La Gazette du Var n°29 30 mai 2017
La Gazette du Var n°29 30 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 30 mai 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 54,8 Mo

  • Dans ce numéro : résidence Beach à Cavalaire, profitez d'un romantisme actif !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Le Pradet Mai/Juin 2017 - #29 Mine de Cap Garonne Avec M. Z, la rencontre de l’art et de l’histoire Le fabuleux voyage au centre de la terre proposé par le musée de la mine de Cap Garonne connaît un engouement grandissant. L’intervention créatrice de M. Z devrait booster une fréquentation déjà en augmentation. En effet, cette année, le syndicat passe la vitesse supérieure et s’est attaché la collaboration artistique de M. Z. Le créateur a dessiné une superbe affi che qui sera le support de communication de la mine avec cette patte si propre à M. Z, qui n’est pas sans rappeler le talent des affi chistes des années 50. Durant les 50 années d’exploitation de la mine, ce sont des italiens originaires du Piemont et des Espagnols, qui pénétraient au péril de leur vie dans les entrailles de cette terre. UN PEU D’HISTOIRE... « Il faut savoir que de jeunes enfants travaillaient aux côtés de leurs parents jusqu’à ce qu’un décret de 1882 interdise aux enfants de moins de 11 ans de travailler plus de 10 heures de la musique Mercredi 21 juin PLACE PAUL FLAMENQ PARC CRAVERO la LA GARONNE LES OURSINIERES ESPACE LATTY Le Pradet à partir de 18h par jour. Nous leur rendons un grand hommage car leur dur labeur nous a légué ce site extraordinaire », rappelle Roger Murena président du syndicat mixte de la mine de Cap Garonne qui Place Paul Flamenq 18h Scène ouverte aux 8/16ans Organisée par le Conseil municipal des enfants 19h Blackout Band Soul and Rythm and blues 20h30 Andrea caparros quartet Samba, Bossanova & Jazz 22h Getup Pop, Soul & Funk Autres scènes amateurs à la Garonne, aux Oursinières, à l’Espace Latty, dans le Parc Cravéro… Renseignements Service culturel 04 94 01 72 55 regroupe les communes du Pradet, La Garde et Carqueiranne. Il ajoute  : « Le monde actuel a profondément évolué, les enfants qui utilisaient à l’école le porte-plume manipulent les ordinateurs, les médias et peuvent communiquer au-delà des frontières avec facilité ». Pour faire connaître la mine de Cap Garonne, le syndicat utilise de nombreux supports médiatiques. Roger Murena conclut  : « Nous avons pensé qu’il fallait rénover notre communication, c’est pourquoi nous avons contacté un artiste connu et fortement apprécié pour remplir cette volonté de modernité. M. Z nous a proposé cette affi che qui nous a aussitôt séduits, car elle correspond parfaitement à notre souhait. L’œuvre de Monsieur Z correspond à cette citation de « La force d’expression de la peinture exige une grande connaissance du dessin car l’expression ne peut être bonne si elle n’est pas formulée avec une exactitude absolue… On ne peut atteindre la précision extrême, si ce n’est par le talent de plus sur par le dessin ». Souvenons-nous que les premières formes de l’art sont nées dans les cavernes, les artistes décoraient les murs de peintures rupestres, aujourd’hui nous leur faisons un clin d’œil pour continuer dans une forme moderne le message venu des entrailles de la terre ». Gilles CARVOYEUR
En partenariat avec les Casques Verts Hyères Patrice Fallot, président  : « Le travail des Casques Verts est reconnu dans toute la France » des Casques Verts a une mission essentielle qui est de réaliser, pour le compte du Parc national de Port-Cros, des travaux de génie écologique pour lutter contre les incendies, contre les plantes invasives. « Les équipes sont également chargées de restaurer les milieux dégradés, accueillir du public. Son périmètre d’action comprend les îles de Porquerolles, Port-Cros et, dans L’association une moindre mesure, l’île de Bagaud », explique Patrice Fallot, le fondateur et président des Casques Verts. population). Ainsi encore, certains espaces sont gardés pour maintenir l’habitat d’oiseaux, en particulier pour l’Engoulevent d’Europe qui niche dans les bruyères et les arbousiers. Pour cela, les travaux se font en maintenant un dégradé de végétation. PRESERVATION DES INCENDIES Il ajoute  : « Afin de pouvoir limiter la propagation des incendies d’un endroit à l’autre des îles, des actions de Défense de Forêt Contre Incendie (DFCI) sont menées, tout particulièrement du débroussaillement. En effet, étant dans un espace de nature protégé, cela se fait en tenant compte des espèces de faune et de fore présentes ». Ainsi, certaines zones ne sont pas débroussaillées pour sauvegarder des végétaux qui n’ont pas fini leur floraison (ce qui leur permet de finir leur cycle et de maintenir une MILIEUX IMPACTES PAR L’HOMME Une autre mission des Casques Vertes est la restauration des milieux impactés par la fréquentation humaine. Patrice Fallot détaille ces actions  : « Différents aménagements sont réalisés tels que des bulles de cicatrisation et mise en défens de zones, interdites au public, dans lesquelles sont réimplantées des espèces de flore propre au milieu ». En ce qui concerne la conciliation de la préservation de la nature et l’accueil du public, les Casques Verts réalisent des aménagements tels que des parcs à vélos. En outre, des sentiers sont ouverts et recalibrés pour un accueil en sécurité du public. Ces sentiers peuvent être fermés dans les périodes de risques élevés d’incendie. Les travaux de génie écologique concernent également la lutte contre les invasives comme le mimosa et l’eucalyptus. Le président de l’association détaille les travaux qui sont menés tout au long de l’année par ses équipes  : « Nous effectuons des actions d’élagage ou de dévitalisation (selon l’emplacement) et un suivi est réalisé. Nous effectuons une surveillance, tout au long de l’année, afin de pouvoir voir l’évolution des populations de ces espèces ». Enfin les Casques Verts se sont également donnés des missions plus indépendantes du Parc national de Port-Cros. Elles concernent notamment  : LA SENSIBILISATION DU PUBLIC En plus de sa mission essentielle, l’association s’est donnée également une mission de sensibilisation du public. Dans ce cadre, elle réalise des animations présentant les différents travaux menés et leur importance pour la préservation de l’environnement auprès de publics scolaires. FORMATION DE STAGIAIRES ET APPRENTIS Pour cette mission l’association travaille avec les stagiaires et apprentis qui sont en formations agricoles (BTS GPN et Bac pro GMNF). Elle les 23 _r forme, les pousse à prendre des initiatives, des responsabilités, leur apprend les gestes techniques de travaux de génie écologique, et les met en relation avec des agents du Parc National. « A l’issue de leur passage chez les Casques Verts, la plupart des stagiaires et apprentis trouvent un emploi qui leur correspond car la formation initiée par les Casques Verts est reconnue par de nombreuses administrations ou collectivités dans toute la France », se félicite Patrice Fallot. Gilles CARVOYEUR Mai/Juin 2017 - #29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :