La Gazette du Var n°28 15 mai 2017
La Gazette du Var n°28 15 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de 15 mai 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Pierre Chiribelli, une grande victoire pour l'UMIH.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
26 #28 - mai 2017 La Croix-Valmer Bernard Jobert, maire  : « Les plus beaux espaces naturels protégés du littoral régional » ! Depuis juillet 2016, La Croix-Valmer fait officiellement partie de son périmètre. Le conseil municipal a entériné, le 25 mai 2016, l’appartenance de La Croix- Valmer au Parc national de Port-Cros, offrant ainsi une nouvelle dimension à l’image de la commune. Les communes déjà adhérentes sont Hyères, depuis avril 2016, avec une partie du territoire communal et des îles d’Or, Ramatuelle depuis mai 2016, Le Pradet depuis juin 2016, La Garde depuis janvier 2017. La Croix-Valmer met tous les atouts de son côté pour préserver et mettre en valeur son territoire exceptionnel. Pour s’engager officiellement dans cette voie, une charte a été signée. Rédigée avec les associations de la commune, elle définit les ambitions, les objectifs et détermine les mesures à prendre pour les atteindre. Ainsi, la municipalité s’engage encore un peu plus vers une politique innovante d’aménagement et de développement économique, social et culturel, respectueuse de l’environnement. LITTORAL EMBLEMATIQUE Bernard Jobert explique  : « Le littoral de La Croix-Valmer est emblématique du tourisme balnéaire varois. Selon le Parc national de Port-Cros, il comporte les plus beaux espaces naturels protégés du littoral régional avec les trois caps de la presqu’île (Lardier,Taillat et Camarat) ». Il ajoute  : « Le classement des trois caps a été une très bonne chose. La teinte naturelle de La Croix-Valmer nous distingue des autres communes et nous le devons aux associations. Aujourd’hui, on profite à long terme de tous ces engagements successifs que beaucoup nous envient. Le Parc est un facilitateur, une force de frappe ». Pour Catherine Huraut, adjointe à l’environnement  : « Nous faisons partie d’un territoire d’exception qui a besoin d’être protégé. Notre commune est engagée dans le développement durable depuis 2011 à travers son Agenda 21 et nous souhaitons fortement continuer à préserver nos espaces naturels. Sur 2 224 hectares, près de 1 100 sont des espaces boisés dont 1 030 en zone naturelle protégée (sites du Cap Lardier et Taillat) et dont le tiers appartient au Conservatoire du littoral. Nous adhérons, depuis mai 2016, à la charte du Parc de Port-Cros et j’en suis très heureuse. Je souhaite de tout cœur que les autres communes du littoral nous rejoignent. Bernard Jobert et moi-même faisons maintenant partie de son conseil d’administration. Ceci va nous permettre de participer et peser sur les délibérations mais aussi de concrétiser des projets amorcés depuis plusieurs années  : l’aménagement de Pardigon, du parking du Débarquement ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur LES CINQ DOSSIERS PRIORITAIRES L’incontournable Conservatoire du littoral L’État a créé le Conservatoire du littoral en 1975, un établissement public dont la mission est d’acquérir des parcelles du littoral menacées par l’urbanisation ou dégradées pour en faire des sites restaurés, aménagés, accueillants dans le respect des équilibres naturels. Il gère, à La Croix-Valmer, le cap Taillat et le site de Pardigon. Ses missions sont, une fois les sites acquis, d’en déléguer la gestion  : surveillance avec des gardes du littoral, l’aménagement avec sentiers, restauration…, entretien et valorisation (accueil du public, sensibilisation avec des panneaux d’information...). Pardigon  : protection, restauration La Croix-Valmer a signé une convention avec le Conservatoire pour le site de Pardigon afin de protéger et restaurer les paysages, habitats naturels et espèces remarquables, maîtriser la fréquentation et sensibiliser le public, réhabiliter et mettre en valeur le patrimoine s’y trouvant. Certains points noirs paysagers subsistant des activités précédentes ont été effacés  : débâchage de la grande mare, enlèvement des gravats de la villa et du bitume de l’ancienne route. Réorganisation du parking du Débarquement Amélioration de l’intégration paysagère et restructuration du stationnement sont au programme. La commune réalisera les travaux dès 2017, sur 2 ans, aux côtés du Parc. Ils seront financés par les recettes des parkings. Réalisation d’un sentier de retour pour l’été 2017 reliant la plage de la Briande à celle des Brouis pour éviter de pénétrer dans les propriétés privées. Gestion du site du Lardier Le Conservatoire du littoral est propriétaire du site. Pour le protéger, il l’a rendu inconstructible en 1978. Depuis 1984, le parc assure avec La Croix-Valmer sa gestion qui représente 350 hectares. Son objectif est double  : restaurer et conserver un patrimoine naturel de qualité et l’ouvrir au public pour sensibiliser et éduquer. AGIR POUR LA CROIX-VALMER DE 2017 À 2020 1. Préserver et sensibiliser  : comme tous les parcs nationaux de France, celui de Port-Cros a pour but de protéger les espèces, les milieux naturels, les paysages et le bâti. Les territoires étant variés (massif des Maures à l’ouest, littoral et mer), 245 idées d’actions « à la carte » sont mises à la disposition des adhérents. La priorité est laissée à la sensibilisation des plus jeunes. 2. Aménager un sentier sous-marin plage de Jovat (Gigaro). Le parc se charge d’animer un réseau de 3 sentiers sous la forme d’un passeport où chaque sentier sera détaillé selon sa spécificité. À La Croix-Valmer, ce sera la biodiversité. 3. Accompagner des plans de gestion du patrimoine  : les 3 caps, Pardigon et la Villa Romaine. Le grand chantier pour les 3 années à venir est l’aménagement de Pardigon, propriété du Conservatoire du littoral, avec la mise en valeur des ruines romaines. 4. Mise en place d’un plan de circulation dans les espaces naturels en complémentarité avec le Conservatoire du littoral  : sur les sentiers et avec l’aménagement du parking du Débarquement. 5. Aide à la recherche de subventions européennes et soutien administratif  : certains projets peuvent bénéficier de subventions européennes ; des dossiers conséquents, comme le règlement local de publicité et l’éclairage public, sont menés de concert avec le Parc dont l’objectif est de protéger le cadre de vie de la commune. 6. Développer la marque Esprit Parc. Depuis juillet 2015, les parcs nationaux peuvent développer la même marque commerciale. LE PARC EN BREF Situation  : îles d’Hyères et littoral dans le Var. Création du parc  : 1er juillet 2016, un arrêté du préfet de région a constaté le nouveau périmètre. Cœur de parc  : 1700 ha terrestres, 2900 ha marins. Aire d’adhésion  : 11 191 ha répartis sur 5 communes  : Hyères-les-Palmiers (7 764 ha), La Croix-Valmer (2 147 ha), Le Pradet 450 ha, Ramatuelle (446 ha), La Garde (384 ha). Aire maritime adjacente  : 123 000 ha. Habitants permanents  : 350 à Port- Cros et Porquerolles, 99 000 dans l’aire d’adhésion. Espaces protégés  : îlots de la Bagaud et Gabinière, réserves intégrales. Sanctuaire PELAGOS. Flore  : 602 espèces terrestres, 500 espèces d’algues. Faune  : 144 espèces d’oiseaux, 180 espèces de poissons et espèces terrestres.
en partenariat avec l'  : (MUTUALITÉ) FRANÇAISE 2ème édition du Check Up Santé Une rencontre pour faire le point sur sa santé Mardi 11 avril, au Collège Alphonse Karr de Saint-Raphaël, la Mutualité Française PACA organisait, en partenariat avec leC.C.A.S. et la Caisse de Retraite Malakoff Médéric, un Check Up Santé. Plus de 200 personnes, contactées par leurs complémentaires santé, leurs caisses de retraite ou leC.C.A.S. de Saint-Raphaël, ont rencontré différents professionnels de la santé et bénéficié de consultations de prévention et de dépistages santé personnalisés. Santé, bien-être et accès aux droits étaient les mots clés de cette journée. Laurence Delaye, chargé de mission à la Mutualité Française du Var, revient sur le succès de ce rendez-vous  : « Près de 40 professionnels étaient présents afin d’apporter des conseils et de permettre à tous d’adopter un comportement favorable à la santé. Dépistages vision, audition, glycémie, bucco-dentaire, tension artérielle, maladies rénales, mémoire, I.M.C. (Indice de La Croix Valmer www.lacroixvalmer.fr Masse Corporelle), condition physique, mais aussi de nombreux stands d’information sur les cancers, les troubles musculo-squelettiques, les soins du pied, les addictions, la vaccination, les dispositifs mis en place par l’Assurance Maladie permettaient de dialoguer avec des experts. Innovant  : la « tango thérapie » est venue clôturer cette journée sur une note dansante ». En effet, on le sait peu mais les bienfaits du tango agissent sur le corps et l’esprit – mémoire, équilibre, coordination. La devise du Service Prévention Promotion Santé Var de la Mutualité Française PACA n’est- elle pas « Déceler un problème médical rapidement est une grande chance de guérir rapidement ». DL. Saint Raphaël 27  : -."..j F". gzereme%E. Di'Cle1P'L/RLRIFIE TRIFITHLOrl HF11101-LIALIDE OE C9LIRLF1IRE I"'EDITIC111 519MED1 2 ? MR1 201 ? 19 ILIFISO SPORT POUR TOUS 1111-{TE ET CORLIWIRL PORRRIOE PRR UW10ERT LROFIF" Rotary'-`, pe... re: ;) ‘. I. er'ke. A"4"'.'- 111EF1S - fiTIFITE111S - CIECOULJERTE - uene2 nornBRELJK U UILLFOE 5P0191-1F P'T ".7 ere Hiefeahaii La Croix Valmer, commune du Parc national de Port-Cros mai 2017 - #28



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :