La Gazette du Var n°28 15 mai 2017
La Gazette du Var n°28 15 mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de 15 mai 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Pierre Chiribelli, une grande victoire pour l'UMIH.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
10 #28 - mai 2017 Ollioules Guide des Plus Beaux Détours de France Robert Bénéventi  : « Un honneur et une responsabilité » Valoriser les atouts touristiques d’une ville est un exercice difficile qui doit aussi prendre en compte les besoins quotidiens des habitants. Depuis 2004, la commune d’Ollioules Ler100 "Plus Beaux Détours" de France Un après-midi pour découvrir la pêche en famille Samedi 13 mai, l’association de pêche « AAPPMA Le Gardon » de Toulon et la Fédération du Var pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique proposaient, en partenariat avec la ville, un après-midi découverte de la pêche en famille. Au programme lâcher de truites, démonstration, initiation pêche au coup et à la mouche. En février 2015, un parcours de pêche a été mis en place sur les bords de la Reppe. est membre du réseau des « 100 Plus Beaux Détours de France ». Elle figure à la page 72 de l’édition 2017 du guide. Créée en décembre 1998, à l’initiative de Jean-Jacques Descamps, alors maire de Loches et ancien Secrétaire d’État au Tourisme, l’association « Les Plus Beaux Détours de France », désormais présidée par Hervé Mariton (député-maire de Crest), publie la 19e édition de son guide annuel. Réalisé depuis l’origine avec l’expertise de Michelin, ce guide de 176 pages en couleurs détaille les 100 Plus Beaux Détours, exactement 107 en 2017. Une occasion de retrouver ou de découvrir de belles petites villes (de 2 000 à 20 000 habitants) qui font le charme et la diversité du tourisme français, le plus souvent hors des sentiers battus et qui recèlent un important potentiel de développement. 212 000 EXEMPLAIRES D’où la fierté du maire d’Ollioules ! « Cette 19e édition est diffusée à 212.000 exemplaires et c’est, en fait, le premier guide touristique français et le plus important tirage des guides estampillés Michelin ! Ce tirage est permis grâce à l’effort financier consenti par les adhérents du réseau et à celui des partenaires de l’association (UNI- VDL, La Poste, ENEDIS, ANTARGAZ et la SNCF). La page de présentation réservée à la ville et aux communes alentours Il a été officialisé par la signature d’une convention entre la ville, l’association de pêche « AAPPMA Le Gardon » de Toulon et la Fédération du Var pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique. Première dans le Var, cette réalisation résulte de la volonté de la commune de protéger ce patrimoine précieux. Pour mémoire, la Reppe, fleuve côtier, prend sa source au puits de Massaquan, à 460 m d’altitude, sur la commune du Beausset et, après 17, 6 km, se jette dans la mer après avoir traversé Ollioules. Une « Déclaration d’Intérêt Général » d’une durée de cinq ans permet, avec les propriétaires riverains, de formaliser dans un cadre réglementaire, l’entretien du lit et des berges de la Reppe. Puis, le conseil municipal a favorisé la création d’un parcours halieutique classé en deuxième catégorie. Destiné aux familles, il court sur 615 mètres en amont du Pont de la RN8 (à l’entrée des gorges), du pont de Trisse-Rattes jusqu’au pont du Faubourg, en face de l’Office de Tourisme. Avec cette initiative, la ville entendait ouvrir cet espace naturel à la pêche pour la comporte une liste d’établissements hôteliers et de restauration, complétée par un plan pratique apprécié de nos visiteurs », insiste Robert Bénéventi. Outre cet incontournable support de promotion que constitue ce guide, la ville figure aussi sur le site internet du réseau. Le maire poursuit  : « Parmi les acteurs de ces échanges régionaux, il y a Monique Macia, adjointe déléguée à la culture et au tourisme, qui me représente et notre ambassadeur officiel, Jean-Paul Lefèvre, maire-adjoint honoraire, qui anime les ateliers sud-est ». population. CONGRES NATIONAL A SAINT CYR SUR MER Robert Bénéventi reprend  : « Bénéficier d’un label est un honneur mais c’est aussi une responsabilité. C’est pour cela que nous accordons une grande importance à l’audit réalisé par l’association, qui nous permet d’avoir des pistes de progrès en matière d’accueil touristique. Nous participons aussi aux réunions de bureau et bien sûr au congrès annuel où notre ville est toujours représentée. Cette année le congrès a lieu à Saint-Cyr-sur-Mer, qui est aussi labellisée, et nous avons fait des propositions pour accueillir les congressistes et leurs accompagnants pour une visite de la commune et un moment de convivialité autour des produits du terroir ». Et, Philippe Vitel, député du Var et vice-président du Conseil régional a conclu  : « Je suis fier d’être le député de votre commune ! Nous avons 10 communes labellisées dans la région. Cela montre la richesse de notre patrimoine. Bravo, à ceux qui le font vivre ! Ollioules est une ville d’art et de gastronomie et je souhaite rendre cette étape incontournable ». Gilles Carvoyeur En fin d’après-midi, Robert Bénéventi, le maire, a reçu le président de la Fédération de Pêche du Var à l’Hôtel de Ville pour la remise du chèque à « l’AAPPMA le Gardon » et au président Yannick Dande dans le cadre des Trophées régionaux des milieux aquatiques. Bu.Ca.
viticulture Engagement renforcé avec l’agriculture locale Depuis plusieurs années, la ville est engagée dans une démarche de reconquête agricole et durable et de redynamisation de l’agriculture. 4fh Vée Sur le territoire de la commune, où la pression foncière est importante, le soutien à l’activité agricole doit répondre à de multiples exigences. C’est ce qu’explique Robert Bénéventi, le maire  : « Nous devons prendre en compte la préservation du territoire naturel, les adaptations aux contraintes locales, le développement des circuits courts et la mise en valeur des qualités du terroir ». Le maire ajoute  : « Pour ce programme de mise en valeur des terres agricoles de la commune, la ville a fait l’acquisition, en partenariat avec la SAFER, d’une parcelle de 3056 m² au quartier des Côtes du Plan. Cette parcelle étant située dans le périmètre de l’AOC Bandol, un bail à ferme a été établi, pour 12 ans, avec un exploitant agricole ». En effet, Serge Baroso, viticulteur a planté 1200 pieds de vigne, de variété mourvèdre. Issu d’une famille d’agriculteurs depuis les années 1900, il représente la 4ème génération. Son exploitation est située dans un quartier qui a toujours eu un caractère agricole. C’est ce qui a aussi motivé le choix des élus. L’autre jour dans le cadre du suivi de ce projet, Robert Bénéventi et des élus de son conseil municipal dont M. Thuilier, adjoint à la sécurité, Geneviève Barbier, adjointe à l’agriculture, Hélène Rézé, JL Pieraccini, Ollioules 11 Julien Rocchia, conseillers municipaux, ont visité la plantation. A cette occasion, nous avons noté la présence de Serge Baroso, de son père Jean Baroso et de Norbert Tambon, président de Syllazur qui regroupe les caves coopératives d’Ollioules, Sanary-sur-Mer et de Six-Foursles-Plages. Dans une ambiance pleine d’émotion, les élus ont symboliquement planté les 4 derniers des 1200 pieds de vignes qui composent la parcelle. Serge Baroso conclut, non sans humour,  : « Pour la première récolte, il va falloir s’armer de patience et attendre 4 ans avant que les raisins ne soient productifs. D’ici là, je vais veiller attentivement à la croissance de ces pieds de vigne et leur prodiguer les meilleurs soins dans le respect du terroir Ollioulais ». 411111.. 18 & 20 MAI - PLACEJ. J. URÈS11 : ANIMATIONS/DÉMONSTRATIONS CULINAIRES - DE 8H A 12H30 Bu.Cath. mai 2017 - #28



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :