizzi, le maire de Bormes-les-Mimosas, a longuement parcouru les rues de la vieille ville, en compagnie de son épouse Violaine, en allant à la rencontre et des acteurs et des visiteurs de cet événement historique. Au détour d’une rue, nous avons même croisé Daniel Vessereau, élu du Pradet, en charge des festivités ! Ainsi encore, dans ce cadre idyllique et chargé d’histoire, les ateliers pour enfants, le spectacle nocturne ensorcelant, la transhumance, les démonstrations de vols de rapaces, les tournois équestres, les combats des seigneurs, les bals, le marché et le repas médiévaux, la gouailles des troubadours et la procession ont séduit petits et grands. Photos  : Gilles CARVOYEUR Bormes 19 Juin 2017 - #31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :